Insee
Insee Flash Réunion · Avril 2022 · n° 226
Insee Flash RéunionPrix à la consommation : + 1,4 % en mars 2022 et + 3,7 % sur un anIndice des prix à la consommation des ménages

Jannick Rivière (Insee)

En mars 2022, les prix à la consommation augmentent de 1,4 % à La Réunion, soit la hausse la plus élevée depuis mars 2002 à la suite du cyclone Dina. Les prix augmentent dans tous les secteurs de consommation. La hausse des prix des produits pétroliers est concomitante à l’envolée des prix de l’alimentaire qui se poursuit après les intempéries. Les prix des services, tirés par ceux des tarifs aériens, augmentent, de même que ceux des produits manufacturés, sous l’effet de la remontée des prix de l’habillement après la période de soldes.

Sur un an, les prix augmentent de 3,7 % à La Réunion ; cette hausse est également la plus forte depuis 20 ans. Les prix sont entraînés par la forte hausse des produits pétroliers qui se poursuit, à laquelle s’ajoute celle des produits frais qui perdure également. La hausse sur un an est cependant moindre qu’en France hors Mayotte (+ 4,5 %).

Insee Flash Réunion
No 226
Paru le : Paru le 26/04/2022

La crise sanitaire de la Covid-19 a affecté la production de l’indice des prix à la consommation (IPC) : les relevés de prix dans les points de vente physiques, suspendus à partir du 16 mars 2020, ont progressivement repris au cours du mois de juin ; certains points de vente étaient par ailleurs fermés et de nombreux produits n’étaient plus disponibles à l’achat. Depuis le mois d’août 2020, moins de 2 % du panier de l’IPC ont ainsi été imputés du fait de la crise sanitaire contre 2 % en juillet et 14 % en juin. En avril et mai 2020, ces taux d’imputation étaient plus élevés et les indices n’ont pu être publiés. Avec la fermeture de certains magasins en centres commerciaux et l’arrêt de certaines activités par décision préfectorale, les taux d’imputation varient de 3 % à plus de 5 % entre février et juin 2021. En août 2021, les taux d’imputation plus élevés suite au confinement n’ont pas permis de diffuser les indices. En septembre 2021, le taux d’imputation était de 14 %. Il varie entre 2 % et 7 % entre octobre et mars 2022.

Les prix à la consommation augmentent de 1,4 % en mars 2022 à La Réunion, soit la hausse la plus élevée depuis mars 2002 à la suite du cyclone Dina qui avait touché La Réunion fin janvier 2002. En mars 2022, la hausse concerne tous les secteurs de consommation.

L’augmentation des prix de l’énergie (+ 4,5 %) se poursuit, tirés essentiellement par la hausse des prix des produits pétroliers (+ 6,2 %) sur fond de tensions internationales (figure 1 et figure 2).

Dans l’alimentaire, les prix augmentent de nouveau en mars : + 2,7 % après + 2,4 % en février. L’envolée des prix des produits frais se poursuit pour le second mois consécutif (+ 14,9 % après + 26,0 % en février) : ces hausses sont liées aux intempéries qui ont succédé aux passages des cyclones Batsirai et Emnati. Hors produits frais, les prix de l’alimentaire renchérissent également, mais dans une moindre mesure.

Avec + 0,8 %, les prix des services repartent à la hausse en mars. Les prix des transports rebondissent après deux mois de baisses successives, tirés par ceux de l’aérien en haute saison.

De même, les prix des produits manufacturés augmentent de 1,1 %, sous l’effet de la remontée des prix de l’habillement après les soldes de février.

Les prix du tabac sont quasi stables en mars (+ 0,1 %).

Figure 1Indice des prix à la consommation - La Réunion

Base 100 : année 2015
Indice des prix à la consommation - La Réunion (Base 100 : année 2015)
La Réunion France*
Pondération 2022 mars 2021 févr. 2022 mars 2022 Variation au cours du dernier mois Variation au cours des 12 derniers mois mars 2022 Variation au cours du dernier mois Variation au cours des 12 derniers mois
Alimentation 1 503 106,9 109,8 112,8 2,7 5,4 111,4 0,9 2,9
Produits frais 109 125,9 159,3 183,1 14,9 45,4 134,8 1,4 7,6
Alimentation hors produits frais 1 394 106,0 106,7 108,3 1,5 2,3 107,8 0,8 2,1
Tabac 148 148,7 155,6 155,8 0,1 4,8 155,8 0,0 -0,1
Produits manufacturés 2 781 97,9 99,1 100,2 1,1 2,3 100,2 1,4 2,1
Habillement et chaussures 524 96,2 95,5 99,5 4,2 3,4 103,3 6,8 3,5
Produits de santé 343 91,6 91,3 91,6 0,3 0,0 86,5 -0,0 -1,2
Autres produits manufacturés¹ 1 914 99,4 101,4 101,9 0,5 2,5 103,1 0,8 2,6
Énergie 685 105,8 121,6 127,1 4,5 20,1 149,6 9,0 29,2
dont Produits pétroliers 511 99,9 117,9 125,2 6,2 25,4 167,2 17,0 43,5
Services 4 883 102,5 103,7 104,5 0,8 2,0 108,3 0,2 2,3
Loyers, eau et ordures ménagères 869 104,9 105,6 105,6 0,0 0,6 104,6 0,0 1,7
Services de santé 1 079 101,7 100,7 101,1 0,4 -0,6 101,8 0,0 -0,9
Services de transports 298 67,5 74,0 82,0 10,8 21,6 104,6 -0,9 6,1
Services de communications 352 94,4 93,8 93,8 0,0 -0,6 101,3 0,0 2,3
Autres services² 2 285 105,6 110,9 111,3 0,4 5,5 111,6 0,4 3,1
Ensemble 10 000 102,8 105,1 106,6 1,4 3,7 110,5 1,4 4,5
Ensemble hors Énergie 9 315 102,6 103,9 105,2 1,2 2,6 107,4 0,6 2,3
Ensemble hors Tabac 9 852 102,1 104,4 105,9 1,4 3,7 109,7 1,4 4,6
  • ¹ : ameublement, équipement ménager et entretien courant de la maison ; achats de véhicules.
  • ² : services à la personne ; services financiers, assurances et services juridiques ; loisirs et culture ; hôtellerie, cafés et restauration ; services liés à l'utilisation de véhicules personnels ; éducation.
  • * hors Mayotte.
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Figure 2Indices des prix par secteur - La Réunion

Indice base 2015
Indices des prix par secteur - La Réunion (Indice base 2015)
Alimentation Produits manufacturés Énergie Services Ensemble - La Réunion Ensemble - France hors Mayotte
janv. 2017 100,21 100,87 100,91 101,04 100,74 100,41
févr. 2017 100,03 99,0 102,24 100,26 99,9 100,53
mars 2017 100,24 98,41 102,59 100,99 100,14 101,17
avr. 2017 101,17 100,47 101,4 100,84 100,81 101,26
mai 2017 101,73 100,32 101,84 100,86 100,92 101,31
juin 2017 101,22 100,43 98,85 101,16 100,8 101,32
juil. 2017 101,33 100,36 96,82 101,75 100,95 100,97
août 2017 100,82 100,36 97,15 100,41 100,26 101,49
sept. 2017 100,66 98,86 98,2 100,31 99,83 101,33
oct. 2017 101,09 98,31 99,51 100,48 99,92 101,43
nov. 2017 102,94 100,18 101,4 100,44 100,85 101,53
déc. 2017 102,1 100,14 103,41 101,14 101,17 101,85
janv. 2018 103,93 100,3 106,7 101,67 102,0 101,75
févr. 2018 105,18 99,16 108,69 100,5 101,47 101,72
mars 2018 105,58 98,07 106,67 101,53 101,62 102,75
avr. 2018 105,03 99,72 106,35 100,75 101,65 102,92
mai 2018 104,79 100,22 107,83 101,7 102,38 103,36
juin 2018 104,87 100,29 111,75 101,71 102,7 103,37
juil. 2018 104,33 100,06 111,37 103,23 103,24 103,28
août 2018 104,01 99,98 111,31 102,42 102,79 103,78
sept. 2018 103,58 97,89 112,22 102,26 102,1 103,56
oct. 2018 103,22 98,41 114,09 102,49 102,42 103,67
nov. 2018 103,49 99,72 116,16 102,31 102,88 103,45
déc. 2018 104,95 99,73 110,41 103,0 103,08 103,47
janv. 2019 104,01 100,08 102,49 102,51 102,33 103,01
févr. 2019 104,76 97,5 102,86 101,88 101,42 103,06
mars 2019 105,54 97,85 105,9 102,57 102,16 103,89
avr. 2019 105,97 98,99 107,51 102,39 102,64 104,22
mai 2019 105,78 99,0 109,84 102,65 102,9 104,33
juin 2019 105,55 99,07 111,71 102,91 103,13 104,58
juil. 2019 105,51 98,77 107,62 104,32 103,45 104,38
août 2019 105,7 99,18 109,46 103,68 103,41 104,86
sept. 2019 105,15 98,32 108,57 103,12 102,75 104,5
oct. 2019 104,98 97,45 109,71 103,47 102,7 104,46
nov. 2019 106,01 98,97 110,23 103,19 103,21 104,52
déc. 2019 104,93 99,22 110,11 104,1 103,54 104,98
janv. 2020 106,23 99,23 110,32 103,98 103,72 104,54
févr. 2020 107,51 97,89 111,58 103,48 103,43 104,53
mars 2020 107,57 97,27 108,11 103,25 102,94 104,59
avr. 2020 nd nd 99,35 nd nd 104,56
mai 2020 nd nd 92,45 nd nd 104,71
juin 2020 105,57 98,39 95,58 102,82 102,08 104,79
juil. 2020 106,45 98,95 98,27 104,33 103,26 105,19
août 2020 106,21 99,09 100,6 104,04 103,28 105,09
sept. 2020 106,23 97,94 99,74 102,86 102,33 104,55
oct. 2020 105,91 97,5 98,03 102,73 101,99 104,51
nov. 2020 105,92 98,44 97,73 102,59 102,19 104,73
déc. 2020 105,39 98,56 97,95 103,26 102,46 104,96
janv. 2021 105,68 98,82 100,1 104,28 103,2 105,12
févr. 2021 106,51 98,0 103,0 103,87 103,17 105,12
mars 2021 106,94 97,89 105,83 102,49 102,79 105,75
avr. 2021 107,12 98,74 108,34 104,08 103,97 105,86
mai 2021 107,57 98,81 106,87 104,32 104,1 106,2
juin 2021 107,87 99,0 107,46 104,34 104,25 106,34
juil. 2021 106,8 98,82 109,42 105,27 104,56 106,4
août 2021 nd nd nd nd nd 107,05
sept. 2021 106,17 97,66 111,88 105,07 104,17 106,81
oct. 2021 106,26 98,92 112,01 105,03 104,56 107,25
nov. 2021 107,43 99,15 117,99 105,63 105,49 107,64
déc. 2021 106,61 99,55 119,58 106,33 105,88 107,85
janv. 2022 107,15 99,86 115,89 104,67 105,03 108,12
févr. 2022 109,75 99,06 121,57 103,74 105,1 108,94
mars 2022 112,76 100,18 127,09 104,53 106,6 110,49
  • nd : non disponible.
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Figure 2Indices des prix par secteur - La Réunion

  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Sur un an, à La Réunion, les prix augmentent de 3,7 % (figure 3 et figure 4) ; il s’agit de la hausse la plus élevée depuis mars 2002. C’est tout de même moins qu’en France hors Mayotte, dont les prix augmentent de 4,5 % sur un an, du fait notamment d’une hausse plus forte qu’à La Réunion des prix de l’énergie – et en particulier des produits pétroliers –, et dans une moindre mesure des prix des services, de l’alimentaire et des produits manufacturés.

Á La Réunion, cette hausse est d’abord marquée par la nouvelle accélération des prix de l’énergie : + 20,1 % sur un an, après + 18,0 % en février ; cette augmentation est cependant moindre qu’en France hors Mayotte (+ 29,2 %). Les prix de l’alimentaire accélèrent également, tirés par la hausse des produits frais qui s’amplifie sur un an : + 45,4 % après + 29,7 % en février. La hausse des produits manufacturés s’amplifie également (+ 2,3 % après + 1,1 % en février), tirés à la fois par le relèvement des prix de l’habillement et des autres produits manufacturés. Enfin, les prix des services rebondissent, entraînés par la hausse des tarifs de transport – en particulier l’aérien – mais aussi par la hausse des « autres services ».

Figure 3Indice des prix des départements d'Outre-mer et de métropole - mars 2022

Indice des prix des départements d'Outre-mer et de métropole - mars 2022 ()
Variation (en %) des douze derniers mois
Guadeloupe¹ Guyane¹ Martinique¹ Mayotte² La Réunion¹ France hors Mayotte¹
Ensemble 3,8 2,9 4,2 nd 3,7 4,5
Alimentation 2,3 2,8 1,9 nd 5,4 2,9
Tabac 3,6 1,0 5,0 nd 4,8 -0,1
Produits manufacturés 2,3 1,1 2,3 nd 2,3 2,1
Énergie 20,9 18,9 21,9 nd 20,1 29,2
Services 2,8 1,3 3,2 nd 2,0 2,3
  • nd : non disponible.
  • ¹ : indice base 2015.
  • ² : indice base 2006.
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Figure 4Évolution en glissement annuel de l’indice des prix

