Insee
Informations Rapides · 31 août 2023 · n° 225
Informations rapidesEn juillet 2023, les prix des produits agricoles à la production continuent de baisser sur un an (‑6,1 % après ‑6,4 %)  Indices des prix agricoles (IPPAP, IPAMPA) - juillet 2023

En juillet 2023, en rythme annuel, les prix agricoles à la production continuent de reculer (‑6,1 % après ‑6,4 % en juin et ‑9,4 % en mai). Ces prix se situent toutefois encore 16,8 % au-dessus de leur niveau de juillet 2021 : ceux des céréales, des vins, des animaux, du lait et des œufs restent supérieurs à leur niveau d’il y a deux ans, alors que ceux des oléagineux sont en dessous. Sur un mois, hors fruits et légumes frais, les prix agricoles à la production rebondissent (+0,3 % après ‑0,2 %).

En juillet 2023, les prix d’achat des moyens de production continuent de baisser sur un mois (‑0,8 % après ‑1,1 % en juin et ‑1,5 % en mai) et sur un an (‑5,3 % après ‑4,8 % et ‑1,9 %). Ils sont néanmoins 18,0 % plus élevés qu’en juillet 2021.

Informations rapides
No 225
Paru le :Paru le31/08/2023
Prochaine parution le : 31/05/2024 à 12h00 - avril 2024

En juillet 2023, en rythme annuel, les prix agricoles à la production continuent de reculer (‑6,1 % après ‑6,4 % en juin et ‑9,4 % en mai). Ces prix se situent toutefois encore 16,8 % au-dessus de leur niveau de juillet 2021 : ceux des céréales, des vins, des animaux, du lait et des œufs restent supérieurs à leur niveau d’il y a deux ans, alors que ceux des oléagineux sont en dessous. Sur un mois, hors fruits et légumes frais, les prix agricoles à la production rebondissent (+0,3 % après ‑0,2 %).

En juillet 2023, les prix d’achat des moyens de production continuent de baisser sur un mois (‑0,8 % après ‑1,1 % en juin et ‑1,5 % en mai) et sur un an (‑5,3 % après ‑4,8 % et ‑1,9 %). Ils sont néanmoins 18,0 % plus élevés qu’en juillet 2021.

Prix des produits agricoles à la production (IPPAP) et prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

Prix des produits agricoles à la production (IPPAP) et prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA)
IPAMPA IPPAP
2023-07 130.9 135.9
2023-06 132.0 137.0
2023-05 133.5 136.3
2023-04 135.5 139.6
2023-03 137.5 143.2
2023-02 138.6 145.8
2023-01 140.1 144.2
2022-12 139.6 142.0
2022-11 141.3 145.4
2022-10 142.0 146.9
2022-09 139.5 145.8
2022-08 138.9 145.0
2022-07 138.2 144.8
2022-06 138.6 146.3
2022-05 136.1 150.4
2022-04 134.6 148.6
2022-03 133.2 144.2
2022-02 124.9 130.0
2022-01 123.1 129.4
2021-12 120.5 127.9
2021-11 119.5 127.4
2021-10 117.5 125.4
2021-09 113.2 121.6
2021-08 111.6 118.8
2021-07 110.9 116.4
2021-06 109.6 116.4
2021-05 108.5 116.5
2021-04 107.9 113.3
2021-03 107.6 112.9
2021-02 106.4 112.7
2021-01 104.5 110.9
2020-12 103.1 108.5
2020-11 102.6 109.8
2020-10 102.1 109.5
2020-09 101.5 106.9
2020-08 101.8 107.7
2020-07 101.8 107.5
2020-06 101.8 108.0
2020-05 101.7 108.6
2020-04 101.7 110.0
2020-03 102.3 109.3
2020-02 103.4 108.3
2020-01 103.6 109.7
2019-12 103.5 109.2
2019-11 103.3 108.7
2019-10 103.6 107.6
2019-09 103.7 107.1
2019-08 103.3 106.9
2019-07 103.7 109.1
2019-06 103.8 109.0
2019-05 104.4 108.0
2019-04 104.6 107.8
2019-03 104.4 107.0
2019-02 104.1 108.0
2019-01 103.6 109.4
2018-12 103.8 109.5
2018-11 104.5 109.3
2018-10 104.6 108.4
2018-09 103.6 109.0
2018-08 102.7 107.6
2018-07 102.2 105.6
2018-06 101.9 104.5
2018-05 102.0 104.0
2018-04 101.1 103.5
2018-03 100.4 104.3
2018-02 100.1 103.7
2018-01 100.1 103.4
2017-12 99.3 104.4
2017-11 99.2 104.3
2017-10 98.9 103.8
2017-09 98.4 102.5
2017-08 98.0 103.3
2017-07 97.9 103.0
2017-06 98.1 103.6
2017-05 98.7 104.3
2017-04 99.1 103.9
2017-03 98.9 103.7
2017-02 99.0 104.9
2017-01 98.6 104.6
2016-12 98.3 103.8
2016-11 97.2 103.0
2016-10 97.4 102.3
2016-09 97.0 100.6
2016-08 96.9 101.0
2016-07 97.3 102.1
2016-06 97.8 100.6
2016-05 97.9 98.7
2016-04 97.4 97.6
2016-03 97.6 98.0
2016-02 97.5 97.0
2016-01 97.8 97.2
2015-12 98.3 99.0
2015-11 99.3 100.6
2015-10 99.5 101.8
2015-09 99.6 101.6
2015-08 99.7 100.5
2015-07 100.2 101.2
2015-06 100.6 100.2
2015-05 101.3 98.9
2015-04 101.1 99.3
2015-03 100.7 99.1
2015-02 100.5 98.9
2015-01 99.1 99.5
2014-12 99.5 101.2
2014-11 100.4 100.5
2014-10 101.0 98.9
2014-09 101.6 99.5
2014-08 102.1 101.9
2014-07 102.5 102.6
2014-06 103.1 103.9
2014-05 103.3 105.4
2014-04 103.3 106.7
2014-03 103.1 106.7
2014-02 103.0 105.8
2014-01 102.9 106.2

