57 400 familles nombreuses en Lorraine

Steve Piralla, Insee

En 2011, parmi les familles lorraines avec enfant(s), une sur cinq compte compte trois enfants ou plus, dont au moins un mineur. Ces familles nombreuses sont surreprésentées dans les familles recomposées. Elles le sont également parmi les immigrés et les personnes peu diplômées. Plus vulnérables face à la pauvreté et à la suroccupation de leur logement, les familles nombreuses sont souvent un frein à l’activité professionnelle des femmes.

Insee Flash Lorraine
No 14
Paru le : 12/06/2015

57 400 familles nombreuses en Lorraine

En 2011, plus de 57 400 familles nombreuses, c’est-à-dire avec trois enfants ou plus dont au moins un mineur, vivent en Lorraine. Elles représentent 20,6 % des familles avec enfants. Plus des trois quarts de ces familles ont trois enfants. Un quart en a quatre ou plus.

Plus de 296 900 Lorrains vivent dans des familles nombreuses. Cela concerne près de 191 100 enfants, soit plus de 36 % des enfants lorrains.

La part de familles nombreuses est plus faible en Lorraine qu’en France métropolitaine (21,5 %), mais proche de celles de Champagne-Ardenne (20,7 %) et d’Alsace (20,0 %). Les familles nombreuses sont proportionnellement plus présentes dans la Meuse (22,3 % des familles avec enfants), dans les Vosges (21,3 %) et en Meurthe-et-Moselle (21,0 %). En Moselle, elles sont proportionnellement moins nombreuses qu’en moyenne régionale (19,8 %).

Les familles nombreuses sont majoritairement des familles "traditionnelles" (quatre sur six). Un peu plus d’une sur six (16,9 %) est monoparentale et un peu moins d’une sur six (15,3 %) est recomposée. Le modèle familial le plus répandu reste toutefois celui de la famille avec deux enfants (41,8 % des familles lorraines avec enfants dont au moins un mineur).

1 – Familles nombreuses en Lorraine : 191 100 enfants

Familles nombreuses en Lorraine : 191 100 enfants
Nombre d'enfants Ensemble
1 2 3 ou plus
Nombre de familles 104 600 116 200 57 400 278 200
Nombre de personnes 286 100 445 200 296 900 1 028 200
dont enfants 104 600 232 300 191 100 528 000
  • Lecture : Les 278 200 familles avec enfants résidant en Lorraine représentent au total 1 028 200 personnes, dont 528 000 enfants.
  • Champ : familles avec enfants dont au moins un mineur
  • Source : Insee, recensement de la population 2011

Un tiers des familles recomposées ont trois enfants ou plus

En Lorraine, 34 % des familles recomposées ont trois enfants ou plus, contre 20 % pour les familles traditionnelles et 18 % pour les familles monoparentales. Cette plus forte proportion de familles nombreuses s’explique notamment le fait qu’une nouvelle union peut regrouper sous le même toit plusieurs enfants d’unions précédentes. En outre, lorsque les enfants de précédentes unions quittent le domicile parental, la famille reprend une forme traditionnelle, ainsi la période pendant laquelle la famille est recomposée correspond plus souvent à un nombre élevé d’enfants.

2 – Familles recomposées, familles nombreuses

%
Familles recomposées, familles nombreuses
3 enfants ou plus 2 enfants 1 enfant
Familles recomposées 33,5 41,9 24,7
Familles traditionnelles 20,0 42,7 37,3
Familles monoparentales 18,1 34,0 47,9
  • Champ : familles avec enfants dont au moins un mineur
  • Source : Insee, enquête sur la famille et les logements 2011

2 – Familles recomposées, familles nombreusesRépartition du nombre d'enfants selon le type de famille

Les non-diplômés plus souvent parents de familles nombreuses

Plus du tiers des hommes (35,7 %) et des femmes (34,8 %) sans diplôme vivent avec trois enfants ou plus. Cette proportion est sensiblement plus faible pour les femmes ayant au moins le baccalauréat (13 % à 14 %).

Parmi les familles dont l’un des parents au moins est immigré, 38 % sont des familles nombreuses. Toutefois, le comportement familial de la génération suivante, née en France, se rapproche sensiblement de celui des autres non-immigrés, l’écart n’est alors plus que de 4 points (23 % contre 19 %).

