Insee
Insee Analyses Normandie · Juillet 2021 · n° 94
Insee Analyses NormandieBilan démographique 2020 : baisse des naissances et forte augmentation des décès en Normandie dans le contexte de pandémie

Pauline Roger, Insee

Au 1er janvier 2021, la Normandie compte 3,3 millions d’habitants et se situe au 10e rang des régions françaises. En baisse depuis 2015, la population normande régresse encore en 2020 et perd 8 200 habitants. Les habitants continuent de quitter plus souvent la région qu’ils ne s’y installent et le solde naturel reste déficitaire. Dans un contexte épidémique renforçant le phénomène, les naissances sont toujours moins nombreuses compte tenu de la baisse du nombre de femmes en âge d’avoir des enfants et d’une baisse de la fécondité. La hausse des décès, structurellement liée au vieillissement de la population, est fortement accentuée en 2020 par les effets de l’épidémie de Covid-19, particulièrement au printemps et en fin d’année.

Insee Analyses Normandie
No 94
Paru le : Paru le 01/07/2021

Selon les estimations annuelles de population de l’Insee (sources), 3 305 200 habitants résident en Normandie au 1er janvier 2021, soit 5,1 % de la population de France métropolitaine. La Normandie se situe au 10e rang des régions de métropole devant la Bourgogne-Franche-Comté, le Centre-Val de Loire et la Corse. La Seine-Maritime, département le plus peuplé de Normandie avec 1 250 800 habitants, concentre à elle seule 37,8 % de la population régionale. Viennent ensuite le Calvados (692 800 ; 21,0 %), l’Eure (595 000 ; 18,0 %), la Manche (491 400 ; 14,9 %) et l’Orne (275 100 ; 8,3 %).

Une population en baisse dans l’ensemble des départements normands

Entre 1990 et 2015, la population normande n’avait cessé d’augmenter, même si le rythme de cette augmentation restait plus lent qu’en France métropolitaine (figure 1). Mais depuis 6 ans, la population normande décline (- 0,2 % par an en moyenne) alors que celle de France métropolitaine continue de croître (+ 0,2 % par an). Sur cette période, la Normandie a cumulé une perte de 33 900 habitants.

Figure 1Évolution de la population entre 1990 et 2021

base 100 en 1990
Évolution de la population entre 1990 et 2021 (base 100 en 1990)
Année Eure Calvados Manche Orne Seine-Maritime Normandie France métropolitaine
1990 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
1991 100,8 100,6 100,1 100,0 100,4 100,4 100,5
1992 101,8 101,1 100,0 100,0 100,7 100,8 100,9
1993 102,4 101,7 100,1 100,3 101,0 101,1 101,4
1994 103,0 102,1 100,0 100,4 101,2 101,4 101,7
1995 103,5 102,5 100,2 100,4 101,4 101,7 102,1
1996 104,1 103,2 100,1 100,1 101,4 101,9 102,4
1997 104,6 103,8 100,3 100,1 101,4 102,1 102,7
1998 105,1 104,3 100,4 99,9 101,4 102,3 103,0
1999 105,3 104,8 100,4 99,8 101,4 102,4 103,4
2000 106,1 105,4 100,8 99,8 101,4 102,7 104,0
2001 106,8 105,9 101,1 99,9 101,5 103,0 104,8
2002 107,5 106,5 101,5 100,0 101,6 103,4 105,5
2003 108,2 107,0 101,8 100,0 101,6 103,6 106,2
2004 108,9 107,5 102,1 100,0 101,6 103,9 106,9
2005 109,7 108,1 102,4 100,0 101,7 104,2 107,8
2006 110,5 108,6 102,7 99,9 101,7 104,5 108,5
2007 111,4 109,0 103,2 99,8 101,8 104,8 109,2
2008 112,4 109,7 103,6 99,7 102,1 105,3 109,8
2009 113,5 110,2 103,8 99,7 102,3 105,7 110,4
2010 114,2 110,5 104,0 99,5 102,3 105,9 110,9
2011 114,5 110,9 104,2 99,2 102,4 106,0 111,5
2012 115,2 111,3 104,1 98,9 102,6 106,3 112,0
2013 115,9 111,6 104,2 98,5 102,6 106,4 112,6
2014 116,5 111,9 104,2 98,1 102,9 106,7 113,2
2015 117,2 112,2 104,1 97,8 102,9 106,8 113,7
2016 117,4 112,2 103,9 97,3 102,7 106,7 113,9
2017 117,2 112,3 103,6 96,6 102,6 106,5 114,2
2018 116,8 112,3 103,4 96,0 102,7 106,4 114,6
2019 116,6 112,2 103,1 95,4 102,6 106,2 114,9
2020 116,3 112,2 102,8 94,6 102,5 106,0 115,1
2021 115,9 112,1 102,5 93,8 102,3 105,7 115,3
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 1Évolution de la population entre 1990 et 2021

  • Source : Insee, estimations de population

En 2020, la région perd 8 200 habitants (- 0,2 %), une baisse qui résulte à la fois d’un déficit migratoire de 4 600 habitants et d’un déficit naturel de 3 600 habitants.

La population est en baisse au sein de chacun des départements de la région (figure 2). Cette baisse est cependant plus marquée dans l’Orne (- 0,8 %) qui cumule à la fois déficit naturel et migratoire et perd ainsi 2 270 habitants (figure 3). Dans l’Eure et la Manche, la population décline de 0,3 %. Mais tandis que la perte de 1 960 habitants dans l’Eure est due à son déficit migratoire, celle de la Manche (- 1 530 habitants) provient d’un déficit naturel. La Seine-Maritime perd 1 990 habitants (- 0,2 %) du fait de son fort déficit migratoire. La baisse moins marquée dans le Calvados (- 470 habitants, soit - 0,1 %) est, quant à elle, uniquement due à un déficit naturel.

Figure 2 Évolution de la population par département

Évolution de la population par département
Département Population Évolution annuelle 2020-2021 (en %) Évolution annuelle moyenne 2016-2021 (en %)
Au 1ᵉʳ janvier 2021 Totale Due au solde naturel Due au solde apparent des entrées et des sorties Totale Due au solde naturel Due au solde apparent des entrées et des sorties
Calvados 692 839 – 0,1 – 0,1 0,0 – 0,0 – 0,0 0,0
Eure 595 037 – 0,3 – 0,0 – 0,3 – 0,3 0,1 – 0,4
Manche 491 365 – 0,3 – 0,3 0,0 – 0,3 – 0,3 0,0
Orne 275 131 – 0,8 – 0,5 – 0,3 – 0,7 – 0,4 – 0,4
Seine-Maritime 1 250 846 – 0,2 0,0 – 0,2 – 0,1 0,1 – 0,2
Normandie 3 305 218 – 0,2 – 0,1 – 0,1 – 0,2 – 0,0 – 0,2
France métropolitaine 65 235 843 0,2 0,1 0,1 0,2 0,2 0,1
  • Avertissement : Les taux de variation sont arrondis au plus près de leurs valeurs réelles. La somme des taux due aux soldes naturels et aux soldes apparents des entrées et des sorties peut être de fait légèrement différente du taux de variation globale de la population.
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 3Soldes naturel et migratoire des départements normands en 2020

Soldes naturel et migratoire des départements normands en 2020
Département Solde naturel Solde migratoire
Calvados -806 335
Eure -44 -1 912
Manche -1 689 158
Orne -1 390 -879
Seine-Maritime 300 -2 287
Normandie -3 629 -4 585
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 3Soldes naturel et migratoire des départements normands en 2020

  • Source : Insee, estimations de population

Le recul du nombre de naissances se poursuit comme en moyenne nationale

En 2018, le solde naturel est devenu déficitaire en Normandie. Ce déficit s’est accentué en 2019 et, plus encore en 2020, le nombre de naissances continue de décroître alors que dans le même temps l’épidémie de Covid-19 provoque une forte croissance des décès (figure 4).

Figure 4Évolution du solde naturel en Normandie et en France métropolitaine depuis 1990

Évolution du solde naturel en Normandie et en France métropolitaine depuis 1990
Année Normandie France métropolitaine
Naissances Décès Naissances Décès
1990 43 001 27 725 760 696 523 569
1991 43 284 27 795 757 403 521 998
1992 42 039 27 919 742 115 518 699
1993 39 724 28 611 710 183 529 715
1994 40 112 27 695 709 638 517 560
1995 41 026 29 066 728 069 529 370
1996 40 876 29 297 732 964 533 806
1997 40 211 29 099 725 423 528 178
1998 41 039 29 170 736 486 531 946
1999 40 786 29 086 743 338 535 670
2000 41 921 29 240 773 253 528 777
2001 41 335 29 273 769 290 529 096
2002 39 935 29 292 760 065 533 111
2003 40 119 30 172 759 937 550 350
2004 39 857 28 544 766 425 507 644
2005 39 983 29 538 772 841 525 680
2006 40 661 28 984 795 314 514 644
2007 40 519 29 508 784 538 519 098
2008 40 510 29 971 794 508 530 286
2009 40 444 30 597 791 855 536 275
2010 40 568 30 639 800 654 538 325
2011 40 223 30 350 791 350 533 040
2012 39 738 31 750 788 603 557 286
2013 38 402 31 884 779 883 556 410
2014 37 628 31 289 779 279 545 029
2015 36 741 32 944 758 344 579 466
2016 35 744 33 074 742 690 578 891
2017 34 532 33 431 728 100 591 372
2018 34 047 34 202 717 795 594 301
2019 33 592 34 533 712 206 597 138
2020 32 799 36 428 696 075 652 880
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 4Évolution du solde naturel en Normandie depuis 1990

  • Source : Insee, estimations de population

La diminution des naissances, qui était en moyenne de 2,5 % par an entre 2011 et 2017, avait ralenti en 2018 et en 2019 (- 1,4 % par an), mais accélère de nouveau cette année. En 2020, 32 800 bébés sont nés en Normandie, 800 de moins que l’année précédente, soit une baisse de 2,4 %, similaire à celle observée en France métropolitaine (- 2,3 %).

La Seine-Maritime est le département le plus touché par cette baisse, avec 580 naissances de moins qu’en 2019 (- 4,1 %), elle enregistre près des trois quarts de la baisse régionale du nombre de naissances. Cette baisse est également marquée dans la Manche (- 140 naissances, soit - 3,2 %). Elle est moins forte dans l’Orne (- 1,0 %) et le Calvados (- 0,9 %) alors que le nombre de naissances reste stable dans l’Eure (+ 0,2 %).

Ce recul des naissances en Normandie résulte à la fois de la baisse du nombre de femmes en âge de procréer et de leur taux de fécondité ; figure 5). Le nombre de femmes de 14 à 49 ans a en effet de nouveau baissé de 0,7 % en 2020 (- 0,1 % au niveau national). Depuis 25 ans, le nombre de mères potentielles est en baisse constante, et ce recul est trois fois plus important en Normandie qu’au niveau national (- 16,0 % contre - 4,9 %).

Figure 5Évolution des naissances en Normandie de 2000 à 2020

Évolution des naissances en Normandie de 2000 à 2020
Effet démographique Effet taux de fécondité
2000 -517 1 653
2001 -562 -24
2002 -542 -858
2003 -521 705
2004 -469 207
2005 -343 470
2006 -286 964
2007 -264 122
2008 -189 180
2009 -220 154
2010 -238 362
2011 -214 -131
2012 -285 -200
2013 -341 -995
2014 -269 -505
2015 -303 -584
2016 -347 -650
2017 -322 -890
2018 -310 -175
2019 -355 -100
2020 -352 -441
  • Note : l’effet démographique correspond à l’évolution du nombre de naissances liées à la variation du nombre de femmes en âge de procréer.
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 5Évolution des naissances en Normandie de 2000 à 2020

  • Note : l’effet démographique correspond à l’évolution du nombre de naissances liées à la variation du nombre de femmes en âge de procréer.
  • Source : Insee, estimations de population

Dans le même temps, l’indice conjoncturel de fécondité (ICF) n’est plus que de 1,81 enfant par femme en Normandie (1,80 au niveau national ; figure 6), soit nettement en dessous du seuil de renouvellement des générations (2,05). Le recul de l’ICF est continu depuis 2011 et, malgré une stabilisation entre 2017 et 2019, il repart légèrement à la baisse en 2020 pour chacune des tranches d’âge.

Par ailleurs, les Normandes ont en moyenne 30 ans et 4 mois lorsqu’elles donnent naissance à un enfant, soit un an et trois mois de plus qu’il y a 20 ans. Bien que cet âge ne cesse d’augmenter, il reste un peu plus jeune qu’en France métropolitaine (31 ans et un mois).

Figure 6 Évolution de l’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF)

Évolution de l’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF)
Année Normandie France métropolitaine
2010 2,05 2,02
2011 2,05 2,00
2012 2,04 1,99
2013 1,99 1,97
2014 1,96 1,97
2015 1,93 1,93
2016 1,89 1,89
2017 1,85 1,86
2018 1,84 1,84
2019 1,83 1,83
2020 1,81 1,80
  • Source : Insee, estimations de population

Au niveau départemental, la fécondité présente quelques disparités. Elle reste plus élevée dans l’Eure (1,96) et dans l’Orne (1,88), proche de la moyenne régionale dans la Manche (1,83) et la Seine-Maritime (1,81), mais elle est en revanche nettement plus faible dans le Calvados (1,68).

Une accélération des décès, en lien avec la pandémie

En parallèle, 36 400 personnes sont décédées au cours de l’année 2020 en Normandie ; c’est 1 900 de plus que l’année précédente, soit une hausse de 5,5 %, moins forte toutefois qu’au niveau national (+ 9,3 %).

L’Eure est le département normand le plus touché par la hausse des décès (+ 9,1 %), suivi par la Seine-Maritime (+ 7,0 %), alors que la hausse est inférieure au niveau régional pour le Calvados (4,3 %), l’Orne (3,9 %) et surtout pour la Manche (1,2 %).

Entre 2019 et 2020, un tiers de l’augmentation du nombre de décès est imputable au vieillissement de la population : le nombre de décès a tendance à augmenter ces dernières années (figure 4), du fait de l’arrivée des générations issues du baby-boom à des âges avancés (+ 0,9 % par an en moyenne entre 2004 et 2014, puis + 2,0 % entre 2014 et 2019). Mais les deux tiers de l’augmentation des décès résulte d’un effet lié au taux de mortalité. Ce taux a augmenté de 0,6 point par rapport à l’année précédente, une hausse qui s’explique par l’épidémie de Covid-19 (encadré). En 2020, la Normandie compte 11,0 décès pour 1000 habitants, soit un taux de mortalité supérieur à la moyenne de France métropolitaine (9,9).

Encadré - En 2020, une surmortalité liée à la pandémie

D’après les données transmises par les mairies (sources), 36 400 décès (toutes causes confondues) sont survenus en 2020, soit 1 900 de plus qu’en 2019 (+ 5 %).

L’épidémie de Covid-19 a eu un impact marqué sur la mortalité lors de la première vague, en mars et avril, puis lors de la deuxième vague à partir d’octobre (figure 7). En mars-avril 2020, 730 décès supplémentaires ont été enregistrés par rapport à la même période en 2019, soit une hausse de 13 %, moins forte toutefois qu’en France métropolitaine (+ 27 %). L’excédent de décès entre octobre et décembre a été un peu plus important dans la région avec 1 300 décès supplémentaires (+ 15 % contre + 20 % en France métropolitaine). Lors de la première vague, la hausse des décès dans la région a été particulièrement forte dans l’Eure (+ 19 % de décès sur la période mars-avril), la Seine-Maritime (+ 16 %) et la Manche (+ 13 %). Lors de la deuxième vague de la pandémie, les décès ont fortement augmenté dans l’Orne (+ 22 % de décès sur la période octobre-décembre) et le Calvados (+ 17 %), alors que ces deux départements avaient été épargnés lors de la première vague. Dans l’Eure et la Seine-Maritime, la hausse est restée de même intensité que sur les mois de mars et avril (+ 19 % et + 17 %).

Figure 7Évolution du nombre de décès en Normandie et en France métropolitaine entre 2019 et 2020 selon la période

en %
Évolution du nombre de décès en Normandie et en France métropolitaine entre 2019 et 2020 selon la période (en %) - Lecture : toutes causes confondues, le nombre de décès en Normandie entre le 1er mars et le 30 avril 2020 a augmenté de 13 % par rapport à la même période en 2019.
Mars-Avril Octobre-Décembre Année entière
France métropolitaine 27,4 20,5 9,3
Normandie 12,8 15,0 5,5
Seine-Maritime 16,3 16,6 7,0
Orne 3,9 22,0 3,9
Manche 13,3 1,6 1,2
Eure 18,9 18,7 9,1
Calvados 6,4 16,9 4,3
  • Lecture : toutes causes confondues, le nombre de décès en Normandie entre le 1er mars et le 30 avril 2020 a augmenté de 13 % par rapport à la même période en 2019.
  • Source : Insee, statistiques de l’état civil (décès comptabilisés au lieu de résidence)

Figure 7Évolution du nombre de décès en Normandie et en France métropolitaine entre 2019 et 2020 selon la période

  • Lecture : toutes causes confondues, le nombre de décès en Normandie entre le 1er mars et le 30 avril 2020 a augmenté de 13 % par rapport à la même période en 2019.
  • Source : Insee, statistiques de l’état civil (décès comptabilisés au lieu de résidence)

La population normande vieillit

Au 1er janvier 2021, les personnes âgées de 65 ans et plus représentent 22,5 % de la population normande, soit 1,6 point de plus qu’en France métropolitaine. Cette part ne cesse d’augmenter, avec l’arrivée à ces âges des générations nombreuses nées après-guerre, et de façon plus prononcée dans la région qu’en France métropolitaine. En 2011, la part de 65 ans et plus n’était que de 17,3 % et l’écart avec la part nationale était de 0,4 point (figure 8). Au sein de la région, l’Orne et la Manche font état d’une proportion de seniors supérieure aux autres départements normands (respectivement 27,3 % et 26,1 %).

Figure 8Pyramide des âges de la population normande aux 1er janvier 2001, 2011, 2021

Pyramide des âges de la population normande aux 1er janvier 2001, 2011, 2021
Âge 2001 2011 2021
Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes
0 21 268 20 251 20 263 19 190 15 754 15 273
1 20 815 19 929 20 545 19 576 16 557 16 120
2 20 705 20 334 20 698 19 588 16 981 16 295
3 20 593 19 359 20 816 19 886 17 256 16 999
4 21 040 19 778 20 996 20 017 18 091 17 509
5 20 783 20 008 20 986 19 838 18 887 18 462
6 20 580 19 467 21 312 19 788 19 279 18 605
7 20 107 19 341 21 001 20 016 19 984 18 842
8 21 251 20 564 21 249 20 439 20 803 19 886
9 21 880 21 098 21 741 21 119 20 958 20 071
10 22 237 20 868 22 334 21 107 21 345 20 554
11 22 801 21 782 21 232 20 260 21 319 20 166
12 22 725 21 827 20 958 20 797 21 550 20 045
13 23 341 22 384 21 110 19 985 21 727 20 100
14 23 656 22 742 21 183 20 238 22 151 20 510
15 23 524 22 503 21 258 20 390 21 256 20 334
16 22 792 22 182 21 073 19 670 21 704 19 981
17 22 148 21 598 20 339 19 543 21 487 19 628
18 23 369 22 997 21 564 20 141 20 873 19 387
19 23 571 22 525 21 359 20 688 20 882 19 601
20 22 685 21 935 20 770 19 928 20 295 18 729
21 20 740 19 860 20 569 19 862 18 581 17 260
22 19 416 19 023 19 872 19 458 17 508 17 208
23 19 250 18 671 19 790 19 248 17 016 16 329
24 18 444 18 299 19 594 19 158 17 139 16 835
25 19 027 18 894 19 108 19 136 16 566 16 802
26 20 409 20 427 18 679 19 357 16 815 16 386
27 21 549 21 814 18 557 18 746 16 214 16 010
28 22 277 22 390 19 610 20 367 16 824 17 096
29 22 559 22 434 19 817 20 055 17 483 17 657
30 22 160 21 850 19 993 20 309 17 797 17 749
31 22 257 22 143 18 976 19 032 17 756 18 730
32 22 049 22 031 18 186 18 455 18 372 18 486
33 21 946 22 218 18 439 18 768 18 409 19 365
34 22 903 22 819 18 152 18 581 18 971 19 801
35 22 690 22 914 19 162 19 320 19 454 19 596
36 23 027 23 592 20 424 20 930 18 739 19 792
37 23 465 23 429 21 744 22 217 18 516 19 628
38 22 375 23 074 22 546 22 715 19 900 20 909
39 23 267 23 569 22 780 22 868 20 334 20 602
40 23 022 23 313 22 372 22 230 20 277 20 883
41 23 548 23 812 22 296 22 280 19 320 19 432
42 22 824 23 456 21 775 22 212 18 562 19 296
43 23 507 23 464 21 784 22 350 18 486 18 816
44 23 090 23 382 22 329 22 754 18 350 18 784
45 23 291 23 597 22 529 22 598 18 932 19 512
46 23 601 23 511 22 516 23 255 20 377 20 748
47 22 772 23 127 23 109 23 018 21 235 22 091
48 23 316 23 540 21 813 23 014 21 982 22 567
49 22 780 22 858 22 329 23 161 22 119 22 333
50 23 598 22 970 22 400 22 868 21 647 21 514
51 23 387 23 456 22 670 23 376 21 370 22 109
52 22 972 22 898 22 015 22 920 20 996 21 382
53 22 604 22 201 22 635 23 124 20 948 21 675
54 21 477 21 497 21 916 23 052 21 540 21 944
55 15 750 15 737 22 358 23 285 21 636 22 139
56 15 047 15 494 22 393 22 877 21 465 22 514
57 14 691 15 033 21 826 22 619 21 828 22 542
58 13 329 13 691 22 053 23 349 20 814 22 303
59 12 192 12 597 21 533 22 661 21 311 22 796
60 12 989 13 845 22 250 23 159 21 122 22 412
61 13 707 15 489 21 967 23 518 21 119 22 867
62 13 722 15 426 21 586 22 953 20 360 22 492
63 13 991 15 548 20 939 22 134 20 693 22 589
64 13 891 15 653 19 925 21 415 20 535 22 580
65 13 383 15 971 14 655 15 816 20 228 22 770
66 14 040 16 506 13 974 15 214 20 238 22 768
67 13 143 15 835 13 297 14 831 19 540 22 031
68 13 356 16 610 11 884 13 620 20 096 22 552
69 13 091 16 729 10 439 12 133 19 006 21 897
70 13 011 16 276 11 148 13 334 19 715 22 156
71 12 053 15 362 11 683 14 898 18 810 22 238
72 11 480 15 241 11 464 14 511 18 631 21 908
73 11 153 14 893 11 600 14 467 17 854 20 845
74 10 755 14 730 11 313 14 616 16 593 19 799
75 10 245 14 382 10 678 14 611 12 002 14 422
76 9 504 14 068 10 987 14 782 11 174 13 961
77 8 955 13 490 9 759 14 102 10 397 13 263
78 8 272 12 915 9 726 14 950 9 192 11 780
79 8 141 12 928 9 248 14 555 7 903 10 580
80 7 759 12 949 8 869 13 756 8 091 11 516
81 4 271 7 657 7 821 12 643 8 323 12 408
82 3 375 6 565 7 039 12 117 7 927 12 026
83 2 708 5 438 6 460 11 502 7 684 11 579
84 2 185 4 606 6 032 11 043 7 258 11 415
85 2 175 4 933 5 237 10 264 6 077 10 837
86 2 884 7 007 4 405 9 232 5 916 10 693
87 2 517 6 316 3 943 8 587 4 809 9 238
88 2 131 5 752 3 185 7 369 4 552 9 311
89 1 678 4 573 2 865 6 862 3 849 8 475
90 1 326 4 045 2 321 6 191 3 176 7 342
91 1 025 3 389 996 3 095 2 482 6 143
92 762 2 641 800 2 438 1 874 5 179
93 534 2 107 511 1 741 1 502 4 288
94 365 1 623 371 1 342 1 140 3 546
95 304 1 228 277 1 197 774 2 859
96 169 888 306 1 409 593 2 237
97 106 678 186 1 023 349 1 637
98 81 394 150 749 194 1 083
99 131 716 188 1 189 324 1 948
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 8Pyramide des âges de la population normande aux 1er janvier 2001, 2011, 2021

  • Source : Insee, estimations de population

Dans le même temps, la part de jeunes de moins de 20 ans diminue régulièrement, et plus rapidement dans la région qu’au niveau national. Alors qu’ils représentaient 27,2 % de la population régionale en 2001, 1,7 point de plus qu’en France métropolitaine, cette part n’est plus que de 23,5 % au 1er janvier 2021 et ils sont désormais proportionnellement moins nombreux qu’au niveau national (23,7 %). L’Eure (25,1 %) et la Seine-Maritime (24,4 %) restent les départements les plus jeunes de la région.

Les migrations de population contribuent également au vieillissement de la population régionale. La Normandie attire en effet trop peu les jeunes des autres régions alors que les Normands de 18 à 34 ans sont nombreux à s’installer ailleurs. Le déficit migratoire est donc marqué, en particulier pour les 18-24 ans. Couplé à un excédent pour les tranches d’âge plus âgées, ce contexte migratoire contribue au vieillissement de la population normande.

L’âge moyen des Normands continue ainsi de progresser et atteint 42,4 ans en 2020, soit 10 mois de plus qu’en France métropolitaine. Il augmente plus rapidement dans la région alors que, jusqu’en 2006, les Normands étaient en moyenne plus jeunes qu’au niveau national.

Cet âge moyen est plus élevé dans l’Orne (45,4 ans) et la Manche (44,9 ans) et proche de la moyenne régionale dans le Calvados (42,5 ans), mais il se situe en dessous de cette moyenne dans l’Eure et la Seine-Maritime (41,2 ans).

L’espérance de vie à la naissance baisse en 2020

En 2020, l’espérance de vie à la naissance des Normands s’établit à 78,0 ans pour les hommes et 84,5 ans pour les femmes (79,2 ans pour les hommes et 85,3 ans pour les femmes en France métropolitaine). Les Normands ont ainsi l’espérance de vie à la naissance la plus basse des régions métropolitaine après les Hauts-de-France (76,6 ans) et le Grand Est (77,8 ans), et les Normandes ont la 4ᵉ espérance de vie la plus basse derrière les Hauts-de-France (83,1 ans), le Grand Est (83,7 ans) et la Bourgogne-Franche-Comté (84,3 ans).

Après une augmentation structurelle sur une très longue période, mais un peu ralentie depuis le début des années 2010, l’espérance de vie à la naissance s’était à peu près stabilisée entre 2016 et 2019. Elle baisse sensiblement en 2020, sous l’effet très direct de la pandémie : les femmes perdent 0,4 an par rapport à 2019 et les hommes 0,5 an (figure 9). L’évolution de cet indicateur lors des deux ou trois prochaines années permettra d’apprécier si ce « décrochage » n’est dû qu’au caractère exceptionnel de l’année 2020.

Figure 9Évolution de l’espérance de vie à la naissance entre 1999 et 2020, par sexe, en Normandie et en France métropolitaine

en âge
Évolution de l’espérance de vie à la naissance entre 1999 et 2020, par sexe, en Normandie et en France métropolitaine (en âge)
Année France métropolitaine Normandie
Hommes Femmes Hommes Femmes
1999 75,0 82,5 74,3 82,3
2000 75,3 82,8 74,6 82,6
2001 75,5 82,9 74,8 82,5
2002 75,8 83,1 74,8 82,8
2003 75,9 83,0 75,0 82,8
2004 76,7 83,9 75,7 83,5
2005 76,8 83,9 75,9 83,4
2006 77,2 84,2 76,3 83,6
2007 77,4 84,4 76,3 83,9
2008 77,6 84,4 76,7 83,8
2009 77,8 84,5 76,4 84,0
2010 78,0 84,7 76,9 84,2
2011 78,4 85,0 77,4 84,4
2012 78,5 84,8 77,3 84,2
2013 78,8 85,0 77,6 84,5
2014 79,3 85,4 78,0 84,6
2015 79,0 85,1 77,8 84,7
2016 79,3 85,3 78,1 84,8
2017 79,5 85,3 78,3 84,9
2018 79,6 85,5 78,3 84,8
2019 79,8 85,6 78,5 84,9
2020 79,2 85,3 78,0 84,5
  • Source : Insee, estimations de population

Figure 9Évolution de l’espérance de vie à la naissance entre 1999 et 2020, par sexe, en Normandie et en France métropolitaine

  • Source : Insee, estimations de population

Un nombre de mariages historiquement bas en 2020

Dans un contexte particulier lié à la crise sanitaire, le nombre de mariages célébrés en 2020 est historiquement faible : 7 200 unions enregistrées en Normandie, soit 37,1 % de moins qu’en 2019 (- 30,1 % en France métropolitaine). En effet, les célébrations de mariage étaient interdites durant le confinement du printemps et presque aucun mariage n’a été célébré en mai.

Publication rédigée par : Pauline Roger, Insee

Sources

Le recensement de la population sert de base aux estimations annuelles de population. Il en fixe les niveaux de référence pour les années où il est disponible. Pour les années 2019 et suivantes, les estimations de population sont provisoires. Elles sont réalisées en actualisant la population du dernier recensement de 2018 grâce à des estimations du solde naturel et du solde migratoire et la prise en compte d’un ajustement. Un ajustement a en effet été introduit pour tenir compte de la rénovation du questionnaire du recensement et rendre comparable les niveaux de population annuels successifs. Le nouveau questionnaire permet de mieux appréhender les liens familiaux qui unissent les personnes habitant un même logement et améliore la connaissance des lieux d’habitation des personnes ayant plusieurs résidences, notamment s’agissant des enfants de parents séparés.

Les statistiques d’état civil sur les naissances, les mariages et les décès sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Pour 2020, il s’agit d’une estimation provisoire issue des transmissions par les mairies connues au 20 février 2021 et couvrant l’ensemble de l’année 2020.

Pour mesurer l’amplitude des vagues de décès en lien avec la pandémie, les décès survenus pendant une période en 2020 sont comparés aux décès survenus pendant la même période en 2019. L’année 2019 est choisie comme année de référence car ne comptant pas d’épisode sanitaire remarquable.

Définitions

Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours d’une période. Il est mesuré indirectement par différence entre l’évolution de la population, mesurée à deux recensements successifs, et le solde naturel de l’année déduit de l’état civil. Pour le solde migratoire à partir de 2015, on retire en plus l’ajustement. Les évolutions de ce solde migratoire peuvent refléter des fluctuations des entrées et des sorties, mais également l’aléa de sondage du recensement. Le dernier recensement disponible étant celui du 1er janvier 2018, les soldes migratoires de 2018, 2019 et 2020 sont estimés provisoirement par la moyenne des trois derniers soldes connus.

Le solde naturel est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès enregistrés au cours d’une période. Un solde positif correspond à un excédent naturel, et un solde négatif à un déficit naturel. Il est calculé à partir des statistiques d’état civil transmises par les mairies. Pour 2020 il s’agit d’une estimation provisoire.

Le taux de fécondité à un âge donné (ou pour une tranche d’âge) est le nombre d’enfants nés vivants des femmes de cet âge au cours de l’année, rapporté à la population moyenne de l’année des femmes de même âge.

L’indicateur conjoncturel de fécondité, ou somme des naissances réduites, mesure le nombre d’enfants qu’aurait une femme tout au long de sa vie, si les taux de fécondité observés l’année considérée à chaque âge demeuraient inchangés.

Le taux de mortalité est le rapport du nombre de décès de l’année à la population totale moyenne de l’année.

L’espérance de vie à la naissance est égale à la durée de vie moyenne d’une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de l’année considérée. C’est un indicateur synthétique des taux de mortalité par âge de l’année considérée. En 2020, il est fortement impacté par la conjoncture particulière des décès en lien avec la pandémie de Covid-19.

Pour en savoir plus

Papon S., Beaumel C. « Avec la pandémie de Covid-19, nette baisse de l’espérance de vie et chute du nombre de mariages », Insee Première, n° 1846, mars 2021

Poupet C., Roger P. « Bilan démographique 2019 : la population normande poursuit sa baisse », Insee Analyses Normandie, n° 82, septembre 2020