Population légale 2012 en Maine-et-Loire : une croissance démographique relativement dynamique

Agnès Lerenard (Insee)

Le Maine-et-Loire compte un peu plus de 795 000 habitants au 1er janvier 2012, ce qui en fait le deuxième département le plus peuplé de la région des Pays de la Loire. Depuis 2007, la progression de sa population est légèrement supérieure à la moyenne nationale et se concentre principalement dans les communes périurbaines d’Angers.

Au 1er janvier 2012, le Maine-et-Loire compte 795 557 habitants, soit 22 % des résidents des Pays de la Loire. Au cours des cinq dernières années, la population du Maine-et-Loire a augmenté de près de 25 000 habitants, soit environ 5 000 personnes de plus chaque année.

Figure 1 – Nombre d’habitants des communes de Maine-et-Loire

  • Source : Insee, Recensements de la population (RP) 2007 et 2012.

Depuis 2007, la population de Maine-et-Loire progresse chaque année de 0,6 %. Cette croissance est légèrement supérieure à celle enregistrée sur l’ensemble de la France. Elle place le département au 30e rang au niveau national, juste devant le Val-de-Marne et derrière le Gers. Sa croissance s’explique pour plus de 80 % par l’excédent des naissances sur les décès (solde naturel). Le reste est dû à l’excédent des arrivées sur les départs en Maine-et-Loire (solde migratoire). Ces deux composantes de l‘évolution démographique se retrouvent de manière identique sur les départements de la Mayenne et de la Sarthe.

À l’intérieur du département, le dynamisme démographique est particulièrement important dans les communes périurbaines de la grande couronne angevine ainsi que le long des axes routiers Angers-Laval et Angers-Le Mans. Les trois plus grandes villes du département perdent des habitants entre 2007 et 2012 : Angers (- 2 091), Cholet (- 190) et Saumur (- 590). Des villes comme Trélazé, Les Ponts-de-Cé ou Avrillé en gagnent respectivement 899, 475 et 415.

En cinq ans, Angers Loire Métropole gagne 2 550 habitants mais c’est la communauté de communes de la Région du Lion-d’Angers qui connaît l’évolution annuelle moyenne la plus forte avec 2,3 % de croissance. Six communes de Maine-et-Loire ont connu une croissance démographique supérieure à 5 % chaque année entre 2007 et 2012 : Sceaux-d’Anjou, Gée, Fontaine-Milon, Vern-d’Anjou, Notre-Dame-d’Allençon et Forges.

En revanche, une croissance plus modérée, voire négative, s'observe au sud-est, sud-ouest et à la pointe nord-ouest du département, c’est-à-dire au-delà de la couronne périurbaine d’Angers. Parmi les 357 communes de Maine-et-Loire, 58 enregistrent une baisse de population entre 2007 et 2012. Cette diminution est particulièrement marquée sur les communes de Linières-Bouton, Meigné-le-Vicomte ou encore Sermaise.

Figure 2 – Évolution annuelle moyenne de la population des communes de Maine-et-Loire entre 2007 et 2012

  • Source : Insee, RP 2007 et 2012.

Figure 3 – Population 2007 et 2012 et évolution annuelle moyenne des EPCI entre 2007 et 2012 en Maine et Loire

Population 2007 et 2012 et évolution annuelle moyenne des EPCI entre 2007 et 2012 en Maine et Loire
Code EPCI Libellé EPCI Population municipale 2012 Population municipale 2007 Évolution annuelle moyenne entre 2007 et 2012 (en %)
200006880 CC Moine et Sèvre 24661 23175 1,3
244900015 CA Angers Loire Métropole 269340 266793 0,2
244900361 CA Saumur Loire Développement 62574 61822 0,2
244900577 CC de la Région de Chemillé 21114 20272 0,8
244900585 CC de la Région du Lion-d'Angers 14161 12654 2,3
244900593 CC du Canton de Segré 17388 16610 0,9
244900643 CC Montrevault Communauté 15981 14980 1,3
244900668 CC du Bocage 9381 8704 1,5
244900692 CC du Centre Mauges 24361 23045 1,1
244900700 CA du Choletais 80911 80221 0,2
244900726 CC du Canton de Saint-Florent-le-Vieil 18153 17233 1,0
244900734 CC des Coteaux du Layon 15147 13982 1,6
244900742 CC du Canton de Baugé 11833 11232 1,0
244900759 CC de Loir et Sarthe 7238 6785 1,3
244900767 CC du Gennois 8045 7329 1,9
244900775 CC de la Région de Pouancé-Combrée 10382 10245 0,3
244900783 CC du Canton de Champtoceaux 15824 14440 1,8
244900791 CC Loire-Longué 18237 18003 0,3
244900809 CC du Canton de Candé 7793 7331 1,2
244900833 CC Loire Layon 23166 21849 1,2
244900841 CC du Haut Anjou 10605 9926 1,3
244900858 CC Ouest Anjou 10700 9821 1,7
244900866 CC de la Vallée Loire-Authion 17485 17084 0,5
244900882 CC de Beaufort-en-Anjou 15019 13610 2,0
244900924 CC du Loir 11418 10876 1,0
244900940 CC de la Région de Noyant 6170 6100 0,2
244900973 CC de la Région de Doué-la-Fontaine 12792 12342 0,7
244900981 CC du Vihiersois Haut-Layon 10467 10006 0,9
244900999 CC les Portes de l'Anjou 8046 7812 0,6
244901013 CC Loire Aubance 17165 16495 0,8
  • Note : les données des EPCI qui n'appartiennet pas au contour du département correspondent aux communes situées à l'intérieur du département.
  • Source : Insee, RP 2007 et 2012.

Sources

Pourquoi l’Insee publie en 2014 les chiffres de 2012 ?

Depuis 2008, la nouvelle méthode de recensement fondée sur des enquêtes de recensement annuelles permet de calculer chaque année des populations légales actualisées.

Les populations publiées fin 2014 pour entrer en vigueur au 1er janvier 2015 sont millésimées 2012 car elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2010 à 2014 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période. L'égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée.

Pourquoi les chiffres sont-ils publiés dans la géographie administrative actuelle et non dans la géographie des cantons et régions récemment adoptés ?

Les chiffres de population sont authentifiés par décret pour entrer en vigueur au 1er janvier 2015 ; ils sont donc publiés dans les périmètres existant à cette date, soit les cantons et régions actuels. Les nouveaux cantons entreront en vigueur au lendemain des élections départementales de mars 2015 ; les nouvelles régions au 1er janvier 2016. Les chiffres de population des nouveaux cantons seront diffusés début 2015 sur le site insee.fr et seront authentifiés par décret spécifique.

De premières données démographiques sur les nouvelles régions seront présentées à l’occasion du lancement de la collecte du recensement de la population, le 13 janvier 2015 ; l’ouvrage « France et ses territoires » les approfondira au printemps.

Pour en savoir plus

Lerenard A., Population légale 2012 en Loire-Atlantique : le dynamisme démographique se poursuit, Insee Flash Pays de la Loire, n°14, décembre 2014

Lerenard A., Population légale 2012 en Mayenne : une croissance démographique modérée, Insee Flash Pays de la Loire, n°16, décembre 2014

Lerenard A., Population légale 2012 en Sarthe : une croissance démographique modérée, Insee Flash Pays de la Loire, n°17, décembre 2014

Lerenard A., Population légale 2012 en Vendée : l’attractivité du département se poursuit, Insee Flash Pays de la Loire, n°18, décembre 2014

Borzic M., Population légale 2012 en Pays de la Loire : le dynamisme démographique se poursuit, Insee Flash Pays de la Loire, n°19, décembre 2014