La conjoncture dans le commerce de gros est légèrement moins dégradée en septembreEnquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros - septembre 2009

Selon les chefs d’entreprise interrogés en septembre, la conjoncture dans le commerce de gros apparaît légèrement moins dégradée : l’indicateur synthétique du climat des affaires progresse de cinq points. Il s’éloigne ainsi de son minimum de mars, mais demeure à un bas niveau.

Informations rapides
No 245
Paru le : 23/09/2009
Prochaine parution le : 26/09/2017 à 08h45 - septembre 2017

Ensemble du commerce de gros

Selon les chefs d’entreprise interrogés en septembre, la conjoncture dans le commerce de gros apparaît légèrement moins dégradée : l’indicateur synthétique du climat des affaires progresse de cinq points. Il s’éloigne ainsi de son minimum de mars, mais demeure à un bas niveau.

L’indicateur de retournement revient dans la zone favorable pour la première fois depuis mi 2007. Cet indicateur pouvant être révisé, il convient d’attendre deux mois consécutifs pour pouvoir analyser cette évolution comme l’annonce d’un retour à une conjoncture favorable.

L’activité est légèrement moins dégradée

En septembre, l’activité est légèrement moins morose selon les grossistes : les ventes passées ainsi que les livraisons reçues sont un peu moins dégradées. L’activité avec l’étranger est mieux orientée : les exportations et les importations connaissent un léger regain de dynamisme.

Les perspectives générales d’activité, qui retracent l’opinion des grossistes sur l’ensemble du commerce français, progressent à nouveau ; elles demeurent toutefois en dessous de leur moyenne de longue période. Les intentions de commandes passées en France s’érodent quelque peu tandis que celles passées à l’étranger se regarnissent modérément. Les commandes à livrer à l’étranger s’effritent à nouveau.

Comme en juillet, les stocks sont jugés très légers.

Les baisses d’emploi devraient se poursuivre

Les grossistes font part de nouvelles fortes baisses d’effectifs ces deux derniers mois. Ces baisses devraient se poursuivre à un rythme légèrement moins soutenu lors des mois à venir.

Les prix continuent de baisser

Les chefs d’entreprise sont presque aussi nombreux qu’en juillet à signaler des baisses de prix.

graph_ind_climaff – Indicateur synthétique du climat des affaires

graph_ind_retourn – Indicateur de retournement

Tableau 2 – Ensemble du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Ensemble du commerce de gros
MOY* Mar09 Mai08 Juil09 Sep09
Climat des affaires 100 70 71 73 78
Persp. Générales -23 -74 -54 -54 -35
Volume des ventes -13 -49 -48 -47 -43
ventes à l'étranger -17 -51 -58 -53 -41
Livraisons reçues -9 -41 -40 -41 -38
reçues de l'étranger -9 -41 -42 -42 -35
Intentions de commandes -15 -47 -43 -37 -38
passées à l'étranger -16 -53 -46 -38 -33
Commandes à livrer à l'étranger -18 -49 -55 -36 -43
Stocks 8 3 -3 -5 -4
Effectifs passés 0 -17 -18 -20 -20
Effectifs prévus -3 -23 -19 -19 -16
Situation trésorerie -12 -17 -16 -13 -13
Prix de vente passés 9 -20 -23 -14 -17
Prix de vente prévus 17 -11 -5 -10 -7
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

L’activité reste très terne dans le commerce de gros de biens d’équipement

Biens d’équipement

Dans le commerce de gros de biens d’équipement, l’activité se stabilise à un niveau très bas : les ventes demeurent notablement inférieures à la normale, sur le marché national comme à l’étranger. Les importations s’étoffent quelque peu.

Les intentions de commandes cessent de s’effriter mais restent très inférieures à la normale ; les commandes à livrer à l’étranger n’ont pas confirmé l’amélioration amorcée en juillet. Les stocks sont toujours jugés très légers.

Les chefs d’entreprise indiquent une poursuite de la baisse des prix au cours des deux derniers mois.

Biens intermédiaires

Les grossistes en biens intermédiaires mentionnent un recul de leur activité passée : les ventes globales sur le marché national continuent de se replier. Cependant, la baisse des ventes à l’étranger s’atténue.

Les intentions de commandes progressent timidement et les commandes à livrer à l’étranger restent peu vigoureuses.

Les grossistes du secteur font état d’importantes baisses de prix lors des deux derniers mois.

Biens de consommation alimentaires

Les grossistes en biens de consommation alimentaires confirment le regain de dynamisme de leur activité passée amorcé au deuxième trimestre. Les ventes continuent de se redresser sur le marché national comme à l’étranger.

Cependant, les intentions de commande et les commandes à livrer à l’étranger s’érodent sensiblement.

Biens de conso. non alimentaires

Les grossistes en biens de consommation non alimentaires font état d’un léger rebond de leur activité passée, en particulier sur le marché étranger : les ventes sont en légère hausse et les exportations s’étoffent notablement, se rapprochant ainsi de leur moyenne de longue période.

Au contraire, les intentions de commandes et les commandes à livrer à l’étranger s’effritent quelque peu.

graph_sect – Activité dans les biens d'équipement

Tableau 3 – Secteurs du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Secteurs du commerce de gros
MOY* Mar09 Mai08 Juil09 Sep09
Volume des ventes
biens d'équipement -12 -68 -66 -68 -64
biens intermédiaires -14 -37 -43 -42 -44
biens de conso. alim. -14 -52 -40 -38 -29
biens de conso. non alim. -12 -41 -43 -43 -34
Ventes à l'exportation
biens d'équipement -18 -65 -59 -69 -63
biens intermédiaires -18 -44 -65 -47 -39
biens de conso. alim. -13 -69 -58 -42 -31
biens de conso. non alim. -17 -29 -53 -48 -24
Livraisons reçues de l'étranger
biens d'équipement -6 -61 -62 -65 -53
biens intermédiaires -13 -36 -43 -42 -32
biens de conso. alim. -12 -42 -36 -37 -35
biens de conso. non alim. -8 -29 -32 -29 -17
Intentions de commandes
biens d'équipement -18 -66 -67 -63 -61
biens intermédiaires -15 -42 -42 -35 -32
biens de conso. alim. -12 -44 -30 -24 -30
biens de conso. non alim. -17 -38 -34 -27 -32
Commandes à livrer à l'étranger
biens d'équipement -16 -65 -66 -55 -64
biens intermédiaires -20 -41 -62 -35 -37
biens de conso. alim. -16 -63 -39 -28 -46
biens de conso. non alim. -15 -32 -50 -24 -27
Stocks
biens d'équipement 11 3 -4 -12 -11
biens intermédiaires 4 1 -1 -2 0
biens de conso. alim. 7 -1 -4 1 1
biens de conso. non alim. 12 8 -3 -5 -4
Prix de vente passés
biens d'équipement 1 -23 -26 -23 -26
biens intermédiaires 9 -27 -31 0 -14
biens de conso. alim. 8 -20 -21 -24 -22
biens de conso. non alim. 17 -5 -11 -17 -7
Prix de vente prévus
biens d'équipement 11 -13 -7 -12 -7
biens intermédiaires 18 -9 -3 -2 -10
biens de conso. alim. 15 -21 -9 -16 -8
biens de conso. non alim. 24 -5 -3 -13 -3
  • * : moyenne depuis septembre 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee