Augmentation des prix des logements anciens au 4e trimestre (+1,8 %)Indices des prix des logements anciens - 4e trimestre 2009

Au quatrième trimestre 2009, les prix des logements anciens ont progressé de 1,8 % selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) : +2,1 % pour les maisons et +1,5 % pour les appartements. Cette hausse fait suite à une très légère augmentation au troisième trimestre, +0,3 %.

Informations rapides
No 58
Paru le : 25/02/2010
Prochaine parution le : 22/02/2018 à 08h45 - quatrième trimestre 2017

Au quatrième trimestre 2009, les prix des logements anciens ont progressé de 1,8 % selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) : +2,1 % pour les maisons et +1,5 % pour les appartements. Cette hausse fait suite à une très légère augmentation au troisième trimestre, +0,3 %.

Sur un an, les prix demeurent en forte baisse : -4,4 %, dont -4,2 % pour les prix des appartements et -4,6 % pour ceux des maisons.

En Île-de-France, le prix des logements anciens se redresse au quatrième trimestre 2009

En Île-de-France, au cours du quatrième trimestre 2009, les prix des logements anciens ont progressé de 1,8 % (chiffres provisoires CVS). Cette hausse est due principalement à celle des prix des appartements (2,1 %), les prix des maisons augmentant également mais de façon moins marquée (1,3 %).

Les prix des appartements se redressent de façon notable en Seine-Saint-Denis (3,6 %) et dans les Hauts-de-Seine (2,8 %) tandis que les prix des maisons augmentent nettement dans le Val d’Oise (4,1 %).

Sur un an, les prix franciliens demeurent en baisse (-5,6 %). Le recul est plus fort pour les maisons : -7,5 %, contre -4,5 % pour les appartements.

En province, la hausse des prix au quatrième trimestre 2009 est comparable à celle de l’Île-de-France

En province, l’indice des prix provisoire du quatrième trimestre 2009 a augmenté de 1,9 % (CVS). Contrairement à l’Île-de-France, la hausse est plus forte pour les maisons (2,4 %) que pour les appartements (1,1 %).

En un an, le prix des logements anciens en province a diminué de 3,7 % : -3,9 % pour les appartements et -3,6 % pour les maisons.

Graphique1 – Variations annuelles des prix des logements anciens

  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Perval

Graphique2 – Indices des prix des logements anciens en Île-de-France

Tableau1 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2009 T2 2009 T3 (sd) 2009 T4 (p) 2009 T2 2009 T3 (sd) 2009 T4 (p)
Ensemble –2,7 0,3 1,8 –9,3 –7,9 –4,4
Appartements –2,6 0,5 1,5 –8,4 –7,0 –4,2
Maisons –2,8 0,2 2,1 –10,2 –8,7 –4,6
  • (p) : provisoire
  • (sd) : semi-définitif
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Perval

Le volume de transactions se redresse

Le nombre de transactions de logements est estimé à 575 000 sur les douze mois de décembre 2008 à novembre 2009 ; il est en augmentation de 3 % par rapport aux transactions conclues de septembre 2008 à août 2009. Sur un an, la baisse reste cependant très forte (-16 % par rapport à la période allant de décembre 2007 à novembre 2008).

Graphique3 – Nombre de transactions de logements anciens cumulé sur 12 mois

Révisions 

La hausse des prix au troisième trimestre 2009 s’établit à +0,3 % selon les données actuelles (semi-définitives), soit une révision à la hausse de 0,1 point par rapport à l’évolution publiée le 6 janvier.

Les évolutions de prix en Île-de-France et en province sont légèrement révisées, en sens contraire : la hausse des prix franciliens est inférieure de 0,3 point à celle annoncée précédemment (+0,4 % au lieu de +0,7 %), l’évolution des prix provinciaux est supérieure de 0,4 point (+0,3 % au lieu de -0,1 %).

Les révisions concernent principalement les prix des maisons : s’agissant de l’Île-de-France, la hausse des prix des maisons est révisée à la baisse de 1,1 point. À l’opposé, l’évolution des prix des maisons de province est révisée à la hausse de 0,6 point.

Tableau2 – Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
Variations (en %) au cours des
3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
2009 T2 2009 T3 (sd) 2009 T4 (p) 2009 T2 2009 T3 (sd) 2009 T4 (p)
France métropolitaine –2,7 0,3 1,8 –9,3 –7,9 –4,4
- Appartements –2,6 0,5 1,5 –8,4 –7,0 –4,2
- Maisons –2,8 0,2 2,1 –10,2 –8,7 –4,6
Île-de-France –3,6 0,4 1,8 –9,3 –8,5 –5,6
Province –2,2 0,3 1,9 –9,3 –7,6 –3,7
Appartements
Province –1,9 0,7 1,1 –8,9 –6,7 –3,9
Agglomérations > 10 000 hab. –1,8 0,8 ** –8,9 –6,8 **
- Villes-centres –1,8 1,4 ** –9,0 –6,5 **
- Banlieues –1,6 –0,2 ** –8,7 –7,2 **
Agglomérations < 10 000 hab. –2,7 –0,2 ** –8,6 –5,8 **
Île-de-France –3,4 0,2 2,1 –7,8 –7,4 –4,5
Paris –3,9 0,5 2,2 –7,5 –6,9 –3,9
Seine-et-Marne –2,1 –0,1 1,3 –7,4 –7,7 –5,3
Yvelines –4,2 0,2 2,1 –9,9 –9,0 –6,0
Essonne –1,7 0,1 –0,3 –8,6 –8,4 –5,9
Hauts-de-Seine –3,2 –1,0 2,8 –7,8 –8,5 –5,5
Seine-Saint-Denis –2,5 0,0 3,6 –7,5 –5,9 –2,4
Val-de-Marne –1,5 0,6 0,9 –6,4 –6,0 –4,7
Val-d'Oise –3,5 0,5 1,6 –9,1 –8,7 –5,8
Maisons
Province –2,4 0,0 2,4 –9,5 –8,2 –3,6
Île-de-France –4,0 0,8 1,3 –12,1 –10,3 –7,5
Seine-et-Marne –3,0 0,4 0,9 –10,2 –9,5 –6,3
Yvelines –5,2 0,8 1,8 –13,6 –10,1 –7,8
Essonne –5,4 1,3 0,0 –11,9 –11,4 –7,9
Hauts-de-Seine –8,1 5,7 –2,6 –16,1 –10,4 –14,4
Seine-Saint-Denis –2,9 2,2 2,1 –11,8 –10,2 –5,4
Val-de-Marne –1,9 –0,6 1,8 –12,2 –10,7 –6,7
Val-d'Oise –1,7 –1,9 4,1 –9,5 –10,9 –5,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur nd nd nd –9,2 –8,2 **
- Appartements nd nd nd –8,4 –7,3 **
- Maisons nd nd nd –10,6 –9,6 **
- Marseille appartements nd nd nd –11,3 –7,3 **
Rhône-Alpes nd nd nd –10,1 –7,3 **
- Appartements nd nd nd –9,9 –6,7 **
- Maisons nd nd nd –10,4 –8,2 **
- Lyon appartements nd nd nd –6,6 –5,3 **
  • ** indice publié le 7 avril 2010
  • (p) : provisoire
  • (sd) : semi-définitif
  • (nd) : non disponible
  • Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Perval