En 2017, dans deux tiers des mariages entre personnes de sexe différent, la femme est plus jeune que son mari

Sylvain Papon, division Enquêtes et études démographiques, Insee

En France, en 2017, 234 000 mariages ont été célébrés, soit 1 000 de plus qu’en 2016. 227 000 ont uni des personnes de sexe différent et 7 000 des personnes de même sexe. Le nombre des mariages reste à un niveau historiquement bas.

En 2017, les femmes qui se sont mariées avec un homme ont 36 ans en moyenne, les hommes qui se sont mariés avec une femme ont 38 ans. En vingt ans, l’âge moyen au mariage a augmenté de plus de 5 ans pour les hommes comme pour les femmes.

Deux tiers des mariages entre hommes et femmes unissent un homme à une épouse plus jeune, et un quart seulement unissent une femme à un époux plus jeune. En 2017, 25 000 mariages sont célébrés pour des époux d’au moins 10 ans d’écart.

Dans le cas des mariages entre personnes de même sexe, les écarts d’âge sont en moyenne plus élevés pour les mariages entre hommes qu’entre femmes.

40 000 mariages entre personnes de même sexe depuis 2013

En 2017, 233 915 mariages ont été célébrés en France (figure 1), dont 226 671 entre personnes de sexe différent et 7 244 entre personnes de même sexe. Entre 2012 et 2016, le nombre de mariages de personnes de sexe différent baisse chaque année. En 2017, il augmente légèrement : 1 000 mariages de plus sont célébrés (+ 0,5 % par rapport à 2016). Le nombre de couples unissant deux personnes de même sexe augmente aussi légèrement (+ 1,8 %).

Le nombre de mariages reste néanmoins historiquement faible : depuis 1946, il n’a jamais été aussi bas, hormis en 2016. Cette évolution s’explique par un changement des comportements, les couples se marient moins souvent qu’avant. Elle s’explique aussi par la baisse, depuis une dizaine d’années, du nombre d’habitants de 20 à 59 ans, âges de 94 % des mariés.

En 2014, le nombre des mariages avait augmenté de 2 700 par rapport à 2013, du fait de l’ouverture du mariage aux personnes de même sexe, rendu possible par la loi du 17 mai 2013. Depuis la promulgation de cette loi, 40 000 mariages de personnes de même sexe ont été célébrés, dont 21 000 mariages entre hommes et 19 000 entre femmes.

Figure 1 - Nombre de mariages depuis 1997

Figure 1 - Nombre de mariages depuis 1997
Mariages entre personnes
de sexe différent
Mariages
entre hommes
Mariages
entre femmes
Ensemble
des mariages
1997 291 163 /// /// 291 163
2007 273 669 /// /// 273 669
2013 231 225 4 307 3 060 238 592
2014 230 770 5 666 4 856 241 292
2015 228 565 4 085 3 666 236 316
2016 225 612 3 672 3 441 232 725
2017 226 671 3 637 3 607 233 915
  • /// :  absence de résultat (le mariage pour les couples de même sexe a été légalisé en 2013).
  • Champ : France (hors Mayotte jusqu'en 2013, avec Mayotte à partir de 2014).
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

En moyenne, les femmes se marient à 36 ans et les hommes à 38 ans

En 2017, les mariages entre conjoints de sexe différent unissent des femmes âgées de 35,8 ans en moyenne et des hommes de 38,3 ans (figure 2). Vingt ans plus tôt, en 1997, les femmes se mariaient à 30,3 ans en moyenne et les hommes à 32,9 ans. L’âge moyen des mariés a ainsi augmenté de 5,5 ans.

A contrario, l’âge moyen des mariés de même sexe a baissé depuis l’ouverture en mai 2013 du mariage aux conjoints de même sexe. Un probable « effet de rattrapage » a permis la légalisation d’unions qui auraient peut-être été contractualisées plus tôt si cela avait été possible. L’âge moyen au mariage était donc élevé en 2013 et a baissé ensuite rapidement. Il est passé de 43,0 ans à 40,0 ans pour les femmes entre 2013 et 2015, et de 49,8 ans à 44,4 ans pour les hommes. Il continue à baisser légèrement pour les femmes (39,3 ans en 2017 après 39,8 ans en 2016) et se stabilise pour les hommes (44,3 ans en 2017 après 44,2 ans en 2016).

Figure 2 - Âge moyen au mariage depuis 1997

Figure 2 - Âge moyen au mariage depuis 1997
Année Hommes : mariages entre personnes
de sexe différent
Femmes : mariages entre personnes
de sexe différent
Hommes : mariages entre personnes
de même sexe
Femmes : mariages entre personnes
de même sexe
1997 32,9 30,3 /// ///
1998 33,0 30,5 /// ///
1999 33,2 30,6 /// ///
2000 33,6 31,0 /// ///
2001 33,6 31,0 /// ///
2002 34,0 31,3 /// ///
2003 34,3 31,6 /// ///
2004 34,8 32,1 /// ///
2005 35,3 32,6 /// ///
2006 35,6 32,9 /// ///
2007 35,8 33,1 /// ///
2008 36,1 33,3 /// ///
2009 36,3 33,5 /// ///
2010 36,5 33,8 /// ///
2011 36,6 34,0 /// ///
2012 36,7 34,0 /// ///
2013 37,2 34,6 49,8 43,0
2014 37,5 34,9 46,2 41,4
2015 37,7 35,1 44,4 40,0
2016 38,1 35,5 44,2 39,8
2017 38,3 35,8 44,3 39,3
  • /// : absence de résultat (le mariage pour les couples de même sexe a été légalisé en 2013).
  • Champ : France (hors Mayotte jusqu'en 2013, avec Mayotte à partir de 2014).
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 2 - Âge moyen au mariage depuis 1997

En 2017, la femme est plus jeune que son époux dans deux mariages célébrés sur trois

Dans 23 % des couples de personnes de sexe différent mariés en 2017, les femmes sont plus âgées que leur conjoint. Elles sont nées la même année que leur conjoint dans 12 % des cas. Dans deux tiers des mariages, la femme est plus jeune que son époux (figure 3). Les hommes sont en général plus âgés que leur épouse et ce constat a peu évolué depuis 20 ans. En 1997, les femmes avaient en moyenne 2,5 ans de moins que leur époux, contre 2,6 ans en 2017. La part des mariages unissant un homme plus âgé que sa femme était déjà de deux tiers, et dans 23 % des unions, en 1997 comme en 2017, les femmes sont plus âgées. En 2017, la proportion des mariages unissant une femme et un homme ayant au moins 10 ans de plus qu’elle est néanmoins un peu plus élevée qu’en 1997 (10 % contre 9 %). En 2017 comme en 1997, moins de 2 % des mariages unissent un homme et une femme d’au moins 10 ans de plus que lui.

Figure 3 - Écart d’âge au mariage entre l’homme et la femme pour les couples de sexe différent, en 2017

Figure 3 - Écart d’âge au mariage entre l’homme et la femme pour les couples de sexe différent, en 2017 - Lecture : en 2017, dans 10,3 % des mariages entre personnes de sexe différent, l’homme a deux ans de plus que son épouse. Dans 4,4 % des mariages, la femme a deux ans de plus que son époux.
Écart d’âge au mariage entre l’homme et la femme pour les couples de sexe différent (en années) Proportion des couples (en %)
-20 ou plus 0,2
-19 0,1
-18 0,1
-17 0,1
-16 0,1
-15 0,1
-14 0,2
-13 0,2
-12 0,2
-11 0,3
-10 0,3
-9 0,5
-8 0,6
-7 0,8
-6 1,1
-5 1,5
-4 2,1
-3 2,9
-2 4,4
-1 7,1
0 11,7
1 11,9
2 10,3
3 8,6
4 6,9
5 5,5
6 4,4
7 3,4
8 2,7
9 2,1
10 1,8
11 1,5
12 1,2
13 0,9
14 0,8
15 0,6
16 0,5
17 0,4
18 0,3
19 0,3
20 ou plus 1,3
  • Lecture : en 2017, dans 10,3 % des mariages entre personnes de sexe différent, l’homme a deux ans de plus que son épouse. Dans 4,4 % des mariages, la femme a deux ans de plus que son époux.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 3 - Écart d’âge au mariage entre l’homme et la femme pour les couples de sexe différent, en 2017

