Les touristes étrangers de plus en plus présents dans les hôtels et campings bas-normands

Sabrina Leroux (Insee)

Ces dernières années, le nombre de nuitées étrangères a progressé dans les hôtels bas-normands. Cette hausse de fréquentation est notamment portée par la clientèle en provenance des États-Unis. L'afflux de touristes étrangers bénéficie en premier lieu au Bessin, et plus particulièrement aux Plages du Débarquement. L’année 2014 devrait confirmer cette tendance au vu des résultats obtenus pour les deux évènements majeurs : 70e anniversaire du Débarquement et Jeux équestres mondiaux. Si, sur la période 2010-2013, le nombre de nuitées baisse dans les campings, on note en 2013 un retour marqué de la clientèle étrangère, après une année 2012 décevante.

Insee Flash Basse-Normandie
No 9
Paru le : 28/11/2014

Les hôtels et les campings bas-normands ont accueilli 964 500 touristes étrangers en 2013 pour un total de 2,2 millions de nuitées. Entre 2010 et 2013, le nombre de nuitées étrangères augmente de 3 %. Sur la même période, la fréquentation de la clientèle française recule de près de 6 %.

La région attire toujours plus de touristes étrangers dans l’hôtellerie

En 2013, l’hôtellerie bas-normande enregistre près de 1,2 million de nuitées étrangères, soit une augmentation de 12 % en 3 ans. Le retour de la clientèle étrangère, amorcée en 2012, se confirme et s’amplifie en 2013 : une nuitée hôtelière sur quatre est le fait de touristes étrangers en Basse-Normandie.

Les Britanniques, principale clientèle étrangère dans l’hôtellerie, rassemblent un quart de l’ensemble des nuitées non françaises. Leur fréquentation est en léger recul sur 3 ans (- 4 % de nuitées). Néanmoins, l’année 2013 a marqué leur retour après deux années consécutives de désaffection.

Les touristes en provenance des États-Unis constituent la seconde clientèle étrangère. Leur fréquentation ne cesse d’augmenter (+ 15 % en 3 ans), favorisée notamment par une reprise économique plus nette outre-Atlantique, et en dépit d’une parité euro-dollar défavorable.

Les Belges sont également nombreux à venir séjourner dans l’hôtellerie bas-normande et leur fréquentation continue de croître (+ 5 % de nuitées depuis 2010) ; suivent les Allemands, Italiens et Hollandais. Toutefois, les Italiens ont réduit leur présence.

Hors Europe et États-Unis, de nouvelles clientèles plébiscitent la région. Il s’agit de touristes en provenance du continent asiatique, en particulier de la Chine, du Proche et du Moyen-Orient. D’autres proviennent du sud de l’Amérique ou bien encore du continent africain. Cette clientèle lointaine, toujours plus nombreuse chaque année, reste néanmoins encore marginale dans le tourisme bas-normand.

Les touristes étrangers restent en moyenne 1,7 jour dans les hôtels de la région, durée stable par rapport à 2010.

nombre nuitées part dans la fréquentation étrangère évolution 2010-2013 (%)
Europe 882400 74,0 +9,9
dont
Angleterre 298 600 25,1 -0,4
Belgique 172 100 14,4 + 5,0
Allemagne 83 100 7,0 + 8,0
Italie 68 400 5,7 -2,0
Pays-bas 64 600 5,4 + 5,6
Amériques 209 700 17,6 + 17,7
dont
Etats-Unis 183 000 15,4 + 14,6
Asie/oceanie/australie 93 700 7,9 + 21,3
dont
Japon 54 000 4,5 + 0,9
Chine 5 400 0,5 + 117,8
Proche et Moyen orient 8 300 0,7 + 36,8
Afrique 6 200 0,5 + 120,5
  • Source: Insee - DGCIS - Partenaires régionaux - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie

L’hôtellerie de plein air relance son activité en 2013

Durant la saison estivale 2013, un peu plus d’un million de nuitées étrangères ont été enregistrées au sein des campings bas-normands. Si l’activité des campings est en repli depuis 2010 (- 6 % de nuitées), on observe néanmoins en 2013 le retour de la clientèle étrangère après une année 2012 particulièrement décevante.

Quatre campeurs sur dix sont étrangers et la quasi-totalité d’entre eux viennent d'Europe. Les Néerlandais figurent en tête de la clientèle étrangère des campings, bien que leur fréquentation ait diminué de 15 % depuis 2010. Les Néerlandais précèdent les Britanniques dont le nombre de nuitées repart à la hausse après deux années consécutives de baisse. Les Allemands sont également de bons clients de l’hôtellerie de plein air bas-normande et leur fréquentation a augmenté de 16 % en 3 ans.

La durée des séjours varie selon les nationalités. Les Néerlandais, passent en moyenne 5 jours dans les campings bas-normands contre 3,8 jours pour l’ensemble des étrangers. Les Britanniques et les Allemands restent quant à eux un peu moins longtemps, respectivement 3,6 jours et 3,3 jours.

Juillet-août, période de forte affluence

Dans l’hôtellerie, les douze mois de l’année bénéficient de l’augmentation de la fréquentation étrangère. L’activité touristique connaît toutefois une pointe d'affluence en août. Cet engouement ne cesse de progresser (+ 13 % de nuitées en 3 ans) même si juillet s'avère également très apprécié par la clientèle étrangère. Les touristes en provenance des États-Unis se distinguent en privilégiant juin et septembre, même si leur fréquentation a aussi fortement augmenté en août.

Au sein des campings, juillet et août sont les mois plébiscités et résistent plutôt bien à la baisse de fréquentation observée ces trois dernières années : la baisse est moindre que pour les autres mois. En revanche, mai et juin ont particulièrement été boudés par la clientèle étrangère.

Figure_2 – Fréquentation des campings selon la provenance de la clientèle étrangère

Fréquentation des campings selon la provenance de la clientèle étrangère
nombre nuitées part dans la fréquentation étrangère évolution 2010-2013 (%)
Europe 10 441 100 99,6 -5,9
dont
Pays-Bas 411 600 39,3 -14,5
Royaume-Uni 328 400 31,3 -0,5
Allemagne 129 400 12,3 + 16,1
Belgique 82 700 7,9 -8,5
Danemark 17 500 1,7 -21,0
Italie 15 800 1,5 -14,6
Suisse 15 700 1,5 + 13,0
Espagne 12 900 1,2 -6,6
  • Source: Insee - DGCIS - Partenaires régionaux - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air

Américains et Néerlandais recherchent le confort

Avec la nouvelle classification mise en application en juillet 2009 et la montée en gamme qui se généralise, l’offre dans les établissements d’une ou deux étoiles diminue tandis qu’elle augmente dans celle de trois étoiles ou plus. La clientèle étrangère suit ce mouvement tant dans les hôtels que les campings.

Dans les hôtels, les touristes étrangers passent 44 % de leurs nuitées au sein d’établissements 3 étoiles, gamme dont l’offre est la plus présente (36 % des chambres offertes au quotidien). Un quart des nuitées étrangères concerne les hôtels 4 étoiles ou plus, contre seulement un cinquième au sein des 1 ou 2 étoiles. Le reste des nuitées s’effectue dans des hôtels non classés.

Les touristes en provenance des États-Unis sont ceux qui privilégient le plus le haut de gamme. Près de 88 % de leurs nuitées se passent au sein d’un hôtel classé 3 étoiles ou plus. Les Britanniques et les Belges sont moins attirés par les hôtels de confort. Ils n'y séjournent que deux nuitées sur trois dans cette gamme.

Au sein de l’hôtellerie de plein air, 6 emplacements sur 10 sont classés dans le haut de gamme. Ces emplacements concentrent 88 % des nuitées étrangères. Les Néerlandais sont ceux qui privilégient le plus le confort. Ils campent plus de 9 nuits sur 10 dans des campings de 3 étoiles ou plus.

Les emplacements nus restent très fréquentés par la clientèle étrangère malgré une importante baisse de l’offre : 76 % des nuitées étrangères y ont été enregistrées en 2013 contre près de 74 % en 2010.

Figure_3 – Fréquentation hotelière au sein des principales zones touristiques

Fréquentation hotelière au sein des principales zones touristiques
Caen - Côte de Nacre Caen - Côte Fleurie Plages du Débarquement Bessin Mont Saint-Michel
nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%)
Ensemble des etrangers 277200 + 12,5 258100 + 3,6 238300 + 28,7 202200 + 27,9 178900 + 16,9
dont
Royaume-Uni 78800 -2,6 62300 -9,9 58100 + 14,9 43000 + 6,7 33700 + 32,9
Etats-Unis 30200 + 5,3 32000 +29,4 80100 + 38,1 79800 + 36,8 13000 -28,8
Belgique 24900 +2,4 55700 -5,0 29300 +29,7 19900 + 51,9 18200 +0,5
  • Source: Insee - DGCIS - Partenaires régionaux - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie

Les hôtels préférés aux campings autour des Plages du Débarquement

Depuis 2010, la fréquentation étrangère est en nette hausse dans les hôtels situés sur les Plages du Débarquement (+ 29 % de nuitées) et dans le Bessin (+ 28 %). Les Belges ont fortement augmenté leur fréquentation dans le Bessin. Ils ont par contre un peu moins fréquenté la Côte Fleurie. Les Britanniques ont, quant à eux, davantage privilégié le Mont St-Michel, ce qui n’est pas le cas des touristes en provenance des États-Unis. Ces derniers ont été plus attirés par les Plages du Débarquement, le Bessin et la Côte Fleurie.

Dans les campings, la baisse générale de fréquentation étrangère affecte particulièrement les zones littorales : Caen - Côte de Nacre, la Côte Fleurie, le Bessin et les Plages du Débarquement. Les Britanniques ont privilégié le Mont St-Michel au détriment de la Côte de Nacre. Les Néerlandais ont été moins présents sur l’ensemble des principaux sites touristiques de la région. En revanche, les Allemands ont particulièrement augmenté leur fréquentation de la Côte Fleurie, du Mont St-Michel et du littoral de la Manche.

Figure_4 – Fréquentation des campings au sein des principales zones touristiques

Fréquentation des campings au sein des principales zones touristiques
Plages du Débarquement Littoral Manche Bessin Caen - Côte de Nacre Mont Saint-Michel
nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%) nombre de nuitees évolution2010-2013 (%)
Ensemble des etrangers 381 900 -9,8 241 900 + 0,9 198 500 -10,2 178 300 -15,5 141 100 + 5,3
dont
Pays-Bas 184 200 -11,9 86 300 -17,4 91 900 -11,0 92 300 -12,6 40 200 -20,2
Royaume-Uni 94 300 -5,0 53 100 + 12,2 47 600 -9,2 54 300 -14,6 51 300 + 21,6
Allemagne 35 600 + 4,9 53 000 + 19,2 18 500 + 1,1 10 800 -5,0 19 500 + 21,3
  • Source: Insee - DGCIS - Partenaires régionaux - Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air

Pour en savoir plus

Le 70e anniversaire du Débarquement remplit les hôtels, Insee Flash Basse-Normandie, N°9 octobre 2014

Stabilité de la fréquentation dans les hôtels et campings normands en 2013, Insee Flash Basse-Normandie, N°4 septembre 2014