Économie et Statistique n° 455-456 - Systèmes de santé

Economie et Statistique
Paru le : 16/05/2013
Consulter

Quelles évolutions récentes de la productivité hospitalière dans le secteur public ?

Nicolas Studer

Après plusieurs décennies de forte croissance des dépenses de santé, l'efficacité de cette dépense fait l'objet d'une attention accrue. La description fine de l'activité de court séjour fournie par le Programme de Médicalisation du Système d'Information (PMSI) permet d'analyser l'évolution de la performance économique des établissements de santé. Ce travail se propose ainsi de définir un indice de productivité globale construit à partir de l'estimation sur la période 2003-2007 d'une fonction de production pour le secteur hospitalier public. L'indicateur d'activité retenu est la somme des séjours ou actes par groupes homogènes de malades (GHM), pondérés par les coûts observés dans un échantillon d'hôpitaux en 2002-2003. Il s'agit donc essentiellement d'un indicateur d'activité à qualité des soins supposée inchangée. On cherche à rendre compte de cette activité par la composition du personnel, ainsi que d'autres caractéristiques observables des établissements, dont la taille et un indice de plateau technique. L'indice de productivité correspond à la part de l'activité qui n'est pas expliquée par le niveau de ces différents facteurs explicatifs. L'analyse fait ressortir plusieurs résultats structurels, tels que la plus forte productivité des hôpitaux ayant une activité plus importante en chirurgie ou obstétrique ou l'existence d'un maximum d'efficacité pour une taille située autour de 800 lits. Pour ce qui concerne le évolutions temporelles, l'étude permet de conclure à une hausse de la productivité hospitalière en court séjour dans le secteur public entre 2003 et 2007 ainsi qu'à une réduction des écarts de productivité entre entités juridiques.

Economie et Statistique
No 455-456
Paru le : 16/05/2013