Le sport en Normandie : pratiques, équipements et emplois

Camille Hurard, Aubin Merel, Bruno Mura (Insee), Bruno Chandavoine, Sylvie Guérente, Laurence Nadaud (Drajes)

Qu’elle soit autonome ou encadrée, la pratique d’une activité sportive est moins répandue parmi les Normands qu’au niveau national, notamment chez les jeunes. Ainsi, pour 100 jeunes ayant entre 5 et 19 ans, on ne compte en Normandie que 63 licences sportives, contre 69 en France métropolitaine. Le football est de loin le sport le plus pratiqué en Normandie, notamment chez les hommes, suivi du tennis et de l’équitation, également très bien représentée dans la région. En termes d’équipements sportifs, la Normandie est un peu moins bien dotée que les autres régions métropolitaines (hors Île-de-France), avec 51 équipements pour 10 000 habitants contre 53 ‱. Elle présente notamment un net déficit en piscines. Tous ces équipements ont, en moyenne, une trentaine d’années et plus d’un quart a bénéficié de travaux de réhabilitation. Le poids des activités liées au sport est assez faible dans la région et représente moins de 1 % des emplois. Les salariés des secteurs principalement liés au sport (clubs de sport, enseignement de disciplines sportives, etc.) sont souvent jeunes et occupent des emplois plus précaires que l’ensemble des salariés.

Insee Dossier Normandie
No 19
Paru le : Paru le 07/10/2021
Camille Hurard, Aubin Merel, Bruno Mura (Insee), Bruno Chandavoine, Sylvie Guérente, Laurence Nadaud (Drajes)
Insee Dossier Normandie  No 19 - Octobre 2021