Les prix augmentent de 0,2 % en décembreIndice des prix à la consommation des ménages

Jannick Rivière, Murielle Huet, Insee

En décembre 2018, les prix à la consommation augmentent de 0,2 % à La Réunion. La hausse saisonnière des tarifs aériens s’accompagne d’une accélération des prix dans l’alimentaire faisant suite aux problèmes d’approvisionnement des points de vente en novembre. À ces effets, s’ajoutent des augmentations des tarifs d’assurances et des prix des services de restauration. À l’inverse, les prix des produits pétroliers reculent fortement. Les prix des services d’hébergement et de santé, ainsi que l’habillement baissent également, mais dans une moindre mesure.

Sur un an, les prix augmentent de 1,9 % à La Réunion et de 1,6 % en France hors Mayotte.

Les prix à la consommation des ménages augmentent de 0,2 % en décembre à La Réunion. Les prix des services rebondissent alors que ceux de l’alimentaire s’accélèrent. À l’inverse, les tarifs des produits pétroliers reculent nettement, tandis que les prix des produits manufacturés et du tabac sont stables.

Sur un an, les prix augmentent de 1,9 % à La Réunion et de 1,6 % en France (hors Mayotte, figure 1).

Figure 1Les prix augmentent de 1,9 % sur un an à La RéunionÉvolution en glissement annuel de l’indice des prix

en %
Les prix augmentent de 1,9 % sur un an à La Réunion (en %) - Lecture : en décembre 2018 à La Réunion, les prix augmentent de 1,9 % par rapport à décembre 2017.
La Réunion France*
déc. 14 - 0,5 0,1
janv. 15 - 1,1 - 0,4
févr. 15 - 0,9 - 0,3
mars 15 - 1,2 - 0,1
avr. 15 - 0,4 0,1
mai 15 - 0,2 0,3
juin 15 - 0,3 0,3
juil. 15 0,2 0,2
août 15 - 0,4 0,0
sept. 15 0,0 0,0
oct. 15 0,0 0,1
nov. 15 0,0 0,0
déc. 15 0,4 0,2
janv. 16 0,4 0,2
févr. 16 0,6 - 0,2
mars 16 0,2 - 0,1
avr. 16 0,3 - 0,2
mai 16 - 0,3 0,0
juin 16 - 0,1 0,2
juil. 16 - 0,1 0,2
août 16 0,1 0,2
sept. 16 0,2 0,4
oct. 16 0,2 0,4
nov. 16 0,1 0,5
déc. 16 0,0 0,6
janv. 17 0,3 1,3
févr. 17 0,4 1,2
mars 17 0,8 1,1
avr. 17 0,6 1,2
mai 17 0,9 0,8
juin 17 0,5 0,7
juil. 17 - 0,3 0,7
août 17 - 0,3 0,9
sept. 17 0,2 1,0
oct. 17 0,5 1,1
nov. 17 0,8 1,2
déc. 17 0,7 1,2
janv. 18 1,3 1,3
févr. 18 1,6 1,2
mars 18 1,5 1,6
avr. 18 0,8 1,6
mai 18 1,4 2,0
juin 18 1,9 2,0
juil. 18 2,3 2,3
août 18 2,5 2,3
sept. 18 2,3 2,2
oct. 18 2,5 2,2
nov. 18 2,0 1,9
déc. 18 1,9 1,6
  • * hors Mayotte.
  • Lecture : en décembre 2018 à La Réunion, les prix augmentent de 1,9 % par rapport à décembre 2017.
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 1Les prix augmentent de 1,9 % sur un an à La RéunionÉvolution en glissement annuel de l’indice des prix

  • * hors Mayotte.
  • Lecture : en décembre 2018 à La Réunion, les prix augmentent de 1,9 % par rapport à décembre 2017.
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

En décembre, les prix des services se redressent (+ 0,7 %) (figure 2 et 3), sous l’effet de la hausse du prix des transports (+ 11,5 %), consécutive à la hausse saisonnière des tarifs aériens. Hors aérien, les prix des services augmentent de 0,1 %. Les prix des « autres services » progressent également (+ 0,4 %), la baisse des prix dans les services d’hébergement atténuant la hausse des tarifs d’assurance et des prix des services de restauration. Par ailleurs, les prix des loyers et services rattachés augmentent (+ 0,2 %), tandis que ceux des services de santé reculent (- 0,7 %) du fait de la baisse des tarifs d’analyses en laboratoire.

Sur un an, les prix des services augmentent de 1,8 % à La Réunion et de 0,9 % en France.

Figure 2En décembre 2018, les prix augmentent de 0,2 % à La RéunionIndices des prix à la consommation des ménages et leurs évolutions

En décembre 2018, les prix augmentent de 0,2 % à La Réunion
Regroupements La Réunion France*
Pondération Indice pour le mois de : Variation au cours : Indice pour le mois de Variation au cours :
Décembre 2017 Novembre 2018 Décembre 2018 du dernier mois des 12 derniers mois Décembre 2018 du dernier ois des 12 derniers mois
base 100 en 2015 en % base 100 en 2015 en %
ENSEMBLE 10 000 101,2 102,9 103,1 0,2 1,9 103,5 0,0 1,6
ALIMENTATION 1 644 102,1 103,5 105,0 1,4 2,8 104,7 0,6 2,5
Produits frais 121 102,7 109,3 111,9 2,4 9,0 115,9 2,7 7,8
Alimentation hors produits frais 1 523 102,5 103,5 104,8 1,3 2,3 102,9 0,2 1,6
TABAC 168 106,3 122,0 121,9 0,0 14,6 119,8 0,0 12,8
PRODUITS MANUFACTURÉS 2 798 100,1 99,7 99,7 0,0 -0,4 99,2 -0,2 -0,5
Habillement et chaussures 506 101,8 103,0 102,5 -0,5 0,7 104,8 0,6 -0,3
Produits de santé 360 95,7 94,4 94,6 0,2 -1,2 91,5 -1,1 -3,0
Autres produits manufacturés1 1 932 100,4 99,7 99,9 0,1 -0,5 99,9 -0,1 0,0
ÉNERGIE 642 103,4 116,2 110,4 -5,0 6,8 113,8 -2,4 8,0
dont Produits pétroliers 464 101,7 118,4 110,6 -6,6 8,8 118,1 -3,9 9,5
SERVICES 4 748 101,1 102,3 103,0 0,7 1,8 103,2 0,4 0,9
Loyers, eau et ordures ménagères 907 101,8 102,3 102,6 0,2 0,8 101,0 0,1 -0,3
Services de santé 968 101,5 101,6 100,9 -0,7 -0,6 102,0 -0,3 -0,4
Services de transports 256 101,1 94,1 104,9 11,5 3,7 102,5 5,4 0,5
Services de communications 374 92,6 92,8 92,8 0,0 0,3 94,9 0,1 -3,5
Autres services2 2 243 101,8 104,8 105,2 0,4 3,4 104,7 0,1 1,9
Ensemble hors É nergie 9 358 101,0 102,0 102,6 0,6 1,6 102,6 0,2 1,0
Ensemble hors Tabac 9 832 101,1 102,6 102,8 0,2 1,7 103,2 0,0 1,4
  • 1 : Ameublement, équipement ménager et entretien courant de la maison ; Achats de véhicules.
  • 2 : Services à la personne ; Services financiers, assurances et services juridiques ; Loisirs et culture ; Hôtellerie, cafés et restauration ; Services liés à l'utilisation de véhicules personnels ; Éducation.
  • * hors Mayotte.
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Avec une hausse de 1,4 % en décembre, les prix de l’alimentation poursuivent le rebond entamé en novembre (+ 0,3 %). Les prix « hors produits frais » augmentent de 1,3 % sous l’effet des problèmes d’approvisionnement de marchandises liés aux blocages des routes : ceux du fromage et de la viande de bœuf augmentent particulièrement. Par ailleurs, les prix des produits frais sont en hausse de 2,4 % : ceux des légumes frais bondissent de 17,5 %, après neuf mois de baisses consécutives depuis février 2018, tandis que les prix des fruits frais reculent en pleine saison.

Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 2,8 % à La Réunion et de 2,5 % en France.

Les prix de l’énergie reculent fortement (- 5,0 %), entraînés par ceux des produits pétroliers (- 6,6 %). Il s’agit de la plus forte baisse à La Réunion depuis mars 2012. Le supercarburant, le gazole et la bouteille de gaz butane perdent respectivement 8,3 %, 5,5 % et 7,1 %. Le prix de l’électricité reste quant à lui stable.

Sur un an, les prix des produits pétroliers augmentent de 8,8 % à La Réunion et de 9,5 % en France.

Pour le quatrième mois consécutif, le prix du tabac reste stable. Néanmoins, sur un an, son prix progresse fortement à La Réunion (+ 14,6 %) comme en France (+ 12,8 %).

Figure 3Les prix de l’énergie reculent de 5,0 % en décembre 2018Évolution des indices des grandes fonctions de consommation des ménages

base 100 en 2015
Les prix de l’énergie reculent de 5,0 % en décembre 2018 (base 100 en 2015)
Mois Ensemble Alimentation Produits manufacturés Energie Services
déc.-15 100,5 99,2 100,6 98,3 101,5
janv.-16 100,5 99,5 101,1 95,9 101,3
févr.-16 99,5 100,4 99,2 92,4 100,5
mars-16 99,3 100,9 98,1 90,9 100,8
avr.-16 100,2 101,1 100,5 93,7 100,9
mai-16 100,0 100,0 100,3 93,9 100,8
juin-16 100,3 100,2 100,5 95,8 101,2
juil.-16 101,3 100,7 100,9 97,1 102,6
août-16 100,6 100,4 100,5 96,1 101,5
sept.-16 99,7 99,8 98,9 94,5 101,0
oct.-16 99,4 99,7 98,2 95,6 100,7
nov.-16 100,1 100,3 99,8 98,5 100,5
déc.-16 100,5 99,7 100,3 97,2 101,6
janv.-17 100,7 100,2 100,9 100,9 101,0
févr.-17 99,9 100,0 99,0 102,2 100,3
mars-17 100,1 100,2 98,4 102,6 101,0
avr.-17 100,8 101,2 100,5 101,4 100,8
mai-17 100,9 101,7 100,3 101,8 100,9
juin-17 100,8 101,2 100,4 98,9 101,2
juil.-17 101,0 101,3 100,4 96,8 101,8
août-17 100,3 100,8 100,4 97,2 100,4
sept.-17 99,8 100,7 98,9 98,2 100,3
oct.-17 99,9 101,1 98,3 99,5 100,5
nov.-17 100,9 102,9 100,2 101,4 100,4
déc.-17 101,2 102,1 100,1 103,4 101,1
janv.-18 102,0 103,9 100,3 106,7 101,7
févr.-18 101,5 105,2 99,2 108,7 100,5
mars-18 101,6 105,6 98,1 106,7 101,5
avr.-18 101,7 105,0 99,7 106,4 100,8
mai-18 102,4 104,8 100,2 107,8 101,7
juin-18 102,7 104,9 100,3 111,8 101,7
juil.-18 103,2 104,3 100,1 111,4 103,2
août-18 102,8 104,0 100,0 111,3 102,4
sept.-18 102,1 103,6 97,9 112,2 102,3
oct.-18 102,4 103,2 98,4 114,1 102,5
nov.-18 102,9 103,5 99,7 116,2 102,3
déc. 18 103,1 105,0 99,7 110,4 103,0
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 3Les prix de l’énergie reculent de 5,0 % en décembre 2018Évolution des indices des grandes fonctions de consommation des ménages

  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Les prix des produits manufacturés sont stables (+ 0,0 %) en décembre. La baisse des prix de l’habillement et des chaussures (- 0,5 %) est essentiellement due au recul des prix des vêtements après deux mois de hausse saisonnière après les soldes. Elle est compensée par la hausse des prix des produits de santé (+ 0,2 %) et celle des « autres produits manufacturés » (+ 0,1 %).

Sur un an, les prix des produits manufacturés reculent de 0,4 % à La Réunion et de 0,5 % en France.

Pour comprendre

Méthodologie

L'indice des prix est mesuré en base 100 par rapport à 2015. Une valeur de 101 signifie ainsi que les prix ont augmenté de 1 % pour la catégorie concernée entre 2015 et la date de référence.

L’évolution des indices des prix à la consommation est présentée en variation mensuelle (pourcentage d’évolution des indices du mois par rapport au mois précédent) et en glissement annuel. Celui-ci correspond à la variation au cours des douze derniers mois, qui est calculée en rapportant l’indice du mois à celui du même mois l’année précédente. Ainsi par exemple, l’indice du mois de décembre 2018 est rapporté à celui de décembre 2017.

Qu’est-ce que l’indice des prix à la consommation ?

L’indice des prix à la consommation est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation du niveau général des prix des biens et des services proposés aux consommateurs sur le territoire. C’est une mesure synthétique des évolutions de prix à qualité constante. La quasi-totalité des biens et des services marchands proposés aux consommateurs fait partie du champ de l’indice.

À quoi sert-il ?

Il permet de revaloriser les pensions alimentaires, les loyers d’habitation, les rentes viagères, et d’indexer le Smic et les retraites, ainsi que le taux du livret A ou d’autres produits financiers. Il permet de suivre mois par mois l’évolution des prix et donc d’apprécier les tendances inflationnistes.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion » 

Rivière J., « 0,4% d’inflation à La Réunion en 2017 », Insee Flash La Réunion n° 121, février 2018 ;

« Pour comprendre… Le pouvoir d’achat et l’indice des prix », Insee en Bref, mai 2014 ;

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI

Prochaine publication : le 27 février 2019.