Economie et Statistique n°410

Accès à l'enseignement supérieur en France : une démocratisation réelle mais de faible ampleur - Éducation et mobilité sociale : la situation paradoxale des générations nées dans les années 1960 - La qualité de l'emploi en Europe : approche comparative.

Economie et Statistique
Paru le : 01/08/2008
Consulter

La qualité de l'emploi en Europe : une approche comparative et dynamique

Lucie Davoine et Christine Erhel

Depuis la stratégie de Lisbonne, la qualité de l’emploi fait partie des objectifs de la Stratégie européenne pour l’emploi. À ce titre, elle a fait l’objet d’une coordination entre États membres autour de la définition d’indicateurs au sommet de Laeken en 2001. Cependant, ces indicateurs sont rarement utilisés, tant du fait de leurs limites intrinsèques, que du fait de l’affaiblissement de la référence à la qualité de l’emploi dans les politiques européennes. Pourtant, une vision comparative des marchés du travail en Europe envisagés sous l’angle de la qualité de l’emploi apporte des résultats intéressants. Sur la base des indicateurs de Laeken, on obtient une typologie des pays européens en trois groupes, pays nordiques (y compris le Royaume-Uni), pays continentaux et pays du Sud. Une analyse plus fine des dimensions de la qualité, sécurité de l’emploi et des revenus, formation, conditions de travail, genre et conciliation, confirme la position globalement défavorable des pays du Sud, tout en nuançant certaines bonnes performances. Le Royaume-Uni et les pays du Nord connaissent par exemple une forte intensité du travail et la participation forte des femmes au marché du travail peut être corrélée avec un certain degré de ségrégation professionnelle. Du point de vue de la Stratégie européenne pour l’emploi, l’introduction d’indicateurs complémentaires, notamment sur les revenus, la qualité de la formation et les conditions de travail, conduit ainsi à nuancer l’analyse par rapport aux seuls indicateurs de Laeken. Enfin, sur la période 1995-2004, les indicateurs disponibles montrent une tendance à l’amélioration de la qualité de l’emploi, en dépit d’écarts persistants entre groupes de pays.

Economie et Statistique
No 410
Paru le : 01/08/2008