3 – Non-diplômés et immigrés : davantage de familles nombreuses

Proportion de personnes selon le nombre d'enfants et les caractéristiques sociales en Lorraine (%)
Non-diplômés et immigrés : davantage de familles nombreuses
Nombre d'enfants
1 2 3 ou plus Ensemble Répartition
Hommes
Sans diplôme 31,7 32,6 35,7 100,0 15,7
CEP, Brevet, CAP, BEP 35,7 42,7 21,5 100,0 39,4
Baccalauréat 41,4 39,5 19,1 100,0 16,9
1er cycle universitaire 36,0 47,5 16,5 100,0 15,8
2e ou 3e cycle universitaire 36,8 39,0 24,2 100,0 12,2
Femmes
Sans diplôme 31,2 34,1 34,8 100,0 16,2
CEP, Brevet, CAP, BEP 33,5 40,6 25,9 100,0 30,5
Baccalauréat 44,0 41,6 14,5 100,0 20,2
1er cycle universitaire 37,5 49,3 13,2 100,0 19,9
2e ou 3e cycle universitaire 43,6 42,3 14,1 100,0 13,2
Situation vis-à-vis de l'immigration
Immigré 28,1 34,0 37,9 100,0 11,2
Descendant d'immigrés 36,2 40,4 23,4 100,0 12,8
Ni immigré, ni descendant d'immigrés 38,2 42,6 19,2 100,0 76,0
Ensemble 36,8 41,3 21,8 100,0 100,0
  • Lecture : En Lorraine, 15,7 % des hommes ayant des enfants n'ont aucun diplôme. Parmi eux, 35,7 % ont au moins trois enfants.
  • Champ : parents et beaux-parents vivant avec au moins un enfant mineur, en logement ordinaire
  • Source : Insee, enquête sur la famille et les logements 2011

Moindre taux d’activité des femmes vivant au sein de familles nombreuses

Le taux d’activité des femmes baisse de manière importante à partir du troisième enfant. En Lorraine, 75 % des femmes de 25 à 49 ans vivant dans des familles avec trois enfants sont actives, contre près de 90 % pour les femmes vivant dans des familles avec un ou deux enfants. À partir de quatre enfants, elles sont moins d’une sur deux dans la vie active. Le taux d’activité des hommes, au contraire, varie très peu selon le nombre d’enfants. Quel que soit le nombre d’enfants de la famille, il est supérieur à 97 %.

Les familles nombreuses sont en outre plus exposées à la pauvreté que les autres familles. En effet, près de 32,5 % des familles nombreuses sont des allocataires Caf à bas revenus (moins de 1 001 euros par mois et par unité de consommation en 2011) contre seulement 21 % des familles avec un ou deux enfants. Les familles nombreuses monoparentales sont particulièrement touchées. Ainsi, près des trois quarts d’entre elles sont allocataires Caf à bas revenu, contre 60 % pour les autres familles monoparentales.

4 – Moins de la moitié des femmes vivant avec quatre enfants ou plus sont actives

%
Moins de la moitié des femmes vivant avec quatre enfants ou plus sont actives
Hommes Femmes
1 enfant 97,5 92,4
2 enfants 97,5 87,8
3 enfants 96,9 74,5
4 enfants ou plus 98,2 49,5
  • Champ : parents et beaux-parents de 25 à 49 ans vivant avec au moins un enfant mineur, en logement ordinaire
  • Source : Insee, enquête sur la famille et les logements 2011

4 – Moins de la moitié des femmes vivant avec quatre enfants ou plus sont activesTaux d’activité selon le nombre d’enfants et le sexe en Lorraine

Davantage de suroccupation malgré des logements plus grands

Les familles nombreuses vivent dans des logements plus grands (5,5 pièces en moyenne) que les familles avec un ou deux enfants (4,8 pièces). Elles sont pourtant plus souvent confrontées à la suroccupation, c’est-à-dire qu’il leur manque au moins une pièce pour avoir une occupation « normale » de leur logement. La suroccupation concerne 11,7 % des familles nombreuses, contre 3,6 % des familles avec un ou deux enfants. Elle est toutefois le plus souvent modérée : il ne manque qu’une seule pièce à la famille pour avoir une occupation « normale » de son logement. La suroccupation est plus accentuée à partir de quatre enfants.

Sources

L’essentiel des résultats est issu de l’enquête sur la famille et les logements 2011. En Lorraine, l’échantillon est de 5 700 hommes et 11 950 femmes. Le recensement de la population de 2011 fournit les données concernant les individus et les logements. Les données sur le taux de bas revenus proviennent de la caisse d’allocations familiales (année 2012).

Définitions

Une famille est dite nombreuse lorsqu’elle compte trois enfants ou plus et très nombreuse avec quatre enfants ou plus. On s’intéresse dans cette étude aux familles nombreuses comportant au moins un enfant encore mineur.

Une famille "traditionnelle" est composée de deux parents vivant avec leurs enfants communs. Une famille recomposée comprend un couple d’adultes et au moins un enfant né d’une précédente union. Une famille monoparentale comprend un parent isolé et un ou plusieurs enfants.

Un immigré est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France. Un descendant d’immigrés est né en France et a au moins un parent immigré.

On parle d’occupation normale (ou à l’inverse de suroccupation) du logement lorsque celui-ci comporte au moins une pièce de séjour, une pièce pour chaque couple ou pour les célibataire de 19 ans ou plus, et une pièce pour deux enfants s’ils sont de même sexe ou s’ils ont moins de sept ans ; sinon, une pièce par enfant.

Pour en savoir plus

Avoir trois enfants ou plus à la maison, Insee Première n° 1531, janvier 2015

Une famille lorraine sur sept est monoparentale, Insee Flash Lorraine n° 3, septembre 2014

25 484 naissances en 2013, la Lorraine en panne d’enfants, Insee Flash Lorraine n° 4, septembre 2014