France, portrait socialÉdition 2004-2005

Insee Références
Paru le : 01/11/2004
Consulter

L'activité professionnelle des personnes handicapées

Selma Amira et Monique Meron

Les débats autour de la nouvelle loi en faveur des personnes handicapées mettent en lumière leurs problèmes spécifiques, notamment sur le marché du travail. La difficulté d'évaluer leur situation se heurte à la question des définitions qui varient dans le temps et dans l'espace, en particulier selon les législations du moment et du pays. Chacune correspond à un point de vue sur le handicap et donne une vision différente de la population concernée. Mais quel que soit le contour retenu, la population handicapée est relativement âgée et peu diplômée et les difficultés d'accès à l'emploi restent importantes. Si l'on tient compte du fait que l'âge, le sexe, le diplôme et la zone d'habitation contribuent à expliquer la probabilité d'être en emploi, avoir un problème de santé de longue durée ou un handicap diminue de moitié les chances de travailler. La déclaration d'une limitation par rapport à l'emploi est encore plus pénalisante, de même que le fait d'avoir un handicap officiellement reconnu. Les travailleurs handicapés sont globalement un peu moins présents dans le secteur public que dans les établissements de plus de 20 salariés du secteur privé. Dans ce dernier secteur, leur part est sensiblement plus faible lorsqu'il y a moins de 20 salariés. Dans les établissements privés assujettis à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés, les personnes ayant une reconnaissance administrative de leur handicap représentent 2,6 % des effectifs en équivalent temps plein en 2002. Plus d'un établissement assujetti sur trois n'emploie aucun travailleur handicapé directement et préfère remplir son obligation par des contributions financières.

Insee Références
Paru le : 01/11/2004