Insee
Informations Rapides · 23 septembre 2021 · n° 242
Informations rapidesEn septembre 2021, le climat des affaires du commerce de gros se replieEnquête bimestrielle de conjoncture dans le commerce de gros - septembre 2021

Selon les chefs d’entreprise interrogés en septembre 2021, le climat des affaires du commerce de gros se dégrade par rapport à juillet. L’indicateur qui le synthétise perd 3 points et s’établit à 110 : il reste bien au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Les grossistes sont plus négatifs qu’en juillet sur leur activité récente : en particulier, le solde d’opinion sur les livraisons reçues de l’étranger se replie fortement et passe au-dessous de sa moyenne. Le solde d’opinion relatif au volume total des ventes se replie lui aussi, tout en restant au-dessus de la sienne. Cependant, dans le même temps, le jugement des grossistes sur le volume des ventes à l’étranger s’améliore nettement.

Informations rapides
No 242
Paru le : Paru le 23/09/2021
Prochaine parution le : 24/11/2021 à 08h45 - novembre 2021

Selon les chefs d’entreprise interrogés en septembre 2021, le climat des affaires du commerce de gros se dégrade par rapport à juillet. L’indicateur qui le synthétise perd 3 points et s’établit à 110 : il reste bien au-dessus de sa moyenne de longue période (100). Les grossistes sont plus négatifs qu’en juillet sur leur activité récente : en particulier, le solde d’opinion sur les livraisons reçues de l’étranger se replie fortement et passe au-dessous de sa moyenne. Le solde d’opinion relatif au volume total des ventes se replie lui aussi, tout en restant au-dessus de la sienne. Cependant, dans le même temps, le jugement des grossistes sur le volume des ventes à l’étranger s’améliore nettement.

Indicateur synthétique du climat des affaires

Indicateur synthétique du climat des affaires
Indicateur synthétique du climat des affaires
2005-B1 100.7
2005-B2 97.4
2005-B3 92.5
2005-B4 96.2
2005-B5 95.0
2005-B6 99.6
2006-B1 103.7
2006-B2 99.1
2006-B3 102.0
2006-B4 107.4
2006-B5 106.8
2006-B6 110.2
2007-B1 107.9
2007-B2 111.6
2007-B3 110.2
2007-B4 107.3
2007-B5 111.4
2007-B6 108.6
2008-B1 107.3
2008-B2 106.7
2008-B3 101.6
2008-B4 96.9
2008-B5 94.6
2008-B6 84.2
2009-B1 79.5
2009-B2 67.6
2009-B3 68.9
2009-B4 70.9
2009-B5 76.6
2009-B6 77.9
2010-B1 85.1
2010-B2 85.1
2010-B3 94.6
2010-B4 100.6
2010-B5 105.0
2010-B6 104.4
2011-B1 105.9
2011-B2 108.2
2011-B3 107.2
2011-B4 105.7
2011-B5 100.1
2011-B6 96.1
2012-B1 95.4
2012-B2 99.4
2012-B3 92.9
2012-B4 94.8
2012-B5 91.0
2012-B6 89.2
2013-B1 89.0
2013-B2 88.3
2013-B3 87.9
2013-B4 87.5
2013-B5 96.9
2013-B6 97.6
2014-B1 97.0
2014-B2 97.9
2014-B3 97.8
2014-B4 96.2
2014-B5 91.1
2014-B6 95.4
2015-B1 95.8
2015-B2 96.2
2015-B3 100.8
2015-B4 101.9
2015-B5 99.3
2015-B6 101.4
2016-B1 102.2
2016-B2 99.4
2016-B3 101.7
2016-B4 103.0
2016-B5 97.4
2016-B6 97.8
2017-B1 104.0
2017-B2 102.8
2017-B3 104.1
2017-B4 109.6
2017-B5 108.4
2017-B6 110.5
2018-B1 107.2
2018-B2 109.2
2018-B3 103.9
2018-B4 102.2
2018-B5 103.4
2018-B6 103.4
2019-B1 99.9
2019-B2 105.3
2019-B3 106.9
2019-B4 105.8
2019-B5 105.9
2019-B6 106.1
2020-B1 103.9
2020-B2 96.7
2020-B3 66.3
2020-B4 78.9
2020-B5 90.9
2020-B6 87.6
2021-B1 95.4
2021-B2 98.7
2021-B3 109.4
2021-B4 112.8
2021-B5 110.0

