25 axes structurent les mobilités régionalesDes lieux de vie pour 750 000 habitants et de navette pour 250 000 actifs

Clément Meyniel et Sophie Faure, Insee Centre-Val de Loire

La région Centre-Val de Loire compte deux millions et demi d'habitants, parmi lesquels un million ont un emploi. Les navettes de ces actifs occupés structurent le territoire. Elles déterminent en partie les choix résidentiels des actifs et de leurs familles et contribuent à développer les couronnes périurbaines autour des villes.

La moitié des actifs occupés travaillent à proximité de chez eux (même commune ou même agglomération). L'autre moitié, 515 000 personnes, font des trajets plus longs en majeure partie vers les agglomérations régionales ou vers l'Île-de-France.

Une grande partie des déplacements hors trajets de proximité se concentrent sur les principaux axes de circulation de la région, dont 25 ont été identifiés et analysés dans cette étude. Les volumes, intensités et sens de navettes diffèrent fortement d'un axe à l'autre et sont liés notamment au dynamisme démographique des territoires, à l'emploi local, ainsi qu'aux migrations résidentielles depuis les agglomérations vers leurs couronnes.
Pour autant, les axes sont souvent plus dynamiques que les territoires environnants, et ils apparaissent non seulement comme des lieux de circulation mais également comme des territoires résidentiels à part entière.

Les déplacements vers l'Île-de-France structurent également les mobilités régionales, en particulier en Eure-et-Loir et dans le Loiret. 70 000 personnes rejoignent la région parisienne chaque jour, soit près de 7 % des actifs occupés. Ces navetteurs sont plus nombreux que 5 ans avant, et présentent des profils particuliers en termes d'âge et de catégorie socioprofessionnelle.

Quel que soit les types de trajets, dans ou hors de la région, la voiture est encore majoritairement utilisée.

Insee Dossier Centre-Val de Loire
No 4
Paru le : Paru le 11/06/2019
Clément Meyniel et Sophie Faure, Insee Centre-Val de Loire
Insee Dossier Centre-Val de Loire  No 4 - juin 2019