Prix des produits agricoles à la production (IPPAP) et prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

  • Sources : Insee, SSP (ministère chargé de l'agriculture)

Les prix des céréales augmentent de nouveau sur un mois, mais continuent de baisser fortement sur un an

En juillet 2023, les prix des céréales accélèrent sur un mois (+4,6 % après +3,4 % en juin et ‑10,0 % en mai). Les prix du blé tendre augmentent de nouveau (+5,9 % après +2,8 % et ‑9,8 %) en raison notamment de la fin de l’accord autorisant les exportations en provenance d’Ukraine et de Russie par la mer Noire. Les prix du maïs sont également en hausse (+2,3 % après +3,2 % et ‑12,5 %) en lien, entre autres, avec la destruction d’installations portuaires et de grains en Ukraine. Sur un an, les prix des céréales continuent de baisser fortement (‑28,2 % en juillet après ‑37,5 % et ‑43,2 %), en raison notamment d’un « effet de base » (ils avaient vivement augmenté tout au long de l’année 2021 et au printemps 2022). Ils demeurent néanmoins au-dessus de leur niveau de deux ans plus tôt (+14,6 % par rapport à juillet 2021).

Les prix des oléagineux accélèrent également en juillet 2023 (+9,3 % sur un mois après +3,5 % en juin et ‑5,1 % en mai). Ils sont tirés à la hausse par les prix du colza (+9,5 % après +4,2 % et ‑4,7 %), en raison notamment des inquiétudes générées par les sécheresses aux États-Unis et au Canada, par ceux du tournesol (+9,4 % après +0,4 % et ‑7,3 %) et par ceux du soja (+7,8 % après +1,8 % et ‑2,2 %). Sur un an, les prix des oléagineux reculent de 27,6 % en juillet 2023 (après ‑41,4 % en juin et ‑49,6 % en mai). Ils sont inférieurs de 10,0 % à leur niveau de juillet 2021.

