Economie et Statistique n°380

Les Zones d'éducation prioritaires (ZEP) - Brevets et innovations - Structures d'entreprises et réallocations d'emplois - Catalogue des articles parus en 2004

Economie et Statistique
Paru le : 01/09/2005
Consulter

Entreprises de groupe ou entreprises indépendantes : quel impact sur les réallocations d'emplois ?

Richard Duhautois et Philippe Lagarde

Les flux de créations et de destructions brutes d'emplois donnent une information sur le nombre de postes créés ou détruits chaque année par les entreprises. Ces flux varient en particulier en fonction de la taille des entreprises, de leur secteur d'activité ou de leur appartenance ou non à un groupe. Les données disponibles sur les groupes permettent bien de mettre en évidence les caractéristiques des réallocations d'emplois propres à chacun des deux types d'entreprises : entreprises indépendantes ou entreprises de groupe. Les taux de création et de destruction brutes sont plus faibles dans les entreprises appartenant à un groupe, car elles sont en moyenne plus grandes. En neutralisant l'effet de la taille, on montre l'asymétrie qui existe dans un cycle entre les entreprises indépendantes et les entreprises de groupe : ainsi, les destructions brutes d'emplois sont plus importantes dans ces dernières pendant la récession de 1993. À taille, capital productif et taux de croissance donnés, les entreprises de groupe connaissent de plus grandes fluctuations de l'emploi.

Economie et Statistique
No 380
Paru le : 01/09/2005