Insee
Insee Focus · Mars 2021 · n° 228
Insee FocusLes arts de la table : la France premier producteur de l’Union européenne

Anne Boniou (Insee)

En 2019, la production d’articles pour les arts de la table (tels que la verrerie ou les articles en porcelaine) s’élève à 990 millions d’euros en France. Près de la moitié des salariés travaillent dans les Hauts-de-France. Avec 22 % de la production européenne, la France est le premier producteur européen d’arts de la table devant l’Allemagne et l’Italie. La balance commerciale est néanmoins déficitaire, sauf pour les produits des arts de la table en verre.

Insee Focus
No 228
Paru le : Paru le 10/03/2021

Une production de près d’un milliard d’euros en 2019

En 2019, en France, la production d’articles d’arts de la table s’élève à 990 millions d’euros. Cette activité génère 0,2 % des facturations des produits manufacturés (non alimentaires) et regroupe 0,6 % des unités légales de l’industrie manufacturière (figure 1).

Les ventes proviennent essentiellement du verre, qui représente 67 % de la production en valeur (29 % pour les verres à boire et 38 % pour les autres articles en verre). Les ventes d’articles en céramique s’élèvent à 17 % (12 % pour la porcelaine et 5 % pour les autres articles en céramique), suivies des articles de coutellerie (14 %) et du linge de table (3 %).

Les facturations des articles en cristal s’élèvent à 111 millions d’euros, soit 17 % de l’ensemble des produits en verre et 11 % de l’ensemble des arts de la table.

L’activité du verre, qui génère 660 millions d’euros de facturations, est la plus concentrée : 90 % des facturations de la branche sont réalisées par 5 unités légales. Pour le linge de table, 6 unités légales couvrent 90 % des facturations de la branche. Dans la céramique, 26 unités légales réalisent 90 % des facturations de la branche. La concentration est la plus faible dans la coutellerie, où 90 % des facturations sont réalisées par 32 unités légales de la branche.

Figure 1 - Production française d’articles d’arts de la table en 2019

Figure 1 - Production française d’articles d’arts de la table en 2019 - Lecture : en 2019, parmi les 52 309 unités légales de produits manufacturés (non alimentaires), 339 produisent des articles des arts de la table.
Nombres d'unités
légales
Production*
(en millions d'euros)
Arts de la table 339 990,2
Produits manufacturés (non alimentaires) 52 309 479 602,6
  • * La production est mesurée par les facturations des produits fabriqués en France.
  • Lecture : en 2019, parmi les 52 309 unités légales de produits manufacturés (non alimentaires), 339 produisent des articles des arts de la table.
  • Champ : France, industrie manufacturière (non alimentaire).
  • Source : Insee, Prodcom 2019.

Près de la moitié des salariés travaillent dans les Hauts-de-France

L’industrie des arts de la table emploie 11 000 salariés. Près de la moitié des emplois sont concentrés dans les Hauts-de-France, suivis par le Grand Est (15 %) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (10 %).

Les Hauts-de-France, et plus particulièrement le Nord et le Pas-de-Calais, ont en effet une tradition du travail des articles des arts de la table en verre, et notamment la cristallerie, tout comme le Grand Est. Le textile est encore présent dans les Vosges. La région Nouvelle-Aquitaine est traditionnellement connue pour sa porcelaine de Limoges, et l’Auvergne-Rhône-Alpes pour sa coutellerie de Thiers.

70 % des salariés des arts de la table travaillent à la fabrication des articles en verre alors que 17 % fabriquent des articles en céramique, 9 % de la coutellerie et 4 % du linge de table.

Les établissements des articles de la table en verre sont plus grands, et un tiers des salariés travaillent dans des établissements de plus de 100 salariés. À l’inverse, la grande majorité des établissements de la coutellerie (97 %) ont moins de 50 salariés.

La France, premier producteur européen d’articles de la table

En 2019, la production d’articles de la table atteint 4,6 milliards d’euros dans l’Union européenne (UE). La France réalise 22 % de cette production, ce qui la place en première position devant l’Allemagne et l’Italie.

Les ventes d’articles de la table en verre prédominent dans l’UE, avec 45 % des facturations (figure 2). C’est principalement du fait de la France qui assure près d’un tiers de la production européenne et se classe ainsi à la première place pour ces produits.

Figure 2 - Production d'articles d’arts de la table en France et dans l’Union européenne en 2019

en %
Figure 2 - Production d'articles d’arts de la table en France et dans l’Union européenne en 2019 (en %) - Lecture : en 2019, le verre représente 67 % des articles des arts de la table produits en France, contre 45 % dans l’Union européenne.
France Union européenne
Verre 67 45
Céramique 17 35
Coutellerie 14 15
Textile 3 5
Ensemble 100 100
  • Lecture : en 2019, le verre représente 67 % des articles des arts de la table produits en France, contre 45 % dans l’Union européenne.
  • Source : Insee, enquête annuelle de production (EAP), Eurostat (liste Prodcom).

Figure 2 - Production d'articles d’arts de la table en France et dans l’Union européenne en 2019

  • Lecture : en 2019, le verre représente 67 % des articles des arts de la table produits en France, contre 45 % dans l’Union européenne.
  • Source : Insee, enquête annuelle de production (EAP), Eurostat (liste Prodcom).

La France est également bien présente dans la production d’articles de coutellerie, avec 21 % des facturations européennes.

La France est en revanche distancée par l’Allemagne pour les produits en céramique, et notamment pour les articles en porcelaine (pour le service de la table ou de la cuisine) : l’Allemagne assure 45 % des facturations européennes, contre 13 % pour la France. La part de la France est semblable pour le linge de table (12 %), où l’Italie fabrique à elle seule la moitié de la production européenne.

Une balance commerciale déficitaire sauf pour les articles en verre

En France, la balance commerciale de la branche des arts de la table est déficitaire de 46 millions d’euros. Seuls les articles des arts de la table en verre enregistrent un solde positif, de 81 millions d’euros.

Les importations françaises, d’un montant de 310 millions d’euros, se composent de 40 % d’articles en céramique, 32 % d’articles en verre, 15 % d’articles de la coutellerie et 13 % de linge de maison.

La Chine est le premier fournisseur de la France, avec 36 % des importations françaises et se trouve en tête dans toutes les familles de produits des arts de la table. Les articles en céramique représentent un peu moins de la moitié (46 %) du total des importations françaises en provenance de Chine et la coutellerie le quart. L’Italie et l’Allemagne arrivent ensuite loin derrière, avec chacun respectivement 9 % et 7 % des importations françaises (figure 3).

Figure 3 - Principaux pays fournisseurs d’articles d’arts de la table en 2019

en millions d'euros
Figure 3 - Principaux pays fournisseurs d’articles d’arts de la table en 2019 (en millions d'euros) - Lecture : en 2019, la France a importé 27 millions d’euros d’articles d’arts de la table provenant d’Italie.
Chine 112
Italie 27
Allemagne 23
Pologne 22
Belgique 16
Pays-Bas 14
Turquie 12
Espagne 10
Inde 9
Royaume-Uni 7
Autres pays 58
Ensemble 310
  • Lecture : en 2019, la France a importé 27 millions d’euros d’articles d’arts de la table provenant d’Italie.
  • Source : Direction générale des douanes et droits indirects.

Figure 3 - Principaux pays fournisseurs d’articles d’arts de la table en 2019

  • Lecture : en 2019, la France a importé 27 millions d’euros d’articles d’arts de la table provenant d’Italie.
  • Source : Direction générale des douanes et droits indirects.

Les exportations françaises s’élèvent à 264 millions d’euros. Les articles en verre représentent 68 % des exportations (avec notamment 29 % pour les objets en verre trempé et 4 % pour les verres en cristal). Les articles en céramique représentent 18 % des exportations (13 % pour les articles en porcelaine pour le service de la table et la cuisine). Suivent ensuite la coutellerie (9 %) et le linge de table (5 %).

