Economie et Statistique n°366

Insécurité de l'emploi et ancienneté - Redistribution intragénérationnelle et système de retraite - Le rôle prépondérant des intermédiaires financiers - Une estimation de la valeur de marché des actions non cotées

Economie et Statistique
Paru le : 01/12/2003
Consulter

Insécurité de l'emploi : le rôle protecteur de l'ancienneté a-t-il baissé en France ?

Luc Behaghel (un commentaire de Fabien Postel-Vinay - Évolution du risque de perte d'emploi : changements structurels ou changements institutionnels ?)

L'insécurité de l'emploi, mesurée par le taux de transition annuel des hommes de l'emploi vers le non-emploi, a considérablement augmenté entre 1975 et 2000 en France. Mais au contraire de ce qui a été observé aux États-Unis, les salariés anciens d'âge médian ont été remarquablement épargnés. La hausse de l'insécurité s'est concentrée sur les salariés de moins de dix ans d'ancienneté et sur les salariés de plus de 55 ans. Ces résultats ne peuvent s'interpréter uniquement par des chocs technologiques, par la hausse de l'incertitude ou par l'évolution de la protection de l'emploi. L'hypothèse d'un déclin des contrats de long terme sans rupture des contrats existants est compatible avec les principaux faits observés ; elle permet en particulier d'interpréter la différence constatée avec les États-Unis et offre une piste d'explication du maintien des préretraites sur la période en France.

Economie et Statistique
No 366
Paru le : 25/10/2016