Économie et Statistique n° 441-442 - Les systèmes de retraite et leurs réformes, évaluations et projections

Economie et Statistique
Paru le : 20/10/2011
Consulter

Comportements de départ en retraite et réforme de 2003 : les effets de la surcote

Samia Benallah

La réforme des retraites de 2003 a créé la surcote, un dispositif accordant une majoration de pension aux individus qui prolongent leur activité au-delà de la durée requise pour l'obtention d'une pension complète. Cette mesure a explicitement pour objectif d'inciter les futurs retraités à retarder leur départ en se maintenant en emploi. Elle ne peut toutefois produire cet effet que si les considérations monétaires occupent une place importante dans l'arbitrage travail-retraite. S'il semble évident que cet arbitrage intègre une composante financière, le poids de cette dernière reste en revanche un sujet de débat. Nous étudions les conséquences de l'introduction de la surcote sur les comportements de départ en retraite de la première génération concernée par ce dispositif, à partir de l'échantillon des assurés de la Caisse Nationale d'Assurance-Vieillesse et d'une méthode par appariement. La création de la surcote aurait eu un effet positif sur l'âge de départ en retraite et sur la probabilité de poursuivre une activité au-delà de 60 ans des assurés nés en 1944 concernés par le dispositif. Elle aurait ainsi provoqué un report de deux mois de l'âge de liquidation des droits à la retraite et une augmentation de 16 % de la probabilité d'être en emploi après 60 ans. En élargissant cette étude à d'autres générations, l'impact positif de la surcote sur l'âge de la retraite est confirmé.

Economie et Statistique
No 441-442
Paru le : 20/10/2011