À Marseille, le regain démographique modifie peu les disparités spatiales

Jean-Jacques Arrighi, Jérôme Domens, Chantal Joseph, Sophie Rivière (Insee)

Après 25 ans de déclin démographique, Marseille se repeuple depuis 1999. Parmi les 111 quartiers que compte la ville, 85 gagnent des habitants entre 1999 et 2015. La population progresse particulièrement dans les quartiers résidentiels périphériques de l’est et du nord-est, dans la ceinture est du centre-ville, ainsi que dans des quartiers concernés par des opérations de rénovation urbaine.

Avec la croissance de la population, les caractéristiques socio-démographiques de Marseille évoluent. Le taux d’activité progresse globalement. Avec le développement des cadres et professions intermédiaires, les ouvriers et employés ne sont plus prédominants.

Dans une large mesure, ces évolutions prolongent les disparités spatiales ancrées de longue date. L’appétence des cadres pour les quartiers de la rade sud s’accentue, et les ouvriers et employés restent majoritaires dans de nombreux quartiers, au nord du Lacydon et au sud-est. Si un changement est perceptible dans des quartiers en réhabilitation, la situation des anciens quartiers industriels évolue peu.

Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur
No 74
Paru le : Paru le 11/09/2019
Jean-Jacques Arrighi, Jérôme Domens, Chantal Joseph, Sophie Rivière (Insee)
Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur  No 74 - septembre 2019

Depuis 1999, un regain démographique à Marseille

Depuis le début des années 2000, Marseille renoue avec un certain dynamisme démographique. La commune avait perdu 110 000 habitants entre 1975 et 1999, elle en gagne 63 000 entre 1999 et 2015, sous l’effet conjugué d’un renforcement de l’excédent naturel et d’une réduction du déficit migratoire.

Ce renouveau s’accompagne d'une relocalisation de la population au sein de son territoire particulièrement vaste, subdivisé en 111 quartiers (sources et méthode).

Sept quartiers de la ville sur dix gagnent des habitants entre 1999 et 2015. La population progresse nettement dans les quartiers résidentiels de l’est et du nord-est, comme les Trois-Lucs, la Valentine, Château-Gombert, les Camoins ou Sainte-Marthe (figure 1). Sur la ceinture est de l’hyper-centre, où la desserte par métro et tramway s’est améliorée, le nombre d’habitants se redresse aussi, comme aux Cinq‑Avenues, à la Blancarde, à Saint-Jean-du-Désert. Ces transformations semblent également rejaillir sur des quartiers alentours comme Baille, la Timone ou le Camas.

À l’inverse, dans de nombreux quartiers du centre-ville, la population résidente continue de décliner, comme aux Grands-Carmes, à Saint-Mauront, Hôtel-de-Ville et Endoume. Elle stagne à la Préfecture, au Pharo, à Notre-Dame-du-Mont ou Noailles. Toutefois, d'autres quartiers centraux se repeuplent, notamment au fil des opérations de rénovation urbaine, qui transforment d'anciennes zones d'activité en zones plus résidentielles. Ce phénomène est visible autour du parc du 26e centenaire : entre 1999 et 2015, la population des quartiers de Menpenti, du Rouet et de la Capelette progresse respectivement de 3,1 %, 2,4 % et 2,3 % en moyenne par an. Dans les 2e et 3e arrondissements, l’effet d’Euroméditerranée semble également apparaître : la population augmente de 1,9 % par an à la Joliette, de 1,5 % à la Villette, de 1,4 % à Saint-Lazare.

Figure 1Croissance démographique dans les quartiers résidentiels de l’est et du nord-estÉvolution annuelle moyenne de la population entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

