Populations légales de Nouvelle-Calédonie en 2019Recensement de la population

Chiffres détaillés
Paru le : Paru le 12/03/2020
- mars 2020

Populations légales des communes de Nouvelle-Calédonie en 2019Recensement de la population

Chiffres détaillés

Paru le : 12/03/2020

Décret n° 2020-157 du 25 février 2020 authentifiant les résultats du recensement de la Nouvelle-Calédonie effectué en 2019.

Communes Population municipale (1) Population comptée à part Population totale 2019 (avec doubles comptes) (3) = (1) + (2)
totale (2) dont : au titre de l'appartenance à une tribu de la commune
01. Belep 867 852 818 1 719
02. Boulouparis 3 315 385 354 3 700
03. Bourail 5 531 878 553 6 409
04. Canala 3 701 2 327 2 284 6 028
05. Dumbéa 35 873 377 0 36 250
06. Farino 712 6 0 718
07. Hienghène 2 454 1 524 1 469 3 978
08. Houaïlou 3 955 2 198 2 065 6 153
09. Île-des-Pins (L’) 2 037 1 010 971 3 047
10. Kaala-Gomen 1 803 550 515 2 353
11. Koné 8 144 1 078 918 9 222
12. Koumac 3 981 469 344 4 450
13. La Foa 3 552 472 279 4 024
14. Lifou 9 195 13 958 13 687 23 153
15. Maré 5 757 7 578 7 407 13 335
16. Moindou 681 161 153 842
17. Mont-Dore (Le) 27 620 720 498 28 340
18. Nouméa 94 285 1 797 0 96 082
19. Ouégoa 2 118 875 835 2 993
20. Ouvéa 3 401 5 296 5 217 8 697
21. Païta 24 563 888 438 25 451
22. Poindimié 5 006 1 646 1 341 6 652
23. Ponérihouen 2 420 1 971 1 883 4 391
24. Pouébo 2 144 1 672 1 614 3 816
25. Pouembout 2 752 537 125 3 289
26. Poum 1 435 680 656 2 115
27. Poya 2 802 582 531 3 384
28. Sarraméa 572 357 349 929
29. Thio 2 524 860 804 3 384
30. Touho 2 380 1 123 953 3 503
31. Voh 2 856 754 666 3 610
32. Yaté 1 667 1 027 1 017 2 694
33. Kouaoua 1 304 526 520 1 830
Ensemble des communes 271 407 55 134 49 264 326 541

Pour comprendre

Populations légales de Nouvelle-Calédonie

Décret n° 2020-157 du 25 février 2020 authentifiant les résultats du recensement de la Nouvelle-Calédonie effectué en 2019.

Définitions


La population comptée à part :

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui ont conservé un lien avec la commune, notamment :

  • les personnes se considérant comme appartenant à une tribu de la commune et qui résident habituellement dans une autre commune ;
  • les personnes mineures dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune ;
  • les personnes ayant une résidence familiale dans la commune et résidant dans une communauté située dans une autre commune ; la communauté faisant partie de la liste suivante : services de moyens ou longs séjours des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales, communautés religieuses, casernes ou établissements militaires ;
  • les personnes majeures de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale dans la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études.

La population municipale :

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune, dans un logement ou une communauté, les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensées sur le territoire de la commune.


La population totale :

La population totale est la somme de la population municipale et de la population comptée à part.

Pour comprendre

Populations légales dans les collectivités d'outre-mer et Mayotte

Le recensement de la population des collectivités d'outre-mer (COM) relève, selon les cas, des articles 156 ou 157 du titre V de la loi n° 2002-276 du 27 février 2002. Les populations légales sont authentifiées par un décret publié au Journal Officiel, sous la responsabilité de l'Insee.

Pour les COM de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, la collecte, le traitement et l'exploitation statistique sont réalisés dans le cadre général du recensement rénové (article 156). Leurs populations légales sont actualisées chaque année.

Les autres COM et Mayotte procèdent, par dérogation (article 157), à des recensements généraux de la population tous les cinq ans. L'exploitation statistique de ces recensements est de la responsabilité de l'institut de statistiques compétent : l'Insee pour Mayotte, l'institut de statistique local pour chacune des trois collectivités du Pacifique.

Décret n° 2020-157 du 25 février 2020 authentifiant les résultats du recensement de la Nouvelle-Calédonie effectué en 2019.

Définitions