Économie et Statistique n°415-416 - Disparités territoriales -

Economie et Statistique
Paru le : 01/03/2009
Consulter

Disparités territoriales : effets et causes des comportements des agents

Jean-François Royer

Doit-on craindre que des « fractures spatiales » soient induites par les transformations de l’économie ? Dès 1967, en termes plus mesurés époque oblige le chef du service régional et urbain du Commissariat Général du Plan considérait que « les inégalités importantes et durables entre régions peuvent compromettre le succès d’une politique de croissance, en aggravant les déséquilibres économiques et les tensions sociales » (Viot, 1967). La politique d’aménagement du territoire conçue à cette époque vise à rapprocher les niveaux de revenu et les potentiels de production entre les territoires. Ce diagnostic et cet objectif restent très présents dans le débat public actuel. Face à ce point de vue, des représentations différentes ont pris de la force depuis une vingtaine d’années. Elles montrent les territoires comme impliqués chacun à sa manière dans le développement d’ensemble, qu’ils soient d’ailleurs en complémentarité ou en concurrence pour attirer les activités et les hommes. Dans cette perspective, « il n’existe plus d’argument rigoureux en faveur d’une géographie volontariste s’opposant aux forces du marché » (Gérard-Varet et Mougeot, 2001). Parler de « disparités territoriales », plutôt que d’inégalités, permet de mettre temporairement entre parenthèses ce débat de fond, pour le temps de l’observation et de l’analyse, quitte à le retrouver entier au moment des interprétations et des préconisations. Ce numéro d’Économie et Statistique rassemble six études sur le marché du travail, les revenus, les migrations et les impôts locaux. Elles contribuent à améliorer notre connaissance des disparités entre territoires en analysant comment elles se forment, quels sont leurs effets et comment la puissance publique peut agir sur elles.

Economie et Statistique
No 415-416
Paru le : 01/03/2009