Croissance démographique dans les quartiers résidentiels de l’est et du nord-est
GRD_QUART lib_quartier Population 1999 Population 2015 Évolution annuelle moyenne (en %)
1320201 ARENC 1422 1650 0,9
1320501 BAILLE 9585 11234 1,0
1320301 BELLE DE MAI 12190 15233 1,4
1320101 BELSUNCE 8622 9694 0,7
1320701 BOMPARD 4188 4220 0,0
1321402 BON SECOURS 11116 11410 0,2
1320801 BONNEVEINE 4706 4941 0,3
1320903 CARPIAGNE 193 1155 11,8
1320601 CASTELLANE 6570 7063 0,5
1320102 CHAPITRE 7221 7232 0,0
1321301 CHATEAU-GOMBERT 3406 6238 3,9
1320403 CHUTES LAVIE 8141 9383 0,9
1320404 CINQ AVENUES 12859 13804 0,4
1320702 ENDOUME 5658 4760 -1,1
1321104 EOURES 1257 1518 1,2
1320202 GRANDS CARMES 9629 7474 -1,6
1320203 HOTEL DE VILLE 6676 6081 -0,6
1321601 L'ESTAQUE 5994 6119 0,1
1321102 LA BARASSE 2476 2504 0,1
1320401 LA BLANCARDE 13957 15660 0,7
1321503 LA CABUCELLE 7386 8248 0,7
1321504 LA CALADE 5956 6425 0,5
1321001 LA CAPELETTE 8306 12039 2,3
1320503 LA CONCEPTION 9084 9685 0,4
1321302 LA CROIX ROUGE 3621 6280 3,5
1321506 LA DELORME 5939 5620 -0,3
1321202 LA FOURRAGERE 7277 7814 0,4
1320204 LA JOLIETTE 6855 9303 1,9
1321105 LA MILLIERE 2869 2927 0,1
1320905 LA PANOUSE 5867 5784 -0,1
1320805 LA PLAGE 2337 2800 1,1
1321106 LA POMME 18153 17875 -0,1
1321308 LA ROSE 13537 13528 0,0
1321006 LA TIMONE 4713 5242 0,7
1321109 LA TREILLE 652 903 2,1
1321110 LA VALBARELLE 9761 9248 -0,3
1321111 LA VALENTINE 2372 3343 2,2
1320304 LA VILETTE 6804 8570 1,5
1321511 LA VISTE 4966 6484 1,7
1320902 LE CABOT 10757 10828 0,0
1320502 LE CAMAS 14517 16619 0,8
1321403 LE CANET 7311 7580 0,2
1321404 LE MERLAN 8439 10020 1,1
1320704 LE PHARO 5929 6059 0,1
1320906 LE REDON 5289 5088 -0,2
1320807 LE ROUET 9078 13293 2,4
1321101 LES ACCATES 905 2004 5,1
1321401 LES ARNAVAUX 6340 5270 -1,1
1321501 LES AYGALADES 6224 6385 0,2
1320901 LES BAUMETTES 7235 7221 0,0
1321502 LES BORELS 4518 3985 -0,8
1321201 LES CAILLOLS 8881 9974 0,7
1321103 LES CAMOINS 3238 4739 2,4
1320402 LES CHARTREUX 8823 9285 0,3
1321505 LES CROTTES 2565 3300 1,6
1320802 LES GOUDES 423 533 1,5
1320703 LES ILES 95 103 0,5
1321304 LES MEDECINS 1065 1152 0,5
1321305 LES MOURETS 1677 1888 0,7
1321306 LES OLIVES 14565 15460 0,4
1321602 LES RIAUX 787 621 -1,5
1321207 LES TROIS LUCS 4110 5919 2,3
1320602 LODI 8520 8769 0,2
1321303 MALPASSE 10340 11242 0,5
MARSEILLE MARSEILLE 797491 861635 0,5
1320904 MAZARGUES 17116 16942 -0,1
1321002 MENPENTI 2712 4414 3,1
1321203 MONTOLIVET 11477 12112 0,3
1320803 MONTREDON 4858 5363 0,6
1320103 NOAILLES 4570 4822 0,3
1320603 NOTRE DAME DU MONT 7045 7302 0,2
1321507 NOTRE DAME LIMITE 10590 12061 0,8
1320104 OPERA 4033 4631 0,9
1320604 PALAIS DE JUSTICE 5323 5625 0,3
1321307 PALAMA 2318 2264 -0,1
1320804 PERIER 12706 13072 0,2
1320806 POINTE ROUGE 9054 8492 -0,4
1321003 PONT DE VIVAUX 3914 4204 0,4
1320605 PREFECTURE 3615 3571 -0,1
1320705 ROUCAS BLANC 4030 3710 -0,5
1321603 SAINT ANDRE 4009 4108 0,2
1321508 SAINT ANTOINE 5997 6745 0,7
1321204 SAINT BARNABE 12187 11960 -0,1
1321405 SAINT BARTHELEMY 15920 17014 0,4
1320105 SAINT CHARLES 7973 8607 0,5
1320808 SAINT GINIEZ 13836 13800 0,0
1321604 SAINT HENRI 5718 5543 -0,2
1321205 SAINT JEAN DU DESERT 2920 3469 1,1
1321309 SAINT JEROME 9608 10516 0,6
1321406 SAINT JOSEPH 5095 5718 0,7
1321206 SAINT JULIEN 9552 9793 0,2
1321310 SAINT JUST 13347 14535 0,5
1320706 SAINT LAMBERT 9400 9193 -0,1
1320302 SAINT LAZARE 9499 11878 1,4
1321509 SAINT LOUIS 7461 9825 1,7
1321004 SAINT LOUP 15341 14961 -0,2
1321107 SAINT MARCEL 9550 9991 0,3
1320303 SAINT MAURONT 13214 12012 -0,6
1321108 SAINT MENET 2287 2261 -0,1
1321311 SAINT MITRE 6690 8802 1,7
1320504 SAINT PIERRE 8200 9243 0,8
1321005 SAINT TRONC 14177 14870 0,3
1320707 SAINT VICTOR 6673 7052 0,3
1320809 SAINTE ANNE 10246 9759 -0,3
1320908 SAINTE MARGUERITE 20707 19547 -0,4
1321407 SAINTE MARTHE 2534 5168 4,6
1320907 SORMIOU 5028 6666 1,8
1320106 THIERS 4969 5360 0,5
1320606 VAUBAN 10087 10560 0,3
1320909 VAUFREGES 568 548 -0,2
1321510 VERDURON 9283 8845 -0,3
1320810 VIELLE CHAPELLE 8102 7870 -0,2
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 1Croissance démographique dans les quartiers résidentiels de l’est et du nord-estÉvolution annuelle moyenne de la population entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

  • Source : Insee, recensements de la population

La population de Marseille a changé en quinze ans

Avec la croissance de la population, la structure socio-démographique de Marseille évolue. Trois tendances caractérisent la ville considérée dans son ensemble.

D’abord, la population de Marseille est moins affectée par le vieillissement que la région et le pays. Entre 1999 et 2015, la part des Marseillais âgés de 60 ans ou plus n’a progressé que d’environ un point, contre + 5 points en moyenne en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En 2015, cette part atteint 24 % à Marseille, contre 28 % dans l’ensemble de la région et 29 % à Nice – mais 19 % à Lyon, Bordeaux ou Montpellier.

Ensuite, la part des actifs parmi les résidents s’accroît. Parmi les Marseillais âgés de 15 à 64 ans, la part de ceux qui travaillent ou recherchent un emploi augmente de 4 points entre 1999 et 2015. Cette évolution n’est pas particulière à Marseille. Elle résulte de l’allongement de la vie active, en lien avec les réformes visant à maintenir les seniors sur le marché du travail, et du développement de l’activité féminine entre 25 et 54 ans.

Enfin, à l’échelle de la commune, ouvriers et employés ne sont plus majoritaires au sein des actifs. En 1999, 57 % des Marseillais occupant ou recherchant un emploi étaient ouvriers ou employés. Ils sont moins de 49 % en 2015. Générale en France, la hausse de la qualification des emplois occupés par les actifs est une tendance de long terme, observée depuis une trentaine d’années (encadré).

Ces évolutions socio-démographiques sont loin de se manifester uniformément dans tous les quartiers de la ville. Elles prolongent, dans une large part, des disparités spatiales importantes et ancrées de longue date à Marseille.

Cadres en centre-ville et cadres à la campagne

Les cadres et professions intellectuelles supérieures privilégient les quartiers centraux de la rade sud, où ils représentent souvent, en 2015 comme en 1999, plus d’un quart des actifs, voire plus du tiers, comme au Palais-de-Justice, à Périer ou au Roucas-Blanc (figure 2).

De façon presque aussi marquée, ils choisissent souvent de résider plus loin du centre-ville : au sud, à la Pointe-Rouge, à Mazargues, à Bonneveine ou au Cabot, à l’est à Saint-Barnabé. Dans le prolongement de la tradition des « bastides », ils se positionnent aussi fréquemment aux franges de la commune, dans des zones où la densité de population est beaucoup plus réduite : à l’extrême est à Eoures, à la Treille, aux Camoins… et même, dans une moindre mesure, au nord à l’Estaque, à Palama ou aux Mourets.

Entre 1999 et 2015, ces deux tendances anciennes de la « gentrification » marseillaise – au sud du centre ancien et dans les quartiers résidentiels périphériques – sont toujours à l’œuvre. Sur la rade sud, la part des cadres parmi les résidents actifs progresse encore sensiblement à Saint-Lambert, à Bompard, à la Préfecture, à Vauban ou à Castellane (figure 3). Plus loin du centre, c’est aussi le cas à Bonneveine, aux Accates et aux Médecins, d’autant que le phénomène s’étend à certains quartiers limitrophes : Vieille-Chapelle au sud, la Valentine et la Croix-Rouge à l’est.

La carte des zones où le taux de cadres et professions intellectuelles supérieures est notablement élevé recoupe en partie celle du vieillissement de la population marseillaise. Dans ces quartiers résidentiels de la rade sud et de la périphérie, la part des habitants âgés de 60 ans ou plus dépasse fréquemment 30 % en 2015 (24 % sur l’ensemble de la commune). Elle est souvent en hausse prononcée au cours des quinze dernières années dans les quartiers où le taux de cadres progresse, comme aux Mourets, à Vieille-Chapelle ou à Bonneveine.

Figure 2Les cadres privilégient la rade sud et les quartiers résidentiels périphériquesPart des cadres et professions intellectuelles supérieures parmi les actifs résidents en 2015 à Marseille, par quartier

Les cadres privilégient la rade sud et les quartiers résidentiels périphériques
GRD_QUART lib_quartier Part des cadres et professions intellectuelles supérieures (en %)
1320201 ARENC 4
1320501 BAILLE 24
1320301 BELLE DE MAI 6
1320101 BELSUNCE 12
1320701 BOMPARD 39
1321402 BON SECOURS 6
1320801 BONNEVEINE 26
1320903 CARPIAGNE 6
1320601 CASTELLANE 30
1320102 CHAPITRE 25
1321301 CHATEAU-GOMBERT 20
1320403 CHUTES LAVIE 14
1320404 CINQ AVENUES 26
1320702 ENDOUME 34
1321104 EOURES 28
1320202 GRANDS CARMES 15
1320203 HOTEL DE VILLE 20
1321601 L'ESTAQUE 18
1321102 LA BARASSE 12
1320401 LA BLANCARDE 15
1321503 LA CABUCELLE 4
1321504 LA CALADE 6
1321001 LA CAPELETTE 11
1320503 LA CONCEPTION 21
1321302 LA CROIX ROUGE 13
1321506 LA DELORME 6
1321202 LA FOURRAGERE 22
1320204 LA JOLIETTE 17
1321105 LA MILLIERE 8
1320905 LA PANOUSE 27
1320805 LA PLAGE 42
1321106 LA POMME 10
1321308 LA ROSE 5
1321006 LA TIMONE 16
1321109 LA TREILLE 27
1321110 LA VALBARELLE 7
1321111 LA VALENTINE 23
1320304 LA VILETTE 8
1321511 LA VISTE 6
1320902 LE CABOT 28
1320502 LE CAMAS 29
1321403 LE CANET 4
1321404 LE MERLAN 12
1320704 LE PHARO 21
1320906 LE REDON 26
1320807 LE ROUET 26
1321101 LES ACCATES 31
1321401 LES ARNAVAUX 4
1321501 LES AYGALADES 6
1320901 LES BAUMETTES 24
1321502 LES BORELS 5
1321201 LES CAILLOLS 13
1321103 LES CAMOINS 24
1320402 LES CHARTREUX 13
1321505 LES CROTTES 3
1320802 LES GOUDES 19
1320703 LES ILES 21
1321304 LES MEDECINS 25
1321305 LES MOURETS 22
1321306 LES OLIVES 10
1321602 LES RIAUX 16
1321207 LES TROIS LUCS 20
1320602 LODI 22
1321303 MALPASSE 6
MARSEILLE MARSEILLE 18
1320904 MAZARGUES 26
1321002 MENPENTI 18
1321203 MONTOLIVET 19
1320803 MONTREDON 23
1320103 NOAILLES 17
1320603 NOTRE DAME DU MONT 27
1321507 NOTRE DAME LIMITE 5
1320104 OPERA 23
1320604 PALAIS DE JUSTICE 36
1321307 PALAMA 24
1320804 PERIER 41
1320806 POINTE ROUGE 28
1321003 PONT DE VIVAUX 13
1320605 PREFECTURE 32
1320705 ROUCAS BLANC 49
1321603 SAINT ANDRE 7
1321508 SAINT ANTOINE 5
1321204 SAINT BARNABE 26
1321405 SAINT BARTHELEMY 3
1320105 SAINT CHARLES 28
1320808 SAINT GINIEZ 30
1321604 SAINT HENRI 10
1321205 SAINT JEAN DU DESERT 17
1321309 SAINT JEROME 9
1321406 SAINT JOSEPH 6
1321206 SAINT JULIEN 20
1321310 SAINT JUST 9
1320706 SAINT LAMBERT 27
1320302 SAINT LAZARE 7
1321509 SAINT LOUIS 3
1321004 SAINT LOUP 11
1321107 SAINT MARCEL 8
1320303 SAINT MAURONT 4
1321108 SAINT MENET 21
1321311 SAINT MITRE 14
1320504 SAINT PIERRE 16
1321005 SAINT TRONC 12
1320707 SAINT VICTOR 28
1320809 SAINTE ANNE 34
1320908 SAINTE MARGUERITE 15
1321407 SAINTE MARTHE 11
1320907 SORMIOU 24
1320106 THIERS 25
1320606 VAUBAN 31
1320909 VAUFREGES 29
1321510 VERDURON 5
1320810 VIELLE CHAPELLE 29
  • Source : Insee, recensement de la population 2015

Figure 2Les cadres privilégient la rade sud et les quartiers résidentiels périphériquesPart des cadres et professions intellectuelles supérieures parmi les actifs résidents en 2015 à Marseille, par quartier

  • Source : Insee, recensement de la population 2015

Figure 3L’appétence des cadres pour le sud et la lointaine périphérie se prolongeÉvolution de la part des cadres et professions intellectuelles supérieures parmi les actifs résidents entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

L’appétence des cadres pour le sud et la lointaine périphérie se prolonge
GRD_QUART lib_quartier Évolution de la part des cadres et professions intellectuelles supérieures (en points)
1320909 VAUFREGES 18
1321602 LES RIAUX 16
1320802 LES GOUDES 13
1320706 SAINT LAMBERT 13
1320701 BOMPARD 12
1321304 LES MEDECINS 12
1320502 LE CAMAS 11
1321307 PALAMA 10
1321111 LA VALENTINE 10
1321002 MENPENTI 10
1320705 ROUCAS BLANC 10
1320810 VIELLE CHAPELLE 10
1320601 CASTELLANE 10
1320807 LE ROUET 9
1320801 BONNEVEINE 9
1321601 L'ESTAQUE 9
1321101 LES ACCATES 9
1320605 PREFECTURE 9
1320204 LA JOLIETTE 9
1320606 VAUBAN 9
1320102 CHAPITRE 8
1321003 PONT DE VIVAUX 8
1321302 LA CROIX ROUGE 8
1321006 LA TIMONE 8
1320707 SAINT VICTOR 7
1320704 LE PHARO 7
1320603 NOTRE DAME DU MONT 7
1320901 LES BAUMETTES 6
1320106 THIERS 6
1320604 PALAIS DE JUSTICE 6
1320404 CINQ AVENUES 6
1321204 SAINT BARNABE 6
1320805 LA PLAGE 6
1320501 BAILLE 6
1321102 LA BARASSE 6
1320905 LA PANOUSE 5
1320202 GRANDS CARMES 5
1320105 SAINT CHARLES 5
1321604 SAINT HENRI 5
1321301 CHATEAU-GOMBERT 5
1320401 LA BLANCARDE 5
1320809 SAINTE ANNE 5
1321205 SAINT JEAN DU DESERT 5
1320104 OPERA 5
1320902 LE CABOT 5
1320904 MAZARGUES 5
1320504 SAINT PIERRE 5
1320203 HOTEL DE VILLE 4
1321407 SAINTE MARTHE 4
1320803 MONTREDON 4
1320906 LE REDON 4
1321103 LES CAMOINS 4
MARSEILLE MARSEILLE 4
1320101 BELSUNCE 4
1320103 NOAILLES 4
1320907 SORMIOU 4
1321105 LA MILLIERE 4
1321106 LA POMME 4
1321001 LA CAPELETTE 3
1320702 ENDOUME 3
1320908 SAINTE MARGUERITE 3
1320402 LES CHARTREUX 3
1321511 LA VISTE 3
1321504 LA CALADE 3
1321104 EOURES 3
1321202 LA FOURRAGERE 3
1321110 LA VALBARELLE 3
1321310 SAINT JUST 3
1320806 POINTE ROUGE 3
1321404 LE MERLAN 3
1321311 SAINT MITRE 3
1321603 SAINT ANDRE 2
1321004 SAINT LOUP 2
1320304 LA VILETTE 2
1321306 LES OLIVES 2
1321510 VERDURON 2
1320403 CHUTES LAVIE 2
1321201 LES CAILLOLS 2
1321005 SAINT TRONC 2
1321203 MONTOLIVET 2
1321508 SAINT ANTOINE 2
1321109 LA TREILLE 2
1321107 SAINT MARCEL 2
1320503 LA CONCEPTION 2
1321501 LES AYGALADES 2
1320301 BELLE DE MAI 2
1321308 LA ROSE 1
1321402 BON SECOURS 1
1321305 LES MOURETS 1
1321303 MALPASSE 1
1320303 SAINT MAURONT 1
1320804 PERIER 1
1321505 LES CROTTES 1
1320201 ARENC 1
1320602 LODI 1
1321502 LES BORELS 1
1321507 NOTRE DAME LIMITE 1
1321309 SAINT JEROME 1
1321503 LA CABUCELLE 0
1321206 SAINT JULIEN 0
1321401 LES ARNAVAUX 0
1320302 SAINT LAZARE 0
1321509 SAINT LOUIS 0
1321405 SAINT BARTHELEMY 0
1321403 LE CANET 0
1320903 CARPIAGNE 0
1320808 SAINT GINIEZ 0
1321406 SAINT JOSEPH 0
1321207 LES TROIS LUCS -1
1321506 LA DELORME -4
1321108 SAINT MENET -6
1320703 LES ILES -16
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 3L’appétence des cadres pour le sud et la lointaine périphérie se prolongeÉvolution de la part des cadres et professions intellectuelles supérieures parmi les actifs résidents entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

  • Source : Insee, recensements de la population

Ouvriers et employés restent majoritaires dans la moitié des quartiers

A contrario, les cadres et les professions intellectuelles supérieures résident rarement au nord du centre-ville, de Belsunce à Saint-Mauront et d’Arenc à la Belle-de-Mai. Encore plus au nord, ils représentent en 2015 moins de 10 % des actifs dans un vaste triangle entre les Crottes, Notre-Dame-Limite et Saint-Jérôme. C’est aussi le cas au sud-est, dans les zones d’activité de la vallée de l’Huveaune, comme à la Valbarelle ou Saint-Marcel. Cet évitement est particulièrement prononcé dans les zones et anciennes zones d’activités portuaires : les cadres rassemblent en 2015 moins de 5 % des actifs résidents à Saint-Barthélémy, à Saint-Louis, aux Arnavaux ou au Canet.

Les habitants relevant d’une catégorie intermédiaire – regroupant professions intermédiaires, artisans, commerçants et professions libérales – ont un profil de localisation plus équilibré que les cadres. Malgré de moindres disparités territoriales, ils sont sous-représentés dans les mêmes quartiers populaires du centre ancien et du nord, et surreprésentés dans des quartiers résidentiels périphériques, comme Saint-Julien ou les Trois-Lucs à l’est, la Pointe-Rouge ou le Cabot au sud.

De fait, un quartier de Marseille sur deux demeure, en 2015, majoritairement peuplé par des actifs ouvriers ou employés, de Saint-Tronc (1 habitant sur 2) au Canet (3 habitants sur 4). Ces quartiers occupent schématiquement tout l’espace situé au nord du Lacydon ainsi qu’une grande partie du sud-est de la ville (figure 4). Dans 16 quartiers, les ouvriers et employés rassemblent encore en 2015 plus des deux tiers des habitants actifs, à la Rose et autour d’un axe nord-sud entre Saint-Lazare et Verduron.

Entre 1999 et 2015, la tendance générale est au recul de la prédominance des ouvriers et employés au profit des autres catégories, qui disposent en moyenne de plus hauts revenus : artisans, commerçants et chefs d’entreprises, professions intermédiaires, cadres. Ce phénomène est peu marqué au nord mais patent en centre-ville et autour des zones réhabilitées.

Figure 4Les ouvriers et employés restent majoritaires au nord et au sud-estPart des ouvriers et employés parmi les actifs résidents en 2015 à Marseille, par quartier

Les ouvriers et employés restent majoritaires au nord et au sud-est
GRD_QUART lib_quartier Part des ouvriers et employés (en %)
1321403 LE CANET 74
1321405 SAINT BARTHELEMY 73
1321509 SAINT LOUIS 73
1321504 LA CALADE 72
1320903 CARPIAGNE 70
1321510 VERDURON 70
1321402 BON SECOURS 69
1321503 LA CABUCELLE 69
1320303 SAINT MAURONT 68
1321511 LA VISTE 68
1320302 SAINT LAZARE 68
1321401 LES ARNAVAUX 68
1321505 LES CROTTES 67
1320201 ARENC 67
1320304 LA VILETTE 67
1321308 LA ROSE 66
1321501 LES AYGALADES 66
1321110 LA VALBARELLE 65
1321502 LES BORELS 65
1321406 SAINT JOSEPH 64
1320301 BELLE DE MAI 64
1321303 MALPASSE 64
1321507 NOTRE DAME LIMITE 63
1321508 SAINT ANTOINE 63
1321107 SAINT MARCEL 62
1321604 SAINT HENRI 62
1321506 LA DELORME 61
1321603 SAINT ANDRE 60
1321106 LA POMME 59
1321309 SAINT JEROME 59
1321310 SAINT JUST 59
1321006 LA TIMONE 59
1321306 LES OLIVES 57
1321003 PONT DE VIVAUX 57
1321407 SAINTE MARTHE 57
1320402 LES CHARTREUX 56
1321001 LA CAPELETTE 56
1320202 GRANDS CARMES 55
1320101 BELSUNCE 55
1321004 SAINT LOUP 55
1320103 NOAILLES 55
1321105 LA MILLIERE 54
1320204 LA JOLIETTE 53
1320908 SAINTE MARGUERITE 53
1320504 SAINT PIERRE 53
1320403 CHUTES LAVIE 53
1321102 LA BARASSE 52
1321404 LE MERLAN 52
1321201 LES CAILLOLS 52
1321311 SAINT MITRE 51
1320401 LA BLANCARDE 51
1321205 SAINT JEAN DU DESERT 51
1321602 LES RIAUX 51
1321302 LA CROIX ROUGE 51
1321005 SAINT TRONC 50
MARSEILLE MARSEILLE 49
1321002 MENPENTI 48
1320704 LE PHARO 46
1320203 HOTEL DE VILLE 46
1320104 OPERA 45
1321305 LES MOURETS 44
1321601 L'ESTAQUE 44
1320802 LES GOUDES 43
1320501 BAILLE 43
1321203 MONTOLIVET 43
1320503 LA CONCEPTION 42
1320602 LODI 41
1321111 LA VALENTINE 41
1320803 MONTREDON 41
1320807 LE ROUET 41
1320703 LES ILES 40
1320901 LES BAUMETTES 39
1320909 VAUFREGES 39
1320102 CHAPITRE 39
1321108 SAINT MENET 39
1321206 SAINT JULIEN 39
1320907 SORMIOU 39
1321301 CHATEAU-GOMBERT 39
1320404 CINQ AVENUES 38
1320706 SAINT LAMBERT 38
1320707 SAINT VICTOR 38
1321202 LA FOURRAGERE 38
1321204 SAINT BARNABE 38
1320106 THIERS 37
1320905 LA PANOUSE 37
1320605 PREFECTURE 36
1321207 LES TROIS LUCS 36
1320105 SAINT CHARLES 36
1320603 NOTRE DAME DU MONT 35
1320904 MAZARGUES 35
1320801 BONNEVEINE 35
1320808 SAINT GINIEZ 35
1320502 LE CAMAS 35
1320906 LE REDON 34
1321109 LA TREILLE 34
1320902 LE CABOT 33
1321103 LES CAMOINS 33
1320606 VAUBAN 33
1320601 CASTELLANE 33
1320810 VIELLE CHAPELLE 33
1321307 PALAMA 33
1321304 LES MEDECINS 32
1320809 SAINTE ANNE 30
1320806 POINTE ROUGE 29
1321104 EOURES 28
1320604 PALAIS DE JUSTICE 28
1320805 LA PLAGE 27
1321101 LES ACCATES 26
1320702 ENDOUME 26
1320701 BOMPARD 25
1320804 PERIER 24
1320705 ROUCAS BLANC 19
  • Source : Insee, recensement de la population 2015

Figure 4Les ouvriers et employés restent majoritaires au nord et au sud-estPart des ouvriers et employés parmi les actifs résidents en 2015 à Marseille, par quartier

  • Source : Insee, recensement de la population 2015

Du nouveau autour des zones de réhabilitation urbaine

Dans le centre ancien, la part relative des ouvriers et des employés se replie nettement dans certaines zones concernées, au cours des années 2000, par d’importantes opérations de rénovation urbaine, en particulier la Joliette (2e arrondissement), le Rouet (8e) et Menpenti (10e). Dans ces quartiers, le dynamisme démographique passe par un accroissement sensible du nombre et de la proportion de résidents cadres ou professions intellectuelles supérieures (de + 7 % à + 10 % par an depuis 1999). À la Capelette, un phénomène semblable repose davantage sur les professions intermédiaires, artisans, commerçants et professions libérales. Signe d’un renouvellement de la population, ces évolutions s’accompagnent, en outre, d’une hausse de la part des actifs parmi les 15-64 ans, ainsi que d’un certain rajeunissement des habitants : la part des résidents âgés de 60 ans ou plus diminue nettement, surtout à la Joliette (- 9 points) et Menpenti (- 6 points). À proximité, ou plus à l’est du centre-ville, d’autres quartiers, comme Pont-de-Vivaux, la Timone, la Conception ou le Camas, peuvent être partiellement associés à ces évolutions. Dans certains cas, ces changements peuvent conduire à des disparités importantes de niveau de vie au sein même des quartiers.

