Informations rapides
30 avril 2020
2020 - n° 107
Au premier trimestre 2020, le PIB chute de –5,8 %Comptes nationaux trimestriels - première estimation (PIB) - premier trimestre 2020

Au premier trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) en volume baisse fortement : –5,8 %, soit la baisse la plus forte sur l’historique de la série trimestrielle, depuis 1949. En particulier, elle est plus forte que celles enregistrées lors du premier trimestre 2009 (–1,6 %) ou au deuxième trimestre 1968 (–5,3 %). L’évolution négative du PIB au premier trimestre 2020 est principalement liée à l’arrêt des activités « non essentielles » dans le contexte de la mise en place du confinement à partir de la mi-mars.

Les dépenses de consommation des ménages chutent (–6,1 %) ainsi que la formation brute de capital fixe (FBCF), de manière encore plus prononcée (–11,8 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks diminue fortement : elle contribue pour –6,6 points à l’évolution du PIB.

Les exportations chutent également ce trimestre (–6,5 %), de même que les importations, mais de manière légèrement moins marquée (–5,9 %). Au total, le commerce extérieur contribue négativement à la croissance du PIB : –0,2 point, après –0,1 point au trimestre précédent. À l’inverse, les variations de stocks y contribuent positivement (+0,9 point).

Informations rapides
No 107
Paru le : Paru le 30/04/2020
Prochaine parution le : 29/01/2021 à 07h30 - quatrième trimestre 2020
Avertissement

Les méthodes d’estimation de la Première estimation des comptes trimestriels ont été modifiées pour tenir compte du confinement de la population française depuis la mi-mars dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Ces modifications sont détaillées dans la note méthodologique jointe à cette publication (https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/4485040/Compte_m_PET12020.pdf). Toutefois, cette première estimation reste fragile et est davantage susceptible d’être révisée dans les prochaines publications des comptes trimestriels. De plus, étant donné les fortes évolutions attendues pour les trimestres suivants, les acquis d’évolution pour l’année 2020, qui supposent une évolution nulle sur le reste de l’année, ne sont pas interprétables. Ils ne sont donc pas diffusés dans cette publication.

Au premier trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) en volume baisse fortement : –5,8 %, soit la baisse la plus forte sur l’historique de la série trimestrielle, depuis 1949. En particulier, elle est plus forte que celles enregistrées lors du premier trimestre 2009 (–1,6 %) ou au deuxième trimestre 1968 (–5,3 %). L’évolution négative du PIB au premier trimestre 2020 est principalement liée à l’arrêt des activités « non essentielles » dans le contexte de la mise en place du confinement à partir de la mi-mars.

Les dépenses de consommation des ménages chutent (–6,1 %) ainsi que la formation brute de capital fixe (FBCF), de manière encore plus prononcée (–11,8 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks diminue fortement : elle contribue pour –6,6 points à l’évolution du PIB.

Les exportations chutent également ce trimestre (–6,5 %), de même que les importations, mais de manière légèrement moins marquée (–5,9 %). Au total, le commerce extérieur contribue négativement à la croissance du PIB : –0,2 point, après –0,1 point au trimestre précédent. À l’inverse, les variations de stocks y contribuent positivement (+0,9 point).

Le produit intérieur brut et ses composantes

Le produit intérieur brut et ses composantes ()
Consommation Investissement Variations de stocks Commerce extérieur PIB
2005-T1 0.36 0.13 0.16 -0.41 0.2
2005-T2 0.27 0.16 -0.19 -0.06 0.2
2005-T3 0.37 0.2 -0.25 0.17 0.5
2005-T4 0.39 0.12 0.46 -0.23 0.7
2006-T1 0.61 0.13 -0.3 0.36 0.8
2006-T2 0.38 0.44 0.08 0.09 1.0
2006-T3 -0.04 0.12 0.13 -0.23 0.0
2006-T4 0.59 0.37 0.15 -0.36 0.8
2007-T1 0.45 0.39 0.09 -0.14 0.8
2007-T2 0.64 0.29 0.03 -0.22 0.7
2007-T3 0.56 0.28 -0.24 -0.25 0.4
2007-T4 0.23 0.1 -0.05 -0.06 0.2
2008-T1 -0.21 0.32 -0.07 0.4 0.4
2008-T2 0.05 -0.22 0.0 -0.28 -0.5
2008-T3 0.09 -0.23 0.11 -0.29 -0.3
2008-T4 0.04 -0.72 -0.33 -0.4 -1.4
2009-T1 0.09 -0.95 -0.75 -0.01 -1.6
2009-T2 0.51 -0.53 -0.59 0.52 -0.1
2009-T3 0.16 -0.22 0.06 0.17 0.2
2009-T4 0.61 0.13 0.95 -1.01 0.7
2010-T1 0.2 0.2 -0.76 0.77 0.4
2010-T2 0.18 0.25 0.37 -0.28 0.5
2010-T3 0.39 0.26 0.35 -0.41 0.6
2010-T4 0.46 0.15 -0.18 0.28 0.7
2011-T1 0.45 0.01 1.13 -0.55 1.0
2011-T2 -0.63 0.09 0.09 0.52 0.1
2011-T3 0.12 0.04 -0.09 0.17 0.2
2011-T4 -0.12 0.32 -0.64 0.71 0.3
2012-T1 0.27 -0.07 -0.03 -0.08 0.1
2012-T2 0.0 -0.18 -0.16 0.16 -0.2
2012-T3 0.08 0.05 0.14 -0.07 0.2
2012-T4 0.17 -0.07 -0.17 0.01 -0.1
2013-T1 0.16 -0.2 0.04 -0.03 0.0
2013-T2 0.28 0.1 0.2 0.1 0.7
2013-T3 0.05 0.01 0.26 -0.33 0.0
2013-T4 0.48 0.14 -0.05 -0.11 0.5
2014-T1 -0.2 -0.1 0.38 0.0 0.1
2014-T2 0.36 -0.02 0.2 -0.38 0.2
2014-T3 0.37 0.01 0.11 -0.01 0.5
2014-T4 0.26 -0.07 -0.08 -0.01 0.1
2015-T1 0.28 0.2 0.18 -0.21 0.5
2015-T2 0.15 -0.17 -0.43 0.4 -0.1
2015-T3 0.26 0.26 0.51 -0.61 0.4
2015-T4 0.06 0.24 0.32 -0.41 0.2
2016-T1 0.68 0.21 -0.35 0.1 0.6
2016-T2 0.18 -0.03 -0.71 0.26 -0.3
2016-T3 0.1 0.08 0.43 -0.4 0.2
2016-T4 0.57 0.21 -0.37 0.2 0.6
2017-T1 0.22 0.54 0.74 -0.69 0.8
2017-T2 0.27 0.21 -0.6 0.78 0.7
2017-T3 0.45 0.26 0.13 -0.17 0.7
2017-T4 0.08 0.2 0.06 0.43 0.8
2018-T1 0.19 0.02 -0.08 0.11 0.2
2018-T2 -0.1 0.18 0.12 -0.03 0.2
2018-T3 0.24 0.18 -0.38 0.23 0.3
2018-T4 0.26 0.2 -0.17 0.22 0.5
2019-T1 0.31 0.17 0.2 -0.31 0.4
2019-T2 0.19 0.32 -0.24 0.03 0.3
2019-T3 0.34 0.28 -0.12 -0.25 0.3
2019-T4 0.27 0.01 -0.45 0.09 -0.1
2020-T1 -3.8 -2.79 0.91 -0.17 -5.8

Le produit intérieur brut et ses composantes

  • Source : Insee

Le PIB et ses composantes en volumes chaînés

variations t/t-1, en %, données CVS-CJO
Le PIB et ses composantes en volumes chaînés (variations t/t-1, en %, données CVS-CJO)
2019 T2 2019 T3 2019 T4 2020 T1 2019
PIB 0,3 0,3 -0,1 -5,8 1,3
Importations -0,2 0,6 -0,3 -5,9 2,3
Dép. conso. ménages 0,2 0,4 0,3 -6,1 1,3
Dép. conso. APU* 0,4 0,5 0,5 -2,4 1,3
FBCF 1,4 1,2 0,0 -11,8 3,7
Exportations -0,1 -0,2 0,0 -6,5 2,0
Contributions :
Demande intérieure finale hors stocks 0,5 0,6 0,3 -6,6 1,8
Variations de stocks -0,2 -0,1 -0,5 0,9 -0,4
Commerce extérieur 0,0 -0,2 0,1 -0,2 -0,1
  • * APU : administrations publiques
  • ** ENF : entreprises non financières
  • Les volumes sont mesurés aux prix de l'année précédente chaînés et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS-CJO).
  • Source : Insee

Forte baisse de la production totale

La production totale de biens et services baisse fortement (−5,5 %). Elle baisse le plus dans la construction (−12,6 %), tandis que la production de biens se réduit de −4,8 % et la production manufacturière diminue de −5,6 %. La production de services marchands se réduit au total de 5,7 %.

