Recul de la demande adressée à l’industrie manufacturière au premier trimestre 2013Enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - avril 2013

Au premier trimestre, tandis que la demande globale s’est dégradée, la demande étrangère adressée aux industriels connaît une légère embellie. Les soldes correspondants restent toutefois très inférieurs à leur niveau moyen. Pour le deuxième trimestre 2013, les perspectives d’évolution de la demande globale et étrangère sont mieux orientées.

Informations rapides
No 92
Paru le : 23/04/2013
Prochaine parution le : 24/01/2018 à 08h45 - janvier 2018

Avertissement : Dans la publication du mois d’avril 2013, les pondérations utilisées pour agréger les réponses des chefs d’entreprise ont été mises à jour. Il en résulte des changements dans la valeur de l’ensemble des résultats publiés au titre de cette enquête, négligeables au niveau le plus agrégé mais qui peuvent être significatifs à un niveau sectoriel fin (cf. note méthodologique pour plus de détails).

La demande

Repli de la demande globale

Au premier trimestre, tandis que la demande globale s’est dégradée, la demande étrangère adressée aux industriels connaît une légère embellie. Les soldes correspondants restent toutefois très inférieurs à leur niveau moyen. Pour le deuxième trimestre 2013, les perspectives d’évolution de la demande globale et étrangère sont mieux orientées.

Graph1 – Évolution passée de la demande

Les facteurs de production

Stabilité des tensions sur l’appareil de production

Au cours du premier trimestre 2013, les tensions sur l’appareil de production sont quasi stables par rapport au trimestre précédent. La proportion d’entreprises industrielles contraintes par des goulots de production est stable et reste au-dessus de son niveau moyen. Le taux d’utilisation des capacités de production est stable par rapport au trimestre précédent. Il est inférieur de quatre points à son niveau moyen de long terme. La proportion d’entreprises considérant leur capacité de production comme « plus que suffisante » est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité « non suffisante ». Cet écart s’est accru et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période.

tableau1 – Opinion des industriels : demandes et facteurs de production

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : demandes et facteurs de production
Industrie manufacturière Moy.* Juil. 12 Oct. 12 Janv. 13 Avril 13
Demande globale
Évolution passée 0 –16 –14 –18 –22
Évolution prévue 1 –10 –7 –7 –5
Demande étrangère
Évolution passée 3 –5 –8 –19 –15
Évolution prévue 4 –7 –6 –8 2
Facteurs de production
Goulots de production (en %) 22 25 21 25 25
Jugement sur les capacités de production 14 18 17 17 23
Taux d’utilisation des capacités de production (en %) 85 81 80 81 81
Difficultés d’offre et de demande
Difficultés d’offre et de demande 8 12 11 11 12
Difficultés d’offre seulement 20 14 14 20 18
Difficultés de demande seulement 44 43 50 52 47
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee

Les effectifs

Dégradation des soldes sur les effectifs

Selon les chefs d’entreprise, les effectifs ont ralenti dans l’industrie au cours du premier trimestre 2013 : le solde correspondant est en repli mais se situe à son niveau de longue période. Au vu des anticipations des industriels, les effectifs pourraient continuer à ralentir.

Le pourcentage d’entreprises éprouvant des difficultés de recrutement dans l’industrie manufacturière est en nette progression et atteint un niveau supérieur à sa moyenne de long terme.

Graph3 – Les effectifs de l'industrie manufacturière

Salaires et durée du travail

Selon les chefs d’entreprise de l’industrie manufacturière, les salaires ont progressé de 0,4 % au cours du premier trimestre 2013.

La durée du travail est stable

D’après les industriels, la durée hebdomadaire du travail est quasi stable au cours du premier trimestre. Ces derniers anticipent qu’elle serait quasi stable au cours des prochains mois.

Trésorerie et prix de vente

Au premier trimestre 2013, la proportion d’entrepreneurs de l’industrie manufacturière rencontrant des difficultés de trésorerie a baissé de deux points par rapport au trimestre précédent.

Les prix de vente dans l’industrie manufacturière ont nettement progressé au premier trimestre 2013, selon les industriels. Une stagnation des prix de vente est anticipée au trimestre prochain.

Compétitivité

Les entrepreneurs estiment qu’au premier trimestre 2013, la compétitivité des industries françaises s’est très légèrement améliorée sur le marché européen et est jugée stable tant sur le marché national que mondial.

Les perspectives générales d’exportation se sont fortement repliées et signalent une évolution des débouchées très inférieure à sa moyenne.

Graph4 – Position de compétitivité

tableau2 – Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente

Soldes d’opinion, en % CVS
Opinion des industriels : emploi, compétitivité, trésorerie, salaires et prix de vente
Industrie manufacturière Moy.* Juil. 12 Oct. 12 Janv. 13 Avril 13
Effectifs
Évolution passée –11 –5 –11 –9 –12
Évolution prévue –13 –9 –12 –12 –14
Difficultés de recrutement 28 31 30 28 36
Durée du travail
Évolution passée –4 –2 –4 –4 –4
Évolution prévue –5 –7 –8 –7 –7
Trésorerie et salaires
Difficultés de trésorerie 15 14 15 17 15
Salaires passés 0,5 0,5 0,4 0,4 0,4
Prix de vente
Évolution passée 0,2 0,2 0,3 –0,1 0,5
Évolution prévue 0,2 –0,1 0,2 0,5 0,0
Compétitivité
Sur le marché national 2 –2 –4 –2 –2
Sur le marché de l’Union européenne 0 –2 –10 –9 –4
Sur le marché hors de l’Union européenne –1 5 –3 –2 –2
Perspectives générales d'exportation –10 –40 –42 –34 –43
  • * : Moyenne de longue période.
  • Source : enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie - Insee