En 2014, l’emploi dans la fonction publique reste en hausse mais ralentitL'emploi dans la fonction publique - au 31 décembre 2014

Fin 2014, la fonction publique emploie 5,64 millions de salariés, y compris les bénéficiaires de contrats aidés. Hors contrats aidés, les effectifs s’élèvent à 5,43 millions.

Publications grand public
Informations rapides – No 303
Paru le : 15/12/2015

Fin 2014, la fonction publique emploie 5,64 millions de salariés, y compris les bénéficiaires de contrats aidés. Hors contrats aidés, les effectifs s’élèvent à 5,43 millions.

Les effectifs en fin d’année progressent de 40 200, soit +0,7 % sur un an, un rythme moindre qu’en 2013 (+1,5 %). Cette hausse s’explique aux deux tiers par celle du nombre de contrats aidés (+14,2 % après +36 % en 2013). Hors contrats aidés, les effectifs progressent de 0,3 %, après +0,7 % en 2013.

En revanche, en équivalent temps plein, le volume annuel de travail est, y compris contrats aidés, un peu plus dynamique qu’en 2013 (+1,2 % après +0,7 %) et atteint 5,28 millions. Cette hausse plus dynamique que celle des effectifs en fin d’année s’explique par une plus grande proportion de contrats aidés présents toute l’année en 2014 à la suite d’effets de calendrier de recrutements.

Dans la fonction publique de l’État, les effectifs totaux en fin d’année sont stables, après +1,0 % en 2013. Hors contrats aidés, l’emploi recule (–0,4 %). Il continue de baisser dans les ministères : avec –14 400 agents (–0,7 %), dont –10 000 au ministère de la Défense et –5 000 au ministère de l’Écologie qui a transféré une partie de ses effectifs vers un nouvel établissement public (Cerema). Ce transfert ainsi que la hausse du nombre de postes d’assistance éducative dans les établissements scolaires contribuent à accroître l’emploi total dans les établissements publics qui progresse de 2,5 % fin 2014.

Dans la fonction publique territoriale, les effectifs continuent d’augmenter (+1,5 % y compris contrats aidés, +0,8 % hors contrats aidés), à un rythme cependant un peu moins soutenu qu’en 2013 (respectivement +2,0 % et +0,9 %). La hausse est de nouveau plus marquée dans le secteur communal que dans les organismes régionaux et départementaux.

Dans la fonction publique hospitalière, l’emploi ralentit en 2014 : +0,9 % y compris contrats aidés, après +1,7 % en 2013, et +0,7 % hors contrats aidés, après +1,4 % en 2013. Il augmente nettement plus dans les établissements médico-sociaux que dans les hôpitaux.

tableau1 – Effectifs par versant de la fonction publique

Effectifs par versant de la fonction publique
Niveaux en milliers Évolution (en %)
2014 (p) 2012-2013 2013-2014 (p)
Effectifs au 31 décembre (1)
Fonction publique Ensemble, y.c. contrats aidés 2 475,6 1,0 0,0
de l'État hors contrats aidés 2 375,3 0,1 –0,4
Fonction publique Ensemble, y.c. contrats aidés 1 981,5 2,0 1,5
territoriale hors contrats aidés 1 894,7 0,9 0,8
Fonction publique Ensemble, y.c. contrats aidés 1 183,6 1,7 0,9
hospitalière hors contrats aidés 1 161,1 1,4 0,7
Fonction Ensemble, y.c. contrats aidés 5 640,6 1,5 0,7
publique hors contrats aidés 5 431,1 0,7 0,3
Volume de travail en équivalent temps plein (2)
Fonction Ensemble, y.c. contrats aidés 5 279,5 0,7 1,2
publique hors contrats aidés 5 136,8 0,5 0,5
  • (p) : données provisoires
  • (1) postes principaux finaux au 31 décembre
  • (2) tout poste actif dans l'année
  • Champ : France
  • Sources : Insee, Siasp

tableau2 – Effectifs par versant de la fonction publique et par type d'employeur

Effectifs par versant de la fonction publique et par type d'employeur
En milliers 2014 (p) Évolution sur un an (en %) (p)
Effectifs au 31 décembre yc contrats aidés yc contrats aidés hors contrats aidés
Fonction publique de l'État
Ministères 1 913,6 –0,7 –0,7
Etab. publics à caractère administratif 562,0 2,5 0,9
Fonction publique territoriale
Régions et départements 453,8 0,6 0,2
Secteur communal (1) 1 527,7 1,8 1,0
Fonction publique hospitalière
Hôpitaux 1 040,3 0,7 0,5
Etab. médico-sociaux (2) 143,3 2,8 2,2
  • (p) : données provisoires
  • (1) y compris offices publics d’habitations à loyer modéré (OPHLM), caisses de crédit municipal, régies et établissements publics administratifs (EPA) locaux
  • (2) y compris établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • Champ : postes principaux finaux au 31 décembre, France
  • Sources : Insee, Siasp