Production, consommation et FBCF : principales composantes

variations t/t-1, en %, données CVS-CJO
Production, consommation et FBCF : principales composantes (variations t/t-1, en %, données CVS-CJO)
2019 T2 2019 T3 2019 T4 2020 T1 2019
Production branche 0,3 0,3 -0,3 -5,5 1,6
Biens -0,4 -0,7 -1,5 -4,8 -0,2
Ind. manufacturière -0,7 -0,7 -1,5 -5,8 -0,1
Construction 0,7 0,5 -0,4 -12,6 2,2
Services marchands 0,6 0,6 0,1 -5,7 2,5
Services non marchands 0,4 0,5 0,5 -2,1 1,4
Consommation des ménages 0,2 0,4 0,3 -6,1 1,3
Alimentaire 0,0 -0,6 0,5 2,4 -1,8
Énergie 0,6 -0,2 -1,0 -4,8 -0,2
Biens fabriqués -0,6 1,5 1,0 -16,3 1,4
Services 0,4 0,4 0,2 -5,2 1,8
FBCF 1,4 1,2 0,0 -11,8 3,7
Produits manufacturés 0,9 1,1 -0,9 -13,0 3,8
Construction 1,1 0,7 -0,1 -13,8 2,4
Services marchands 2,0 1,9 0,8 -8,8 5,2
  • Source : Insee

Chute inédite de la consommation des ménages

La consommation des ménages chute au premier trimestre 2020 (–6,1 %), tant du côté des biens (–7,3 % ) que du côté des services (–5,2 %). S’agissant des biens, la consommation de biens fabriqués chute lourdement (–16,3 %) et les dépenses en énergie baissent (−4,8 %) en raison notamment de températures clémentes et d’une forte baisse des achats de carburants. En revanche, les dépenses alimentaires augmentent nettement (+2,4 % après +0,5 %).

L’investissement chute lourdement

Au premier trimestre 2020, la FBCF totale chute lourdement (–11,8 %). En particulier, l’investissement diminue dans la construction (−13,8 %) en lien avec l’arrêt de chantiers lors de la deuxième quinzaine du mois de mars.

Le commerce extérieur recule et pèse légèrement sur la croissance du PIB

Au premier trimestre 2020, les importations diminuent fortement (−5,9 %), notamment les biens manufacturés. Les exportations diminuent de façon un peu plus marquée (−6,5 %). Au total, la contribution des échanges extérieurs à la croissance du PIB est légèrement négative ce trimestre (−0,2 point après −0,1 point).

Les variations de stocks contribuent positivement à la croissance

Au premier trimestre 2020, les variations de stocks contribuent positivement à la croissance du PIB (+0,9 point après −0,4 point) en particulier dans les biens manufacturés.

Revenu disponible brut et ratios des comptes des ménages

variations t/t-1, en %, données CVS-CJO
Revenu disponible brut et ratios des comptes des ménages (variations t/t-1, en %, données CVS-CJO)
2019 T2 2019 T3 2019 T4 2020 T1 2019
RDB 0,3 0,7 0,9 3,2
RDB (pouvoir d'achat) -0,2 0,5 0,7 2,1
RDB par uc* (pouvoir d'achat) -0,3 0,4 0,6 1,5
RDB ajusté (pouvoir d'achat) 0,0 0,5 0,7 1,9
Taux d'épargne (niveau) 14,7 14,7 15,1 14,9
Taux d'épargne financière (niveau) 4,3 4,2 4,6 4,5
  • * uc : unité de consommation
  • Source : Insee

Ratios des comptes des sociétés non financières

niveaux en %, données CVS-CJO
Ratios des comptes des sociétés non financières (niveaux en %, données CVS-CJO)
2019 T2 2019 T3 2019 T4 2020 T1 2019
Taux de marge 32,8 32,9 33,0 32,8
Taux d'investissement 24,5 24,7 24,8 24,6
Taux d'épargne 24,1 23,5 24,4 23,9
Taux d'autofinancement 98,3 95,0 98,4 97,3
  • Source : Insee

Dépenses, recettes et besoin de financement des administrations publiques

niveaux, données CVS-CJO
Dépenses, recettes et besoin de financement des administrations publiques (niveaux, données CVS-CJO)
2019 T2 2019 T3 2019 T4 2020 T1 2019
En milliards d'euros
Dépenses totales 336,5 338,4 339,8 1348,9
Recettes totales 318,6 322,4 318,9 1276,0
Capacité (+) ou besoin (–) de financement -17,9 -16,1 -20,9 -72,9
En % de PIB
Capacité (+) ou besoin (–) de financement -3,0 -2,6 -3,4 -3,0
  • Source : Insee

Révisions

L’estimation de la croissance du PIB au quatrième trimestre 2019 est confirmée à −0,1 %. De légères révisions des différents agrégats se compensent ; depuis la précédente publication, de nouvelles informations ont été intégrées et les coefficients de correction des variations saisonnières (CVS) ont été actualisés, en excluant le mois de mars de la période d’estimation.

Pour en savoir plus

Prochaine publication : le 29 mai 2020 à 08h45

Prochaine publication : le 29 mai 2020 à 08h45


: bureau-de-presse@insee.fr
: