Internet : un usage inégal selon l'âge, les diplômes et les revenusTechnologies de l'information et de la communication

Auteurs : Xavier Baert, Baptiste Raimbaud

À l’ère du numérique, les nouvelles technologies se sont implantées dans les ménages martiniquais. En 2017, 75 % des martiniquais de plus de 15 ans disposent, à domicile, d’un ordinateur et d’une connexion à Internet, le plus souvent à haut-débit. Néanmoins, de grandes disparités existent entre les générations. Ainsi, plus de la moitié des seniors ne s’est jamais connectée à internet. Les pratiques des internautes martiniquais se sont pas très différentes de celles de l’ensemble des internautes français pour ce qui relève des consultations et de la recherche d’informations. En revanche, l’exiguïté du marché insulaire est un frein au développement du e-commerce.

Auteurs : Xavier Baert, Baptiste Raimbaud
Insee Analyses Martinique  No 33 - juin 2019

En Martinique comme en Guadeloupe, l’usage d’Internet se généralise et s’impose dans les foyers comme un média à part entière. En 2017, trois Martiniquais de plus de 15 ans sur quatre disposent d’un ordinateur à leur domicile ainsi que d’une connexion à Internet (figure 1). Cela reste moins élevé qu’en France métropolitaine où 85 % des personnes ont accès à Internet à domicile. Le haut-débit a, lui aussi, pénétré la majorité des ménages : 92 % des connexions du territoire sont à haut-débit.

Figure 176 % des Martiniquais disposent d'Internet à domicilePart des individus ayant une connexion à Internet par débit et par région (en %)

76 % des Martiniquais disposent d'Internet à domicile
Connexion haut débit à Internet Connexion bas debit à Internet
Martinique 71 5
Guadeloupe 68 9
Guyane 71 7
La Réunion 69 11
France Métropolitaine 79 8
  • Champ : ensemble des personnes résidant en Martinique âgés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Figure 176 % des Martiniquais disposent d'Internet à domicilePart des individus ayant une connexion à Internet par débit et par région (en %)

  • Champ : ensemble des personnes résidant en Martinique âgés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Néanmoins, ce constat se nuance selon les générations. Ainsi, plus de la moitié des seniors n’a jamais utilisé Internet alors qu’ils ne sont qu’un tiers dans ce cas en France métropolitaine. Le niveau d’études et le niveau de revenus s’avèrent également déterminants pour l’utilisation régulière d’Internet.

Un taux d’équipement diffèrent selon l’âge

Une forte inégalité existe entre les générations. Ainsi, 95 % des Martiniquais de moins de 45 ans disposent d’Internet à domicile, comme en Guadeloupe et en France métropolitaine Passé cet âge, le taux d’équipement chute à 83 %, soit huit points de moins qu’en France métropolitaine. La majorité des Martiniquais de plus de 60 ans n’a ni ordinateur, ni Internet, alors que cela ne concerne qu’un tiers des personnes âgées en France métropolitaine qui ont eu un accès plus précoce aux nouvelles technologies qu’aux Antilles-Guyane.

Cette situation s’explique principalement par le niveau de diplôme qui se révèle un facteur déterminant pour l’accès à l’outil informatique et donc à Internet. En effet, alors que seuls 45 % des plus de 60 ans peu ou pas diplômés possèdent un ordinateur, ils sont 96 % parmi les plus diplômés. Parmi l’ensemble des titulaires d’un CAP ou BEP, sept personnes sur huit possèdent un ordinateur. Cette proportion est de six personnes sur huit chez les 60 ans et plus, détenteurs d’un CAP ou d’un BEP, soit une part quasiment double de celle des seniors sans diplôme (figure 2).

Figure 2Un senior sans diplôme sur deux n’a pas d’ordinateur à la maisonPart des personnes disposant d’un ordinateur à domicile selon l'âge et le diplôme en Martinique (en %)

Un senior sans diplôme sur deux n’a pas d’ordinateur à la maison
Diplôme Âge Disposition d'un ordinateur à domicile
Sans Diplôme ou Brevet 15-44 ans 91
45-59 ans 75
60 ans et plus 45
CAP BEP 15-44 ans 97
45-59 ans 88
60 ans et plus 76
BAC 15-44 ans 93
45-59 ans 96
60 ans et plus 82
Diplôme du supérieur 15-44 ans 95
45-59 ans 96
60 ans et plus 96
  • Champ : ensemble des personnes résidant en Martinique âgés de 15 ans ou plus.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Si la majorité des Martiniquais possède un ordinateur et une connexion à Internet, seuls 20 % des personnes âgées et la moitié des 45-60 ans l’utilisent quotidiennement. Chez les jeunes, cette proportion atteint 90 %.

