Béziers et Narbonne : la moitié des contrats saisonniers signés par des jeunes

Pascale Marasovic, Insee

Dans les zones d'emploi de Béziers et de Narbonne, l'emploi saisonnier occupe une part variable dans l'emploi total selon les activités et les périodes de l'année. Cette part est très élevée dans l'hébergement et la restauration. Dans un contexte de forte croissance démographique et de fort taux de chômage, les activités saisonnières offrent des opportunités d'emploi. Activité principale ou secondaire selon les profils des travailleurs, l’emploi saisonnier concerne notamment les jeunes. Proposé pratiquement tout au long de l'année selon les activités, il est présent dans les unités urbaines, sur le littoral ou dans des zones plus en retrait.

L’emploi salarié subit des fluctuations tout au long de l’année, en raison de la nature et de l’intensité des activités économiques. La saisonnalité des activités est définie comme un accroissement local, temporaire et récurrent de l’emploi, lié au rythme des saisons (agriculture…), aux modes de vie collectifs (tourisme, service aux particuliers, arts de spectacles) ou aux remplacements de salariés (congés). Pour faire face à ces fluctuations, les entreprises et les administrations recourent à des emplois dits « saisonniers », plus courts que les emplois non saisonniers, 46 jours en moyenne contre 212 jours.

Ces emplois sont occupés principalement par des jeunes. Près d’un contrat saisonnier sur deux est signé par un jeune de moins de 25 ans contre un sur cinq pour les contrats non saisonniers. Pour un jeune actif, il peut s’agir d’acquérir une première expérience professionnelle à valoriser par la suite, pour un étudiant, il peut s’agir de se procurer un revenu d’appoint pour ses études ou ses loisirs et selon une disponibilité souvent choisie.

En 2011, 19 700 personnes concernées par un contrat saisonnier

En 2011, 23 000 contrats de travail saisonniers sont signés sur les zones d’emploi de Béziers et de Narbonne, soit 10 % de l’ensemble des contrats hors intérim (méthodologie). Ils concernent 19 700 personnes. En effet, une partie des saisonniers signe plusieurs contrats saisonniers au cours d’une même année. Ces contrats représentent 2 400 emplois en équivalent temps plein (ETP) sur l’année. Sur la zone d’emploi de Narbonne, l’emploi saisonnier représente 3,2 % de l’emploi salarié total hors intérim en ETP, taux supérieur au taux régional. Pour l’ensemble des deux zones, ce taux est de 2,6 %, il atteint jusqu’à 7,8 % en août, mois au cours duquel le volume d’emplois saisonniers (ETP) est maximal.

Les activités saisonnières principalement portées par le tourisme

À l’attractivité résidentielle de ces zones s’ajoute l’attractivité touristique, qui nécessite pour les activités directement ou indirectement liées au tourisme de s’adapter à une demande ponctuelle plus forte. L’hébergement, la restauration et le commerce sont les activités les plus représentées dans les contrats saisonniers. Elles regroupent 12 400 contrats saisonniers, soit plus de la moitié d’entre eux (figure 2). Dans ces activités, les durées de travail hebdomadaires sont d’environ 30 heures par semaine. Les périodes de contrats sont plus longues dans l’hébergement et la restauration avec une durée de 57 jours en moyenne.

Dans le secteur des arts et spectacles, les 1 500 contrats pour le recrutement d’artistes ou d’animateurs sportifs principalement, concourent notamment à l’animation culturelle ou sportive et aux activités de loisirs des touristes.

L’administration publique, fortement implantée sur le territoire avec 12 % de l’emploi salarié total, contribue pour 7 % des contrats saisonniers, principalement en juillet-août, pour le remplacement du personnel en congés, ou pour un accroissement d’activité, comme par exemple la correction d’examen, ou les activités administratives touristiques dans les offices de tourisme.

Le secteur de l’agriculture, représentant 3 % de l’emploi salarié annuel total, propose les contrats les plus longs en durée et en amplitude : 62 jours en moyenne et 31 heures par semaine. Le moindre recours à l’emploi saisonnier sur la zone (9 %), comparativement aux 18 % de la région, s’explique par la faible présence de l’activité « culture de fruits à pépins et à noyau », activité qui au niveau régional embauche de nombreux saisonniers.

Parmi les autres activités, trois secteurs porteurs d’emplois participent à hauteur de 12 % des contrats saisonniers : la fabrication de denrées alimentaires, à travers la vinification, la santé humaine, grâce aux activités hospitalières, et enfin l’hébergement médico-social et action sociale avec l’aide à domicile.

Figure 2 – Contrats saisonniers par secteur d'activité

Unité : %
Contrats saisonniers par secteur d'activité
Hébergement et restauration 40
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles 14
Administration publique 7
Arts, spectacles et activités récréatives 7
Agriculture, sylviculture et pêche 6
Activités de services administratifs et de soutien 5
Autres activités 21
  • Note de lecture : 40 % des emplois saisonniers (ETP) de la région sont dans le secteur « Hébergement et restauration ».
  • Source : Insee, DADS 2011 fichier postes au lieu de travail

Figure 2 – Contrats saisonniers par secteur d'activité

Importance de l’emploi saisonnier dans certaines activités

Le recours à l’emploi saisonnier varie fortement d’un secteur d’activité à l’autre. Dans l’hébergement et la restauration, au cours de l’année, un emploi sur cinq est saisonnier en ETP (figure 3). En août, c’est un sur deux. Ces emplois sont essentiels pour répondre aux besoins des touristes. En effet, au cours de ce mois, la fréquentation touristique dans les hôtels, résidences hôtelières ou campings s’élève à plus de 1 600 000 nuitées, à laquelle vient s’ajouter l’occupation partielle des 75 700 résidences secondaires du territoire. Dans une moindre mesure, l’emploi saisonnier participe à l’activité agricole en représentant 9 % des emplois annuels. Le commerce, premier secteur économique de la zone avec 15 800 emplois salariés, embauche 4 fois plus de saisonniers en juillet qu’en moyenne sur l’année, principalement dans les hypermarchés, supermarchés ou le commerce de détail. Pour l’ensemble des activités saisonnières, le recours aux emplois saisonniers durant les périodes de pic est trois fois plus élevé qu’en moyenne sur l’année.

Figure 3 – Poids de l'emploi saisonnier par secteur d'activité

unités : % et emploi en ETP
Poids de l'emploi saisonnier par secteur d'activité
Pois moyen annuel des emplois saisoniers Pois maximum mensuel d'emplois saisoniers
Hébergement et restauration (août) 24% 53%
Agriculture, sylviculture et pêche (février) 9% 23%
Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac (septembre) 5% 20%
Activités de services administratifs et de soutien (août) 2% 6%
Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles (juillet) 2% 7%
Administration publique (août) 1% 6%
Ensemble des activités (août) 3% 8%
  • Note de lecture : Dans l'hebergement et la restauration, l'emploi saisonnier représente 24 % des emplois en moyenne sur l'année et 53 % au mois d'août.
  • Source : Insee, DADS 2011 fichier postes au lieu de travail

Figure 3 – Poids de l'emploi saisonnier par secteur d'activité

L’activité saisonnière concentrée en juillet-août, excepté pour l’agriculture

Le recours à l’emploi saisonnier est croissant de janvier à août puis diminue fortement de septembre à novembre avant de rebondir en fin d’année (figure 4). Le maximum est atteint en août avec 7 900 emplois. Cette période concentre plus de la moitié des emplois saisonniers. Les activités liées au tourisme contribuent pour la moitié à ce pic d’emploi.

L’agriculture est la première activité à débuter sa saison en janvier. La culture de la vigne y concentre 88 % de l’emploi saisonnier. En février, la taille des vignes, travail qui n’est pas complètement mécanisé, fait apparaître un pic de 620 emplois saisonniers. A partir de juillet, le besoin de main d’œuvre supplémentaire est plus faible et rebondit quelque peu en septembre, avec les vendanges, atteignant 100 emplois. La vinification complète le cycle viticole en août, septembre et octobre. Cette activité industrielle du secteur de la fabrication de denrées alimentaires connaît le plus fort de sa saison en septembre avec 520 emplois saisonniers dénombrés.

L’hébergement et la restauration proposent la saison la plus longue, de mars à octobre. Vient ensuite plus tardivement le commerce, de mai à septembre, puis en décembre, marqué par un regain d’activité dû aux fêtes de fin d’années et aux soldes. Les activités saisonnières des services administratifs et de soutien (activité de sécurité privée, de location de bateau, de nettoyage de bâtiment) restent faibles en dehors de juin, juillet et août mais se poursuivent jusqu’en fin d’année.

L’emploi saisonnier de fin d’année atteint 780 emplois (ETP) dont 420 emplois hospitaliers dans les établissements hospitaliers de Narbonne et de Béziers en raison des remplacements de congés.

Figure 4 – Variation journalière de l'emploi saisonnier par secteur d'activité

unité : emploi en ETP
Variation journalière de l'emploi saisonnier par secteur d'activité
Hébergement et restauration Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles Agriculture, sylviculture et pêche Administration publique Fabrication de denrées alimentaires Activités de services administratifs et de soutien Autres
janvier 0 1 472 0 0 0 52
janvier 0 1 483 0 0 0 52
janvier 0 1 490 0 0 0 52
janvier 0 1 497 0 0 0 52
janvier 0 1 509 0 0 0 52
janvier 0 1 521 0 0 0 52
janvier 0 0 532 0 0 0 52
janvier 0 1 543 0 0 0 52
janvier 0 1 551 0 0 0 52
janvier 0 2 560 0 0 0 52
janvier 0 2 568 0 0 0 52
janvier 0 3 576 0 0 0 52
janvier 0 3 584 0 0 0 52
janvier 0 3 588 0 0 0 52
janvier 0 3 591 0 0 0 52
janvier 0 2 592 0 0 0 52
janvier 0 1 593 0 0 0 52
janvier 0 1 594 0 0 0 52
janvier 0 0 594 0 0 0 52
janvier 0 0 595 0 0 0 53
janvier 0 0 597 0 0 0 53
janvier 0 0 598 0 0 0 53
janvier 0 0 599 0 0 0 52
janvier 0 0 601 0 0 0 52
janvier 0 0 603 0 0 0 52
janvier 0 0 605 0 0 0 52
janvier 0 0 607 0 0 0 52
janvier 5 0 608 0 0 0 52
janvier 10 0 610 0 0 0 52
janvier 15 0 612 0 0 0 52
février 20 0 613 0 0 0 53
février 26 0 613 0 0 0 53
février 32 0 614 0 0 0 53
février 38 0 614 0 0 0 53
février 41 0 614 0 0 0 53
février 43 0 613 0 0 0 53
février 46 0 612 0 0 0 53
février 48 0 612 0 0 0 53
février 51 0 612 0 0 0 53
février 53 0 612 0 0 0 53
février 56 0 616 0 0 0 53
février 58 0 620 0 0 0 53
février 60 0 623 0 0 0 52
février 61 0 627 0 0 0 52
février 64 0 631 0 0 0 51
février 65 0 634 0 0 0 50
février 67 0 636 0 0 0 49
février 68 0 635 0 0 0 49
février 69 0 633 0 0 0 49
février 71 0 630 0 0 0 49
février 73 0 628 0 0 0 49
février 75 0 625 0 0 0 48
février 77 0 623 0 0 0 49
février 79 0 621 0 0 0 49
février 81 0 618 0 0 0 49
février 82 0 612 0 0 0 48
février 82 0 605 0 0 0 47
février 90 0 600 0 0 1 50
février 97 0 595 0 0 1 53
février 105 0 591 0 0 2 56
mars 113 0 586 0 0 3 60
mars 121 0 582 0 0 3 64
mars 131 0 582 0 0 4 67
mars 141 0 583 0 0 5 71
mars 145 0 582 0 0 6 72
mars 148 0 582 0 0 7 72
mars 151 0 580 0 0 7 73
mars 154 0 579 0 0 8 73
mars 157 0 576 0 0 9 73
mars 160 0 573 0 0 9 75
mars 163 0 570 0 0 10 76
mars 166 0 568 0 0 11 78
mars 169 0 563 0 0 11 80
mars 172 0 560 0 0 12 82
mars 175 0 557 0 0 12 83
mars 178 0 554 0 0 13 84
mars 181 0 551 0 0 13 86
mars 185 0 548 0 0 14 88
mars 189 0 545 0 0 14 88
mars 194 0 546 0 0 14 87
mars 198 0 546 0 0 15 87
mars 203 0 545 0 0 15 87
mars 208 0 548 0 0 16 87
mars 213 0 550 0 0 16 86
mars 216 0 552 0 0 16 84
mars 220 0 554 0 0 16 85
mars 223 0 555 0 0 16 85
mars 258 0 535 0 0 17 90
mars 295 0 516 0 1 17 95
mars 333 0 496 0 1 17 100
avril 378 0 478 0 1 18 108
avril 423 0 459 0 1 19 115
avril 471 1 439 0 1 21 122
avril 520 1 422 0 2 22 130
avril 543 1 424 0 2 23 132
avril 565 2 425 0 2 24 135
avril 588 2 425 0 2 25 137
avril 604 2 426 0 2 26 139
avril 621 2 427 0 2 27 141
avril 638 1 428 0 2 27 144
avril 655 1 428 0 2 28 147
avril 675 1 427 0 2 28 152
avril 694 1 426 0 2 28 154
avril 712 1 424 0 2 28 156
avril 735 1 422 0 2 28 156
avril 758 1 419 0 2 28 158
avril 781 1 417 0 2 27 158
avril 806 1 414 0 2 27 159
avril 828 1 411 0 2 27 157
avril 856 1 404 0 2 28 160
avril 884 1 398 0 2 28 163
avril 907 1 391 0 2 28 165
avril 926 1 385 0 2 28 167
avril 945 1 379 0 2 28 170
avril 961 1 373 0 2 28 172
avril 974 1 368 0 2 28 175
avril 980 1 367 0 2 28 175
avril 997 4 356 0 2 28 178
avril 1 021 9 348 0 2 29 182
avril 1 047 16 339 0 2 31 186
mai 1 073 22 331 0 2 32 189
mai 1 099 30 324 0 3 33 191
mai 1 126 38 316 0 3 34 194
mai 1 152 46 308 0 3 36 198
mai 1 167 51 310 0 3 36 201
mai 1 179 54 311 0 3 36 201
mai 1 190 57 311 0 3 36 201
mai 1 202 61 311 0 3 35 202
mai 1 214 63 311 0 3 35 203
mai 1 227 65 313 0 3 35 205
mai 1 240 67 313 0 3 35 206
mai 1 254 69 312 0 3 35 207
mai 1 267 71 314 0 3 35 211
mai 1 279 73 315 0 3 35 214
mai 1 292 75 315 0 4 36 218
mai 1 305 77 314 0 4 37 220
mai 1 319 80 312 0 4 37 223
mai 1 332 83 312 0 5 38 226
mai 1 346 86 311 0 5 38 229
mai 1 357 89 310 0 5 38 231
mai 1 369 92 309 0 5 38 233
mai 1 382 94 308 0 5 39 233
mai 1 394 97 307 0 5 39 238
mai 1 408 99 304 0 5 39 239
mai 1 427 101 300 0 5 40 240
mai 1 446 103 296 0 4 40 242
mai 1 467 109 292 0 4 41 244
mai 1 513 124 280 0 5 48 246
mai 1 565 139 268 0 5 56 248
mai 1 620 155 258 0 5 65 249
juin 1 672 171 248 0 5 73 251
juin 1 715 186 239 0 5 81 255
juin 1 762 207 232 0 6 90 263
juin 1 807 226 224 0 6 99 271
juin 1 828 235 223 0 7 101 278
juin 1 843 245 223 0 7 102 286
juin 1 864 255 222 0 7 104 293
juin 1 887 265 219 0 8 106 301
juin 1 913 275 216 0 8 108 307
juin 1 935 280 211 0 9 109 309
juin 1 959 288 208 0 9 111 313
juin 1 986 296 204 0 9 113 319
juin 2 013 305 199 0 9 116 327
juin 2 036 314 193 0 9 117 338
juin 2 059 323 190 0 10 119 346
juin 2 082 332 188 0 10 120 351
juin 2 110 348 184 0 10 123 359
juin 2 138 366 180 0 10 125 367
juin 2 163 383 175 0 10 127 370
juin 2 191 401 173 0 10 128 372
juin 2 219 419 169 0 11 130 374
juin 2 255 437 165 0 11 131 384
juin 2 293 452 160 0 11 133 391
juin 2 331 469 156 0 11 134 400
juin 2 369 482 151 0 12 136 406
juin 2 410 495 146 0 12 138 416
juin 2 449 508 139 0 13 139 427
juin 2 609 559 119 73 19 154 471
juin 2 784 615 100 156 27 170 513
juin 2 961 673 82 239 36 186 559
juillet 3 155 752 65 334 49 203 622
juillet 3 353 838 48 429 64 220 689
juillet 3 554 925 34 525 80 238 757
juillet 3 760 1 015 19 621 96 257 826
juillet 3 852 1 070 20 644 106 261 860
juillet 3 923 1 124 20 656 115 265 895
juillet 3 991 1 178 21 669 124 269 928
juillet 4 048 1 212 22 675 128 273 951
juillet 4 102 1 240 23 681 131 276 975
juillet 4 156 1 267 24 686 134 279 997
juillet 4 203 1 291 24 692 136 281 1 017
juillet 4 242 1 310 25 698 138 284 1 036
juillet 4 276 1 328 26 703 140 287 1 054
juillet 4 309 1 342 26 706 142 289 1 072
juillet 4 332 1 350 26 711 145 291 1 086
juillet 4 352 1 359 26 714 147 293 1 094
juillet 4 368 1 368 26 718 150 296 1 104
juillet 4 381 1 376 27 723 152 298 1 113
juillet 4 393 1 383 27 726 155 299 1 119
juillet 4 404 1 389 27 731 158 301 1 125
juillet 4 416 1 398 26 736 160 303 1 133
juillet 4 426 1 404 27 738 163 305 1 137
juillet 4 435 1 409 27 739 165 307 1 141
juillet 4 445 1 414 27 741 168 308 1 145
juillet 4 455 1 418 27 742 170 309 1 150
juillet 4 461 1 422 27 744 173 310 1 156
juillet 4 465 1 425 27 745 174 311 1 156
juillet 4 465 1 427 26 750 178 312 1 138
juillet 4 467 1 423 26 752 179 311 1 121
juillet 4 471 1 420 25 753 181 310 1 105
août 4 473 1 416 25 755 183 311 1 090
août 4 474 1 412 25 756 184 312 1 075
août 4 475 1 408 24 755 185 315 1 060
août 4 474 1 400 24 756 187 320 1 048
août 4 479 1 398 24 754 189 325 1 053
août 4 481 1 398 24 752 192 331 1 058
août 4 480 1 398 24 752 196 338 1 060
août 4 482 1 397 24 751 200 362 1 062
août 4 486 1 396 24 751 204 392 1 063
août 4 492 1 394 24 746 208 420 1 061
août 4 495 1 390 24 742 212 446 1 061
août 4 496 1 382 24 735 213 470 1 055
août 4 487 1 374 23 729 218 468 1 044
août 4 475 1 366 23 723 224 463 1 033
août 4 460 1 360 23 716 231 438 1 021
août 4 441 1 354 22 709 240 406 1 007
août 4 419 1 348 22 706 250 373 992
août 4 395 1 335 21 701 259 341 974
août 4 359 1 314 21 695 275 311 959
août 4 330 1 292 20 688 289 305 947
août 4 304 1 270 20 681 303 303 933
août 4 274 1 247 19 674 316 302 921
août 4 243 1 222 19 666 329 302 905
août 4 208 1 194 19 655 343 301 887
août 4 167 1 158 19 644 356 301 865
août 4 097 1 105 18 632 362 301 834
août 4 027 1 048 18 620 368 301 800
août 3 733 930 17 529 370 274 710
août 3 438 805 19 438 374 246 618
août 3 138 680 21 347 377 217 528
septembre 2 835 552 24 261 380 189 443
septembre 2 520 442 29 176 393 162 367
septembre 2 245 360 35 97 407 134 302
septembre 1 970 281 41 18 422 107 239
septembre 1 916 263 49 18 442 106 235
septembre 1 865 255 55 18 460 106 233
septembre 1 820 245 61 18 477 105 232
septembre 1 777 239 66 18 495 105 230
septembre 1 741 235 72 18 508 104 227
septembre 1 706 230 79 18 519 103 225
septembre 1 672 224 89 18 530 102 223
septembre 1 640 218 102 18 538 101 220
septembre 1 601 210 113 18 545 99 218
septembre 1 560 203 123 18 551 98 217
septembre 1 522 196 134 17 558 96 214
septembre 1 486 187 144 17 562 95 211
septembre 1 450 178 151 17 565 94 208
septembre 1 411 169 156 17 566 93 205
septembre 1 372 160 156 17 567 92 202
septembre 1 343 152 151 17 568 91 197
septembre 1 314 144 143 17 569 91 192
septembre 1 285 138 136 17 568 90 188
septembre 1 264 130 126 17 565 89 185
septembre 1 245 123 117 17 562 88 182
septembre 1 229 116 107 17 559 87 180
septembre 1 211 109 98 17 554 87 177
septembre 1 192 102 94 17 550 86 176
septembre 1 084 83 81 17 532 84 165
septembre 974 66 68 17 515 83 152
septembre 865 54 55 17 498 82 143
octobre 755 41 41 18 480 81 133
octobre 646 29 28 18 461 80 124
octobre 539 17 15 19 442 80 116
octobre 432 5 2 20 419 79 107
octobre 418 5 1 21 402 80 107
octobre 406 6 1 21 386 81 109
octobre 400 6 0 22 369 81 109
octobre 394 6 0 22 352 82 109
octobre 388 6 0 22 336 83 109
octobre 382 7 0 22 319 83 108
octobre 375 7 0 23 304 83 107
octobre 367 7 0 23 290 83 107
octobre 358 8 0 23 276 83 107
octobre 348 8 0 23 263 83 109
octobre 340 8 0 23 251 83 113
octobre 332 8 0 23 238 83 111
octobre 323 9 0 23 226 83 111
octobre 315 9 0 23 216 82 110
octobre 306 9 0 23 207 82 109
octobre 300 9 0 22 197 81 108
octobre 293 9 0 22 187 81 107
octobre 284 9 0 22 177 80 104
octobre 277 10 0 22 169 80 105
octobre 270 10 0 22 160 79 105
octobre 264 10 0 22 151 79 106
octobre 259 10 0 22 141 78 108
octobre 252 10 0 22 133 78 108
octobre 216 11 0 19 119 76 114
octobre 180 14 0 16 107 74 135
octobre 144 17 0 14 94 72 156
novembre 109 20 0 11 83 71 179
novembre 75 24 0 8 71 69 200
novembre 40 27 0 5 65 68 221
novembre 8 30 0 2 58 66 246
novembre 8 33 0 1 57 67 264
novembre 8 33 0 1 55 68 268
novembre 8 33 0 1 54 68 271
novembre 8 34 0 1 51 68 274
novembre 8 34 0 1 50 68 278
novembre 8 34 0 1 49 68 282
novembre 8 34 0 1 48 68 288
novembre 8 35 0 1 47 69 294
novembre 8 35 0 1 46 70 299
novembre 8 36 0 1 45 70 305
novembre 9 37 0 1 45 71 311
novembre 9 38 0 1 45 71 316
novembre 9 39 0 1 45 72 321
novembre 10 39 0 1 44 72 325
novembre 10 40 0 1 43 73 329
novembre 10 40 0 1 41 73 333
novembre 10 41 0 0 40 73 337
novembre 10 42 0 0 39 74 341
novembre 10 42 0 0 37 74 346
novembre 10 43 0 0 35 75 348
novembre 10 43 0 0 34 74 351
novembre 10 44 0 0 33 74 353
novembre 10 44 0 0 31 74 355
novembre 11 49 0 0 27 75 369
novembre 11 54 1 0 22 75 383
novembre 11 60 1 0 18 76 397
décembre 11 65 2 0 14 76 413
décembre 11 71 2 0 10 76 434
décembre 11 78 2 0 7 77 456
décembre 11 84 3 0 3 77 478
décembre 11 86 3 0 4 77 490
décembre 11 88 3 0 4 77 502
décembre 11 89 3 0 4 77 514
décembre 11 91 3 0 5 78 525
décembre 11 92 3 0 5 78 532
décembre 11 94 3 0 5 79 539
décembre 11 96 4 0 6 79 549
décembre 11 98 4 0 6 79 561
décembre 11 100 5 0 6 80 573
décembre 11 103 5 0 6 80 584
décembre 11 107 5 0 6 80 595
décembre 11 110 6 0 6 80 607
décembre 11 115 6 0 6 79 618
décembre 11 119 6 0 6 79 624
décembre 11 123 6 0 6 79 629
décembre 11 128 6 0 6 79 634
décembre 11 131 6 0 6 79 637
décembre 11 129 6 0 6 79 641
décembre 11 126 6 0 6 78 643
décembre 11 122 6 0 6 78 645
décembre 11 117 6 0 6 78 647
décembre 11 113 6 0 6 78 647
décembre 11 107 6 0 6 78 654
décembre 11 101 6 0 6 78 656
décembre 11 101 6 0 5 78 659
12 101 6 0 5 78 663
  • Source : Insee, DADS 2011, fichier poste au lieu de travail