en %
Évolution en glissement annuel de l’indice des prix (en %)
La Réunion¹ France hors Mayotte¹
janv. 2017 0,3 1,3
févr. 2017 0,4 1,2
mars 2017 0,8 1,1
avr. 2017 0,6 1,2
mai 2017 0,9 0,8
juin 2017 0,5 0,7
juil. 2017 -0,3 0,7
août 2017 -0,3 0,9
sept. 2017 0,2 1,0
oct. 2017 0,5 1,1
nov. 2017 0,8 1,2
déc. 2017 0,7 1,2
janv. 2018 1,3 1,3
févr. 2018 1,6 1,2
mars 2018 1,5 1,6
avr. 2018 0,8 1,6
mai 2018 1,4 2,0
juin 2018 1,9 2,0
juil. 2018 2,3 2,3
août 2018 2,5 2,3
sept. 2018 2,3 2,2
oct. 2018 2,5 2,2
nov. 2018 2,0 1,9
déc. 2018 1,9 1,6
janv. 2019 0,3 1,2
févr. 2019 0,0 1,3
mars 2019 0,5 1,1
avr. 2019 1,0 1,3
mai 2019 0,5 0,9
juin 2019 0,4 1,2
juil. 2019 0,2 1,1
août 2019 0,6 1,0
sept. 2019 0,6 0,9
oct. 2019 0,3 0,8
nov. 2019 0,3 1,0
déc. 2019 0,4 1,5
janv. 2020 1,4 1,5
févr. 2020 2,0 1,4
mars 2020 0,8 0,7
avr. 2020 nd 0,3
mai 2020 nd 0,4
juin 2020 -1,0 0,2
juil. 2020 -0,2 0,8
août 2020 -0,1 0,2
sept. 2020 -0,4 0,0
oct. 2020 -0,7 0,0
nov. 2020 -1,0 0,2
déc. 2020 -1,0 0,0
janv. 2021 -0,5 0,6
févr. 2021 -0,3 0,6
mars 2021 -0,1 1,1
avr. 2021 nd 1,2
mai 2021 nd 1,4
juin 2021 2,1 1,5
juil. 2021 1,3 1,2
août 2021 nd 1,9
sept. 2021 1,8 2,2
oct. 2021 2,5 2,6
nov. 2021 3,2 2,8
déc. 2021 3,3 2,8
janv. 2022 1,8 2,9
févr. 2022 1,9 3,6
mars 2022 3,7 4,5
  • nd : non disponible.
  • ¹ : indice base 2015.
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.

Figure 4Évolution en glissement annuel de l’indice des prix

  • ¹ : indice base 2015.
  • Source : Insee, indices des prix à la consommation.
Publication rédigée par : Jannick Rivière (Insee)

Pour comprendre

L’indice des prix est mesuré en base 100 par rapport à 2015. Une valeur de 101 signifie ainsi que les prix ont augmenté de 1 % pour la catégorie concernée entre 2015 et la date de référence.

L’évolution des indices des prix à la consommation est présentée en variation mensuelle (pourcentage d’évolution des indices du mois par rapport au mois précédent) et en glissement annuel. Celui-ci correspond à la variation au cours des douze derniers mois, qui est calculée en rapportant l’indice du mois à celui du même mois l’année précédente. Par exemple, l’indice du mois de mars 2022 est rapporté à celui de mars 2021.

Définitions

Qu’est-ce que l’indice des prix à la consommation ? : L’indice des prix à la consommation est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation du niveau général des prix des biens et des services proposés aux consommateurs sur le territoire. C’est une mesure synthétique des évolutions de prix à qualité constante. La quasi-totalité des biens et des services marchands proposés aux consommateurs fait partie du champ de l’indice.

À quoi sert-il ? : Il permet de revaloriser les pensions alimentaires, les loyers d’habitation, les rentes viagères, et d’indexer le Smic et les retraites, ainsi que le taux du livret A ou d’autres produits financiers. Il permet de suivre mois par mois l’évolution des prix et donc d’apprécier les tendances inflationnistes.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion ».

Rivière J., « Les prix sont stables à La Réunion en 2020 », in « Bilan économique 2020 », Insee Conjoncture La Réunion, juillet 2021.

« L'essentiel sur… l'inflation », Insee, juillet 2020.

Prochaine parution : le 20 mai 2022.