Les salaires en FranceÉdition 2007

Insee Références
Paru le : 01/11/2007
Consulter

Les carrières dans la fonction publique d'État - Premiers éléments de caractérisation

Sabine Bessière, Julien Pouget, Insee

L'Insee a constitué un panel d'agents civils de la fonction publique d'État, sur une longue période (1978-2005). Ce panel permet de suivre, pour la première fois, les carrières et les évolutions de salaires de ces agents au niveau individuel. Il apparaît ainsi que les départs ne sont pas rares, même chez les titulaires : ainsi, parmi les agents entrés comme titulaires en 1983, 29 % ont quitté la fonction publique d'État 22 ans plus tard. La possession d'un diplôme de l'enseignement supérieur favorise ces départs. Chez les agents entrés comme non titulaires, les départs sont beaucoup plus nombreux, et la quasi-totalité de ceux qui restent ont été titularisés. Les promotions de catégorie B en A sont de plus en plus rapides. Parmi les agents entrés en 1997 en catégorie B et présents 8 ans plus tard, 41 % ont été promus en catégorie A. La proportion équivalente n'était que de 24 % pour ceux entrés en 1983. Pour les agents entrés en 1983 et présents en 2005, le salaire net moyen a augmenté de 70 % en euros constants, ce qui représente une progression annuelle moyenne de 2,4 %. Le salaire moyen en euros constants augmente légèrement au fil des cohortes, et de façon plus marquée pour les femmes. Si Ies trajectoires salariales évoluent peu en fonction des cohortes pour les catégories B et C, elles sont moins favorables pour les cohortes recrutées récemment d'agents de catégorie A, sous l'effet notamment de la baisse du salaire à l'entrée. Les évolutions individuelles sont nettement plus dispersées pour les hommes que pour les femmes. Les perspectives d'augmentation de salaire s'accroissent avec la catégorie hiérarchique et sont très sensibles aux promotions d'une catégorie à une autre.

Insee Références
Paru le : 01/11/2007