Dans les arrondissements du nord de Marseille, la situation évolue aussi pour certains quartiers en croissance démographique où, probablement du fait de l’installation de jeunes actifs, le taux d’activité des habitants augmente : c’est notamment le cas à l’Estaque, au Merlan, à Saint-André, à Saint-Joseph, à Sainte-Marthe ou à Château-Gombert (figure 5). Dans ces quartiers, où une proportion importante des résidences principales a été produite au cours de la dernière décennie, la part des ouvriers et employés parmi les actifs résidents diminue et celles des cadres et/ou des catégories intermédiaires s’accroît.

Certains anciens quartiers industriels perdent des actifs

Dans d’autres quartiers du nord et du sud-est, le déclin des ouvriers et employés va plutôt de pair avec un repli de la population active résidente ou de la part des actifs parmi les résidents. C’est le cas dans certains anciens quartiers industriels, où nombre d’établissements grands et petits ont fermé : le Canet, les Arnavaux, Bon-Secours, la Calade ou la Cabucelle dans la zone des activités portuaires, et dans une moindre mesure la Barasse ou la Valbarelle au sud-est. La transition vers un nouveau modèle de développement semble tarder ici à se concrétiser.

Pour autant, ces évolutions ne sont pas systématiques et des quartiers aux caractéristiques proches peuvent connaître des situations divergentes, traduisant des contextes spécifiques.

Figure 5La part des actifs diminue dans certains anciens quartiers industrielsÉvolution du taux d’activité des résidents de 15 à 64 ans entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

La part des actifs diminue dans certains anciens quartiers industriels
GRD_QUART lib_quartier Taux d’activité 1999 Taux d’activité 2015 Évolution du taux d’activité (en points)
1320903 CARPIAGNE 84 46 -39
1321510 VERDURON 54 38 -16
1321504 LA CALADE 64 54 -10
1321505 LES CROTTES 62 54 -9
1320304 LA VILETTE 62 54 -8
1320302 SAINT LAZARE 58 51 -8
1321507 NOTRE DAME LIMITE 54 47 -7
1321508 SAINT ANTOINE 63 58 -5
1320703 LES ILES 61 56 -5
1321503 LA CABUCELLE 60 55 -5
1321105 LA MILLIERE 64 61 -4
1321402 BON SECOURS 62 58 -4
1320301 BELLE DE MAI 63 61 -2
1321401 LES ARNAVAUX 61 60 -2
1321403 LE CANET 58 57 -1
1320201 ARENC 58 57 -1
1321306 LES OLIVES 66 65 -1
1320901 LES BAUMETTES 48 48 -1
1321509 SAINT LOUIS 58 59 0
1321102 LA BARASSE 67 68 1
1321506 LA DELORME 62 63 1
1320103 NOAILLES 58 59 1
1321106 LA POMME 64 65 1
1321103 LES CAMOINS 63 64 1
1321110 LA VALBARELLE 66 68 1
1320403 CHUTES LAVIE 67 69 1
1320104 OPERA 65 66 2
1321501 LES AYGALADES 57 59 2
1320805 LA PLAGE 67 69 2
1320909 VAUFREGES 52 55 2
1320605 PREFECTURE 66 69 3
1320504 SAINT PIERRE 64 66 3
1320402 LES CHARTREUX 70 73 3
1321303 MALPASSE 57 60 3
1321311 SAINT MITRE 66 69 3
1320705 ROUCAS BLANC 68 71 3
1321006 LA TIMONE 63 66 3
1320102 CHAPITRE 59 62 3
1320303 SAINT MAURONT 53 56 3
1321107 SAINT MARCEL 65 68 3
1321301 CHATEAU-GOMBERT 63 67 3
1321308 LA ROSE 60 64 4
1321104 EOURES 69 72 4
1321604 SAINT HENRI 63 67 4
1320803 MONTREDON 66 70 4
1321502 LES BORELS 56 59 4
MARSEILLE MARSEILLE 63 67 4
1320810 VIELLE CHAPELLE 67 71 4
1321004 SAINT LOUP 65 69 4
1321206 SAINT JULIEN 69 73 4
1320101 BELSUNCE 52 57 4
1320704 LE PHARO 70 74 4
1321005 SAINT TRONC 66 70 4
1320401 LA BLANCARDE 69 74 5
1320801 BONNEVEINE 69 73 5
1320908 SAINTE MARGUERITE 67 72 5
1320105 SAINT CHARLES 68 73 5
1321001 LA CAPELETTE 68 72 5
1320707 SAINT VICTOR 72 77 5
1320604 PALAIS DE JUSTICE 73 78 5
1321101 LES ACCATES 66 71 5
1320404 CINQ AVENUES 70 75 5
1320503 LA CONCEPTION 67 72 5
1320706 SAINT LAMBERT 72 77 5
1321405 SAINT BARTHELEMY 54 59 5
1321003 PONT DE VIVAUX 64 70 6
1321203 MONTOLIVET 68 73 6
1320501 BAILLE 56 62 6
1321309 SAINT JEROME 50 55 6
1321111 LA VALENTINE 68 73 6
1321304 LES MEDECINS 63 69 6
1320806 POINTE ROUGE 65 71 6
1320502 LE CAMAS 70 76 6
1320906 LE REDON 42 48 6
1320809 SAINTE ANNE 68 75 6
1321002 MENPENTI 71 77 6
1320601 CASTELLANE 65 71 6
1321310 SAINT JUST 63 69 6
1320701 BOMPARD 67 74 7
1321201 LES CAILLOLS 65 72 7
1320904 MAZARGUES 66 73 7
1321602 LES RIAUX 57 63 7
1320204 LA JOLIETTE 58 64 7
1320902 LE CABOT 68 74 7
1320602 LODI 65 72 7
1320702 ENDOUME 71 78 7
1320804 PERIER 63 70 7
1321202 LA FOURRAGERE 67 74 8
1321511 LA VISTE 58 66 8
1321601 L'ESTAQUE 63 71 8
1320807 LE ROUET 68 76 8
1320808 SAINT GINIEZ 64 72 8
1321205 SAINT JEAN DU DESERT 67 75 8
1320606 VAUBAN 68 77 9
1321307 PALAMA 61 70 9
1321407 SAINTE MARTHE 63 72 9
1320905 LA PANOUSE 65 74 9
1320106 THIERS 60 70 9
1321603 SAINT ANDRE 55 64 9
1321404 LE MERLAN 54 64 10
1321302 LA CROIX ROUGE 63 74 10
1321204 SAINT BARNABE 65 75 10
1321406 SAINT JOSEPH 55 66 10
1321207 LES TROIS LUCS 66 76 11
1320802 LES GOUDES 64 75 11
1321108 SAINT MENET 61 72 11
1320603 NOTRE DAME DU MONT 66 77 11
1320203 HOTEL DE VILLE 63 74 11
1321109 LA TREILLE 66 78 12
1321305 LES MOURETS 62 74 13
1320907 SORMIOU 60 73 13
1320202 GRANDS CARMES 47 60 14
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 5La part des actifs diminue dans certains anciens quartiers industrielsÉvolution du taux d’activité des résidents de 15 à 64 ans entre 1999 et 2015 à Marseille, par quartier

  • Source : Insee, recensements de la population

Montée en qualification des actifs : une tendance générale

Conséquence de la désindustrialisation et de la montée en qualification liée à l’économie de la connaissance, le principal moteur de l’emploi au cours des trente dernières années est l’augmentation du nombre des cadres et des professions intellectuelles supérieures. Ces emplois sont essentiellement urbains. Dans les dix plus grandes communes de la région, ils ont alimenté les trois quarts de la croissance de l’emploi depuis 1982.

Néanmoins, particularité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce ne sont pas les villes centres des grandes métropoles – Marseille et Nice – qui en ont le plus bénéficié. Les emplois de cadres se sont considérablement développés dans des zones urbaines plus récentes, autour de technopoles périphériques. Le plateau de l’Arbois, à proximité d’Aix-en-Provence, et Sophia Antipolis, entre Cannes, Antibes et Valbonne, sont deux territoires présentant une concentration exceptionnelle d’emplois qualifiés.

Cette particularité régionale rejaillit sur la structure par catégorie socioprofessionnelle des actifs au lieu de résidence. En 2015, 18 % des actifs habitant à Marseille et 17 % de ceux résidant à Nice sont cadres, contre 28 % des Aixois. Entre 1999 et 2015, le part des cadres dans les actifs résidents a davantage progressé à Aix-en-Provence, Valbonne et Antibes qu’à Nice et Marseille. Même constat par rapport à Lyon, Bordeaux, Toulouse ou Montpellier : dans ces villes, la part des cadres résidents devance nettement celles de Marseille et Nice, et sa croissance au cours des années récentes est plus dynamique.

Pour comprendre

Délimités par le décret n° 46-2285 du 18 octobre 1946, en même temps que les 16 arrondissements de Marseille, les 111 quartiers de Marseille constituent une subdivision plus fine de la ville. Ils sont issus des anciens hameaux et « noyaux villageois ». Révélant une origine paroissiale, 30 quartiers portent le nom d’un saint. D’autres, en périphérie, sont des communes absorbées au fil des siècles : les Olives, la Treille, les Goudes, Château-Gombert, les Trois-Lucs… Dans les textes de 1946, seuls les quartiers des sept premiers arrondissements appartiennent à la « zone urbaine dense » et les quartiers du 8e au 16e arrondissements sont réputés relever de la banlieue.

En 2015, le nombre d’habitants des quartiers est compris entre 100 (Les Îles) et 19 600 (Sainte-Marguerite) ; 29 quartiers comptent plus de 10 000 habitants, 16 en abritent moins de 3 000.

Pour en savoir plus

Hocquet M., « Les 111 quartiers de Marseille – Croissance démographique à l’est, déclin au centre-ville », Insee Flash Provence-Alpes-Côte d’Azur n° 25, avril 2016

Caray J., « 490 000 emplois créés entre 1982 et 2014 dont 185 000 hautement qualifiés », Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d’Azur n° 54, novembre 2017

Marchand O., « 50 ans de mutations de l’emploi », Insee Première n° 1312, septembre 2010

Novella S.,« Disparités territoriales de revenus - Un entre soi marqué à Marseille – Aix-en-Provence », Insee Flash Provence-Alpes-Côte d’Azur n° 26, juin 2016

Peraldi M., C.Duport et M.Samson, Sociologie de Marseille, Éditions La Découverte, 2015