Insee
Insee Focus · Septembre 2021 · n° 247
Insee FocusEssor des créations d’entreprises de vente à distance et livraison à domicile pendant la crise sanitaire

Hugo Gourdon (Insee)

En 2020, 848 200 entreprises ont été créées, soit 4 % de plus qu’en 2019, constituant un nouveau record malgré la crise sanitaire. Les créations ont chuté brutalement dans toutes les activités lors du premier confinement, excepté la vente à distance. La reprise a été spectaculaire au printemps, portée notamment par la livraison à domicile. À l’opposé, le nombre de créations est resté faible jusqu’à la fin de l’année dans le transport de voyageurs par taxi, les autres activités récréatives et de loisirs ou l’enseignement de disciplines sportives.

Insee Focus
No 247
Paru le : Paru le 03/09/2021

Envol du nombre de créations dans la vente à distance dès avril 2020

En 2020, 848 200 entreprises ont été créées, soit 4 % de plus qu’en 2019, constituant un nouveau record malgré la Covid-19. Les créations d’entreprises ont fortement augmenté dans les activités de vente à distance (+ 57 %) pour atteindre 33 000 créations (figure 1). L’essor des créations dans ces activités a débuté en 2017, avec + 35 % de créations par an en moyenne de 2017 à 2019. Il s’est accéléré en 2020 avec la fermeture des commerces non essentiels due à la crise sanitaire. Après un repli en mars (− 17 % en mars 2020 par rapport à mars 2019), le nombre de créations y est reparti à la hausse dès le mois d’avril (+ 23 % par rapport à avril 2019) alors qu’il chutait de près de 50 % dans l’ensemble des activités marchandes non agricoles. De mai à décembre, le nombre de créations dans ce secteur a été supérieur de plus de 70 % aux mêmes mois de l’année précédente (figure 2).

Figure 1a - Les plus fortes évolutions du nombre de créations en 2020

Figure 1a - Les plus fortes évolutions du nombre de créations en 2020 - Lecture : en 2020, le nombre d’entreprises créées dans les autres activités de poste et de courrier augmente de 45,9 % par rapport à 2019.
Évolution 2019/2020 (en %) Contribution (en points)
Micro-entrepreneurs Entreprises hors micro-entrepreneurs Ensemble Ensemble
Secteurs en forte hausse
Autres activités de poste et de courrier¹ 55,8 -55,1 45,9 2,7
Vente à distance² 65,1 28,2 56,7 1,4
Création artistique relevant des arts plastiques³ 18,8 385,6 239,1 0,7
Nettoyage courant des bâtiments 23,0 -7,4 16,9 0,4
Agences immobilières 18,4 2,3 13,9 0,3
Travaux d'installation électrique dans tous locaux 27,7 4,1 18,1 0,2
Secteurs en forte baisse
Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs -19,9 -25,8 -20,6 -0,2
Autres activités récréatives et de loisirs -28,1 -37,6 -29,2 -0,6
Transports de voyageurs par taxis -30,9 -31,4 -31,2 -0,6
Ensemble des activités marchandes non agricoles 9,2 -13,5 4,0 4,0
  • 1. La codification de l'activité des livreurs de repas a été améliorée début 2021. Par conséquent, ici, environ 5 000 entreprises créées en 2020 avec une activité dans la restauration rapide ont été reclassées dans la livraison à domicile.
  • 2. L’activité Vente à distance correspond au regroupement des deux sous-classes de la Naf rév.2 Vente à distance sur catalogue général et Vente à distance sur catalogue spécialisé.
  • 3. La forte hausse des créations dans ce secteur s’explique principalement par la réforme du régime social des artistes-auteurs qui a entraîné des inscriptions massives à partir de novembre 2019.
  • Lecture : en 2020, le nombre d’entreprises créées dans les autres activités de poste et de courrier augmente de 45,9 % par rapport à 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).

Figure 2 - Secteurs d’activité les plus dynamiques après le premier confinement en 2020

Glissement annuel, en %
Figure 2 - Secteurs d’activité les plus dynamiques après le premier confinement en 2020 (Glissement annuel, en %) - Lecture : en janvier 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de travaux d’installation électrique dans tous locaux augmente de 39 % par rapport à janvier 2019.
Travaux d’installation électrique dans tous locaux Vente à distance¹ Autres activités de poste et de courrier Agences immobilières Ensemble des activités marchandes non agricoles
Janvier 39,0 25,4 -13,6 11,6 7,5
Février 29,6 -3,6 -25,1 10,4 4,3
Mars -5,7 -17,2 -41,8 -31,7 -20,4
Avril -43,3 22,7 -56,3 -71,7 -49,3
Mai -27,6 76,4 -3,9 -4,5 -24,1
Juin 20,5 89,8 95,8 39,9 20,2
Juillet 26,6 74,8 98,8 55,5 15,9
Août 33,7 74,5 97,4 36,9 20,7
Septembre 45,1 96,3 105,9 49,9 26,7
Octobre 24,9 79,7 79,4 35,5 12,8
Novembre 29,8 113,3 119,7 21,7 17,7
Décembre 35,7 72,3 98,6 23,7 19,1
  • 1. L’activité Vente à distance correspond au regroupement des deux sous-classes de la Naf rév.2 Vente à distance sur catalogue général et Vente à distance sur catalogue spécialisé.
  • Lecture : en janvier 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de travaux d’installation électrique dans tous locaux augmente de 39 % par rapport à janvier 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).

Figure 2 - Secteurs d’activité les plus dynamiques après le premier confinement en 2020

  • 1. L’activité Vente à distance correspond au regroupement des deux sous-classes de la Naf rév.2 Vente à distance sur catalogue général et Vente à distance sur catalogue spécialisé.
  • Lecture : en janvier 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de travaux d’installation électrique dans tous locaux augmente de 39 % par rapport à janvier 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).

Essor des créations dans la livraison à domicile après le premier confinement

Avec 87 900 créations, la première activité en nombre de créations en 2020 est celle des « autres activités de poste et de courrier ». Il s’agit d’entreprises de livraison à domicile, notamment livraison de repas (sources). 97 % d’entre elles sont des micro-entrepreneurs. Cette activité est dynamique depuis 2014 et la hausse s’est intensifiée en 2020 (+ 46 %) par rapport à 2019 (+ 25 %) dans le contexte de la crise sanitaire et de la fermeture des commerces non essentiels et des restaurants. En effet, si les créations dans ce secteur ont chuté en mars (− 42 % par rapport à mars 2019) et en avril (− 56 % par rapport à avril 2019), elles ont presque retrouvé leur niveau de 2019 en mai. Entre juin et décembre, le nombre de créations y est supérieur de 79 % à 120 % par rapport aux mêmes mois un an plus tôt.

Les créations dans les activités des agences immobilières ont d’abord chuté en avril (− 72 % de créations par rapport à avril 2019), avant de fortement rebondir entre juin et octobre (+ 35 % à + 56 % par rapport aux mêmes mois en 2019), atteignant une hausse de 14 % sur l’année 2020.

De même, les créations d’entreprises dans les travaux d’installation électrique dans tous locaux ont d’abord chuté de 43 % en avril et 28 % en mai par rapport aux mêmes mois un an plus tôt, mais ont été supérieures de 20 % à 45 %, entre juin et décembre, pour une hausse de 18 % sur l’année 2020. Relativement stables dans les travaux d’installation électrique divers, elles ont presque doublé (+ 91 %) dans l’installation de fibre optique (figure 3). Cette hausse peut s’expliquer par l’accélération du plan France Très Haut Débit. En outre, la généralisation du télétravail a pu inciter les particuliers à s’équiper d’une meilleure connexion internet.

Sur l’ensemble de l’année 2020, le nombre de créations est multiplié par 3,4 dans les activités de création artistique relevant des arts plastiques. Cette évolution est principalement due à la réforme du régime social des artistes-auteurs, qui a entraîné des inscriptions massives dans ces activités à partir de novembre 2019.

Figure 3 - Détail des activités exercées par les créateurs dans certaines activités

Figure 3 - Détail des activités exercées par les créateurs dans certaines activités - Lecture : en 2020, au sein des travaux d’installation électrique dans tous locaux, 4 051 entreprises ont été créées avec une activité de travaux d’installation de fibre optique, soit une hausse de 91 % par rapport à 2019.
Nombre de créations Évolution
2019/2020
(en %)
Répartition (en %)
2019 2020 2019 2020
Travaux d’installation électrique dans tous locaux
Travaux d’installation électrique divers 7 545 7 593 1 70 59
Travaux d’installation de fibre optique 2 120 4 051 91 20 32
Autres travaux d’installation (TV, télécoms, alarmes, etc.) 1 149 1 132 -2 11 9
Ensemble 10 814 12 776 18 100 100
Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs
Moniteur 4 408 3 221 -27 48 44
Équitation 868 761 -12 20 24
Natation 907 658 -27 21 20
Tennis 440 442 1 10 14
Ski 1 037 599 -42 24 19
Autres disciplines 1 156 761 -52 25 23
Ensemble moniteurs 100 100
Coaching, remise en forme 2 561 2 089 -18 28 29
Yoga 1 970 1 588 -19 22 22
Autres disciplines 233 385 65 3 5
Ensemble 9 172 7 283 -21 100 100
Création artistique relevant des arts plastiques
Designer, décorateur 295 960 225 12 12
Dessinateur, illustrateur 324 1 443 345 14 18
Peintre 521 2 268 335 22 28
Sculpteur 125 423 238 5 5
Restaurateur d’œuvres 144 88 -39 6 1
Autres professions artistiques 989 2 949 198 41 35
Ensemble 2 398 8 131 239 100 100
Autres activités récréatives et de loisirs
Évènementiel 5 013 2 882 -43 32 26
Activités sportives 5 589 4 613 -18 35 41
Loisirs en intérieur divers 2 950 1 844 -38 19 16
Loisirs en extérieur divers 1 902 1 569 -18 12 14
Autres 422 335 -21 3 3
Ensemble 15 876 11 243 -29 100 100
  • Lecture : en 2020, au sein des travaux d’installation électrique dans tous locaux, 4 051 entreprises ont été créées avec une activité de travaux d’installation de fibre optique, soit une hausse de 91 % par rapport à 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).

