Peu d'effet littoral sur la croissance démographique du Calvados

Bruno Dardaillon (Insee)

Entre 2007 et 2012, la population du Calvados a progressé de 0,4 % par an. Elle atteint 687 850 habitants au 1er janvier 2012. Le rythme de croissance de la population est marqué dans les petites communes et notamment dans le périurbain. Il est plus mesuré dans les communes du littoral.

Au 1er janvier 2012, les 706 communes du Calvados comptent 687 850 habitants, soit 14 190 de plus qu’en 2007. Entre ces cinq années, la population calvadosienne a progressé en moyenne de 0,4 % par an, en grande partie grâce à l’excédent naturel (+ 0,3 %). Au sein de la région, le Calvados bénéficie de la plus forte dynamique démographique, la population de la Manche s’accroissant de 0,2 % tous les ans et celle de l’Orne reculant de 0,2 % par an.

Figure 1 – Évolution de la population des communes du Calvados entre 2007 et 2012

  • Source : Insee, recensements de la population 2007 et 2012

Sur les cinq dernières années, plus de trois communes sur dix perdent de la population. L’essor démographique, marqué dans les petites communes, s’amoindrit lorsque la taille augmente. Ainsi, dans les communes de moins de 3 500 habitants, où résident 55 % des Calvadosiens, la croissance démographique est plus marquée et avoisine les + 1 % par an. A l’inverse, dans les communes de plus de 5 000 habitants, la population se rétracte, la diminution étant plus sensible pour les villes de 10 000 habitants ou plus (- 0,5 % par an). Toutes les communes de plus de 10 000 habitants sont concernées à l’exception d’Ifs, dans la périphérie caennaise.

Figure 2 – Evolution de la population bas-normande entre 2007 et 2012

Evolution de la population bas-normande entre 2007 et 2012
2007 2012 Taux de croissance annuel moyen 2007-2012 (%)
Calvados 673 667 687 854 + 0,4
Manche 495 153 499 340 + 0,2
Orne 292 609 290 015 - 0,2
Basse-Normandie 1 461 429 1 477 209 + 0,2
France 63 600 690 65 241 241 + 0,5
  • Source : Insee, recensements de la population 2007 et 2012

Plus que leur taille, c'est le degré d'insertion des communes dans l'armature urbaine du département qui oriente leur évolution démographique. Ainsi, ces phénomènes reflètent la périurbanisation, où les pôles urbains perdent des habitants alors que les couronnes en gagnent. Au 1er janvier 2012, près de huit habitants sur dix vivent dans l’une des cinq grandes aires urbaines du Calvados. La progression démographique des aires urbaines, sur ces cinq dernières années, est due essentiellement à leur couronne périrubaine.

En revanche, la croissance de la population des communes du littoral est moins rapide. Leur rythme de croissance est deux fois moins élevé que celui des communes situées à l’intérieur des terres. Ainsi, entre Hermanville et Courseulles, les huit communes de la Côte de Nacre sont les seules à connaître une croissance plus rapide. Elles représentent 24 % de la population des communes du littoral.

Figure 3 – Répartition des communes du Calvados suivant leur taille

Répartition des communes du Calvados suivant leur taille
Taille de la commune en 2012 (habitants) Nombre de communes Population municipale 2007 Population municipale 2012 Taux de croissance annuel moyen 2007-2012 (%)
Moins de 500 447 102 684 108 335 + 1,1
de 500 à 999 126 82 088 87 086 + 1,2
de 1 000 à 1 999 70 94 922 98 941 + 0,8
de 2 000 à 3 499 33 76 683 80 725 + 1,0
de 3 500 à 4 999 15 61 638 62 233 + 0,2
de 5 000 à 9 999 9 63 698 62 902 - 0,3
10 000 ou plus 6 191 954 187 632 - 0,5
Ensemble 706 673 667 687 854 + 0,4
  • Source : Insee, recensements de la population 2007 et 2012

Figure 4 – La population du Calvados selon le zonage en aires urbaines

La population du Calvados selon le zonage en aires urbaines
catégorie d'espace Nombre de communes Population 2007 Population 2012 Taux de croissance annuel moyen 2007-2012 (%)
Grandes aires urbaines 401 528 529 538 363 + 0,4
Grands pôles urbains 63 295 571 292 734 - 0,2
Couronnes des grands pôles urbains 338 232 958 245 629 + 1,1
Communes mutipolarisées des grandes aires urbaines 166 67 109 70 416 + 1,0
Autres aires 27 40 196 40 255 0,0
Pôles (petits et moyens) 15 36 378 36 088 - 0,2
Couronne des petits et moyens pôles 12 3 818 4 167 + 1,8
Autres communes multipolarisées 67 19 619 20 227 + 0,6
Communes isolées hors influence des pôles 45 18 214 18 593 + 0,4
Total Calvados 706 673 667 687 854 + 0,4
  • Source : Insee, recensements de la population 2007 et 2012

Définitions

Une aire urbaine ou " grande aire urbaine " est un ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain (unité urbaine) de plus de 10 000 emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.

Le zonage en aires urbaines 2010 distingue également :

- les " moyennes aires ", ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain (unité urbaine) de 5 000 à 10 000 emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.

- les " petites aires ", ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle (unité urbaine) de 1 500 à 5 000 emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci.

Pour en savoir plus

Les deux tiers des petites communes de la Manche gagnent des habitants, Insee Flash Basse-Normandie, N°16 janvier 2015

Dans l'Orne, le léger repli démographique n'entrave pas la périurbanisation, Insee Flash Basse-Normandie, N°17 janvier 2015