En mai, l’équipement du logement soutient la consommation des ménages en produits manufacturés (+0,7 %)Dépenses de consommation des ménages en biens - Mai 2010

En mai, les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés augmentent de 0,7 % en volume*, après avoir diminué de 1,3 % en avril.

Informations rapides
No 164
Paru le : 24/06/2010
Prochaine parution le : 22/12/2017 à 08h45 - novembre 2017

En mai, les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés augmentent de 0,7 % en volume*, après avoir diminué de 1,3 % en avril.

Biens durables : forte hausse des achats en équipement du logement

Les dépenses en biens durables augmentent fortement en mai (+3,6 %), après la baisse d’avril (–4,5 %).

Alors que les achats d’automobiles sont stables (–0,1 % après –9,6 %), la hausse d’ensemble s’explique par le dynamisme des achats en équipement du logement : ils progressent de 7,3 % après un recul de 0,5 % en avril.

Si tous les postes d’équipement du logement sont dynamiques, la plus forte hausse concerne l’électronique grand public, stimulée en premier lieu par un « effet coupe du monde » sur les achats de téléviseurs**. Elle s’explique en outre par le passage au « tout numérique » en Bretagne et dans les Pays de la Loire, qui a induit un surcroît d’achats de nouveaux téléviseurs et de décodeurs TNT.

* Les volumes, en base 2000, sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).

** Pour plus d’éléments sur les effets des coupes du monde de football sur les achats de téléviseurs, voir l’éclairage de la Note de conjoncture de juin 2010.

graph1 – La consommation… en produits manufacturés

graph3 – … biens durables

graph3bis – … dont automobiles

Textile-cuir : nouvelle baisse en mai

En mai, les achats de textile-cuir baissent de 1,6 %, après un mois d’avril déjà terne (–1,1 %).

Autres produits manufacturés : les dépenses marquent le pas en mai

Les dépenses de consommation en autres produits manufacturés sont en baisse en mai (–0,2 % après +0,7 %). Le dynamisme de l’horlogerie-bijouterie et de l’édition ne compense pas le recul de la quincaillerie-bricolage.

L’évolution d’avril est révisée de –0,1 point

La baisse de la consommation en biens manufacturés est maintenant estimée à –1,3 % en avril, contre –1,2 % initialement annoncé. L’évolution des dépenses en biens durables est révisée à la baisse de 0,1 point ; les dépenses en automobiles sont révisées de –0,1 point et celles en équipement du logement de –0,2 point. Les dépenses en produits textiles et cuir sont révisées à la hausse de 0,1 point. Enfin, les dépenses en autres produits manufacturés sont révisées de –0,1 point.

Ces révisions sont majoritairement dues à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières. Elles s’expliquent dans une moindre mesure par l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, portant sur les autres produits manufacturés.

graph4 – … textile cuir

graph5 – … autres produits manufacturés

tab1 – Dépenses de consommation des ménages

En milliards d'euros chaînés
Dépenses de consommation des ménages
Mars Avril Mai Mai 10/
2010 2010 2010 Mai 09
Produits manufacturés 22,282 21,996 22,151
évolution (%) 1,7 –1,3 0,7 1,9
Biens durables 9,117 8,711 9,021
évolution (%) 2,1 –4,5 3,6 4,7
Dont
Automobiles 2,954 2,670 2,667
évolution (%) 3,5 –9,6 –0,1 –5,1
Éqpt. du logement 6,309 6,280 6,740
évolution (%) 0,9 –0,5 7,3 14,6
Textile-cuir 4,068 4,025 3,962
évolution (%) 4,4 –1,1 –1,6 0,8
Autres prod. manufacturés 9,377 9,446 9,424
évolution (%) 0,3 0,7 –0,2 0,6