La proportion de Martiniquais ne s’étant jamais connectée à Internet atteint 55 % chez les seniors mais seulement 1,5 % chez les jeunes.

Le coût et le manque de compétences, principaux freins à l’utilisation d’Internet

L’achat d’un ordinateur reste une dépense importante, si bien que seul un ménage gagnant moins de 800 € par mois sur deux en possède un. Parmi ceux dont le revenu dépasse 2 000 euros par mois, le taux d’équipement est de 90 %.

Sur l’ensemble de la population, 8,5 % des Martiniquais identifient l’achat de matériel et le coût de l’abonnement comme le principal frein à l’utilisation d’Internet. Ils sont aussi nombreux (8,5 %) à affirmer que leur maîtrise des nouvelles technologies est insuffisante pour envisager l’acquisition de matériel et le paiement d’un abonnement. Cette raison est invoquée par 20 % des seniors mais par seulement 3 % des jeunes.

Néanmoins, sur l’ensemble de la population, la possession d’un diplôme de l’enseignement supérieur se révèle plus décisive que le niveau de revenus pour l’utilisation quotidienne des nouvelles technologies car leur maîtrise est devenue nécessaire à la réussite dans les études supérieures. Sur l’ensemble de la population, les étudiants sont les plus importants utilisateurs des nouvelles technologies, suivis des actifs (qu’ils soient en emploi ou chômeurs), des inactifs et, enfin, des retraités.

Figure 316 % des personnes âgées trouvent le coût d'Internet trop élevéPart des Martiniquais ne disposant pas d’Internet pour quatre raisons différentes selon l'âge (en %)

16 % des personnes âgées trouvent le coût d'Internet trop élevé - Lecture : 20 % des personnes de 60 ans ou plus n’ont pas Internet à domicile car ils ne maîtrisent pas cet outil.
Coût d'Internet trop élévé Manque de compétence Protection de la vie privée Manque d'utilité
15-29 ans 1,31 2,6 0 0
30-45 ans 3,38 0,74 0,15 0,22
46-60 ans 8,01 4,92 1,75 0,96
60 ans et plus 16,29 20,1 7,19 4,24
  • Note : un individu peut avoir plusieurs raisons de ne pas disposer d’un accès internet.
  • Lecture : 20 % des personnes de 60 ans ou plus n’ont pas Internet à domicile car ils ne maîtrisent pas cet outil.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Figure 316 % des personnes âgées trouvent le coût d'Internet trop élevéPart des Martiniquais ne disposant pas d’Internet pour quatre raisons différentes selon l'âge (en %)

  • Note : un individu peut avoir plusieurs raisons de ne pas disposer d’un accès internet.
  • Lecture : 20 % des personnes de 60 ans ou plus n’ont pas Internet à domicile car ils ne maîtrisent pas cet outil.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Mails, informations sur les produits, santé : principaux motifs de navigation

L’envoi et la réception d’e-mails reste l’activité la plus fréquente des Martiniquais, juste devant la recherche d'informations sur des produits et sur la santé, qui dépasse le taux national. Les internautes martiniquais sont en effet 62 % à utiliser Internet pour se renseigner sur des questions de santé. Ils sont aussi nombreux en Guadeloupe, alors qu’ils ne sont que 50 % dans les territoires ultra-marins non-antillais. Cet intérêt pour la santé est partagé tout autant par les jeunes internautes (68 %) que par les seniors (61 %). Il peut s’expliquer notamment par l’émergence d’une épidémie de zika peu avant la période d’enquête. Parmi les usages les moins fréquents, on trouve la vente en ligne qui semble fortement impactée par les contraintes insulaires et la présence d’un marché de l’occasion utilisant d’autres moyens que les sites habituels. Les autres usages se situent à un niveau équivalent à celui de la métropole. En Martinique, comme en Guadeloupe, la fréquentation des réseaux sociaux n'apparait pas prépondérante : elle n'intervient qu'en septième position dans les motifs de connexion alors qu'elle est en citée en deuxième position en Guyane.

Vendre des produits ou des services est une pratique encore peu répandue dans les ménages martiniquais. Ils sont 12 % contre 30 % en France métropolitaine, 13 % en Guadeloupe, 10 % en Guyane et 24 % à La réunion.

Pour des raisons similaires, la recherche d’information sur des produits est une pratique moins répandue en Martinique (64 %) que dans la France métropolitaine (77 %).

Les Martiniquais consultent davantage les sites de voyage que les habitants de Guyane, Guadeloupe et La Réunion où 40 % des internautes naviguent sur ces sites contre 48 % en Martinique. Ce chiffre est équivalent à celui de la France métropolitaine.

Au cours d’une année, la moitié des internautes martiniquais de plus de 30 ans a déclaré ses revenus au moyen d’Internet. Il faut néanmoins souligner que la déclaration en ligne est devenue obligatoire en 2016, pour les personnes dont les revenus s’élevaient à 40 000 € et plus en 2014. Ce seuil a progressivement été abaissé les années suivantes (15 000 € lors de l’enquête), augmentant alors mécaniquement le nombre de télédéclarants dans la France entière. Parmi les personnes ayant envoyé un formulaire administratif, 40 % des jeunes internautes l’ont fait par internet, contre 25 % des internautes âgés de 30 à 60 ans, et 12 % des seniors. Ceux qui évitent d’utiliser Internet préfèrent aller sur place plutôt que de téléphoner ou envoyer un courrier : c’est le cas de 23 % des jeunes et de 19 % des seniors. L’envoi de courriers administratifs est également pratiqué par les Martiniquais, qu’il s’agisse des jeunes internautes (10 %) ou des seniors (19 %). Parmi les internautes âgés de 60 ans ou plus, 18 % déclarent éviter Internet pour les questions administratives car ils ne maîtrisent pas assez l’outil. Sur l’ensemble de la population des internautes, 10 % redoutent le manque de sécurité des données.

Figure 4Les réseaux sociaux, loin derrière la consultation des mails et des informations commercialesMotifs de connexion à Internet par région (en %)

Les réseaux sociaux, loin derrière la consultation des mails et des informations commerciales - Lecture : 64 % % des internautes de Martinique consultent des sites liés à des informations commerciales.
Guadeloupe Martinique Guyane France métropolitaine
Vente en ligne 12 12 10 28
Emploi 23 25 21 18
Diffuser documents Personnels 32 28 32 30
Téléphoner 32 25 41 37
Voyage 41 48 40 50
Réseaux sociaux 46 45 60 49
Actualité 49 56 48 60
Infos santé 55 60 45 50
Infos àproduits 57 64 53 78
Banque 63 56 52 70
Mail 73 76 70 84
  • Lecture : 64 % % des internautes de Martinique consultent des sites liés à des informations commerciales.
  • Champ : personnes résidant en Martinique de plus de 15 ans ayant utilisé internet dans l’année précédent l’enquête.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication 2017 (TIC 2017).

Figure 4Les réseaux sociaux, loin derrière la consultation des mails et des informations commercialesMotifs de connexion à Internet par région (en %)

  • Lecture : 64 % % des internautes de Martinique consultent des sites liés à des informations commerciales.
  • Champ : personnes résidant en Martinique de plus de 15 ans ayant utilisé internet dans l’année précédent l’enquête.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication 2017 (TIC 2017).

Les vêtements, en tête des ventes dans le e-commerce

En Martinique, 57 % des internautes de moins de 60 ans ont effectué un achat en ligne durant l’année. Chez les internautes seniors, ils ne sont que 42 %.

Parmi les produits achetés, ce sont les vêtements qui se placent en têtes des ventes : 38 % des internautes de moins de 60 ans et 19 % des 60 ans ou plus ont acheté des vêtements par Internet durant l’année. Viennent ensuite les titres de transport (20 %). Les 30-45 ans sont 15 % à réserver un séjour en ligne, alors que cela ne concerne que 10 % des autres générations. Les moins de 30 ans sont 15 % à acheter des jeux-vidéo par Internet, alors que cela concerne moins de 3 % de leurs aînés. Dans 90 % des cas, ils les obtiennent par téléchargement.

Un internaute martiniquais de moins de 60 ans sur quatre déclare se rendre directement en magasin et ainsi ne pas acheter en ligne. Chez les seniors, ils sont un sur trois à préférer cette pratique. Le manque de confidentialité génère des réticences chez toutes les générations : 17 % des moins de 30 ans et 24 % des personnes âgées évitent l’achat en ligne pour cette raison. D’autre part, 15 % des seniors déclarent trouver l’achat par Internet trop compliqué, alors qu’entre 45 et 60 ans, ils ne sont que 10 % à exprimer ce ressenti. A contrario, la complexité de l’achat n’est quasiment jamais soulevée par les moins de 45 ans. L’absence de moyens de paiement est évoquée par 13 % des jeunes internautes, contre 5 % de leurs aînés.

Figure 5Un tiers des internautes martiniquais ont acheté des vêtements durant l'année précédant l'enquêtePart des internautes martiniquais ayant effectué un achat par type de produit acheté (en %)

Un tiers des internautes martiniquais ont acheté des vêtements durant l'année précédant l'enquête
Type de produit
Vêtement 34,62
Transport 21,17
Séjour de vacances 11,82
Livre ou magazine 11,52
Billet pour des manifestations culturelles 8,85
Materiel électronique 7,28
Meuble 6,82
Matériel informatique 6,82
Service de télécomunication 6,42
Autre logiciel 6,22
Jeu vidéo 6,1
Film ou musique 5,55
Nourriture ou épicerie 3,38
Logiciel de formation en ligne 1,77
  • Note : une personne peut avoir acheté plusieurs types de produits et donc être comptabilisée dans plusieurs catégories.
  • Champ : personnes résidant en Martinique âgées de 15 ans ou plus et ayant utilisé Internet au cours des trois dernier mois.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Figure 5Un tiers des internautes martiniquais ont acheté des vêtements durant l'année précédant l'enquêtePart des internautes martiniquais ayant effectué un achat par type de produit acheté (en %)

  • Note : une personne peut avoir acheté plusieurs types de produits et donc être comptabilisée dans plusieurs catégories.
  • Champ : personnes résidant en Martinique âgées de 15 ans ou plus et ayant utilisé Internet au cours des trois dernier mois.
  • Source : Insee, enquête Technologies de l’Information et de la Communication (TIC 2017).

Des problèmes de livraison qui compliquent l’achat en ligne

L’achat par Internet n’est pas sans aléas, imputables à l’éloignement de la zone de chalandise métropolitaine. Ainsi, parmi les Martiniquais ayant effectué des achats en ligne, 27 % ont constaté des problèmes dûs à une livraison plus longue que prévue. Ce phénomène n’est pas propre à la Martinique : il est aussi évoqué dans les mêmes proportions en Guadeloupe et en Guyane. À La Réunion, cette proportion monte à 40 %. De plus, 12 % des utilisateurs ont eu affaire à un fournisseur ne vendant pas en Martinique et 11 % ont dû payer des frais supplémentaires imprévus, tel que l’octroi de mer. Enfin, 15 %, des Martiniquais ont rencontré un souci technique, et 2 % ont été au moins une fois victime d’une fraude.

Une loi pour une République numérique

La loi pour une République numérique a été promulguée en octobre 2016. Elle prépare le pays aux enjeux de la transition numérique et de l’économie de demain. Elle promeut l’innovation et le développement de l’économie numérique, une société numérique ouverte, fiable et protectrice des droits des citoyens. Elle vise également à garantir l’accès de tous, dans tous les territoires, aux opportunités liées au numérique.

Parallèlement, l’accès des populations à internet est un indicateur mesuré pour la réduction des inégalités au sein des objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU.

Pour comprendre

L’enquête TIC, Technologies de l’information et de communication, s’est déroulée durant les mois d’avril et de mai 2017. En Martinique, 1 938 ménages ont répondu au questionnaire ; ils ont été interrogés par téléphone, par internet ou par l’intermédiaire d’un questionnaire papier.

L’enquête portait uniquement sur les habitants de 15 ans ou plus.

Nous convenons par l’appellation « jeunes » l’ensemble des individus âgées de 15 à 29 ans, les « seniors » ou « personne âgées » l’ensemble des individus âgées de 60 ans ou plus.

Un « internaute » désignera un personne s’étant connectée a Internet au moins une fois durant les trois mois qui ont précédé l’enquête.

Pour en savoir plus

Baert X., Raimbaud B., « L'usage d'Internet varie fortement avec l'âge et le niveau d'études », Insee Analyses Guadeloupe n° 37, juin 2019.

Grangé C., « Une fracture générationnelle plus précoce et plus prononcée à La Réunion », Insee Analyses Réunion n° 41, juin 2019.

Rolland A., « L’usage des technologies de l'information et de la communication par les ménages entre 2009 et 2018 », Insee Résultats, mars 2019.