Les écarts d’âge sont plus élevés pour les mariages entre hommes qu’entre femmes

Dans les mariages de personnes de même sexe, l’écart d’âge entre conjoints est en moyenne plus élevé que dans les couples composés d’un homme et d’une femme (6,1 ans contre 4,3 ans entre le conjoint le plus âgé et celui le plus jeune). En outre, les écarts âges sont plus importants dans les couples de deux hommes (7,3 ans) que dans ceux de deux femmes (4,9 ans).

En particulier, 14 % des mariages entre deux femmes et 27 % des mariages entre deux hommes unissent des conjoints ayant au moins 10 ans d’écart (figure 4), contre 11 % des mariages de deux personnes de sexe différent.

L’écart d’âge entre conjoints de même sexe a diminué depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le mariage pour tous. En 2013, les premiers mariages unissaient des hommes ayant 8,0 ans d’écart en moyenne, et des femmes ayant 5,4 ans d’écart en moyenne. La part des mariages unissant des conjoints d’au moins 10 ans d’écart était alors également plus élevée : 18 % pour les femmes et 33 % pour les hommes.

Figure 4 - Écart d’âge au mariage entre époux pour les couples de même sexe en 2017

en %
Figure 4 - Écart d’âge au mariage entre époux pour les couples de même sexe en 2017 (en %) - Lecture : en 2017, dans 14,3 % des mariages entre deux femmes et dans 11,6 % des mariages entre deux hommes, l’écart d’âge entre conjoints est de un an.
Écart d’âge entre époux Couples de femmes Couples d’hommes
0 10,2 6,2
1 14,3 11,6
2 13,8 10,4
3 9,7 8,5
4 9,9 9,1
5 7,7 7,2
6 7,1 6,5
7 5,2 5,2
8 4,3 3,9
9 3,3 4,0
10 2,7 3,5
11 2,2 3,3
12 1,9 2,7
13 1,5 1,8
14 1,7 2,4
15 1,3 1,5
16 0,8 1,5
17 0,6 1,3
18 0,4 1,3
19 0,4 1,1
20 ou plus 1,0 7,0
  • Lecture : en 2017, dans 14,3 % des mariages entre deux femmes et dans 11,6 % des mariages entre deux hommes, l’écart d’âge entre conjoints est de un an.
  • Champ : France.
  • Source : Insee, statistiques de l'état civil.

Figure 4 - Écart d’âge au mariage entre époux pour les couples de même sexe en 2017

Sources

Les statistiques d’état civil sur les mariages sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee. Le Code civil oblige en effet à déclarer tout événement relatif à l’état civil (naissances, mariages, décès, reconnaissances) à un officier d’état civil dans des délais prescrits. Ces informations sont ensuite transmises à l’Insee par les mairies. L’Insee s’assure de l’exhaustivité et de la qualité des données avant de produire les fichiers statistiques d’état civil.

Les données présentées ici comprennent Mayotte à partir de 2014.

Pour en savoir plus

« Les mariages en 2017 », Insee Résultats, février 2019.

Papon S. et Beaumel C., « Bilan démographique 2018 - La fécondité baisse depuis quatre ans », Insee Première n° 1730, janvier 2019.

Papon S., « 233 000 mariages célébrés en 2016 - 18 % des mariés en 2016 étaient divorcés », Insee Focus n° 110, mars 2018.

Daguet F., « De plus en plus de couples dans lesquels l’homme est plus jeune que la femme », Insee Première n° 1613, septembre 2016.