Indicateur synthétique du climat des affaires

  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Le jugement des grossistes sur leur activité récente totale se détériore

En septembre 2021, le solde d’opinion des grossistes sur l’évolution de l’ensemble de leurs ventes au cours des deux derniers mois se replie pour la première fois depuis juillet 2020, tout en restant au-dessus de sa moyenne. Ce repli concerne tous les sous-secteurs ; il est particulièrement marqué pour les produits alimentaires et boissons (après un très vif rebond en juillet) ainsi que pour les équipements de l’information et de la communication.

Cependant, les grossistes signalent une bonne tenue de leurs exportations récentes. Le solde d’opinion portant sur les ventes à l’étranger des deux derniers mois rebondit et atteint son plus haut niveau depuis septembre 2007. Ce solde augmente particulièrement pour les produits agricoles bruts et les « autres commerces de gros spécialisés », mais il recule nettement pour les produits alimentaires et boissons ainsi que les équipements de l’information et de la communication.

Le solde d’opinion sur les livraisons reçues de l’étranger est en baisse marquée, il repasse sous sa moyenne. Cette baisse concerne tous les sous secteurs du commerce de gros, excepté celui des produits alimentaires et boissons, où le solde correspondant est stable à un bas niveau.

L’opinion des grossistes sur les perspectives générales d’activité se dégrade mais reste favorable

Les anticipations des grossistes restent assez optimistes. Certes, le solde d’opinion sur les perspectives générales d’activité se replie après quatre hausses successives, mais il demeure bien au-dessus de sa moyenne de longue période.

En septembre 2021, pour l’ensemble du secteur du commerce de gros, le solde sur les intentions de commandes totales pour les deux prochains mois est quasi stable, bien au-dessus de sa moyenne de longue période. Parmi les sous-secteurs, ce solde progresse nettement dans le commerce de gros de produits alimentaires et boissons ; à l’inverse, il baisse fortement pour les équipements de l’information et de la communication, tout en restant bien au-dessus de sa moyenne.

Les grossistes jugent les perspectives de commerce extérieur plutôt favorables. Ainsi, le solde d’opinion des commandes à livrer à l’étranger rebondit, tandis que le solde des intentions de commandes à passer à l’étranger est stable. Ces deux soldes se situent bien au-dessus de leur moyenne.

Les perspectives d’emploi continuent de s’améliorer

Le solde d’opinion sur l’évolution prévue des effectifs poursuit sa hausse entamée en janvier, et renoue avec ses niveaux de 2018. Cette hausse concerne tous les sous-secteurs analysés, à l’exception du commerce de gros de produits alimentaires et de boissons où ce solde baisse nettement.

Le solde d’opinion sur l’évolution passée des effectifs se replie après avoir atteint en juillet un niveau inégalé depuis 2001, mais il reste au-dessus de sa moyenne.

Les soldes sur les prix de vente en léger repli

Après avoir atteint en juillet 2021 leur plus haut niveau depuis le milieu des années quatre-vingt, les soldes d’opinion sur les prix de vente passés et prévus diminuent légèrement en septembre 2021. L’un comme l’autre demeurent largement au-dessus de leur moyenne de longue période.

Le solde associé à la situation de trésorerie se replie légèrement, il reste cependant proche de son niveau record de juillet 2021.

Révisions

Le climat des affaires du commerce de gros de juillet 2021 a été révisé à la hausse d’un point en raison de l’intégration de réponses tardives d’entreprises.

Ensemble du commerce de gros

Soldes d’opinion, en %, CVS
Ensemble du commerce de gros (Soldes d’opinion, en %, CVS)
Moy* mars-21 mai-21 juil.-21 sept.-21
Climat des affaires 100 99 109 113 110
Perspectives générales -23 -17 14 19 15
Volume des ventes -14 -14 -5 3 -5
ventes à l'étranger -15 -13 -3 -8 0
Livraisons reçues -9 -16 -8 -1 -6
reçues de l'étranger -10 -17 -6 -4 -11
Intentions de commandes -15 -15 -3 2 3
passées à l'étranger -15 -17 -3 -2 -2
Commandes à livrer à l'étranger -15 -13 -5 -10 -4
Stocks 8 -2 -1 -4 2
Effectifs passés -1 -4 1 9 5
Effectifs prévus -2 2 9 9 11
Situation trésorerie -9 -1 0 1 -1
Prix de vente passés 7 15 26 35 32
Prix de vente prévus 14 20 29 32 31
  • * : moyenne depuis juillet 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Secteurs du commerce de gros

Soldes d'opinion, en %, CVS
Secteurs du commerce de gros (Soldes d'opinion, en %, CVS)
Moy* mars-21 mai-21 juil.-21 sept.-21
Produits agricoles bruts et animaux vivants
Volume des ventes -13 -20 -13 -21 -11
Ventes à l’étranger -16 -27 -16 -23 -7
Livraisons reçues de l'étranger -10 -20 -17 -22 -41
Intentions de commandes -13 -22 -23 -7 -7
Stocks 5 -8 -3 -7 -8
Produits alim. et boissons
Volume des ventes -15 -32 -29 -8 -30
Ventes à l’étranger -12 -29 -9 -6 -26
Livraisons reçues de l'étranger -13 -24 -24 -22 -22
Intentions de commandes -11 -25 -12 -10 0
Stocks 4 -11 -11 0 7
Biens domestiques
Volume des ventes -10 -15 -8 0 -4
Ventes à l’étranger -11 -2 -10 1 1
Livraisons reçues de l'étranger -6 -22 -19 5 -10
Intentions de commandes -14 -13 -5 3 3
Stocks 12 6 9 3 3
Équipements de l'information et de la communication
Volume des ventes -8 20 33 30 13
Ventes à l’étranger -12 27 40 35 20
Livraisons reçues de l'étranger -6 31 41 37 20
Intentions de commandes -10 21 34 33 17
Stocks 8 -29 -22 -27 -17
Autres équipements industriels
Volume des ventes -16 -3 13 15 4
Ventes à l’étranger -21 -18 -14 -11 -9
Livraisons reçues de l'étranger -11 -11 4 -8 -15
Intentions de commandes -21 -10 0 0 3
Stocks 11 4 1 -1 5
Autres C.G. spécialisés
Volume des ventes -17 -13 0 6 4
Ventes à l’étranger -19 -13 7 -21 10
Livraisons reçues de l'étranger -13 -22 4 -1 -14
Intentions de commandes -18 -19 -1 7 4
Stocks 6 2 3 -9 2
  • * : moyenne depuis juillet 1979
  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement
Biens d'équipements de l'information et de la communication Autres biens d'équipement industriels
2008-B1 -23.1 5.5
2008-B2 -6.6 4.4
2008-B3 3.5 -3.6
2008-B4 -5.4 -14.3
2008-B5 -11.9 -20.9
2008-B6 -16.2 -35.3
2009-B1 -32.1 -56.6
2009-B2 -61.5 -74.3
2009-B3 -63.2 -67.9
2009-B4 -61.3 -70.0
2009-B5 -57.6 -70.2
2009-B6 -21.4 -68.1
2010-B1 -12.8 -56.3
2010-B2 -37.2 -57.6
2010-B3 0.3 -40.4
2010-B4 31.2 -32.9
2010-B5 18.6 -16.2
2010-B6 19.0 -18.1
2011-B1 15.3 -16.9
2011-B2 -12.4 1.7
2011-B3 1.2 6.5
2011-B4 0.3 -0.3
2011-B5 -7.8 -0.1
2011-B6 -28.6 -12.8
2012-B1 -11.5 -11.7
2012-B2 -17.2 -15.6
2012-B3 -23.3 -28.9
2012-B4 -20.7 -30.0
2012-B5 -17.4 -28.3
2012-B6 -31.0 -36.8
2013-B1 -36.3 -41.1
2013-B2 -13.7 -33.8
2013-B3 -17.6 -38.0
2013-B4 -37.0 -38.3
2013-B5 -18.0 -30.9
2013-B6 -12.7 -25.7
2014-B1 -27.5 -27.4
2014-B2 -15.8 -20.1
2014-B3 -14.1 -27.4
2014-B4 -7.5 -38.8
2014-B5 -25.3 -41.2
2014-B6 -10.4 -38.5
2015-B1 -11.6 -35.2
2015-B2 -8.9 -33.1
2015-B3 4.3 -28.8
2015-B4 -1.6 -22.3
2015-B5 -4.8 -25.0
2015-B6 -9.1 -27.8
2016-B1 1.4 -17.7
2016-B2 -1.4 -21.6
2016-B3 -10.1 -17.6
2016-B4 1.6 -16.9
2016-B5 -5.1 -24.9
2016-B6 -12.9 -19.2
2017-B1 -7.3 -15.4
2017-B2 -7.5 -12.4
2017-B3 -6.2 -7.0
2017-B4 1.8 0.5
2017-B5 -2.9 -2.2
2017-B6 -8.4 8.9
2018-B1 -12.0 8.9
2018-B2 -0.6 1.3
2018-B3 2.1 -5.2
2018-B4 10.1 -7.8
2018-B5 11.7 -7.2
2018-B6 4.4 -9.4
2019-B1 -20.3 -15.2
2019-B2 18.2 -3.4
2019-B3 11.6 -1.3
2019-B4 -18.1 -4.1
2019-B5 -1.4 0.5
2019-B6 -6.7 -4.8
2020-B1 -18.1 -9.2
2020-B2 -6.6 -14.1
2020-B3 -54.9 -84.6
2020-B4 -54.4 -56.0
2020-B5 10.3 -28.6
2020-B6 9.3 -31.2
2021-B1 0.3 -19.8
2021-B2 19.6 -3.0
2021-B3 32.7 13.4
2021-B4 29.8 14.5
2021-B5 13.0 3.6

Activité (ventes passées) dans les biens d'équipement

  • Source : enquête de conjoncture commerce de gros - Insee

Pour en savoir plus

Un solde d’opinion est l’écart entre le pourcentage pondéré des réponses « supérieur à la normale » ou « en hausse » et le pourcentage de réponse « inférieur à la normale » ou « en baisse ».

Depuis l’enquête de mai 2020, le mode de correction de la non-réponse a été modifié par rapport à la méthode usuelle qui consistait à compléter les réponses manquantes en reportant les dernières déclarations des entreprises non-répondantes. Les résultats sont à présent calculés sur la base des seules répondantes.

Les réponses à cette enquête ont été collectées entre le 27 août et le 20 septembre.

Des informations complémentaires (méthodologie, pages internet associées, etc.) sont disponibles par l’onglet Documentation.

Prochaine publication : le 24 novembre 2021 à 8h45.

Pour en savoir plus

Un solde d’opinion est l’écart entre le pourcentage pondéré des réponses « supérieur à la normale » ou « en hausse » et le pourcentage de réponse « inférieur à la normale » ou « en baisse ».

Depuis l’enquête de mai 2020, le mode de correction de la non-réponse a été modifié par rapport à la méthode usuelle qui consistait à compléter les réponses manquantes en reportant les dernières déclarations des entreprises non-répondantes. Les résultats sont à présent calculés sur la base des seules répondantes.

Les réponses à cette enquête ont été collectées entre le 27 août et le 20 septembre.

Des informations complémentaires (méthodologie, pages internet associées, etc.) sont disponibles par l’onglet Documentation.

Prochaine publication : le 24 novembre 2021 à 8h45.

: bureau-de-presse@insee.fr
: