Insee
Insee Flash Mayotte · Mars 2021 · n° 117
Insee Flash Mayotte3 000 emplois en moins pendant le premier confinement

Anne Jonzo (Insee)

Au 2e trimestre 2020, pendant le confinement lié à la crise sanitaire, la dynamique de l’emploi à Mayotte s’enraye. Malgré le dispositif d’activité partielle, 3 000 personnes perdent leur emploi, essentiellement parmi les employé·es à domicile et les non-salarié·es. Les 30-49 ans, les femmes et les natifs de l’étranger sont les plus touchés. Parmi les 15-64 ans, seulement 31 % des personnes sont en emploi au cours du 2e trimestre 2020. Les démarches actives de recherche d’emploi étant plus difficiles dans un contexte de confinement, le chômage baisse à 28 % tandis que les personnes qui se trouvent dans le « halo autour du chômage » sont de plus en plus nombreuses. En parallèle, les personnes qui ne souhaitent pas travailler sont de plus en plus nombreuses, et représentent 34 % de la population en âge de travailler.

Insee Flash Mayotte
No 117
Paru le : Paru le 11/03/2021
Avertissement

La collecte de l’enquête Emploi à Mayotte a lieu chaque année au 2e trimestre depuis 2013. Menée du 2 mars au 6 juillet, la collecte 2020 a été affectée à double titre par la crise sanitaire. D’une part, la situation des personnes sur le marché du travail a été marquée par le confinement généralisé de la population du 17 mars au 25 mai. D’autre part, les interrogations en face-à-face ont été suspendues dès le 11 mars. Seules les interrogations au téléphone ont été réalisées auprès des ménages qui avaient déjà répondu à l’enquête l’année précédente. Ces conditions de collecte dégradées se sont traduites par des répondants deux fois moins nombreux : 1 100 ménages au lieu des 2 200 habituels. Les méthodes de redressement permettent néanmoins d’obtenir des données qui restent représentatives de l’ensemble de la population. En revanche, elles ne permettent pas d’estimer aussi finement qu’à l’habitude la situation sur le marché du travail par sous-populations (par sexe, âge ou lieu de naissance). L’intervalle de confiance du taux de chômage de Mayotte est quant à lui plus large qu’à l’ordinaire, de l’ordre de ± 3 points.

Au 2e trimestre 2020, à Mayotte, 49 000 personnes occupent un emploi au sens du Bureau international du travail (BIT), soit environ 3 000 emplois de moins sur un an. Après les mouvements sociaux en 2018, l’emploi avait retrouvé une bonne dynamique. La crise sanitaire y met de nouveau un fort coup d’arrêt : le taux d’emploi, déjà faible, baisse à 31 % (- 3 points) (figure 1).

Figure 1Situation vis-à-vis du marché du travail en 2019 et 2020

en %
Situation vis-à-vis du marché du travail en 2019 et 2020 (en %)
2017 2018 2ème Trimestre 2019 2ème Trimestre 2020
Personnes en emploi n’ayant pas travaillé (chômage partiel notamment) 3 2 2 8
Personnes en emploi ayant effectivement travaillé 32 30 33 23
Chômeurs BIT 15 18 15 12
Inactifs du halo 19 18 21 23
Inactifs hors halo (étudiants, femmes et hommes au foyer…) 32 32 30 34
  • Champ : personnes âgées de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi Mayotte 2013 à 2020, situation au 2ᵉ semestre.

Figure 1Situation vis-à-vis du marché du travail en 2019 et 2020

  • Champ : personnes âgées de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi Mayotte 2013 à 2020, situation au 2ᵉ semestre.

Comme dans les autres régions françaises, le recours massif à l’activité partielle a cependant permis de préserver bon nombre d’emplois. Ainsi, un quart des personnes en emploi étaient en chômage partiel au 2e trimestre 2020 (ou en arrêt de travail, en arrêt maladie ou garde d’enfants), comme au niveau national.

Tout comme pendant la crise sociale de début 2018, la baisse de l’emploi est plus marquée pour les employé·es à domicile, qui effectuent par exemple du ménage, du jardinage, de la maçonnerie pour un particulier, ainsi que pour les non-salarié·es. Ils n’ont pas pu bénéficier autant des dispositifs d’activité partielle que les salariés en entreprise ou des autorisations d’absence en vigueur dans la fonction publique. Les créations d’entreprises baissent d’ailleurs nettement au 2e trimestre 2020.

Les natifs de l’étranger sont les plus touchés par cette dégradation du marché du travail car ils occupent davantage ces emplois à domicile ou non salariés. Les femmes et personnes âgées de 30 à 49 ans font partie également des populations dont l’emploi a le plus chuté.

Baisse du chômage en trompe-l’oeil

Après une forte progression entre 2009 et 2016, le taux de chômage s’était stabilisé à 30 % depuis. Le point culminant de 35 %, atteint au 2e trimestre 2018, était lié aux mouvements sociaux du début de l’année 2018 et à la baisse des contrats aidés (figure 2).

Figure 2Evolution du taux de chômage

en %
Evolution du taux de chômage (en %)
Taux de chômage
2013 19
2014 20
2015 25
2016 30
2017 30
2018 35
2019 30
2020 28
  • Champ : personnes actives âgées de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi Mayotte 2013 à 2020, situation au 2ᵉ semestre.

Figure 2Evolution du taux de chômage

  • Champ : personnes actives âgées de 15 à 64 ans.
  • Source : Insee, enquêtes Emploi Mayotte 2013 à 2020, situation au 2ᵉ semestre.

Au 2e trimestre 2020, le taux de chômage à Mayotte s’établit à 28 % de la population active. Il baisse de 2 points par rapport au 2e trimestre 2019. Cette baisse du chômage, dans un contexte où l’emploi chute fortement, est inhérente à la définition même du chômage au sens du BIT et est observée dans toutes les régions. Elle ne traduit pas une amélioration du marché du travail mais un effet de confinement des personnes sans emploi (cf note d’éclairage dédiée aux effets de la crise sanitaire sur le marché du travail). En effet, pendant le confinement, les personnes sans emploi ont réduit leurs recherches actives d’emploi, notamment celles dont le secteur d’activité privilégié est à l’arrêt. De fait, elles ne remplissent plus l’un des trois critères pour être considérées comme un chômeur au sens du BIT.

Bascule du chômage vers le halo

Au 2e trimestre 2020, 19 000 Mahorais·es âgés de 15 ans ou plus sont au chômage au sens du BIT. À ces chômeurs s’ajoutent 35 000 personnes sans emploi qui souhaitent travailler, mais qui ne sont pas considérées comme chômeuses. Elles sont inactives au sens du BIT, majoritairement parce qu’elles ne font aucune démarche active de recherche d’emploi. Elles constituent le halo autour du chômage. Si ces dernières années le halo tendait à se stabiliser, il augmente en 2020 : 23 % des personnes de 15-64 ans sont dans le halo. En effet, ces personnes ne pouvaient pas effectuer de recherche active pendant la période de confinement. Mayotte est l’un des rares territoires avec la Guyane où être dans le halo du chômage est une situation plus fréquente qu’être au chômage.

Au chômage ou dans le halo, au total, 54 000 Mahorais·es sans emploi souhaitent travailler, soit 35 % des personnes en âge de travailler. Ce taux demeure stable en 2020.

En outre, 53 000 personnes de 15 à 64 ans ne souhaitent pas travailler, soit 34 % des personnes en âge de travailler. La crise sanitaire semble avoir éloigné une partie des Mahorais·es du marché du travail, au moins ponctuellement : cette part augmente de 3 points par rapport à 2019.

Publication rédigée par : Anne Jonzo (Insee)

Définitions


Personne en emploi au sens du BIT : personne ayant effectué au moins une heure de travail rémunéré au cours de la semaine de référence, ou absente de son emploi sous certaines conditions de motif (congés annuels, maladie, maternité, chômage partiel (ou technique), etc.) et de durée.


Chômeur au sens du BIT : personne âgée de 15 ans ou plus qui :

  • est sans emploi la semaine de référence ;
  • est disponible pour travailler dans les deux semaines à venir ;
  • a effectué, au cours des quatre dernières semaines, une démarche active de recherche d’emploi ou a trouvé un emploi qui commence dans les trois mois.

Personne active au sens du BIT : personne en emploi ou au chômage.


Taux d’emploi : rapport entre le nombre de personnes en emploi et la population en âge de travailler (15-64 ans).


Taux d’activité : rapport entre le nombre de personnes actives et la population en âge de travailler (15-64 ans).


Halo autour du chômage : personnes sans emploi qui :

  • ont effectué une démarche active de recherche d’emploi mais ne sont pas disponibles pour travailler dans les deux semaines à venir ;
  • n’ont pas effectué de démarche active de recherche, mais souhaitent un emploi et sont disponibles pour travailler ;
  • souhaitent un emploi, mais n’ont pas effectué de démarche active de recherche et ne sont pas disponibles pour travailler.

Pour en savoir plus

Cherchem O., Rageot F., Charif D. A., Savoye B., Hericotte D., Le Tiec A., « Nouvelle évaluation de l’impact économique de la crise sanitaire à Mayotte », Cerom, septembre 2020.

Principaux indicateurs sur l’emploi, le chômage et l’activité par DOM , Chiffres détaillés, Insee, mai 2020.

Fleuret A., Jonzo A., « Enquête emploi Mayotte 2019 : Un taux de chômage de 30 % », Insee Flash Mayotte n° 98, novembre 2019.

Fleuret A., Paillole P., « Évolution du marché du travail mahorais de 2009 à 2018 - Un emploi pour trois adultes », Insee Flash Mayotte n° 93, septembre 2019.

Mureau C., « L’emploi à Mayotte en 2017 : secteurs d’activité et localisation - Des emplois marchands encore peu nombreux, très concentrés dans l’est », Insee Analyses Mayotte n° 20, septembre 2019.