Trois quarts des entreprises jurassiennes toujours en activité trois ans après leur création en 2010

Florence Mairey, Émilie Vivas

Au 1er janvier 2010, plus de 12 200 entreprises sont implantées dans le département du Jura. Au cours du premier semestre 2010, 312 entreprises ont été créées dans le département. Malgré quelques spécificités, le profil des créateurs et de leurs entreprises est proche du profil régional. Trois ans après leur création, les trois quarts des entreprises du Jura sont toujours en activité.

Au 1er janvier 2010, le Jura compte 12 216 entreprises qui emploient 38 212 salariés dans le département. Au premier semestre 2010, 312 entreprises hors auto-entreprises ont été créées dans le département du Jura (Cf. Pour en savoir plus). Elles représentent ainsi 22 % de l’ensemble des créations régionales hors auto-entreprises ayant eu lieu au cours de ce semestre, soit quatre points de moins que la part des entreprises implantées dans le Jura dans le stock d’entreprises régionales de 2010.

Des flux de sorties supérieurs aux entrées depuis 2011

Depuis 2003, plusieurs mesures ont facilité la création d’entreprises dont la loi Dutreil en 2003, l’allègement des formalités d’obtention de l’ACCRE en 2007, et la mise en place du régime de l’auto-entreprise en 2009. L’impact de ces mesures sur le nombre des entrées (créations, reprises et transferts) d’entreprises (y.c. auto-entreprises) dans le répertoire Sirene est sensible dans le département comme en moyenne en Franche-Comté (figure 1), particulièrement entre 2008 et 2010 (+ 64 % dans le Jura). Le nombre diminue ensuite en 2011 et repart à la hausse en 2012.

Relativement stables entre 2004 et 2007, les sorties (cessations, transferts, cessions) du répertoire Sirene ont doublé entre 2007 et 2011 et continuent d’augmenter en 2012. À partir de 2011, les entrées ne compensent plus les sorties.

Figure 1 – Des flux de sorties supérieurs aux entrées depuis 2011

Nombre d'entreprises (Base 100 Entrées en 2003)
Des flux de sorties supérieurs aux entrées depuis 2011
Jura Entrées Jura Sorties Franche-Comté Entrées Franche_Comté Sorties
2003 100 98 100 96
2004 127 113 123 105
2005 131 111 127 106
2006 123 106 122 109
2007 143 108 142 106
2008 129 124 135 120
2009 198 142 202 145
2010 211 166 223 182
2011 195 198 195 201
2012 206 224 208 224
  • Source : Insee, Répertoire des entreprises et des établissements.

Figure 1 – Des flux de sorties supérieurs aux entrées depuis 2011Entrées et sorties du répertoire Sirene : entreprises du Jura

Plus de créations dans l’industrie et la construction

Bien qu’il regroupe un tiers des créations du Jura, le secteur du commerce est moins représenté qu’en moyenne dans la région (33 % contre 37 %). Avec des parts respectivement égales à 14 % et 18 %, les secteurs des services aux particuliers et des services aux entreprises sont également moins présents dans les créations jurassiennes qu’en Franche-Comté. Le secteur des services aux entreprises présente d’ailleurs la part la plus faible des quatre départements. Le secteur de l’industrie regroupe 13 % des créations, soit cinq points de plus que la moyenne régionale. Le secteur de la construction est également plus représenté (22 % contre 18 %).

Les entreprises créées dans le Jura sont, comme en moyenne en Franche-Comté, plus fréquemment des sociétés que des entreprises individuelles (respectivement 52 % et 48 % dans le département). Les entreprises artisanales sont beaucoup plus représentées parmi les créations jurassiennes qu’en moyenne au niveau régional (53 % contre 43 %). La part des projets ayant bénéficié d’un prêt bancaire est également supérieure dans le département qu’en moyenne au niveau régional (62 % contre 56 %).

Le profil des créateurs jurassiens diffère peu de la moyenne régionale. Les différences les plus notables (figure 2 ) sont une part de créatrices supérieure à la moyenne régionale, de même que la part de créateurs détenteurs d’un CAP ou BEP, la part de créateurs sans activité professionnelle au moment de la création, la part de créateurs dont le métier est le même que l’activité de l’entreprise et la part de créateurs dont l’objectif principal est d’assurer leur emploi. Inversement, la part de créateurs âgés de moins de 30 ans ou de 50 ans ou plus est plus faible dans le Jura.

Figure 2 – Une part de créatrices légèrement plus élevée - Part parmi les créations selon le profil des créateurs (en %)

Une part de créatrices légèrement plus élevée - Part parmi les créations selon le profil des créateurs (en %)
Jura Franche-Comté
Femmes 31 29
Créateurs âgés de moins de 30 ans 19 20
Créateurs âgés de 50 ans ou plus 18 20
Créateurs sans activité professionnelle 12 8
Créateurs titulaires de CAP ou BEP 29 25
Même métier que l’activité de l’entreprise 62 59
Objectif : emploi du créateur 71 68
  • Source : Insee, Enquête Sine 2010 - Interrogation 2010.

Le taux de survie le plus élevé de la région

Pour les entreprises du Jura créées au premier semestre 2010, le taux de survie à trois ans atteint 75 %, soit neuf points de plus que la moyenne régionale. C’est le taux le plus élevé des quatre départements francs-comtois et le 16e taux des départements de France de province. Quels que soient les caractéristiques de l’entreprise ou le profil des créateurs, les taux de survie des entreprises jurassiennes sont supérieurs aux moyennes régionales (figure 3).

Avec un taux égal à 88 %, les entreprises du secteur des services aux entreprises du Jura ont une survie à trois ans supérieure de 19 points à la moyenne régionale. Les entreprises du commerce présentent également un taux de survie très supérieur à la moyenne régionale (70 % contre 62 %). Avec une valeur égale à 89 %, les sociétés créées dans le Jura présentent un taux de survie supérieur de dix points à la moyenne régionale. De même, les entreprises ayant nécessité moins de 2 000 euros au démarrage présentent un taux de survie supérieur de 14 points à la moyenne régionale.

Les entreprises créées par les hommes sont nettement plus pérennes que la moyenne des entreprises de la région, constat légèrement moins marqué pour les entreprises créées par les femmes. Les entreprises créées par des détenteurs de baccalauréats technologiques ou professionnels sont nettement plus pérennes qu’en moyenne dans la région (83 % contre 65 %), de même que les entreprises créées par des chômeurs (72 % contre 63 %). Le taux de survie des entreprises créées avec comme objectif principal d’assurer le propre emploi du créateur est très largement supérieur dans le département qu’en moyenne dans la région (75 % contre 63 %).

Figure 3 – Des taux de survie très supérieurs à la moyenne régionale - Taux de survie à trois ans (en %)

  • Source : Insee, Enquête Sine 2010 - Interrogations 2010 et 2013.

Un bilan positif pour l’emploi

Dans le Jura, les entreprises créées au premier semestre 2010 et actives en septembre 2010 génèrent à leur démarrage 552 emplois. Trois ans après, au moment de l'enquête de décembre 2013, ce nombre atteint 617 emplois, soit une augmentation de 12 % (figure 4). Ainsi, l'évolution de l'emploi des entreprises pérennes a largement compensé les pertes d'emplois induites par les cessations d'entreprises entre les deux enquêtes.

Au sein des entreprises pérennes, l’emploi a augmenté de 43 % du démarrage à décembre 2013. Sur les 617 emplois rassemblés en décembre 2013, 347 sont des emplois salariés hors dirigeants, soit une augmentation de 118 %. Sur la même période, chaque entreprise du Jura a gagné en moyenne 0,9 emploi. Ainsi, le nombre moyen d’emplois, salariés ou non salariés, par entreprise atteint 2,9 en décembre 2013 contre 2,7 en moyenne en Franche-Comté.

Figure 4 – Dans le Jura, les emplois des entreprises pérennes compensent la perte des emplois des entreprises cessées

Emploi total (en nombre)
Dans le Jura, les emplois des entreprises pérennes compensent la perte des emplois des entreprises cessées
Entreprises pérennes Entreprises non pérennes
au démarrage 431 121
en décembre 2013 617 0
  • Champ : Entreprises du champ Sine actives en septembre 2010.
  • Source : Insee, Enquête Sine 2010 - Interrogations 2010 et 2013.

Figure 4 – Dans le Jura, les emplois des entreprises pérennes compensent la perte des emplois des entreprises cesséesÉvolution de l'emploi entre la création et décembre 2013 des entreprises du Jura

Pour en savoir plus