Le Royaume-Uni (11 % des exportations) et l’Allemagne (9 %) sont les deux premiers clients de la France (figure 4). Les États-Unis arrivent en troisième position (9 % des exportations).

Figure 4 - Principaux pays clients d’articles d’arts de la table en 2019

en millions d'euros
Figure 4 - Principaux pays clients d’articles d’arts de la table en 2019 (en millions d'euros) - Lecture : en 2019, les États-Unis ont importé 23 millions d’euros d’articles d’arts de la table fabriqués en France.
Royaume-Uni 29
Allemagne 24
États-Unis 23
Espagne 21
Italie 19
Japon 13
Belgique 12
Chine 8
Suisse 8
Russie 8
Autres pays 99
Ensemble 264
  • Lecture : en 2019, les États-Unis ont importé 23 millions d’euros d’articles d’arts de la table fabriqués en France.
  • Source : Direction générale des douanes et droits indirects.

Figure 4 - Principaux pays clients d’articles d’arts de la table en 2019

  • Lecture : en 2019, les États-Unis ont importé 23 millions d’euros d’articles d’arts de la table fabriqués en France.
  • Source : Direction générale des douanes et droits indirects.
Publication rédigée par : Anne Boniou (Insee)

Sources

Cette étude a été réalisée principalement à partir des résultats issus de l’enquête européenne Prodcom sur la production industrielle. Elle est alimentée en France par l’enquête annuelle de production (EAP), dont les données ont servi à enrichir les données relatives à la France.

La liste Prodcom est une liste détaillée d’environ 4 000 produits manufacturés. Les facturations Prodcom de chaque pays se restreignent aux produits réellement fabriqués sur leur territoire, sans double compte. Aussi les donneurs d’ordre ne sont pas pris en compte dans cette étude ; seuls figurent les fabricants pour compte propre et les sous-traitants.

Le champ de l’étude couvre pour la France les unités légales qui contribuent à la production d’articles des arts de la table : linge de table (13.92.13) ; verres à boire autres qu’en vitrocérame (23.13.12), verrerie domestique, objets en verre pour la toilette ou le bureau, objets décoratifs d’intérieur (23.13.13), vaisselle, autres articles de table ou d’économie domestique et articles de toilette, en porcelaine (23.41.11), vaisselle, autres articles de table ou d’économie domestique et articles de toilette, autres qu’en porcelaine (23.41.12) ; couteaux et leurs lames (25.71.11), cuillères, fourchettes, louches, écumoires, pelles à tartes, couteaux spéciaux à poisson ou à beurre, pinces à sucre et articles similaires (25.71.14), que ce soit leur activité principale ou une activité secondaire. Le détail des produits suivis par Prodcom en 2019 pour ce qui est des arts de la table est fourni dans le fichier de données complémentaires.

Les données sur les effectifs salariés des établissements producteurs des articles des arts de la table sont fournies par le Fichier localisé des rémunérations et de l’emploi salarié (Flores).

Les données sur le commerce extérieur de la France proviennent de la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

Définitions

Unité légale : l'unité légale est une entité juridique de droit public ou privé. Cette entité juridique peut être :
- une personne morale, dont l'existence est reconnue par la loi indépendamment des personnes ou des institutions qui la possèdent ou qui en sont membres ;
- une personne physique, qui, en tant qu'indépendant, peut exercer une activité économique.

Branche : une branche (ou branche d'activité) regroupe des unités de production homogènes, c'est-à-dire qui fabriquent des produits (ou produisent des services) qui appartiennent au même item de la nomenclature d'activité économique considérée.

Établissement : l'établissement est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l'unité légale. Il produit des biens ou des services : ce peut être une usine, une boulangerie, un magasin de vêtements, un des hôtels d'une chaîne hôtelière, la « boutique » d'un réparateur de matériel informatique, etc.

Pour en savoir plus

« L’industrie française des arts de la table », Sessi, édition 2007.