L'économie française - Comptes et dossiersÉdition 2011

Insee Références
Paru le : 06/07/2011
Consulter

Les comptes nationaux passent en base 2005

Insee, département des Comptes nationaux, département Synthèses sectorielles ; ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’État, DGFiP ; ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, SOeS

Les comptes nationaux changent régulièrement de base : 1956, 1959, 1962, 1971, 1980, 1995, 2000 et maintenant 2005. Changer de base, c'est remettre périodiquement en chantier les concepts, nomenclatures et méthodes qui fondent la comptabilité nationale, afin qu'elle continue de refléter au mieux la réalité économique. L'année de base, ici 2005, est en général l'année de référence des séries macroéconomiques en volume (PIB, consommation, etc.). Le passage à la base 2005 consiste essentiellement à produire et publier les comptes dans la nouvelle Nomenclature d'Activités Française - NAF révision 2 d'une part, et à intégrer les résultats du nouveau dispositif d'Élaboration des Statistiques ANnuelles d'Entreprises (Esane) d'autre part. Le passage à la nouvelle base a par ailleurs été l'occasion d'introduire de nombreuses améliorations dans la mesure de l'activité dissimulée, l'action sociale, les échanges extérieurs, etc. La base 2005 comporte peu de changements conceptuels. Ce dossier expose les principaux apports de la base 2005 et retrace leur impact sur les comptes en comparant, essentiellement pour l'année 2008, les données de cette nouvelle base et ceux de la précédente base 2000. De surcroît, il présente pour quelques grands agrégats et ratios économiques une comparaison des séries longues dans l'ancienne et la nouvelle base, chaque changement de base donnant maintenant lieu en France à une rétropolation des comptes nationaux depuis 1949.

Insee Références
Paru le : 06/07/2011