Prix de production des céréales et des oléagineux

Prix de production des céréales et des oléagineux
Oléagineux Céréales
2023-07 126.5 141.8
2023-06 115.7 135.6
2023-05 111.8 131.1
2023-04 117.8 145.7
2023-03 127.7 156.7
2023-02 146.6 169.5
2023-01 148.3 171.2
2022-12 152.6 178.9
2022-11 165.4 190.0
2022-10 169.1 200.6
2022-09 160.0 200.5
2022-08 169.1 195.2
2022-07 174.7 197.5
2022-06 197.3 216.9
2022-05 221.8 230.9
2022-04 259.1 223.3
2022-03 239.1 217.2
2022-02 187.7 158.6
2022-01 187.1 161.9
2021-12 179.3 163.9
2021-11 180.0 168.7
2021-10 174.2 158.9
2021-09 157.1 146.1
2021-08 147.4 139.5
2021-07 140.5 123.7
2021-06 137.7 125.8
2021-05 141.3 132.5
2021-04 131.9 127.3
2021-03 140.0 128.8
2021-02 128.3 131.0
2021-01 122.1 129.2
2020-12 114.7 119.0
2020-11 113.8 120.0
2020-10 105.5 114.7
2020-09 102.7 107.7
2020-08 99.2 104.3
2020-07 97.8 105.5
2020-06 95.1 102.5
2020-05 96.3 105.4
2020-04 95.3 106.5
2020-03 95.5 103.1
2020-02 101.7 105.3
2020-01 105.8 106.5
2019-12 104.4 102.4
2019-11 101.5 100.8
2019-10 100.0 99.8
2019-09 99.7 95.0
2019-08 97.1 96.5
2019-07 95.1 99.4
2019-06 94.1 101.8
2019-05 93.4 101.1
2019-04 93.6 103.7
2019-03 92.6 103.5
2019-02 94.0 107.8
2019-01 95.1 114.4
2018-12 95.0 115.1
2018-11 95.1 113.9
2018-10 94.9 113.8
2018-09 93.4 114.4
2018-08 95.7 120.0
2018-07 91.9 108.6
2018-06 89.6 100.9
2018-05 90.7 97.7
2018-04 88.9 94.4
2018-03 89.5 94.1
2018-02 88.9 91.9
2018-01 89.3 90.6
2017-12 92.8 91.0
2017-11 96.0 92.1
2017-10 93.6 92.3
2017-09 94.0 92.3
2017-08 94.9 NaN
2017-07 95.3 NaN
2017-06 94.1 NaN
2017-05 96.6 NaN
2017-04 103.5 NaN
2017-03 106.9 NaN
2017-02 110.1 NaN
2017-01 109.4 NaN
2016-12 108.5 NaN
2016-11 104.0 NaN
2016-10 102.3 NaN
2016-09 99.6 NaN
2016-08 97.0 NaN
2016-07 94.9 NaN
2016-06 98.9 NaN
2016-05 96.9 NaN
2016-04 95.9 NaN
2016-03 92.4 NaN
2016-02 93.2 NaN
2016-01 96.1 NaN
2015-12 100.9 NaN
2015-11 102.4 NaN
2015-10 101.0 NaN
2015-09 97.7 NaN
2015-08 99.0 NaN
2015-07 103.2 NaN
2015-06 104.5 NaN
2015-05 101.0 NaN
2015-04 100.9 NaN
2015-03 99.2 NaN
2015-02 95.9 NaN
2015-01 94.2 NaN
2014-12 92.0 NaN
2014-11 89.7 NaN
2014-10 85.6 NaN
2014-09 83.7 NaN
2014-08 85.6 NaN
2014-07 87.3 NaN
2014-06 94.2 NaN
2014-05 99.2 NaN
2014-04 104.9 NaN
2014-03 107.3 NaN
2014-02 101.5 NaN
2014-01 96.1 NaN

Prix de production des céréales et des oléagineux

  • Source : Insee

Sur un an, les prix des légumes frais et ceux des fruits frais se replient

Les prix des légumes frais se replient en juillet 2023 sur un an (‑0,7 % après +16,0 % en juin). Parmi les principaux produits de saison, seuls les prix des melons augmentent (+9,0 % après +64,0 %). À l’inverse, les prix baissent nettement pour les tomates (‑26,3 % après +3,5 %), les courgettes (‑19,4 % après +5,9 %) et les concombres (‑13,1 % après ‑12,2 %). Le recul est plus modéré pour les salades (‑0,8 % après +6,8 %). En juillet 2023, les prix des légumes frais sont toutefois supérieurs de 3,5 % à ceux de juillet 2021.

Sur un an, les prix des fruits frais se replient fortement en juillet 2023 (‑8,5 % après +12,5 %). Les prix des prunes (‑35,6 %) et des abricots (‑19,3 % après +6,4 %) reculent fortement. La baisse est moins prononcée pour les pêches (‑7,5 % après +3,4 %) et les nectarines (‑4,5 % après +5,0 %). Les prix des fraises (+1,4 % après +6,1 %) et des framboises (+1,4 % après +5,8 %) augmentent légèrement, tandis que la hausse de ceux des cerises demeure très vive (+71,5 % après +57,8 %). Les prix des fruits frais se situent nettement en dessous de leur niveau de juillet 2021 (‑15,1 %).

Prix de production des fruits et légumes frais

Prix de production des fruits et légumes frais
Légumes frais Fruits frais
2023-07 123.5 128.3
2023-06 142.7 147.7
2023-05 128.5 135.0
2023-04 161.3 137.3
2023-03 193.0 140.2
2023-02 190.3 139.6
2023-01 166.5 134.8
2022-12 151.9 134.5
2022-11 141.0 129.0
2022-10 157.7 126.4
2022-09 161.3 127.8
2022-08 133.8 143.7
2022-07 124.4 140.2
2022-06 123.0 131.3
2022-05 120.6 113.3
2022-04 145.6 129.7
2022-03 136.6 134.3
2022-02 121.0 130.0
2022-01 118.5 130.1
2021-12 120.2 133.7
2021-11 120.8 130.6
2021-10 117.1 138.6
2021-09 114.6 149.9
2021-08 127.9 156.2
2021-07 119.3 151.1
2021-06 114.9 146.6
2021-05 115.0 143.0
2021-04 143.1 137.5
2021-03 148.2 136.7
2021-02 137.4 133.2
2021-01 135.7 130.0
2020-12 113.6 126.4
2020-11 133.4 122.9
2020-10 128.4 122.8
2020-09 117.7 119.5
2020-08 118.8 122.4
2020-07 106.4 122.3
2020-06 117.8 128.2
2020-05 118.9 125.8
2020-04 176.3 122.0
2020-03 147.6 115.6
2020-02 118.2 116.2
2020-01 136.7 115.4
2019-12 131.2 112.2
2019-11 132.2 109.4
2019-10 103.9 108.8
2019-09 113.8 109.0
2019-08 108.1 112.3
2019-07 117.6 109.5
2019-06 124.2 105.3
2019-05 99.8 109.4
2019-04 117.7 109.3
2019-03 121.9 113.5
2019-02 132.7 114.1
2019-01 147.5 114.7
2018-12 138.0 111.8
2018-11 132.5 112.8
2018-10 112.8 112.4
2018-09 119.9 118.0
2018-08 103.6 121.0
2018-07 97.4 116.6
2018-06 102.4 114.1
2018-05 103.5 117.2
2018-04 109.5 124.4
2018-03 117.6 125.0
2018-02 102.8 123.5
2018-01 101.6 119.9
2017-12 97.6 115.6
2017-11 98.4 112.1
2017-10 97.9 111.2
2017-09 100.9 107.7
2017-08 94.1 NaN
2017-07 85.8 NaN
2017-06 102.8 NaN
2017-05 97.9 NaN
2017-04 111.2 NaN
2017-03 107.4 NaN
2017-02 133.5 NaN
2017-01 132.4 NaN
2016-12 113.3 NaN
2016-11 119.0 NaN
2016-10 110.1 NaN
2016-09 97.2 NaN
2016-08 101.6 NaN
2016-07 116.7 NaN
2016-06 102.3 NaN
2016-05 101.0 NaN
2016-04 114.9 NaN
2016-03 128.4 NaN
2016-02 94.2 NaN
2016-01 96.3 NaN

Prix de production des fruits et légumes frais

  • Source : SSP (ministère chargé de l'agriculture)

Les prix des animaux sont quasi stables sur un mois, mais demeurent en nette hausse sur un an

En juillet 2023, les prix des animaux sont quasi stables sur un mois (+0,1 % après ‑0,4 %). Les prix des porcins rebondissent (+5,2 % après ‑1,3 %), tandis que ceux des gros bovins se replient (‑1,4 % après +0,3 %) et que ceux des volailles (‑1,4 % après ‑0,8 %) restent en baisse.

Sur un an, les prix des animaux continuent de ralentir, mais restent en augmentation (+5,0 % en juillet 2023 après +7,6 % en juin et +9,7 % en mai) du fait de la hausse très marquée des prix des porcins (+23,6 % après +26,0 %) ; ceux des gros bovins sont inchangés (0,0 % après +1,9 %) et ceux des volailles sont quasi stables (‑0,1 % après +5,7 %). En juillet 2023, les prix des animaux sont supérieurs de 34,3 % à leur niveau de juillet 2021.

Prix de production des porcins et des gros bovins

Prix de production des porcins et des gros bovins
Gros bovins Porcins
2023-07 138.0 171.5
2023-06 140.0 163.0
2023-05 139.6 165.2
2023-04 142.0 173.9
2023-03 143.0 178.0
2023-02 142.5 170.6
2023-01 143.7 156.3
2022-12 143.3 148.4
2022-11 143.9 148.0
2022-10 143.2 155.8
2022-09 140.4 149.4
2022-08 138.5 144.9
2022-07 138.0 138.8
2022-06 137.4 129.4
2022-05 135.9 130.8
2022-04 131.7 128.6
2022-03 127.0 114.4
2022-02 120.6 107.5
2022-01 115.0 106.8
2021-12 111.6 103.2
2021-11 110.5 99.4
2021-10 107.7 99.9
2021-09 105.6 102.5
2021-08 103.9 105.9
2021-07 102.2 109.4
2021-06 101.5 118.3
2021-05 100.6 119.4
2021-04 100.2 109.0
2021-03 99.3 105.1
2021-02 98.0 103.8
2021-01 97.6 103.3
2020-12 97.4 102.4
2020-11 97.7 107.1
2020-10 97.8 110.4
2020-09 97.4 106.2
2020-08 97.6 103.8
2020-07 97.8 103.6
2020-06 97.6 103.7
2020-05 95.8 108.8
2020-04 94.3 116.7
2020-03 95.8 123.9
2020-02 96.3 124.6
2020-01 96.5 129.2
2019-12 96.9 136.4
2019-11 96.7 133.2
2019-10 96.4 131.8
2019-09 97.2 125.8
2019-08 97.0 120.2
2019-07 97.2 118.9
2019-06 98.5 117.3
2019-05 98.8 115.4
2019-04 98.9 109.4
2019-03 98.7 101.6
2019-02 99.1 101.0
2019-01 98.5 101.7
2018-12 96.5 100.9
2018-11 96.3 99.3
2018-10 98.5 96.9
2018-09 99.7 95.5
2018-08 99.8 92.9
2018-07 100.1 92.5
2018-06 98.9 93.5
2018-05 98.8 95.3
2018-04 97.8 96.7
2018-03 97.9 100.4
2018-02 96.5 100.0
2018-01 96.8 98.7
2017-12 99.9 103.0
2017-11 100.4 102.3
2017-10 100.7 99.9
2017-09 99.6 99.4
2017-08 97.9 105.1
2017-07 97.6 108.7
2017-06 98.9 111.7
2017-05 98.7 117.5
2017-04 98.5 119.3
2017-03 97.3 116.5
2017-02 97.2 117.2
2017-01 96.7 115.9
2016-12 96.6 113.9
2016-11 94.8 111.1
2016-10 93.0 111.9
2016-09 91.9 110.5
2016-08 92.6 106.3
2016-07 93.3 106.2
2016-06 93.8 102.5
2016-05 94.1 96.6
2016-04 95.3 90.2
2016-03 96.6 92.9
2016-02 96.8 96.1
2016-01 97.6 97.0
2015-12 98.4 94.7
2015-11 100.1 99.2
2015-10 101.7 102.8
2015-09 102.3 101.9
2015-08 102.3 103.2
2015-07 102.1 100.0
2015-06 100.3 99.7
2015-05 99.1 100.4
2015-04 98.6 99.8
2015-03 98.5 101.3
2015-02 98.1 98.3
2015-01 98.3 98.0
2014-12 98.1 98.7
2014-11 96.9 99.8
2014-10 98.4 96.6
2014-09 99.9 97.9
2014-08 100.2 106.0
2014-07 100.5 111.0
2014-06 101.4 113.6
2014-05 103.1 118.8
2014-04 103.8 119.1
2014-03 103.8 107.2
2014-02 104.4 109.2
2014-01 104.6 116.8

Prix de production des porcins et des gros bovins

  • Source : Insee

Les prix des œufs reculent fortement sur un mois et sur un an, ceux du lait baissent sur un mois et ralentissent sur un an

En juillet 2023, le prix des œufs baisse de nouveau nettement sur un mois (‑17,2 % après ‑14,2 % en juin et +2,1 % en mai). Il se replie fortement sur un an (‑13,3 % après +13,8 % en juin et +27,9 % en mai) mais demeure néanmoins très au-dessus (+80,5 %) de celui d’il y a deux ans.

Le prix du lait de vache continue de reculer sur un mois (‑0,5 % en juillet après ‑2,0 % en juin et ‑1,6 % en mai) et de ralentir sur un an (+1,9 % après +2,8 % et +5,3 %). Il reste en forte hausse par rapport à juillet 2021 (+23,2 %).

Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP)

Données CVS – base et référence 100 en 2015
Indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP) (Données CVS – base et référence 100 en 2015)
Variation en % sur
Poids (2) Juillet 2023 un mois 3 mois un an
Indice général 1000 135,9 /// /// -6,1
sauf fruits et légumes 906 136,8 0,3 -2,2 -6,4
Produits végétaux (sauf fruits et légumes) 489 131,0 1,7 0,1 -13,6
Céréales 152 141,8 4,6 -2,7 -28,2
dont blé tendre* 90 140,1 5,9 -1,8 -30,3
maïs* 27 149,7 2,3 -7,7 -27,3
Pommes de terre* 29 267,6 /// /// 30,2
Vins 200 108,8 -2,0 -1,3 -6,6
dont vins d'appellation* 112 108,3 -4,0 -3,1 -12,8
vins avec IGP et sans IG 25 102,5 3,0 4,3 -7,0
Oléagineux* 40 126,5 9,3 7,4 -27,6
Produits de l'horticulture 35 113,9 1,2 2,2 3,7
Autres produits végétaux* 33 109,6 0,8 -0,5 -5,8
Légumes et fruits* (1) 94 129,9 /// /// -3,9
dont légumes frais* 45 123,5 /// /// -0,7
fruits frais* 32 128,3 /// /// -8,5
Productions animales 417 143,6 -1,2 -4,6 2,8
Animaux 255 141,8 0,1 -2,3 5,0
dont gros bovins 112 138,0 -1,4 -2,8 0,0
veaux 20 120,4 -2,4 -2,7 3,5
porcins 49 171,5 5,2 -1,4 23,6
ovins 14 132,2 0,1 1,1 1,0
volailles 57 133,7 -1,4 -3,2 -0,1
dont poulets* 39 131,0 -1,1 -3,0 -1,2
Lait 146 140,6 -0,5 -3,8 2,1
dont lait de vache 135 142,3 -0,5 -4,0 1,9
Œufs 16 198,9 -17,2 -27,5 -13,3
  • /// Non pertinent en raison de la nature saisonnière des produits
  • (1) Y compris légumes pour l’industrie de transformation.
  • (2) Poids moyen sur un an.
  • * : données non CVS (toutes les séries où une saisonnalité a été détectée sont corrigées des variations saisonnières)
  • Sources : Insee, SSP (ministère chargé de l’agriculture)

Les prix d’achat des moyens de production reculent sur un mois et sur un an

En juillet 2023, les prix d’achat des consommations intermédiaires continuent de baisser sur un mois (‑1,1 % après ‑1,3 % en juin et ‑1,8 % en mai). Les prix des engrais et amendements (‑6,4 % après ‑6,0 % en juin et ‑3,8 % en mai), des aliments pour animaux (‑1,8 % après ‑1,5 % et ‑1,6 %) et des semences et plants (‑0,3 % après ‑1,0 % et ‑0,1 %) sont en baisse. Les prix sont stables ou en légère hausse pour l’entretien et la réparation des bâtiments (0,0 % après +0,2 % en juin et en mai), les produits de protection des cultures (+0,1 % comme en juin, après +0,2 % en mai), les frais généraux (+0,2 % après 0,0 % en juin comme en mai) et l’entretien et la réparation du matériel (+0,2 %, comme en juin et en mai). Ceux de l’énergie augmentent quant à eux nettement (+2,7 % après +1,0 % et ‑5,4 %). Sur un an, les prix d’achat des consommations intermédiaires continuent de reculer en juillet 2023 (‑7,8 % après ‑7,2 % en juin et ‑3,9 % en mai). Ils sont néanmoins supérieurs de 19,6 % à leur niveau de juillet 2021.

