Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air

Sources
Dernière mise à jour le : 02/05/2016

Présentation de l'opération

Organisme producteur :

Insee - Pôle de compétence Tourisme - Direction régionale de Languedoc-Roussillon

Type d'opération :

Enquête

Objectifs :

L'enquête de fréquentation dans l'hôtellerie de plein air vise à étudier la fréquentation dans l'hôtellerie de plein air en France, tant en volume qu'en termes de structure de la clientèle, notamment géographique.

Elle permet également la connaissance exhaustive du parc (y compris les campings classés n'offrant aucun emplacement de passage) et de la fréquentation des seuls emplacements de passage, destinés à une clientèle touristique, par opposition aux emplacements loués à l'année destinés à une pratique plus résidentielle.

Thèmes abordés :

Cette enquête porte sur la fréquentation des cinq mois d'été, de mai à septembre : le parc est mesuré chaque année au 30 novembre.

Elle aborde les thèmes suivants :

- caractéristiques du terrain ;
- période d'ouverture ;
- capacité d'accueil (emplacements nus et emplacements locatifs) ;
- occupation des emplacements (nus et locatifs) ;
- fréquentation mensuelle (en termes de nombre d'arrivées et de nuitées) selon le type d'emplacements (nus et locatifs) et le pays de résidence habituelle des clients.

Champ de l'opération

Champ géographique :

France métropolitaine

Champ(s) statistique(s) couvert(s) :

L'enquête couvre les activités définies par le code NAF rév. 2 : 55.30Z (terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs).

Caractéristiques techniques

Unité statistique enquêtée :

Terrain de camping, classé de 1 à 5 étoiles ou terrain non classé offrant au moins un emplacement de passage

Périodicité de l'opération :

Mensuelle de mai à septembre

Période et mode de collecte :

L'enquête est réalisée de mai à septembre, par voie postale.

Historique :

L'enquête existe depuis 1981 ; elle a été rénovée en 2004.

A cette date, l'enquête distingue la fréquentation des emplacements nus de celle des emplacements équipés d'un hébergement léger (type chalet, bungalow ou mobil-home).

Plan de sondage :

A compter de la saison 2013, l’enquête n’est plus exhaustive : elle est réalisée auprès d’un échantillon de  6000 campings sur 7 500 

Autres spécifications :

Un emplacement, considéré comme locatif, dispose d'un équipement d'hébergement de type bungalow, bungatoile, mobil-home, habitation légère de loisir (HLL)…

Les éventuels emplacements prévus pour le stationnement des camping-cars sont considérés comme des emplacements nus.

Voir aussi :