Chute du nombre de créations dans le transport de voyageurs par taxi

Dans certaines activités, les créations ont chuté depuis le premier confinement mi-mars et jusqu’à la fin de l’année 2020. La plus forte diminution concerne les activités de transport de voyageurs par taxi (− 31 % en 2020). Les créations se sont effondrées en avril (– 78 %) et en mai (– 69 %), et leur nombre est resté fortement inférieur à 2019 jusqu’à la fin de l’année (figure 4). Il s’agit essentiellement d’immatriculations de voitures de transport avec chauffeur (VTC) dont l’activité a été affectée par la baisse des déplacements touristiques et professionnels liée aux restrictions.

La chute est de la même ampleur dans les « autres activités récréatives et de loisirs » (− 29 % en 2020). Les créations y ont chuté de 72 % en avril, de 67 % en mai ainsi qu’en décembre par rapport aux mêmes mois un an auparavant. La baisse la plus forte en 2020 concerne les créations dans les loisirs évènementiels (− 43 %) et les loisirs en intérieur (− 37 %), tandis que les activités sportives et autres loisirs en extérieur sont relativement moins touchés (− 18 %).

Les créations sont également en fort repli dans l’enseignement de disciplines sportives et activités de loisirs (− 21 % en 2020). Les créations y ont chuté de 67 % en avril, 52 % en mai et encore 38 % en décembre par rapport aux mêmes mois un an auparavant. La baisse du nombre de créations en 2020 y est particulièrement forte pour les moniteurs de ski (− 42 %) et de natation (− 28 %).

Figure 4a - Secteurs d’activité ayant connu les plus fortes baisses après le premier confinement en 2020

Glissement annuel, en %
Figure 4a - Secteurs d’activité ayant connu les plus fortes baisses après le premier confinement en 2020 (Glissement annuel, en %) - Lecture : en avril 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de transport de voyageurs par taxis baisse de 78 % par rapport à avril 2019.
Transports de voyageurs par taxis Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs Autres activités récréatives et de loisirs Ensemble des activités marchandes non agricoles
Janvier -7,4 -22,7 -1,5 7,5
Février -6,4 -17,6 3,8 4,3
Mars -39,8 -29,8 -26,8 -20,4
Avril -77,8 -67,1 -72,4 -49,3
Mai -69,4 -52,1 -66,5 -24,1
Juin -26,2 -2,4 -26,7 20,2
Juillet -20,9 -5,6 -7,7 15,9
Août -22,4 -10,0 -10,1 20,7
Septembre -17,0 4,3 -10,6 26,7
Octobre -31,9 -19,9 -30,0 12,8
Novembre -32,1 -16,7 -51,9 17,7
Décembre -23,7 -37,5 -66,3 19,1
  • Lecture : en avril 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de transport de voyageurs par taxis baisse de 78 % par rapport à avril 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).

Figure 4a - Secteurs d’activité ayant connu les plus fortes baisses après le premier confinement en 2020

  • Lecture : en avril 2020, le nombre d’entreprises créées dans les activités de transport de voyageurs par taxis baisse de 78 % par rapport à avril 2019.
  • Champ : France, ensemble des activités marchandes non agricoles.
  • Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene).
Publication rédigée par : Hugo Gourdon (Insee)

Sources

Les statistiques sur les créations d’entreprises proviennent du répertoire des entreprises et des établissements (REE, issu de Sirene) géré par l'Insee.

Exploitation des libellés d’activités

Lorsqu’un créateur immatricule une nouvelle entreprise dans le répertoire Sirene, il remplit un libellé détaillé pour décrire son activité. Ces libellés sont traités par un algorithme qui leur attribue le code d’une sous-classe de la nomenclature d’activités françaises.

Cette nomenclature évolue tous les dix ans environ pour prendre en compte les transformations de l’économie. Les créations d’entreprises étant souvent réalisées dans des activités nouvelles, les intitulés des sous-classes ne permettent pas toujours d’en appréhender le contenu. Une analyse complémentaire a donc été réalisée à partir des libellés détaillés d’activité pour ventiler plus finement les créations d’entreprises.

Définitions


Une création d’entreprise correspond à la mise en œuvre d'une nouvelle combinaison de facteurs de production avec pour restriction qu'aucune autre entreprise ne soit impliquée dans cet évènement.

Les créations d’entreprises sont en fait des créations d’unités légales. On parle néanmoins de créations d’entreprises en raison de la spécificité de la situation au moment de la création. En effet, au moment de son immatriculation, il n’est pas possible de déterminer si une unité légale est indépendante ou appartient à un groupe. Par défaut, au moment de la création, toute entité est donc indépendante et considérée comme une entreprise.


Un micro-entrepreneur bénéficie du régime de même nom (appelé auto-entrepreneur jusqu'en 2014), qui offre des formalités de création d’entreprise allégées et un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. Il s’applique aux entrepreneurs individuels qui en font la demande, sous certaines conditions.

Pour en savoir plus