Une hausse de l'emploi plus marquée à proximité des métropoles

Olivier Pégaz-Blanc (Insee)

En 2016, six emplois sur dix situés en Provence-Alpes-Côte d'Azur se trouvent dans les trois métropoles de la région. L'emploi a nettement progressé en dix ans au sein d'Aix-Marseille-Provence, à un rythme toutefois plus faible que dans d'autres métropoles comme celles de Montpellier, Toulouse ou Nantes. Au sein des métropoles de Nice et de Toulon, l'emploi n'a guère évolué depuis 2006.

Entre 2006 et 2016, le nombre d'emplois a augmenté dans les intercommunalités proches des métropoles. Souvent en croissance démographique, ces territoires ont bénéficié d'un développement de l'emploi présentiel. Globalement, les navettes domicile-travail entre intercommunalités s'intensifient et le caractère résidentiel de certaines communautés de communes ou d'agglomération s'est grandement accentué. Près d'un actif sur cinq travaillent chaque jour en dehors de leur intercommunalité de résidence et cette tendance s'accentue au fil des années.

Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur
No 73
Paru le : Paru le 05/09/2019
Olivier Pégaz-Blanc (Insee)
Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur  No 73 - septembre 2019

Six emplois sur dix au sein des trois métropoles régionales

En 2016, Provence-Alpes-Côte d’Azur compte près d'1,9 million d'emplois. Comme en 2006, 59 % d'entre eux sont concentrés dans les métropoles de la région : 39 % pour Aix-Marseille-Provence, 11 % pour Nice Côte d’Azur et 9 % pour Toulon-Provence-Méditerranée. Entre 2006 et 2016, le nombre d’emplois a augmenté dans la région au même rythme que la population résidente (+ 0,4 % par an en moyenne). L'emploi a toutefois évolué différemment dans les trois métropoles de la région. Il a progressé au sein d’Aix-Marseille-Provence de près de 0,6 % par an (figure 1). Cette croissance est toutefois très inférieure à celle des métropoles de Montpellier, Toulouse ou Nantes. L'emploi au sein des métropoles de Bordeaux, Lyon et Rennes est également plus dynamique. Au sein des métropoles de Nice et de Toulon, l'emploi n'a guère évolué depuis 2006.

Figure 1Une croissance de l’emploi limitée dans les métropoles de la régionTaux de variation annuel moyen de l’emploi au lieu de travail par EPCI en % entre 2006 et 2016

