L’indice du coût du travail ralentit au premier trimestreIndice du coût du travail dans l’industrie, la construction et le tertiaire (ICT) - 1er trimestre 2010

Au premier trimestre 2010, l’indice du coût du travail (ICT) - salaires seuls de l’ensemble des secteurs marchands non agricoles augmente de 0,2 % en données corrigées des variations saisonnières. Au quatrième trimestre 2009, l’indice avait augmenté de 1,0 %.

L’indice du coût du travail - salaires seuls

Au premier trimestre 2010, l’indice du coût du travail (ICT) - salaires seuls de l’ensemble des secteurs marchands non agricoles augmente de 0,2 % en données corrigées des variations saisonnières. Au quatrième trimestre 2009, l’indice avait augmenté de 1,0 %.

En glissement annuel, l’ICT - salaires seuls s’accroît de 3,0 %.

GraphSS – ICT - salaires seuls : glissements annuels

  • Sources : Acoss, Dares, Insee

Légère révision à la baisse de l’indice du quatrième trimestre 2009

L’évolution des salaires sur le quatrième trimestre 2009 est révisée à la baisse de 0,1 point en glissement annuel (elle reste inchangée en croissance trimestrielle).

Légère baisse du temps de travail

Sur un an, le salaire horaire augmente notamment du fait d’une légère baisse du temps de travail moyen (–0,3 % en glissement annuel).

Les salaires baissent dans la construction…

Les salaires dans la construction diminuent de 1,0 % au premier trimestre 2010. L’évolution reste toutefois largement positive en glissement annuel (+3,1 %).

… et ralentissent nettement dans l’industrie et le tertiaire

Les salaires ralentissent au premier trimestre 2010 dans l’industrie (+0,4 %) et le tertiaire (+0,2 %). En glissement annuel cependant, ils augmentent sensiblement (respectivement +3,0 % et +2,9 %) du fait du niveau particulièrement bas des salaires au premier trimestre 2009. C’est notamment vrai pour le secteur financier, où les salaires baissent nettement au premier trimestre 2010 (–2,0 %), mais augmentent de 4,9 % sur un an, les primes ayant été particulièrement basses au premier trimestre 2009.

tableauSS – ICT - salaires seuls

CVS - base 100 en 2008
ICT - salaires seuls
Glissement trimestriel (%) Glissement annuel (%)
T4–09 T1–10 T4–09 T1–10
Industrie 1,3 0,4 1,1 3,0
Industries extractives 2,4 –2,9 2,0 2,2
Industrie manufacturière 1,3 0,4 1,0 3,0
Gaz, électricité, vapeur, air conditionné 0,2 –0,7 1,1 1,6
Eau ; assainissement, déchets, dépollution 0,5 0,2 1,7 2,2
Tertiaire 0,8 0,2 1,7 2,9
Commerce 0,8 0,4 1,4 2,3
Transports, entreposage 1,7 –0,5 0,8 1,1
Hébergement, restauration 1,0 –0,2 2,6 4,0
Information, communication 0,9 1,3 0,8 2,9
Finance, assurance 0,5 –2,0 2,1 4,9
Activités immobilières 3,3 –0,1 4,7 4,8
Activités spécialisées, scientifiques, techniques 0,7 0,8 0,1 1,9
Services administratifs, soutien 0,2 2,3 2,0 4,6
Construction 2,3 –1,0 2,4 3,1
ENSEMBLE 1,0 0,2 1,6 3,0
  • Sources : Acoss, Dares, Insee

L’indice du coût du travail - salaires et charges

Au premier trimestre 2010, l’indice du coût du travail (ICT) - salaires et charges de l’ensemble des secteurs marchands non agricoles augmente de 0,1 % en données corrigées des variations saisonnières.

En glissement annuel, l’ICT - salaires et charges s’accroît de 3,2 %.

GraphSC – ICT - salaires et charges : glissements annuels

  • Sources : Acoss, Dares, Insee

Légère révision à la baisse de l’indice du quatrième trimestre 2009

L’évolution du coût du travail du quatrième trimestre 2009 a été révisée à la baisse de 0,1 point (et de 0,2 point en glissement annuel).

Le taux d’exonération de charges patronales diminue légèrement

Sur un an, le taux d’exonération de charges patronales diminue, passant de 5,3 % à 5,2 %, car la baisse de l’emploi a été plus marquée chez les moins qualifiés. Ces charges s’alourdissant légèrement, le coût du travail incluant les charges augmente un peu plus que l’ICT - salaires seuls (+3,2 % en glissement annuel contre +3,0 %).

Le coût du travail baisse dans la construction…

Le coût du travail dans la construction diminue de 1,1 % au premier trimestre 2010. L’évolution reste toutefois largement positive en glissement annuel (+3,6 %).

… et ralentit nettement dans l’industrie et le tertiaire

De même que les salaires, le coût du travail ralentit dans l’industrie (+0,4 %) et le tertiaire (+0,2 %). En glissement annuel, les évolutions sont toutes largement positives : la moins forte hausse est de +1,2 % dans le secteur des transports et de l’entreposage, les plus fortes augmentations étant observées dans l’immobilier (+5,3 %), la finance (+5,1 %), les activités de services administratifs et de soutien (+4,9 %), qui comprennent notamment l’intérim, et l’hébergement-restauration (+4,6 %).

tableauSC – ICT - salaires et charges

CVS - base 100 en 2008
ICT - salaires et charges
Glissement trimestriel (%) Glissement annuel (%)
T4–09 T1–10 T4–09 T1–10
Industrie 1,4 0,4 1,3 3,3
Industries extractives 2,5 –2,9 1,8 2,5
Industrie manufacturière 1,5 0,4 1,2 3,3
Gaz, électricité, vapeur, air conditionné 0,1 –0,5 1,1 1,8
Eau ; assainissement, déchets, dépollution 0,6 0,2 1,8 2,5
Tertiaire 0,9 0,2 1,8 3,2
Commerce 0,9 0,3 1,5 2,5
Transports, entreposage 1,8 –0,5 0,9 1,2
Hébergement, restauration 1,1 –0,2 2,6 4,6
Information, communication 0,9 1,3 0,9 3,1
Finance, assurance 0,5 –1,9 2,2 5,1
Activités immobilières 3,8 –0,1 5,4 5,3
Activités spécialisées, scientifiques, techniques 0,8 0,9 0,1 2,0
Services administratifs, soutien 0,1 2,2 2,0 4,9
Construction 2,6 –1,1 2,4 3,6
ENSEMBLE 1,1 0,1 1,7 3,2
  • Sources : Acoss, Dares, Insee