Insee Analyses Bourgogne-Franche-ComtéEmploi en Bourgogne-Franche-Comté, de grandes agglomérations dépendantes de la demande locale et de petits territoires spécialisés très exposés à la demande extérieure

Mélanie Chassard (Insee)

Sur un territoire, certaines activités sont d’abord dédiées à satisfaire les besoins des consommateurs qui vivent à proximité, quand d’autres sont régies par une demande plus lointaine, qu’elle soit nationale ou internationale. Les activités dites de proximité, qui concourent principalement à satisfaire les besoins quotidiens de la population présente, génèrent en Bourgogne-Franche-Comté plus de 650 000 emplois, soit 61 % de l’emploi total. Comme en province, le maintien de ces activités de première nécessité dépend surtout de l’évolution de la population. Elles sont restées stables dans la région.

D’autres activités sont liées à la demande locale, mais répondent à des besoins plus occasionnels. Elles représentent 19 % de l’emploi total. Depuis la crise économique de 2008, elles ont été davantage fragilisées.

Enfin, 20 % de l’emploi régional restant dépend essentiellement de la demande extérieure. C’est plus qu’ailleurs en province et s’explique par la surreprésentation de l’industrie dans la région. La dépendance de l’emploi, et donc de l’appareil productif à cette demande extérieure, est très variable. Elle est particulièrement marquée dans certaines intercommunalités situées en deuxième couronne comme Selongey ou Valdahon.

Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté
No 77
Paru le : Paru le 26/10/2020
Mélanie Chassard (Insee)
Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté  No 77 - Octobre 2020

Entre 2008 et 2016, l’emploi a reculé en Bourgogne-Franche-Comté de l’ordre de - 0,5 % par an, correspondant à 48 000 emplois de moins en 8 ans. Après les épisodes sanitaires sans précédent que le monde vient de connaître, la conjoncture nationale et internationale n’a jamais été aussi incertaine. Les prévisions de croissance sont en berne, et en Bourgogne-Franche-Comté, comme dans les autres régions, l’emploi pourrait encore reculer. Dans ce contexte, mieux connaître la nature des emplois qui participent à la richesse de la région, et savoir de quoi ces emplois dépendent, revêt un enjeu d’autant plus important. En effet, certains emplois dépendent principalement de la demande locale exprimée par les consommateurs de la zone, et sont ainsi fortement liés aux évolutions démographiques. D’autres dépendent plutôt de la demande extérieure, donc de l’activité économique nationale voire internationale. Ainsi, selon que l’appareil productif d’un territoire dépend davantage de l’une ou l’autre demande, les enjeux pour maintenir ses emplois ne seront pas les mêmes. Globalement dans la région, le nombre total d’emplois par habitant se situe au même niveau que la moyenne de province (38 pour 100 habitants) ; cependant des différences apparaissent selon que les emplois dépendent de la demande locale ou extérieure.

Besoins courants de la population : 23 emplois nécessaires pour 100 habitants

Les emplois dits de proximité sont liés à la demande locale (méthodes groupe 1). Avec près de 650 700 emplois, ils représentent ainsi 61 % de l’emploi total de la région en 2016. Ils répondent aux besoins courants, voire quotidiens, de la population et sont localisés près des consommateurs. Les principales activités concernées relèvent du commerce (boulangerie, hypermarchés, restauration… ), des services (salons de coiffure, activité des agences d’intérim, services de nettoyage… ). L’action sociale, de même que l’action publique sont très présentes également, en particulier l’enseignement primaire et secondaire, l’accueil de jeunes enfants, l’hébergement pour personnes âgées (figure 2).

Le nombre d’emplois dits de proximité par habitant (23,1 emplois pour 100 habitants en Bourgogne-Franche-Comté) varie peu selon les régions. Il est malgré tout un peu plus élevé en Île-de-France, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Nouvelle-Aquitaine, régions dans lesquelles ces emplois répondent également aux besoins des touristes (figure 1). Le nombre d’emplois par habitant est le même dans la région qu’en moyenne en province, également dans chaque sous-secteur des emplois dits de proximité. Ainsi, pour 100 habitants, la région compte 3,4 emplois dans le commerce, 3,2 emplois dans l’administration publique, 2,8 emplois dans les activités pour la santé humaine, comme ailleurs.

Figure 1Emplois dits de proximité par habitant : un ratio très stable selon les régionsNombre d’emplois dits de proximité pour 100 habitants en 2016 selon les régions

Emplois dits de proximité par habitant : un ratio très stable selon les régions
Code Région Nombre d’emplois dits de proximité pour 100 habitants
11 ILE DE FRANCE 23,9
24 CENTRE VAL DE LOIRE 22,4
27 BOURGOGNE FRANCHE COMTE 23,1
28 NORMANDIE 23,3
32 HAUTS DE FRANCE 22,2
44 GRAND EST 22,1
52 PAYS DE LA LOIRE 23,3
53 BRETAGNE 23,5
75 NOUVELLE AQUITAINE 24,5
76 OCCITANIE 25,5
84 AUVERGNE RHONE ALPES 26,5
93 PROVENCE ALPES COTE D AZUR 27,5
94 CORSE 28,5
  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Figure 1Emplois dits de proximité par habitant : un ratio très stable selon les régionsNombre d’emplois dits de proximité pour 100 habitants en 2016 selon les régions

  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Figure 2650 700 emplois dits de proximité en Bourgogne-Franche-ComtéCaractéristiques des emplois selon leur lien avec les besoins de la population

650 700 emplois dits de proximité en Bourgogne-Franche-Comté
Bourgogne-Franche-Comté France de province
2016 2008-2016 2016 2008-2016
effectifs effectifs pour 100 habitants évolution annuelle moyenne variation du ratio par habitant effectifs pour 100 habitants évolution annuelle moyenne variation du ratio par habitant
boulangerie 7 735 0,3 - 0,7 - 0,0 0,3 - 0,1 - 0,0
restauration 23 683 0,8 + 1,9 + 0,1 0,9 + 1,7 + 0,1
activités pour la santé humaine 79 208 2,8 + 1,2 + 0,2 2,8 + 0,9 + 0,1
hébergement médico-social et social 34 023 1,2 + 1,8 + 0,2 1,0 + 1,9 + 0,1
action sociale sans hébergement 56 732 2,0 - 0,0 - 0,0 2,0 + 1,6 + 0,2
contruction, eau, gestion des déchets et dépollution 62 511 2,2 - 1,5 - 0,3 2,4 - 0,9 - 0,3
commerce 96 865 3,4 - 0,4 - 0,1 3,4 - 0,2 - 0,2
transports et entreposage 27 426 1,0 - 1,6 - 0,1 0,9 - 1,1 - 0,1
activités immobilières, juridiques, comptables et d'assurances 27 155 1,0 + 0,3 + 0,0 1,1 + 1,0 + 0,0
activités de services administratifs et de soutien 41 451 1,5 + 0,6 + 0,1 1,5 + 0,9 + 0,1
administration publique 89 634 3,2 + 0,4 + 0,1 3,2 + 0,8 + 0,1
enseignement 72 316 2,6 - 0,5 - 0,1 2,5 - 0,0 - 0,1
autres activités de service : coiffure, esthétique, activités des associations 31 915 1,1 - 1,9 - 0,2 1,2 - 0,9 - 0,1
ensemble des emplois dits de proximité 650 655 23,1 - 0,1 - 0,2 23,2 + 0,3 - 0,2
emplois liés aux services dont l'usage est moins fréquent 208 298 7,4 - 0,5 - 0,3 8,0 + 0,5 + 0,1
emplois exposés fréquents 140 080 5,0 - 1,6 - 0,7 4,8 - 1,0 - 0,6
emplois exposés rares 76 364 2,7 - 2,6 - 0,7 2,3 - 2,1 - 0,5
emploi total 1 075 398 38,2 - 0,5 - 1,9 38,3 + 0,0 - 1,3
Population 2 818 300 /// + 0,1 /// /// + 0,5 ///
  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Le nombre d’emplois dit de proximité a peu évolué entre 2008 et 2016

Le nombre d’emplois dit de proximité d’un territoire dépend ainsi directement de la présence des habitants, qu’ils soient résidents ou de passage. Au niveau régional, la population a très peu progressé entre 2008 et 2016 (+ 0,07 % par an), ce qui explique la quasi-stabilité du nombre d’emplois dit de proximité sur la même période (- 0,05 % par an). Cette très légère baisse est imputable en partie au nombre croissant de navetteurs qui vivent aux franges de la région et qui travaillent et consomment davantage en dehors de la région, et près de leur lieu de travail. Dans les autres régions, l’emploi dit de proximité a augmenté. Mais comme en Bourgogne-Franche-Comté, cette dynamique a été très largement comparable à celle de la population.

Ainsi, les emplois dits de proximité, contrairement au reste des emplois, n’ont pas ou très peu été impactés par la crise économique qu’a connue la France à partir de 2008. Le ratio par habitant est resté le même au cours de la période 2008-2016. Les évolutions démographiques récentes montrent cependant que la population régionale diminue et que cette tendance devrait se prolonger sur le long terme en raison notamment du vieillissement de la population. Les habitudes de consommation courantes de la population ont depuis peu été bouleversées par le contexte sanitaire de l’année 2020 et les citoyens aspirent à consommer mieux et de manière plus durable. Ces deux facteurs peuvent, à très court terme, être susceptibles de perturber l’évolution des emplois dits de proximité dans la région comme dans le reste de l’hexagone.

208 300 emplois pour les services dont l’usage est moins fréquent

Aux emplois dits de proximité s’ajoutent les emplois liés aux besoins moins courants des consommateurs locaux. Les activités liées à ces besoins dépendent également davantage de la demande locale que de la demande extérieure (méthode groupe 2). Ces activités génèrent 208 300 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit 19 % de l’emploi total. Les activités de services telles que l’hôtellerie, le commerce de détail de la papeterie, du livre, d’équipements informatiques, y sont surreprésentées, au même titre que les activités créatives, artistiques et de spectacle, l’enseignement supérieur, les activités liées à l’architecture, à la comptabilité, ou encore au transport ferroviaire et urbain. Les emplois correspondants sont surtout l’apanage des plus grandes villes et ont tendance à se concentrer, au plan national comme régional, dans les métropoles.

Depuis 2008, ces activités ont été plus fragilisées. Les emplois associés ont en effet diminué de 0,5 % par an entre 2008 et 2016 en Bourgogne-Franche-Comté, malgré une démographie stable. Ces activités qui dépendent aussi de la demande locale ont pu être soumises à des arbitrages budgétaires, en raison entre autres des variations de niveau de vie des ménages. En effet, contrairement aux services et équipements de proximité, ces activités sont davantage liées aux loisirs et confort matériel. Elles sont moins indispensables dans la vie quotidienne des ménages et donc plus facilement restreintes en cas d’incertitude économique.

Les emplois exposés à la demande extérieure plus présents en Bourgogne-Franche-Comté

Les autres activités présentes sur le territoire national dépendent bien plus de la demande extérieure. La région compte ainsi 216 500 emplois dont l’activité est liée à la demande extérieure, soit 20 % de son emploi total. Ces activités qualifiées d’exposées (méthode groupes 3 et 4) sont les plus dépendantes du contexte économique. Elles sont sensibles aux variations de la demande nationale et mondiale, mais aussi à la concurrence des autres producteurs. Puisqu’elles ne répondent pas à une demande de consommation locale, elles sont susceptibles de s’exercer ailleurs, dans d’autres régions, voire dans d’autres pays. En Bourgogne-Franche-Comté, l’emploi dans les activités exposées est en proportion plus présent qu’ailleurs : 1,5 point de plus qu’en province.

Ces emplois relèvent souvent des secteurs industriels ou agricoles, mais le commerce de gros, de même que certaines branches des services sont également concernés.

Les activités dites exposées les plus fréquentes, réparties sur l’ensemble du territoire national, sont l’élevage de bovins, de volailles, la culture céréalière, la production d’électricité, la fabrication d’emballage et produits plastiques, l’industrie pharmaceutique, le travail du bois, l’industrie du cuir, le commerce de gros de fruits et de légumes, la fabrication de vêtement, les services de la défense, la recherche-développement scientifique. Ensemble, ces activités rassemblent en Bourgogne-Franche-Comté 140 100 emplois en 2016 et ont connu un déclin marqué depuis 2008. Ces emplois ont en effet reculé de 1,6 % par an entre 2008 et 2016.

Automobile, viticulture, production de fromage, des activités emblématiques de la région

Parmi les activités dites exposées à la demande extérieure, certaines sont plus rares et sont souvent emblématiques des emplois d’un territoire. Ces activités rassemblent 76 400 emplois en Bourgogne-Franche-Comté. Parmi elles, la construction de véhicules automobiles, la métallurgie, l’horlogerie, la culture de la vigne, la production de fromage, de condiments, en sont sans doute les exemples les plus illustratifs de la région (figure 3).

C’est dans ces activités que l’emploi a le plus diminué dans la région entre 2008 et 2016 (- 2,6 % par an). Et cette baisse est plus marquée qu’en moyenne en province (- 2,1 % par an).

Leur présence sur un territoire dépend de différents paramètres. En effet, les ressources naturelles ont permis le développement des activités viticoles. L’essor d’une activité peut aussi tenir à l’histoire et aux savoir-faire locaux, comme les activités industrielles de niche, de l’horlogerie et de la lunetterie, implantées de longue date en Bourgogne-Franche-Comté.

Figure 3Des emplois rares qui font la spécificité du territoirePrincipales activités rares liées à la demande extérieure en Bourgogne-Franche-Comté

Des emplois rares qui font la spécificité du territoire
Code EPCI EPCI activité spécifique nombre d’emplois dans l’activité spécifique
200036549 CC Val de Gray autres industries 468
200039758 CC Avallon, Vézelay, Morvan autres industries 476
200041721 CC de la Haute Comté autres industries 299
200069052 CA Grand Belfort autres industries 2 247
200070530 CC du Grand Autunois Morvan autres industries 474
200070910 CC Tille et Venelle autres industries 329
200071884 CC Le Grand Charolais autres industries 160
242100154 CC des Vallées de la Tille et de l'Ignon autres industries 257
242100410 Dijon Métropole autres industries 569
242500338 CC du Grand Pontarlier autres industries 230
243900354 CC de la Station des Rousses-Haut Jura autres industries 187
243900479 CC du Haut-Jura - ARCADE autres industries 538
247000664 CC du Pays de Lure autres industries 153
248900334 CA du Grand Sénonais autres industries 733
248900896 CC Yonne Nord autres industries 166
248900938 CC du Jovinien autres industries 138
249000241 CC du Sud Territoire autres industries 294
200006682 CA Beaune, Côte et Sud - Communauté Beaune-Chagny-Nolay viticulture 2 414
200039642 CC Le Tonnerrois en Bourgogne viticulture 159
200067080 CC Chablis, Villages et Terroirs viticulture 1 435
200067114 CA de l'Auxerrois viticulture 431
200067130 CC de Puisaye-Forterre viticulture 51
200067916 CC Cœur de Loire viticulture 429
200069615 CC Bresse Haute Seille viticulture 130
200069698 CC Mâconnais - Tournugeois viticulture 566
200070308 CA Mâconnais Beaujolais Agglomération viticulture 1 345
200070894 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges viticulture 1 458
200071595 CC Arbois, Poligny, Salins, Cœur du Jura viticulture 213
200072056 CC Porte du Jura viticulture 79
247104094 CC Sud Côte Chalonnaise viticulture 347
200040293 CC du Clunisois fabrication de produits métalliques 294
200068070 CC Loue-Lison fabrication de produits métalliques 331
200070548 CC La Clayette Chauffailles en Brionnais fabrication de produits métalliques 151
242101434 CC du Pays Châtillonnais fabrication de produits métalliques 161
245804406 CA de Nevers fabrication de produits métalliques 480
247000722 CC du Pays d'Héricourt fabrication de produits métalliques 110
247000854 CC des 1000 étangs fabrication de produits métalliques 395
247100589 CA Le Grand Chalon fabrication de produits métalliques 1 642
248900383 CC de l'Agglomération Migennoise fabrication de produits métalliques 131
200023075 CC du Pays de Maîche Horlogerie 303
242500361 CU du Grand Besançon Métropole Horlogerie 307
242504116 CC du Val de Morteau Horlogerie 382
200039055 CC Ouche et Montagne industrie agroalimentaire 126
200068294 CC des Deux Vallées Vertes industrie agroalimentaire 181
200069623 CC Champagnole Nozeroy Jura industrie agroalimentaire 116
200071116 CA ECLA (Espace Communautaire Lons Agglomération) industrie agroalimentaire 809
200071538 CC Terres de Bresse industrie agroalimentaire 199
200071579 CC Bresse Louhannaise Intercom' industrie agroalimentaire 804
200071645 CC Saint Cyr Mère Boitier entre Charolais et Mâconnais industrie agroalimentaire 225
242504181 CC des Portes du Haut-Doubs industrie agroalimentaire 160
242504488 CC Altitude 800 industrie agroalimentaire 77
242504496 CC du Plateau de Frasne et du Val de Drugeon (CFD) industrie agroalimentaire 82
247000698 CC des Monts de Gy industrie agroalimentaire 152
200065647 CA Pays de Montbéliard Agglomération Industrie automobile 8 427
200070316 CC Entre Arroux, Loire et Somme Industrie automobile 1 217
245801063 CC Loire et Allier Industrie automobile 144
247000011 CA de Vesoul Industrie automobile 1 678
200010650 CA du Grand Dole Industrie chimique 1 069
200067429 CC Haut Nivernais-Val d'Yonne Industrie chimique 127
200026573 CC Haut-Jura Saint-Claude Métallurgie 238
200041879 CC Terres de Saône Métallurgie 287
200067304 CC Serein et Armance Métallurgie 482
200067700 CC Sud Nivernais Métallurgie 932
200068088 CC Les Bertranges Métallurgie 147
242101459 CC du Pays d'Alésia et de la Seine Métallurgie 132
242101491 CC du Montbardois Métallurgie 949
247100290 CU Le Creusot Montceau-les-Mines Métallurgie 861
248900664 CC de la Vanne et du Pays d'Othe Pas d’activité spécifique 0
247103864 CC du Canton de Semur-en-Brionnais Pas d’activité spécifique 0
247100639 CC de Marcigny Pas d’activité spécifique 0
247000706 CC du Pays Riolais Pas d’activité spécifique 0
247000623 CC des Quatre Rivières Pas d’activité spécifique 0
247000367 CC des Combes Pas d’activité spécifique 0
245804497 CC du Nivernais Bourbonnais Pas d’activité spécifique 0
243900610 CC La Grandvallière Pas d’activité spécifique 0
242504447 CC du Doubs Baumois Pas d’activité spécifique 0
242504355 CC du Plateau de Russey Pas d’activité spécifique 0
242500320 CC de Montbenoît Pas d’activité spécifique 0
200069565 CC des Lacs et Montagnes du Haut-Doubs Pas d’activité spécifique 0
200067908 CC Amognes Coeur du Nivernais Pas d’activité spécifique 0
200067882 CC Bazois Loire Morvan Pas d’activité spécifique 0
200067692 CC Tannay-Brinon-Corbigny Pas d’activité spécifique 0
200041861 CC du Triangle Vert Pas d’activité spécifique 0
200041853 CC du Pays de Montbozon et du Chanois Pas d’activité spécifique 0
200040038 CC Saône Doubs Bresse Pas d’activité spécifique 0
200039063 CC Forêts, Seine et Suzon Pas d’activité spécifique 0
247000755 CC du Pays de Luxeuil Pas d’activité spécifique 0
242101442 CC de Saulieu Pas d’activité spécifique 0
200071017 CC des Terres d'Auxois Pas d’activité spécifique 0
248900748 CC du Gâtinais en Bourgogne Pas d’activité spécifique 0
247100647 CC Bresse Nord Intercom Pas d’activité spécifique 0
243901071 CC de la Région d'Orgelet Pas d’activité spécifique 0
200072825 CC Mirebellois et Fontenois Pas d’activité spécifique 0
200071173 CC du Pays Arnay Liernais Pas d’activité spécifique 0
200070902 CC Auxonne Pontailler Val de Saône Pas d’activité spécifique 0
200036150 CC des Hauts du Val de Saône Pas d’activité spécifique 0
200012060 CC Petite Montagne Pas d’activité spécifique 0
243900719 CC du Pays des Lacs Pas d’activité spécifique 0
243900412 CC Jura Sud Pas d’activité spécifique 0
242504371 CC du Pays de Sancey-Belleherbe Pas d’activité spécifique 0
200071207 CC de Pouilly-en-Auxois/Bligny-sur-Ouche Pas d’activité spécifique 0
200067890 CC Morvan Sommets et Grands Lacs Pas d’activité spécifique 0
248900524 CC de l'Aillantais Pas d’activité spécifique 0
247103765 CC Entre Saône et Grosne Pas d’activité spécifique 0
247000821 CC Rahin et Chérimont Pas d’activité spécifique 0
247000714 CC du Pays de Villersexel Pas d’activité spécifique 0
243901089 CC de la Plaine Jurassienne Pas d’activité spécifique 0
243900560 CC Jura Nord Pas d’activité spécifique 0
243900420 CC du Val d'Amour Pas d’activité spécifique 0
242101509 CC Rives de Saône Pas d’activité spécifique 0
200069540 CC Norge et Tille Pas d’activité spécifique 0
200069060 CC des Vosges du Sud Pas d’activité spécifique 0
200042414 CC Bresse Revermont 71 Pas d’activité spécifique 0
200041887 CC du Val Marnaysien Pas d’activité spécifique 0
200039709 CC du Serein Pas d’activité spécifique 0
200000925 CC de la Plaine Dijonnaise Pas d’activité spécifique 0
200071140 CA Moulins Communauté Pas d’activité spécifique 0
200070332 CC des Savoir-Faire Pas d’activité spécifique 0
200067668 CC de la Cléry, du Betz et de l'Ouanne Pas d’activité spécifique 0
  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Figure 3Des emplois rares qui font la spécificité du territoirePrincipales activités rares liées à la demande extérieure en Bourgogne-Franche-Comté

  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Dans les grandes agglomérations, l’emploi dépend surtout de la demande locale

Au sein de la région, selon les intercommunalités, le poids des activités liées à la demande locale et celui lié à la demande extérieure sont très variables et exposent différemment chaque territoire au contexte économique et démographique (figure 4).

Dans les grandes intercommunalités de Besançon, Nevers, Mâcon, Dijon, Pontarlier, Auxerre, Lons-le-Saunier et Vesoul, les emplois sont davantage dépendants de la demande émise localement. Les emplois dits de proximité y sont très présents, supérieurs ou égaux à 30 emplois pour 100 habitants. Les activités dédiées aux besoins plus occasionnels de la population s’y concentrent également. Dans ces grands pôles d’emplois, les activités de proximité comme celles plus occasionnelles, permettent de satisfaire les besoins des habitants, mais également ceux des personnes de passage, qui viennent y travailler quotidiennement. Le développement des emplois dits de proximité dans ces grandes villes se fait au détriment des intercommunalités plus résidentielles qui les entourent. Ainsi à Arc-sur-Tille, Genlis, Brazey-en-Plaine autour de Dijon, à Marnay, Fraisans, Ornans, près de Besançon ou encore à Héricourt sous l’influence de Belfort et Montbéliard, le nombre d’emplois dits de proximité par habitants est deux fois moins élevé. Dans ces territoires, c’est davantage la dépendance vis-à-vis de la demande extérieure, quand l’emploi industriel ou agricole y est développé, qui est plus marquée.

Figure 4Gueugnon, Saint-Florentin, Melisey, des intercommunalités dont l’emploi dépend fortement de la demande extérieureTypologie des intercommunalités selon que leur emploi dépend davantage de la demande locale ou de la demande extérieure

Gueugnon, Saint-Florentin, Melisey, des intercommunalités dont l’emploi dépend fortement de la demande extérieure - Note lecture : pour chaque EPCI, la dépendance à la demande locale est mesurée par le nombre d’emplois dits de proximité par habitant. La dépendance à la demande extérieure est mesurée par le poids des emplois exposés fréquents et rares dans l’emploi total. Les EPCI sont ensuite classées selon que la dépendance à la demande locale (et respectivement de l’extérieur) est plus ou moins marquée par rapport à la moyenne régionale.
Code EPCI EPCI Typo
249000241 CC du Sud Territoire dépendance extérieure +
248900664 CC de la Vanne et du Pays d'Othe dépendance extérieure +
247104094 CC Sud Côte Chalonnaise dépendance extérieure +
247103864 CC du Canton de Semur-en-Brionnais dépendance extérieure +
247100639 CC de Marcigny dépendance extérieure +
247000706 CC du Pays Riolais dépendance extérieure +
247000623 CC des Quatre Rivières dépendance extérieure +
247000367 CC des Combes dépendance extérieure +
245804497 CC du Nivernais Bourbonnais dépendance extérieure +
243900610 CC La Grandvallière dépendance extérieure +
243900479 CC du Haut-Jura - ARCADE dépendance extérieure +
243900354 CC de la Station des Rousses-Haut Jura dépendance extérieure +
242504488 CC Altitude 800 dépendance extérieure +
242504447 CC du Doubs Baumois dépendance extérieure +
242504355 CC du Plateau de Russey dépendance extérieure +
242504116 CC du Val de Morteau dépendance extérieure +
242500320 CC de Montbenoît dépendance extérieure +
242101459 CC du Pays d'Alésia et de la Seine dépendance extérieure +
200071579 CC Bresse Louhannaise Intercom' dépendance extérieure +
200070548 CC La Clayette Chauffailles en Brionnais dépendance extérieure +
200069623 CC Champagnole Nozeroy Jura dépendance extérieure +
200069565 CC des Lacs et Montagnes du Haut-Doubs dépendance extérieure +
200068294 CC des Deux Vallées Vertes dépendance extérieure +
200067908 CC Amognes Coeur du Nivernais dépendance extérieure +
200067882 CC Bazois Loire Morvan dépendance extérieure +
200067692 CC Tannay-Brinon-Corbigny dépendance extérieure +
200067130 CC de Puisaye-Forterre dépendance extérieure +
200041879 CC Terres de Saône dépendance extérieure +
200041861 CC du Triangle Vert dépendance extérieure +
200041853 CC du Pays de Montbozon et du Chanois dépendance extérieure +
200040293 CC du Clunisois dépendance extérieure +
200040038 CC Saône Doubs Bresse dépendance extérieure +
200039063 CC Forêts, Seine et Suzon dépendance extérieure +
247000755 CC du Pays de Luxeuil dépendance extérieure + et locale +
242101491 CC du Montbardois dépendance extérieure + et locale +
242101442 CC de Saulieu dépendance extérieure + et locale +
200071595 CC Arbois, Poligny, Salins, Coeur du Jura dépendance extérieure + et locale +
200071017 CC des Terres d'Auxois dépendance extérieure + et locale +
200069698 CC Mâconnais - Tournugeois dépendance extérieure + et locale +
200065647 CA Pays de Montbéliard Agglomération dépendance extérieure + et locale +
200036549 CC Val de Gray dépendance extérieure + et locale +
200006682 CA Beaune, Côte et Sud - Communauté Beaune-Chagny-Nolay dépendance extérieure + et locale +
248900748 CC du Gâtinais en Bourgogne dépendance extérieure ++
248900383 CC de l'Agglomération Migennoise dépendance extérieure ++
247100647 CC Bresse Nord Intercom dépendance extérieure ++
247000698 CC des Monts de Gy dépendance extérieure ++
243901071 CC de la Région d'Orgelet dépendance extérieure ++
242101434 CC du Pays Châtillonnais dépendance extérieure ++
242100154 CC des Vallées de la Tille et de l'Ignon dépendance extérieure ++
200072825 CC Mirebellois et Fontenois dépendance extérieure ++
200072056 CC Porte du Jura dépendance extérieure ++
200071538 CC Terres de Bresse dépendance extérieure ++
200071173 CC du Pays Arnay Liernais dépendance extérieure ++
200070902 CC Auxonne Pontailler Val de Saône dépendance extérieure ++
200070894 CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges dépendance extérieure ++
200069615 CC Bresse Haute Seille dépendance extérieure ++
200068070 CC Loue-Lison dépendance extérieure ++
200067700 CC Sud Nivernais dépendance extérieure ++
200041721 CC de la Haute Comté dépendance extérieure ++
200036150 CC des Hauts du Val de Saône dépendance extérieure ++
200026573 CC Haut-Jura Saint-Claude dépendance extérieure ++
200023075 CC du Pays de Maîche dépendance extérieure ++
200012060 CC Petite Montagne dépendance extérieure ++
247000854 CC des 1000 étangs dépendance extérieure +++
245801063 CC Loire et Allier dépendance extérieure +++
243900719 CC du Pays des Lacs dépendance extérieure +++
243900412 CC Jura Sud dépendance extérieure +++
242504496 CC du Plateau de Frasne et du Val de Drugeon (CFD) dépendance extérieure +++
242504371 CC du Pays de Sancey-Belleherbe dépendance extérieure +++
242504181 CC des Portes du Haut-Doubs dépendance extérieure +++
200071645 CC Saint Cyr Mère Boitier entre Charolais et Mâconnais dépendance extérieure +++
200070910 CC Tille et Venelle dépendance extérieure +++
200070316 CC Entre Arroux, Loire et Somme dépendance extérieure +++
200067304 CC Serein et Armance dépendance extérieure +++
200067080 CC Chablis, Villages et Terroirs dépendance extérieure +++
248900938 CC du Jovinien dépendance locale +
247100290 CU Le Creusot Montceau-les-Mines dépendance locale +
247000664 CC du Pays de Lure dépendance locale +
200071884 CC Le Grand Charolais dépendance locale +
200071207 CC de Pouilly-en-Auxois/Bligny-sur-Ouche dépendance locale +
200070530 CC du Grand Autunois Morvan dépendance locale +
200069052 CA Grand Belfort dépendance locale +
200067916 CC Loire, Vignobles et Nohain dépendance locale +
200067890 CC Morvan Sommets et Grands Lacs dépendance locale +
200039758 CC Avallon, Vézelay, Morvan dépendance locale +
200039642 CC Le Tonnerrois en Bourgogne dépendance locale +
248900334 CA du Grand Sénonais dépendance locale ++
247100589 CA Le Grand Chalon dépendance locale ++
200067429 CC Haut Nivernais-Val d'Yonne dépendance locale ++
200010650 CA du Grand Dole dépendance locale ++
247000011 CA de Vesoul dépendance locale +++
245804406 CA de Nevers dépendance locale +++
242500361 CA du Grand Besançon dépendance locale +++
242500338 CC du Grand Pontarlier dépendance locale +++
242100410 Dijon Métropole dépendance locale +++
200071116 CA ECLA (Espace Communautaire Lons Agglomération) dépendance locale +++
200070308 CA Mâconnais Beaujolais Agglomération dépendance locale +++
200067114 CA de l'Auxerrois dépendance locale +++
248900896 CC Yonne Nord pas de dépendance particulière
248900524 CC de l'Aillantais pas de dépendance particulière
247103765 CC Entre Saône et Grosne pas de dépendance particulière
247000821 CC Rahin et Chérimont pas de dépendance particulière
247000722 CC du Pays d'Héricourt pas de dépendance particulière
247000714 CC du Pays de Villersexel pas de dépendance particulière
243901089 CC de la Plaine Jurassienne pas de dépendance particulière
243900560 CC Jura Nord pas de dépendance particulière
243900420 CC du Val d'Amour pas de dépendance particulière
242101509 CC Rives de Saône pas de dépendance particulière
200069540 CC Norge et Tille pas de dépendance particulière
200069060 CC des Vosges du Sud pas de dépendance particulière
200068088 CC Les Bertranges pas de dépendance particulière
200042414 CC Bresse Revermont 71 pas de dépendance particulière
200041887 CC du Val Marnaysien pas de dépendance particulière
200039709 CC du Serein pas de dépendance particulière
200039055 CC Ouche et Montagne pas de dépendance particulière
200000925 CC de la Plaine Dijonnaise pas de dépendance particulière
200071140 CA Moulins Communauté sans objet
200070332 CC des Savoir-Faire sans objet
200067668 CC de la Cléry, du Betz et de l'Ouanne sans objet
  • Note lecture : pour chaque EPCI, la dépendance à la demande locale est mesurée par le nombre d’emplois dits de proximité par habitant. La dépendance à la demande extérieure est mesurée par le poids des emplois exposés fréquents et rares dans l’emploi total. Les EPCI sont ensuite classées selon que la dépendance à la demande locale (et respectivement de l’extérieur) est plus ou moins marquée par rapport à la moyenne régionale.
  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Figure 4Gueugnon, Saint-Florentin, Melisey, des intercommunalités dont l’emploi dépend fortement de la demande extérieureTypologie des intercommunalités selon que leur emploi dépend davantage de la demande locale ou de la demande extérieure

  • Note lecture : pour chaque EPCI, la dépendance à la demande locale est mesurée par le nombre d’emplois dits de proximité par habitant. La dépendance à la demande extérieure est mesurée par le poids des emplois exposés fréquents et rares dans l’emploi total. Les EPCI sont ensuite classées selon que la dépendance à la demande locale (et respectivement de l’extérieur) est plus ou moins marquée par rapport à la moyenne régionale.
  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

De nombreux territoires moins peuplés exposés à la demande extérieure

L’emploi exposé est plus présent en moyenne dans la région. Ainsi, parmi les 119 intercommunalités, le poids des emplois exposés est élevé, supérieur à 28 % pour 21 d’entre elles, comme Ornans, Nuits-Saint-Georges ou Saint-Amour. Il est plus élevé encore, supérieur à 35 %, pour 12 autres. Sont notamment concernées les intercommunalités situées en deuxième couronne de grandes agglomérations, dont l’appareil productif est très spécialisé, pour peu d’emplois dits de proximité. Ainsi, à Selongey, Valdahon, Saint-Florentin et Moirans-en-Montagne, l’emploi exposé représente plus de 40 % de l’emploi total. À l’inverse, le niveau d’emplois dits de proximité y est relativement faible et avoisine 15 emplois pour 100 habitants, contre 23 en moyenne régionale.

Enfin, certains territoires présentent une double exposition, à savoir une certaine dépendance à la demande locale et une dépendance, souvent un peu plus marquée à la demande extérieure. Les intercommunalités davantage isolées, loin de l’influence des grands pôles d’emplois sont les plus concernées. L’économie locale y est plus autocentrée et le nombre d’emplois dits de proximité proche de la valeur régionale, car les besoins quotidiens des consommateurs sont satisfaits localement. Parallèlement, l’appareil productif de ces territoires est tourné vers l’industrie ou l’agriculture. C’est notamment le cas des intercommunalités de Luxeuil, de Gray, de Montbéliard, de Poligny, de Beaune ou encore de Montbard. Ces zones sont à la fois des pôles d’équipement de proximité pour leurs habitants et ceux des territoires voisins et des pôles d’emplois très spécialisés. Se positionner sur des activités rares et tournées vers l’extérieur, notamment en termes de qualification des emplois, peut être une vraie opportunité, et l’ouverture vers des marchés extérieurs est aussi une source de richesse.

Encadré - Une hiérarchie des activités selon leur lien avec la demande locale et la demande extérieure

Les travaux de Frocrain & Giraud (pour en savoir plus) sur la question des emplois abrités et exposés, constituent le point de départ de cette étude. D’après leurs études, le secteur exposé correspond aux activités de biens et de services pouvant être produits dans un pays ou territoire et consommées dans un autre. Ainsi les emplois du secteur exposé sont en concurrence avec des emplois situés dans d’autres territoires. Ces emplois tendent à se concentrer géographiquement afin de profiter d’économies d’échelle, de l’accès aux infrastructures de transport ou à certaines matières premières. À l’inverse, le secteur abrité produit pour satisfaire exclusivement la demande intérieure et locale. Les emplois de ce secteur ne sont en concurrence qu’avec des emplois implantés dans la même zone Ces activités sont spatialement beaucoup plus dispersées que les activités exposées, puisqu’elles servent à des clients locaux. Elles ont tendance à suivre la répartition de la population et des revenus. Les travaux des deux chercheurs se sont notamment appuyés sur les données du recensement de la population pour estimer l’emploi et de la comptabilité nationale pour estimer la demande adressée aux ménages et aux entreprises. Ces dernières ne sont disponibles qu’à un niveau agrégé de la Nomenclature d’Activité Française (NAF rév. 2) en 88 postes.

La présente étude a pour objectif de mesurer le lien entre la répartition de l’emploi et la répartition de la population à un niveau plus détaillé de la NAF. Les données du recensement de la population ont ainsi été utilisées pour disposer de l’emploi selon les 732 postes de la NAF. Les répartitions des emplois et de la population par zone d’emploi ont été comparées à l’aide d’un indice de Gini pour ces 732 activités. Ce calcul permet in fine de mesurer simplement la dépendance d’une activité à la présence de la population locale. Ce lien est représenté par un indice compris entre 0 et 1. Plus l’indice est proche de 0, plus la répartition de l’emploi correspond à celle de la population sur le territoire, synonyme que l’emploi dépend essentiellement de la demande locale. À l’inverse, un indice proche de 1 signifie que la répartition de l’emploi ne dépend pas de la répartition de la population, donc dépend davantage de la demande extérieure. Les indices de Gini ainsi obtenus pour les 732 sous-classes ont été hiérarchisés et répartis en 4 groupes d’emplois (figure encadré), du groupe ayant les indices les plus faibles, à ceux ayant les indices les plus élevés. Les groupes se distinguent ainsi les uns des autres par leur lien avec la demande locale ou la demande extérieure.

Les activités de la NAF peuvent être réparties en 4 groupes selon leur lien avec la demande locale

  • Source : Insee, RP 2016 (enquêtes annuelles de recensement de la population de 2014 à 2018)

Pour en savoir plus

P. Frocrain et P. Giraud, « L’évolution de l’emploi dans les secteurs exposés et abrités en France », Économie et statistiques n° 503-504, 2018.

M. Chassard, « Petites villes de Bourgogne-Franche-Comté : un passé démographique et industriel qui contribue au déficit de croissance », Insee Analyses Bourgogne-Franche-Comté n° 38, juillet 2018.