Une croissance de l’emploi limitée dans les métropoles de la région
EPCI 2019 Libellé de l’EPCI Taux de variation annuel de l’emploi de 2006 à 2016
200000628 CC Rhône Lez Provence 0,7
200004802 CC du Pays de Fayence 0,7
200027100 CC Méditerranée Porte des Maures 0,7
200030195 Métropole Nice Côte d'Azur -0,2
200034700 CA Durance-Lubéron-Verdon Agglomération 1,3
200035087 CA Terre de Provence 0,7
200035319 CA Var Esterel Méditerranée (CAVEM) 0,1
200035723 CC Ventoux Sud 1,6
200036077 CC du Golfe de Saint-Tropez 0,9
200039857 CA du Pays de Grasse 0,8
200039915 CA Cannes Pays de Lérins -0,1
200039931 CC Alpes d'Azur 1,1
200040202 CC Provence Verdon 2,1
200040210 CC Lacs et Gorges du Verdon 2,3
200040442 CA Luberon Monts de Vaucluse -0,3
200040624 CC Pays d'Apt-Luberon 0,3
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan -0,6
200054807 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 0,6
200067320 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 1,9
200067437 CA Provence-Alpes-Agglomération -0,4
200067445 CC Buëch-Dévoluy 1,4
200067452 CC du Guillestrois et du Queyras -0,6
200067742 CC Serre-Ponçon 0,4
200067825 CA Gap-Tallard-Durance 0,9
200068096 CC Champsaur-Valgaudemar 0
200068104 CA de la Provence Verte 1,4
200068625 CC Alpes-Provence-Verdon "Sources de lumière" -0,3
200068765 CC du Sisteronais-Buëch -0,1
200071025 CC Haute-Provence-Pays de Banon 0
200071033 CC Jabron-Lure-Vançon-Durance 2,2
200072304 CC Vallée de l'Ubaye - Serre-Ponçon 0
240400440 CC Pays Forcalquier et Montagne de Lure -0,2
240500439 CC du Briançonnais -0,1
240500462 CC du Pays des Ecrins 0,4
240600551 CA de la Riviera Française -0,1
240600585 CA de Sophia Antipolis 0,4
240600593 CC du Pays des Paillons 0,1
241300375 CC Vallée des Baux-Alpilles (CC VBA) 0,9
241300417 CA d'Arles-Crau-Camargue-Montagnette 0,1
248300394 CA Sud Sainte Baume 0,7
248300410 CC de la Vallée du Gapeau 1,6
248300493 CA Dracénoise 0,6
248300543 Métropole Toulon-Provence-Méditerranée 0,1
248300550 CC Coeur du Var 2,2
248400053 CA Ventoux-Comtat-Venaissin (COVE) 0,5
248400160 CC Aygues-Ouvèze en Provence (CCAOP) -0,4
248400236 CC du Pays Réuni d'Orange -0,1
248400251 CA du Grand Avignon (COGA) 0,1
248400285 CC Territoriale Sud-Luberon 0,7
248400293 CC des Sorgues du Comtat -0,2
248400319 CC du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse 1,2
248400335 CC Vaison Ventoux 0,6
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 1Une croissance de l’emploi limitée dans les métropoles de la régionTaux de variation annuel moyen de l’emploi au lieu de travail par EPCI en % entre 2006 et 2016

  • Source : Insee, recensements de la population

Une activité présentielle prépondérante et encore dynamique dans la métropole d'Aix-Marseille

En 2016, les activités présentielles représentent 71 % de l'emploi régional, soit 6 points de plus qu'à l'échelle nationale. Cette fonction économique est plus développée dans les métropoles niçoise (76 % des emplois) et toulonnaise (plus de 80 % des emplois) que dans Aix-Marseille-Provence (68 %) en raison d’un tissu industriel plus important. Dans cette métropole, le poids de l'activité productive est proche du niveau de l'ensemble des métropoles françaises (32 et 34 % des emplois).

En dix ans, la croissance de l'emploi productif est plus marquée que celle de l'emploi présentiel pour Toulon-Provence-Méditerranée et surtout pour Aix-Marseille-Provence (figure 2). En revanche, dans la métropole Nice Côte d’Azur, où la population a stagné durant dix ans, le repli de l’emploi touche autant les activités présentielles que productives.

Figure 2Dynamisme de la sphère productive d'Aix-Marseille-ProvenceTaux de variation annuel moyen des emplois par sphère dans les métropoles entre 2006 et 2016 (en %)

Dynamisme de la sphère productive d'Aix-Marseille-Provence
Activités présentielles Activités productives Part des activités présentielles Part des activités productives
Aix-Marseille-Provence 0,4 0,9 68 32
Nice Côte d'Azur -0,2 -0,2 76 24
Toulon Provence Méditerranée 0,1 0,4 80 20
Ensemble des 22 métropoles 0,5 0,6 66 34
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 2Dynamisme de la sphère productive d'Aix-Marseille-ProvenceTaux de variation annuel moyen des emplois par sphère dans les métropoles entre 2006 et 2016 (en %)

  • Source : Insee, recensements de la population

L'emploi progresse près des métropoles d'Aix-Marseille et de Toulon

À l'instar d'Aix-Marseille-Provence, le nombre d'emplois a progressé de plus de 0,2 % par an entre 2006 et 2016 dans 10 communautés d'agglomération (CA) et 20 communautés de communes (CC). La plupart des intercommunalités situées à proximité des métropoles d'Aix-Marseille et de Toulon ont gagné de nombreux emplois en dix ans. La hausse est supérieure à 2 % par an dans les CC Coeur du Var et Provence Verdon. Le marché du travail s'est également bien développé au sein de la CA Provence Verte ou dans la CC de la Vallée du Gapeau. Ce dynamisme se retrouve dans la CA Sud Sainte Baume mais à un rythme moindre. Ces territoires deviennent relativement moins résidentiels. Cette tendance se retrouve aussi à l'ouest de la métropole Nice Côte d'Azur : parmi les CA les plus peuplées de la région, celles du Pays de Grasse et de Sophia-Antipolis ont connu aussi une progression de l'emploi relativement importante.

Globalement l'emploi progresse bien dans les intercommunalités varoises. La communauté de communes du Golfe de Saint-Tropez confirme son rôle de pôle économique pour les territoires voisins. La CA Dracénoise a également connu un développement économique rapide. Dans la CC Lacs et Gorges du Verdon, la progression de l'emploi est très soutenue aussi.

Le long de l'axe autoroutier Manosque-Sisteron, mais aussi près de Gap, plusieurs intercommunalités sont également dynamiques en termes d'emplois : les CA Durance-Luberon-Verdon Agglomération et Gap-Tallard-Durance, les CC de Jabron-Lure-Vançon-Durance, Serre-Ponçon Val d'Avance et Buëch-Dévoluy.

Si au sein du Grand Avignon, le nombre d'emplois progresse très peu, l'emploi se développe dans certains EPCI alentour comme la CC Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse à l'est ou la CA Terre de Provence et la CC Vallée des Baux et des Alpilles au sud.

L’emploi baisse significativement dans six intercommunalités

Les intercommunalités perdant de l’emploi sont peu nombreuses dans la région et ces pertes sont généralement assez limitées. Il s’agit souvent de petits EPCI comme la CC du Guillestrois et du Queyras dans les Hautes-Alpes ou la CC Alpes-Provence-Verdon dans les Alpes-de-Haute-Provence. Deux autres intercommunalités sont déficitaires et se situent au nord du Vaucluse, près de la Drôme : les CC Enclave des Papes-Pays de Grignan et Aygues-Ouvèze en Provence.

Deux communautés d'agglomération ont toutefois perdu des emplois. Malgré une population globalement stable depuis dix ans, la sphère présentielle au sein de Provence-Alpes-Agglomération s'est rétractée. La sphère productive nettement moins développée est en revanche en progression. Dans le Vaucluse, la CA Luberon Monts de Vaucluse, où la filière logistique est importante autour de Cavaillon, a perdu de nombreux emplois productifs. Alors que la population résidente s'est accrue en dix ans, la sphère présentielle dans cet EPCI représente également moins d'emplois en 2016 qu'en 2006.

L’emploi présentiel se développe nettement dans les communautés de communes

Comme pour les trois métropoles régionales, la sphère présentielle représente en 2016 près de sept emplois sur dix dans l'ensemble des CA et des CC.

Entre 2006 et 2016, le dynamisme de l'emploi dans la plupart des communautés de communes de la région provient essentiellement de la sphère présentielle (+ 0,5 % et moins de + 0,1 % par an pour la sphère productive). Dans les communautés d’agglomération, la progression de l’emploi est un peu moins élevée (0,3 % par an) mais le poids respectif des deux sphères est moins déséquilibré : sur quatre nouveaux emplois durant cette décennie, un provient de la sphère productive et trois des activités présentielles.

Dans le Var, les emplois liés aux services à la population présente sont en nette progression dans certaines intercommunalités fortement résidentielles et également très touristiques en période estivale, comme la CA de la Provence Verte et la CC Coeur du Var. Ces territoires sont en croissance démographique forte, compte tenu notamment de leur proximité avec les métropoles d'Aix-Marseille et de Toulon. Cette tendance se retrouve autour de Manosque, dans la CA Durance-Lubéron-Verdon Agglomération et dans les Hautes-Alpes à Gap-Tallard-Durance.

En dix ans, l'emploi productif s'est concentré au sein des trois métropoles (+ 0,9 point) au détriment des CA et des CC (figure 3). Il reste dynamique dans certains territoires comme les CA de Sophia Antipolis et du Pays de Grasse ou la CC du Golfe de Saint-Tropez. À l'image du développement démographique, la sphère présentielle se replie dans les métropoles au profit des CA et surtout des CC.

Figure 3Concentration de l'emploi productif dans les métropoles régionalesPart des emplois et de la population selon le type d’EPCI

Concentration de l'emploi productif dans les métropoles régionales - Lecture : en 2016, les trois métropoles régionales regroupent 58,8 % des emplois, soit 0,1 point de moins qu’en 2006 (58,9 %).
Part des emplois Part des emplois de la sphère productive Part des emplois de la sphère présentielle Part de la population
En 2016 (en %) Évolution entre 2006 et 2016 (en point) En 2016 (en %) Évolution entre 2006 et 2016 (en point) En 2016 (en %) Évolution entre 2006 et 2016 (en point) En 2016 (en %) Évolution entre 2006 et 2016 (en point)
Métropoles 58,8 -0,1 58,9 0,9 58,8 -0,5 56,1 -0,7
Communautés d’agglomération 28,9 -0,1 28,9 -0,5 29,0 0,1 29,8 0,3
Communautés de communes 12,2 0,2 12,2 -0,4 12,3 0,4 14,2 0,4
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0
  • Lecture : en 2016, les trois métropoles régionales regroupent 58,8 % des emplois, soit 0,1 point de moins qu’en 2006 (58,9 %).
  • Source : Insee, recensements de la population

Le Grand Avignon, pôle d'activités pour les territoires voisins

Dans la région, une intercommunalité sur quatre compte sur son territoire davantage d'emplois (au lieu de travail) que d'actifs occupés (au lieu de résidence) : le taux de couverture de l'emploi est supérieur à 100. Le Grand Avignon présente le taux de couverture le plus élevé de la région. Pour 100 actifs occupés résidents, l'intercommunalité compte 124 emplois : 74 sont occupés par des résidents et 50 par des non-résidents, vivant dans différents territoires voisins. La CA de Gap-Tallard-Durance comme la CC du Briançonnais ont aussi une fonction de pôle d’activités à l'égard des territoires environnants. C'est également le cas de la CA Cannes Pays de Lérins et de la CC du Golfe de Saint-Tropez.

Figure 4Près de deux actifs résidents sur trois travaillent hors du Pays du PaillonsPart des actifs occupés travaillant hors de leur EPCI de résidence en 2016 (en %)

Près de deux actifs résidents sur trois travaillent hors du Pays du Paillons
EPCI 2019 Libellés EPCI Taux de sortie 2016
200000628 CC Rhône Lez Provence 54,0
200004802 CC du Pays de Fayence 48,5
200027100 CC Méditerranée Porte des Maures 45,0
200030195 Métropole Nice Côte d'Azur 17,3
200034700 CA Durance-Lubéron-Verdon Agglomération 27,0
200035087 CA Terre de Provence 53,5
200035319 CA Var Esterel Méditerranée (CAVEM) 19,6
200035723 CC Ventoux Sud 43,3
200036077 CC du Golfe de Saint-Tropez 6,8
200039857 CA du Pays de Grasse 45,2
200039931 CC Alpes d'Azur 41,6
200040202 CC Provence Verdon 59,0
200040210 CC Lacs et Gorges du Verdon 42,0
200040442 CA Luberon Monts de Vaucluse 41,3
200040624 CC Pays d'Apt-Luberon 20,5
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 38,9
200054807 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 3,7
200067320 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 66,9
200067437 CA Provence-Alpes-Agglomération 19,2
200067445 CC Buëch-Dévoluy 39,6
200067452 CC du Guillestrois et du Queyras 21,4
200067742 CC Serre-Ponçon 27,7
200067825 CA Gap-Tallard-Durance 13,0
200068096 CC Champsaur-Valgaudemar 33,4
200068104 CA de la Provence Verte 45,7
200068625 CC Alpes-Provence-Verdon "Sources de lumière" 21,4
200068765 CC du Sisteronais-Buëch 23,7
200071025 CC Haute-Provence-Pays de Banon 54,4
200071033 CC Jabron-Lure-Vançon-Durance 68,9
200072304 CC Vallée de l'Ubaye - Serre-Ponçon 9,9
240400440 CC Pays Forcalquier et Montagne de Lure 37,8
240500439 CC du Briançonnais 8,0
240500462 CC du Pays des Ecrins 42,0
240600551 CA de la Riviera Française 52,4
240600585 CA de Sophia Antipolis 34,7
240600593 CC du Pays des Paillons 64,7
241300375 CC Vallée des Baux-Alpilles (CC VBA) 49,6
241300417 CA d'Arles-Crau-Camargue-Montagnette 30,3
248300394 CA Sud Sainte Baume 51,1
248300410 CC de la Vallée du Gapeau 70,0
248300493 CA Dracénoise 25,1
248300543 Métropole Toulon-Provence-Méditerranée 13,2
248300550 CC Coeur du Var 49,6
248400053 CA Ventoux-Comtat-Venaissin (COVE) 38,5
248400160 CC Aygues-Ouvèze en Provence (CCAOP) 68,8
248400236 CC du Pays Réuni d'Orange 42,1
248400251 CA du Grand Avignon (COGA) 26,2
248400285 CC Territoriale Sud-Luberon 63,0
248400293 CC des Sorgues du Comtat 62,3
248400319 CC du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse 52,7
248400335 CC Vaison Ventoux 34,1
200039915 CA Cannes Pays de Lérins 28,3
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 4Près de deux actifs résidents sur trois travaillent hors du Pays du PaillonsPart des actifs occupés travaillant hors de leur EPCI de résidence en 2016 (en %)

  • Source : Insee, recensements de la population

Les métropoles de la région comptent autant d'actifs résidents que d'emplois. Cette situation équilibrée ne se retrouve pas au sein des autres métropoles françaises, dont la délimitation est souvent plus resserrée. En effet, Aix-Marseille-Provence est une métropole très étendue intégrant la majeure partie de son espace périurbain. La métropole toulonnaise voit sa proximité avec Marseille limiter son attractivité auprès des actifs des intercommunalités environnantes. Quant à Nice Côte d'Azur, elle est entourée de plusieurs pôles économiques : les CA Sophia Antipolis et Cannes Pays de Lérins, qui font partie de la même aire urbaine que Nice et la Principauté de Monaco.

À l'inverse, neuf intercommunalités comptent moins de deux emplois pour trois actifs occupés. C'est le cas de la CA de la Riviera Française et de la CC du Pays des Paillons (figure 4), où moins d'un actif résident sur deux travaille dans le territoire, tandis que les autres travaillent à Monaco et dans la métropole niçoise. De même, les actifs de la CC de Serre-Ponçon Val d'Avance travaillent fréquemment à Gap et ceux de la CC Provence Verdon dans la métropole Aix-Marseille-Provence.

Les actifs travaillent de plus en plus hors de leur EPCI de résidence, surtout les hommes

Près d'un actif sur cinq ne travaille pas dans l'intercommunalité où il réside. Cela représente près de 400 000 personnes qui travaillent chaque jour dans un autre EPCI, souvent voisin. Cette part des actifs travaillant hors de leur intercommunalité de résidence a progressé en dix ans. Si cette évolution est très faible dans les métropoles (moins d'un point), elle est plus marquée dans les communautés de communes (+ 2 points) et dans les communautés d'agglomération (+ 3 points), souvent situées à proximité des métropoles ou d'axes structurants.

Figure 5Les navettes s'intensifient notamment près du Grand Avignon et de l'A8Taux de variation annuelle du nombre de sortants entre 2006 et 2016 par EPCI

Les navettes s'intensifient notamment près du Grand Avignon et de l'A8
EPCI 2019 Libellé EPCI Sortie 2006 Sortie 2016 Taux de variation annuelle du nombre de sortants entre 2006 et 2016 (en %)
200067452 CC du Guillestrois et du Queyras 545 783 3,7
200040210 CC Lacs et Gorges du Verdon 873 1 217 3,4
200004802 CC du Pays de Fayence 3 868 5 224 3,1
200035723 CC Ventoux Sud 1 389 1 836 2,8
200040681 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 2 525 3 324 2,8
200067825 CA Gap-Tallard-Durance 2 038 2 640 2,6
200068104 CA de la Provence Verte 13 266 16 882 2,4
200067320 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 1 749 2 175 2,2
200040442 CA Luberon Monts de Vaucluse 6 988 8 683 2,2
248400160 CC Aygues-Ouvèze en Provence (CCAOP) 4 420 5 492 2,2
240500439 CC du Briançonnais 599 739 2,1
200040202 CC Provence Verdon 3 938 4 857 2,1
200027100 CC Méditerranée Porte des Maures 5 849 7 192 2,1
200035087 CA Terre de Provence 10 748 13 201 2,1
248300493 CA Dracénoise 8 269 10 142 2,1
248400053 CA Ventoux-Comtat-Venaissin (COVE) 8 203 10 020 2,0
248300550 CC Coeur du Var 6 353 7 737 2,0
200067437 CA Provence-Alpes-Agglomération 2 834 3 436 1,9
200071025 CC Haute-Provence-Pays de Banon 1 740 2 091 1,9
200068096 CC Champsaur-Valgaudemar 1 251 1 501 1,8
200068765 CC du Sisteronais-Buëch 1 805 2 159 1,8
240500462 CC du Pays des Ecrins 1 066 1 266 1,7
200034700 CA Durance-Lubéron-Verdon Agglomération 5 257 6 230 1,7
200054807 Métropole d'Aix-Marseille-Provence 22 269 26 099 1,6
200035319 CA Var Esterel Méditerranée (CAVEM) 6 532 7 649 1,6
248400319 CC du Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse 5 985 7 005 1,6
248400335 CC Vaison Ventoux 1 874 2 169 1,5
248400285 CC Territoriale Sud-Luberon 5 606 6 422 1,4
200068625 CC Alpes-Provence-Verdon "Sources de lumière" 781 886 1,3
200067445 CC Buëch-Dévoluy 1 281 1 453 1,3
200039915 CA Cannes Pays de Lérins 14 844 16 777 1,2
241300375 CC Vallée des Baux-Alpilles (CC VBA) 4 872 5 445 1,1
248400251 CA du Grand Avignon (COGA) 16 503 18 444 1,1
241300417 CA d'Arles-Crau-Camargue-Montagnette 7 990 8 904 1,1
200000628 CC Rhône Lez Provence 4 164 4 636 1,1
248300543 Métropole Toulon-Provence-Méditerranée 18 811 20 885 1,1
200071033 CC Jabron-Lure-Vançon-Durance 1 380 1 532 1,1
240400440 CC Pays Forcalquier et Montagne de Lure 1 058 1 170 1,0
248400236 CC du Pays Réuni d'Orange 6 366 6 998 1,0
248300410 CC de la Vallée du Gapeau 7 911 8 584 0,8
240600585 CA de Sophia Antipolis 23 271 25 090 0,8
200039857 CA du Pays de Grasse 17 906 19 191 0,7
240600551 CA de la Riviera Française 14 593 15 622 0,7
248400293 CC des Sorgues du Comtat 11 068 11 814 0,7
200030195 Métropole Nice Côte d'Azur 34 411 36 410 0,6
200039931 CC Alpes d'Azur 1 522 1 610 0,6
240600593 CC du Pays des Paillons 6 924 7 257 0,5
200040624 CC Pays d'Apt-Luberon 2 145 2 238 0,4
200067742 CC Serre-Ponçon 1 676 1 737 0,4
248300394 CA Sud Sainte Baume 11 398 11 186 -0,2
200072304 CC Vallée de l'Ubaye - Serre-Ponçon 355 337 -0,5
200036077 CC du Golfe de Saint-Tropez 1 683 1 552 -0,8
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 5Les navettes s'intensifient notamment près du Grand Avignon et de l'A8Taux de variation annuelle du nombre de sortants entre 2006 et 2016 par EPCI

  • Source : Insee, recensements de la population

En dix ans, de nombreux actifs occupés ont notamment quitté le Grand Avignon tout en continuant à venir y travailler chaque jour. Ils se sont installés dans plusieurs intercommunalités voisines où le nombre de navetteurs a fortement progressé (figure 5), notamment les trois CA de Luberon Monts de Vaucluse à l'est, Terre de Provence au sud et Ventoux-Comtat-Venaissin au nord. Le nombre de navetteurs a également augmenté en dix ans dans les territoires situés dans le centre varois et le long de l'autoroute A8 (CA Provence Verte, CA Dracénoise, CC du Pays de Fayence). Sud Sainte-Baume, dynamique en termes d'emplois, est la seule CA de la région où le nombre d'actifs travaillant hors de leur intercommunalité de résidence diminue.

Les femmes actives ont tendance à travailler moins souvent hors de leur EPCI de résidence que leurs homologues masculins. Ce résultat se vérifie dans les métropoles comme dans les autres intercommunalités.

Sources

Sont mobilisées dans cette étude les données des recensements de la population 2006 et 2016.

Définitions

Actifs occupés : actifs ayant un emploi (en France ou à l’étranger), comptabilisés au lieu de résidence.

Emplois : emplois occupés par des personnes résidant en France, comptabilisés au lieu de travail. Le recensement de la population ne permet pas de connaître les emplois occupés en France par les actifs vivant à l'étranger.

EPCI : les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre se répartissent en quatre catégories (communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés urbaines et métropoles). 52 EPCI sont présents en Provence-Alpes-Côte d'Azur : trois métropoles, 16 communautés d'agglomération et 33 communautés de communes. Les EPCI sont composés de communes pouvant appartenir à des départements voire à des régions différentes. La communauté d'agglomération du Grand Avignon est composée en partie de communes situées dans le Gard (Occitanie) et cinq communautés de communes de la région sont composées en partie de communes de la Drôme (Auvergne-Rhône-Alpes).

Sphère présentielle : activités mises en œuvre localement visant à satisfaire les besoins des personnes résidentes et des touristes.

Sphère productive : activités visant la production de biens majoritairement consommés hors de la zone et activités de services tournées principalement vers les entreprises de cette sphère.

Taux de couverture de l’emploi : rapport entre le nombre d’emplois (au lieu de travail) et le nombre d’actifs occupés (au lieu de résidence).

Pour en savoir plus

Reynard R., Vallès V., "Les emplois se concentrent très progressivement sur le territoire, les déplacements domicile-travail augmentent", Insee Première n° 1771, septembre 2019

Rouaud P., Winnicki P., "De plus en plus d’habitants des Alpes-Maritimes travaillent à Monaco" Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur n° 71, mai 2019

Desrivierre D., "Les façades atlantique et méditerranéenne conjuguent dynamisme de la population et de l’emploi", Insee Première n° 1752, avril 2019

Michaïlesco F., "Des liens économiques entre territoires grâce aux salaires versés", Insee Analyses Provence-Alpes-Côte d'Azur n° 63, septembre 2018