Figure 4 – Variation journalière de l'emploi saisonnier par secteur d'activité

L’activité saisonnière concentrée sur le littoral

L’offre d’hébergement touristique principalement implantée sur le littoral influe sur la localisation de l’emploi saisonnier. Les 10 communes en bordure du littoral de la zone concentrent 70 % de l’emploi saisonnier. Parmi elles, Narbonne et Béziers en concentrent une forte part, 14 % et 12 %, du fait aussi des emplois dans l’administration publique, de l’hébergement social (maison de retraite, foyer de jeunes travailleurs) ou des activités de soutien. D’autres communes plus en retrait du littoral et des villes recourent aussi à l’emploi saisonnier, dans un moindre volume certes, mais dans une proportion notable de leur emploi annuel (figure 1). C’est le cas pour Minerve, avec une moyenne annuelle de 17 % de l’emploi total salarié, de Lamalou-les-Bains avec le thermalisme, de Homps, située sur le canal du midi, de Vinassan, La Salvetat-sur-Agout ou Bédarieux situés dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc ou encore de Lézignan-Corbières avec la viticulture.

Figure 1 – Emploi saisonnier par commune sur les zones d'emploi de Béziers et de Narbonne

  • Source : Insee, DADS 2011 fichier postes au lieu de travail - © Ign 2015

Quatre profils de saisonniers

Décrire les saisonniers à travers leurs caractéristiques individuelles et les caractéristiques de leurs périodes d'activités permet de dégager quatre profils : les saisonniers à "dominante jeunes", ceux à "dominante agricole", à dominante "complément d'activité" et les "grands saisonniers" (Gomez, Debeuf, et Cabusat, 2014).

Sur les zones d’emploi de Béziers et de Narbonne, parmi les 19 700 saisonniers, les plus nombreux sont « les saisonniers à dominante jeune ». Au nombre de 7 400 personnes, ils représentent 38 % des saisonniers. Composé à 80 % de moins de 25 ans et au deux tiers de femmes, ce profil regroupe des individus signant des contrats pendant les deux mois de la haute saison touristique, pour 28 heures par semaine en moyenne, principalement dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Le reste de l’année, 40 % travaillent, et effectuent une vingtaine d’heures par semaine, souvent dans la même activité en tant que non saisonniers.

Le profil de « saisonniers de complément » regroupe 7 200 personnes, soit 36 % des saisonniers. Travaillant surtout en juillet, août ou décembre pour s’assurer un complément d’activité, 87 % de leurs heures travaillées dans l’année le sont en tant que non saisonniers. A part égale entre hommes et femmes, ils signent des contrats très courts en saison dans l’administration publique ou les services à la personne.

Les « saisonniers à dominante agricole » sont au nombre de 1 500 personnes, dont 75 % d’hommes. Toutes les classes d’âge y sont représentées. Les saisonniers âgés de 65 ans ou plus sont présents seulement dans ce profil. En dehors des saisons agricoles, la moitié d’entres eux sont employés dans l’agriculture.

Enfin, les « grands saisonniers » travaillent essentiellement dans le commerce ou la fabrication de denrées alimentaires et trois salariés sur quatre exclusivement pendant les saisons. Ils signent les contrats les plus longs avec 76 jours en moyenne contre 46 en moyenne, avec plus d’heures par semaine (36 heures contre 28 en moyenne) et avec une amplitude plus grande dans l’année. Ce profil rassemble 3 600 personnes, de tous âges.

L’emploi saisonnier représente peu de volume de travail en cumul annuel pour les travailleurs (2 400 ETP annuel). Seuls 715 saisonniers travaillent l’équivalent d’un demi ETP à l’année sous contrats saisonniers, soit l’équivalent de 6 mois consécutifs. Pour les deux tiers des saisonniers, l’emploi saisonnier représente l’équivalent de moins de deux mois. Certains travailleurs saisonniers sont qualifiés de purs saisonniers car ils n’ont pas d’autres contrats dans l’année (57 %). Les autres cumulent 3 000 ETP en contrats non saisonniers. Ces contrats sont en moyenne plus courts en durée et en heure journalière que ceux de l’ensemble des salariés : 110 jours contre 212 et 19 heures par semaine contre 27 heures. L’emploi saisonnier apparaît alors comme essentiel pour disposer d’un volume d’emploi plus conséquent.

Ces emplois fortement présents dans trois activités sont dépendants du tourisme. Maintenir l'attractivité sur les zones littorales, la développer par ailleurs, quantitativement (sur une période plus longue) ou qualitativement, est un enjeu économique pour la zone et aussi pour une partie de la population locale en fragilité face à l’emploi.

Figure 5 – Variation journalière de l'emploi saisonnier par type de profils de saisonniers

Unité : emploi en ETP
Variation journalière de l'emploi saisonnier par type de profils de saisonniers
saisonniers de complément grands saisonniers saisonniers à dominante agricole saisonniers à dominante jeunes
janvier 30 84 401 10
janvier 30 84 412 10
janvier 30 84 420 10
janvier 30 83 426 10
janvier 30 83 438 10
janvier 30 83 450 10
janvier 30 83 462 10
janvier 30 83 472 10
janvier 31 84 479 11
janvier 31 85 488 11
janvier 31 85 495 11
janvier 31 86 502 11
janvier 31 86 510 11
janvier 31 86 513 11
janvier 32 86 516 11
janvier 32 86 518 11
janvier 32 86 518 11
janvier 32 86 518 10
janvier 33 86 518 10
janvier 33 86 518 10
janvier 33 86 520 10
janvier 33 86 521 10
janvier 33 86 523 10
janvier 33 86 525 10
janvier 32 86 527 10
janvier 32 86 529 10
janvier 31 86 531 10
janvier 31 89 533 11
janvier 31 92 536 12
janvier 32 96 538 13
février 32 100 539 15
février 32 104 540 16
février 33 108 541 17
février 33 112 542 18
février 33 113 542 19
février 33 115 542 19
février 33 117 542 20
février 32 119 542 20
février 32 121 541 21
février 33 123 541 23
février 33 124 545 24
février 33 126 548 25
février 33 126 551 25
février 33 127 554 27
février 33 127 557 28
février 34 127 560 28
février 34 128 562 29
février 34 129 561 29
février 34 130 558 29
février 34 131 556 29
février 35 132 553 29
février 35 133 551 29
février 36 135 549 30
février 36 136 547 30
février 36 137 544 31
février 35 137 538 31
février 33 137 533 31
février 36 144 528 33
février 38 152 523 34
février 40 159 519 35
mars 43 167 515 36
mars 47 175 511 37
mars 51 183 511 39
mars 56 192 512 41
mars 57 194 511 42
mars 59 196 511 43
mars 61 197 509 45
mars 62 199 507 46
mars 63 201 504 47
mars 65 203 501 49
mars 66 207 498 49
mars 68 210 495 49
mars 69 214 490 50
mars 70 218 487 50
mars 71 222 483 51
mars 72 226 480 51
mars 73 231 477 51
mars 74 235 474 52
mars 74 239 471 53
mars 74 243 471 53
mars 73 248 470 54
mars 73 253 470 55
mars 73 258 471 56
mars 73 263 473 56
mars 72 266 474 57
mars 72 270 476 58
mars 72 274 475 59
mars 76 305 458 62
mars 79 338 440 66
mars 84 370 422 71
avril 90 411 406 77
avril 97 451 388 82
avril 104 492 371 88
avril 111 535 355 95
avril 115 554 356 100
avril 118 574 355 105
avril 121 594 355 110
avril 124 608 354 113
avril 126 623 354 117
avril 128 638 353 121
avril 132 653 352 124
avril 137 669 350 129
avril 140 683 349 133
avril 143 696 347 137
avril 144 712 345 142
avril 148 728 342 148
avril 149 745 340 152
avril 151 763 337 158
avril 150 780 334 162
avril 153 800 328 169
avril 156 820 323 176
avril 158 837 317 182
avril 159 852 310 186
avril 163 865 304 192
avril 166 877 298 196
avril 169 887 292 199
avril 168 892 291 201
avril 167 911 282 205
avril 168 937 274 211
avril 170 965 267 219
mai 170 992 260 227
mai 171 1 019 254 235
mai 172 1 046 248 245
mai 177 1 072 242 253
mai 181 1 085 243 259
mai 184 1 094 244 263
mai 185 1 103 244 266
mai 187 1 112 244 269
mai 189 1 123 244 273
mai 191 1 134 246 276
mai 192 1 146 246 279
mai 193 1 158 246 283
mai 195 1 171 247 287
mai 197 1 182 249 292
mai 199 1 194 249 297
mai 201 1 206 249 301
mai 203 1 218 248 307
mai 207 1 229 247 313
mai 209 1 241 247 318
mai 210 1 251 246 323
mai 212 1 261 245 328
mai 213 1 271 245 333
mai 216 1 282 244 337
mai 216 1 294 242 342
mai 216 1 307 240 349
mai 217 1 320 237 358
mai 220 1 334 235 368
mai 221 1 374 226 394
mai 224 1 416 218 423
mai 225 1 460 210 454
juin 229 1 504 203 484
juin 231 1 544 198 509
juin 236 1 592 193 538
juin 241 1 637 188 567
juin 246 1 658 188 581
juin 251 1 677 188 591
juin 256 1 697 188 604
juin 262 1 719 185 620
juin 267 1 743 181 636
juin 268 1 760 178 646
juin 271 1 781 174 660
juin 275 1 805 171 675
juin 281 1 829 167 690
juin 289 1 852 163 704
juin 295 1 874 161 716
juin 299 1 895 160 728
juin 306 1 921 157 751
juin 313 1 945 154 774
juin 317 1 965 151 796
juin 320 1 987 148 821
juin 322 2 006 146 848
juin 331 2 028 142 881
juin 337 2 052 138 913
juin 344 2 072 135 950
juin 348 2 091 131 987
juin 355 2 111 127 1 025
juin 361 2 129 121 1 064
juin 403 2 182 107 1 314
juin 447 2 237 94 1 589
juin 496 2 291 81 1 869
juillet 555 2 355 68 2 202
juillet 616 2 420 57 2 549
juillet 680 2 485 47 2 900
juillet 746 2 552 38 3 258
juillet 777 2 583 38 3 415
juillet 802 2 609 39 3 549
juillet 826 2 633 40 3 681
juillet 845 2 652 40 3 771
juillet 864 2 671 41 3 853
juillet 881 2 687 41 3 933
juillet 894 2 701 41 4 006
juillet 906 2 714 42 4 071
juillet 918 2 725 42 4 127
juillet 929 2 736 43 4 180
juillet 942 2 741 43 4 215
juillet 952 2 746 43 4 247
juillet 962 2 751 43 4 273
juillet 973 2 756 42 4 298
juillet 983 2 760 41 4 318
juillet 993 2 764 41 4 338
juillet 1 006 2 769 40 4 358
juillet 1 010 2 775 40 4 375
juillet 1 013 2 779 40 4 390
juillet 1 017 2 784 40 4 405
juillet 1 022 2 789 40 4 419
juillet 1 027 2 794 40 4 431
juillet 1 029 2 799 41 4 435
juillet 1 016 2 803 40 4 437
juillet 1 002 2 806 39 4 433
juillet 988 2 809 39 4 430
août 976 2 812 38 4 425
août 963 2 813 38 4 424
août 952 2 813 38 4 420
août 941 2 812 37 4 419
août 945 2 815 37 4 425
août 951 2 818 37 4 430
août 957 2 821 38 4 432
août 970 2 834 38 4 437
août 988 2 852 38 4 439
août 1 003 2 869 39 4 436
août 1 017 2 885 39 4 429
août 1 028 2 898 39 4 409
août 1 022 2 903 40 4 380
août 1 015 2 906 40 4 347
août 996 2 902 40 4 311
août 971 2 895 41 4 273
août 946 2 886 41 4 237
août 919 2 874 41 4 192
août 892 2 868 41 4 133
août 882 2 869 42 4 079
août 872 2 871 42 4 028
août 864 2 870 43 3 976
août 854 2 871 44 3 919
août 842 2 870 44 3 849
août 831 2 866 45 3 767
août 813 2 851 45 3 639
août 794 2 835 45 3 508
août 709 2 724 45 3 086
août 622 2 612 46 2 658
août 535 2 497 48 2 229
septembre 450 2 379 49 1 807
septembre 369 2 267 53 1 399
septembre 297 2 164 57 1 062
septembre 227 2 060 62 730
septembre 222 2 052 67 687
septembre 221 2 045 71 654
septembre 222 2 038 75 624
septembre 221 2 033 79 598
septembre 220 2 020 83 581
septembre 219 2 008 89 564
septembre 218 1 995 96 547
septembre 218 1 983 105 531
septembre 215 1 961 114 514
septembre 212 1 938 122 496
septembre 212 1 915 130 481
septembre 209 1 888 137 469
septembre 206 1 858 142 458
septembre 202 1 822 146 447
septembre 198 1 785 147 436
septembre 193 1 756 144 426
septembre 188 1 724 139 418
septembre 184 1 693 134 410
septembre 180 1 671 128 399
septembre 177 1 648 122 388
septembre 174 1 628 116 377
septembre 171 1 606 109 367
septembre 170 1 584 106 358
septembre 157 1 471 95 323
septembre 143 1 359 85 289
septembre 132 1 248 74 260
octobre 120 1 136 62 231
octobre 109 1 024 51 203
octobre 98 914 41 175
octobre 87 801 30 145
octobre 87 776 29 142
octobre 88 753 28 140
octobre 88 734 27 138
octobre 87 715 26 137
octobre 88 696 26 135
octobre 87 677 25 132
octobre 87 658 24 130
octobre 87 639 24 129
octobre 88 618 23 127
octobre 90 597 22 125
octobre 93 579 21 124
octobre 93 559 20 123
octobre 92 540 19 123
octobre 92 521 18 123
octobre 90 505 18 122
octobre 89 490 17 122
octobre 87 474 17 122
octobre 82 457 16 122
octobre 82 443 16 121
octobre 81 429 16 121
octobre 80 417 16 120
octobre 80 404 16 118
octobre 79 391 16 117
octobre 84 348 15 108
octobre 92 310 15 109
octobre 101 273 15 110
novembre 110 237 14 112
novembre 119 199 14 114
novembre 127 168 13 117
novembre 137 138 13 123
novembre 142 140 13 135
novembre 144 138 13 138
novembre 146 136 13 141
novembre 147 133 13 144
novembre 148 132 13 146
novembre 149 130 13 149
novembre 152 130 13 152
novembre 155 129 13 155
novembre 158 129 13 159
novembre 161 129 13 162
novembre 164 130 13 166
novembre 167 130 13 169
novembre 171 131 13 172
novembre 172 131 13 174
novembre 173 131 13 176
novembre 174 131 14 179
novembre 176 131 14 181
novembre 177 130 14 183
novembre 180 130 14 186
novembre 181 128 14 188
novembre 182 126 14 190
novembre 183 125 15 191
novembre 185 123 15 192
novembre 198 118 15 198
novembre 211 114 15 205
novembre 225 109 16 212
décembre 239 107 16 219
décembre 253 104 16 231
décembre 268 102 16 243
décembre 283 100 17 257
décembre 287 103 17 264
décembre 291 105 17 272
décembre 294 108 17 280
décembre 297 111 17 288
décembre 301 113 17 292
décembre 304 115 17 295
décembre 312 116 17 300
décembre 321 117 17 305
décembre 329 118 17 310
décembre 337 119 17 315
décembre 346 121 17 320
décembre 354 122 17 326
décembre 362 124 17 331
décembre 365 126 17 335
décembre 368 128 17 339
décembre 371 131 17 343
décembre 374 133 17 346
décembre 375 134 17 345
décembre 375 136 17 342
décembre 375 136 17 339
décembre 375 137 17 336
décembre 375 136 17 332
décembre 378 136 17 330
décembre 379 135 17 327
décembre 381 136 17 327
383 137 17 327

    Figure 5 – Variation journalière de l'emploi saisonnier par type de profils de saisonniers

    Encadrés

    Un dynamisme à trouver entre emploi et population active

    Au 1er janvier 2011, 378 000 personnes résident sur les zones d’emploi de Narbonne et de Béziers. La population progresse au rythme annuel de + 1,2 % entre 2006 et 2011. Cette évolution légèrement supérieure au taux régional et à plus du double du territoire du référence (définition) est portée exclusivement par les nouveaux arrivants (migrations résidentielles). A l’horizon 2040, la croissance démographique devrait se poursuivre à un rythme moins soutenu de + 0,7 % par an. Dans un tel contexte, la population active croît vite, au rythme annuel de + 1,4 %, soit + 10 000 personnes entre 2006 et 2011, sous l’effet conjugué de l’attractivité résidentielle et de la hausse du taux d’activité féminin. En 2011, la population active atteint 156 000 personnes, dont 83 % se déclarent en emploi. Grâce à l’afflux de population, les activités tournées vers la satisfaction des besoins de la population présente se développent. Les emplois dans la sphère présentielle se renforcent encore plus qu’en moyenne régionale et représentent 73 % des emplois contre 68 % dans le territoire de référence. Sur la période 2006-2011, l’emploi progresse davantage que sur la zone de référence, + 1,3 % par an contre + 0,5 %, pour atteindre 128 000 emplois au lieu de travail en 2011.

    Les conséquences du manque d’emplois se traduisent pour la population active des 15-64 ans par un taux d’emploi plus faible que celui du territoire de référence : 56 % contre 63 % et un taux de chômage plus élevé : 17 % contre 11,5 %.

    Les conditions d’emplois des salariés sont proches de la région mais aussi du territoire de référence, que ce soit la part de salariés en contrats à durée indéterminée (84 %) ou en contrats à durée déterminée (11 %), mais le temps partiel y est plus fréquent (22 % contre 20 %), surtout chez les femmes salariées (35 % contre 32 %). Dans ce contexte, la population des 15-24 ans est particulièrement touchée. Parmi les actifs, 36 % sont au chômage contre 26 % dans la zone de référence. Les jeunes de 20-24 ans non scolarisés sont moins diplomés, 26 % n’ont aucun diplôme et 16 % ont un CEP ou BEPC.

    Les axes de travail de l’emploi saisonnier

    Pour répondre aux enjeux spécifiques liés à l’activité saisonnière, les communautés d’agglomérations de Béziers Méditerranée et du Grand Narbonne ont développé « La Maison du Travail Saisonnier Narbonne-Béziers ». Ce projet s'est construit avec le soutien des partenaires sociaux et des acteurs socio-économiques, des collectivités, de l’État et de l’Union européenne.

    Les axes de travail prioritaires en termes d’emploi, de formation, de logement et de transport, mais aussi de conditions de travail et de santé ont été définis en lien avec les projets de territoire des collectivités. Il s'agit :

    - de valoriser les opportunités d’emploi tout au long de l'année et l’offre de formation régionale qui répondent aux évolutions des filières majeures du territoire, à savoir : l’agriculture (au travers de la filière viti-vinicole), le tourisme, et les activités tertiaires, au travers d'outils dédiés, tel que le site internet www.atoutsaison.com ;

    - de concourir à la fidélisation et à la qualification des saisonniers notamment par le développement de la pluri-compétence pour sécuriser les emplois, et contribuer à la montée en gamme des compétences professionnelles et de l'offre de service du territoire ;

    - d’agir sur la qualité des emplois (conditions de travail, santé, sécurité, formation) ;

    - d’apporter des réponses et de structurer des offres en termes de logements sur la zone littorale et de transport vers les sites d'exploitation ;

    - de sensibiliser les employeurs et les salariés à la santé et la prévention des risques professionnels.

    Sources

    Méthodologie

    La mesure de l’emploi saisonnier : Il n’existe pas de contrat dit « saisonnier » dans le code du travail. Ainsi, pour repérer l’emploi saisonnier, l’Insee a développé une méthode repérant les activités saisonnières grâce au suivi de l’emploi quotidien sur deux ans par zone géographique et secteur d’activité.

    Pour une zone géographique, une "saison" est alors définie par un secteur d’activité, ses dates de début et de fin. Chaque activité est étudiée au regard de sa série annuelle d’emploi journalier. Elle est qualifiée de saisonnière si le niveau maximal de son emploi au cours de l’année est supérieur au niveau de référence de son emploi (premier quartile de sa série annuelle d’emploi augmenté de 5 %). Cette condition devant être vérifiée sur deux années pour assurer la récurrence des saisons.

    En outre, sont retenues comme activités saisonnières, celles dont les effectifs salariés dépassent 50 personnes sur le territoire considéré, afin de ne pas prendre en compte des activités marginales.

    Le nombre d’emplois saisonniers pour une saison correspond à l’ensemble des contrats dont la date de début et la date de fin sont incluses dans les bornes de la saison étudiée.

    Deux informations quantitatives différentes sont mesurées pour une saison :

    - la hauteur du pic de la saison, correspondant au nombre maximal d’emplois offerts ;

    - le nombre de salariés concernés par la saison, autrement dit ayant eu un contrat à durée limitée dans la saison.

    Sources et champ de l’étude

    Les Déclarations annuelles de données sociales (DADS) de 2010 et 2011 ont permis de mesurer un nombre de contrats et de salariés concernés pour chaque «saison » hors intérim. Les missions intérimaires ne sont pas intégrées dans cette étude car elles ne sont disponibles qu’au niveau régional. Le champ couvre tous les secteurs. Néanmoins, sur le secteur agricole, les données ont été redressées et sont à manipuler avec précaution.

    La zone géographique retenue est la zone d’emploi.

    Définitions

    Territoire de référence : ensemble de zones d'emplois similaires en taille et en caractéristiques géographiques et économiques au territoire composé des 2 zones d’emploi étudiées.

    Pour en savoir plus

    S. Gomez, O. Debeuf et G. Cabusat (2014) : « 55 000 emplois saisonniers en juillet en Languedoc-Roussillon », Insee Analyses Languedoc-Roussillon n°6, décembre 2014

    S. Villaume (2011) : « L'emploi salarié dans le secteur agricole : le poids croissant des contrats saisonniers », Insee Première n°1368, septembre 2011

    A. Briole et R. Rabier (2008) : « En Languedoc-Roussillon, un saisonnier de l'hôtellerie-restauration sur cinq s'inscrit au chômage après l'été », Insee Languedoc-Roussillon, Repères Synthèse n°11, décembre 2008