En juillet 2023, les prix des biens et services d’investissement sont quasi stables sur un mois (‑0,1 % après ‑0,5 % en juin et ‑0,4 % en mai). Ils augmentent de 3,3 % sur un an (après +3,7 % et +4,9 %) et de 13,2 % sur deux ans.

Indice des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA)

Données brutes, base et référence 100 en 2015
Indice des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA) (Données brutes, base et référence 100 en 2015)
Variation en % sur
Poids Juillet 2023 un mois 3 mois un an
Indice général 1000 130,9 -0,8 -3,4 -5,3
Consommations intermédiaires 760 130,7 -1,1 -4,2 -7,8
Énergie (1) 93 153,5 2,7 -1,9 -12,8
Semences et plants 56 108,5 -0,3 -1,4 6,6
Engrais et amendements 107 137,0 -6,4 -15,3 -32,9
Produits de protection des cultures 84 105,2 0,1 0,4 9,7
Aliments des animaux 214 139,7 -1,8 -4,8 -5,0
Produits et services vétérinaires 37 125,9 0,5 0,8 5,3
Matériel et petit outillage 11 133,5 -1,4 -1,3 2,2
Entretien et réparation du matériel 88 130,9 0,2 0,7 7,4
Entretien et réparation des bâtiments 9 123,4 0,0 0,4 3,1
Frais généraux 61 112,1 0,2 0,2 3,8
Biens et services d'investissement 240 131,5 -0,1 -0,9 3,3
Matériel 168 129,7 -0,2 -0,4 7,5
dont tracteurs 71 130,7 -0,7 -1,1 6,5
matériel et machines de culture 33 126,8 -0,1 0,0 5,8
matériel et machines de récolte 38 131,5 0,1 0,2 12,1
véhicules utilitaires 16 124,4 0,6 1,1 9,8
Ouvrages 72 135,6 0,0 -2,2 -5,0
  • (1) Le remboursement de la TICPE (ex TIPP) au titre de l’année 2023 est intégré par anticipation dans l’indice.
  • Sources : Insee, SSP (ministère chargé de l’agriculture)

Révisions

L’évolution sur un an de l’IPPAP de juin 2023 est révisée à la baisse de 0,1 point, à ‑6,4 % ; celle de l’IPAMPA est également révisée à la baisse de 0,1 point, à ‑4,8 %.

Pour en savoir plus

L’indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP) mesure l’évolution des prix des produits agricoles à la première mise sur le marché. Il est publié en base et référence 100 en 2015. Les pondérations associées aux fruits et légumes frais évoluent d’un mois à l’autre pour traduire leurs profils saisonniers très marqués. Leurs variations de prix doivent donc être interprétées en glissement annuel, tout comme pour l’indice général qui agrège ces séries.

Les indices de prix des produits agricoles à la production sont corrigés des variations saisonnières.

L’indice des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA) suit l’évolution des prix des biens et services utilisés par les exploitants dans leur activité agricole. Il n’est pas corrigé des variations saisonnières.

Des informations complémentaires (dont les méthodologies de l’IPPAP et de l’IPAMPA) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la page web de cette publication.

Prochaine publication : le 29 septembre 2023, à 12h00.

Pour en savoir plus

L’indice des prix des produits agricoles à la production (IPPAP) mesure l’évolution des prix des produits agricoles à la première mise sur le marché. Il est publié en base et référence 100 en 2015. Les pondérations associées aux fruits et légumes frais évoluent d’un mois à l’autre pour traduire leurs profils saisonniers très marqués. Leurs variations de prix doivent donc être interprétées en glissement annuel, tout comme pour l’indice général qui agrège ces séries.

Les indices de prix des produits agricoles à la production sont corrigés des variations saisonnières.

L’indice des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA) suit l’évolution des prix des biens et services utilisés par les exploitants dans leur activité agricole. Il n’est pas corrigé des variations saisonnières.

Des informations complémentaires (dont les méthodologies de l’IPPAP et de l’IPAMPA) sont disponibles par l’onglet « Documentation » de la page web de cette publication.

Prochaine publication : le 29 septembre 2023, à 12h00.

: bureau-de-presse@insee.fr
: