0,4 % d’inflation à La Réunion en 2017Indice des prix à la consommation des ménages

Jannick Rivière, Insee

À La Réunion, les prix à la consommation des biens et services augmentent en moyenne de 0,4 % en 2017. La forte hausse des prix des produits pétroliers, conjuguée aux augmentations des prix des produits alimentaires et du tabac, concourent au relèvement de l’indice. Ces hausses sont notamment atténuées par la baisse des tarifs de télécommunication et des transports aériens. En France, hors Mayotte, l’inflation est de + 1,0 %.

En moyenne annuelle, en 2017, les prix à la consommation des biens et des services augmentent de 0,4 % à La Réunion. La hausse des prix était de 0,1 % en 2016 et elle faisait suite à un recul historique de 0,3 % en 2015. Hors énergie, l’inflation est de 0,1 %. En France, hors Mayotte, l’inflation s’élève à 1,0 % (figure 1).

Figure 1 – Une inflation de 0,4% en 2017 à la RéunionVariation des prix en moyenne annuelle depuis 1998

Une inflation de 0,4% en 2017 à la Réunion
Indice annuel moyen à La Réunion Évolution de l'indice annuel moyen
La Réunion France
indice base 100 en 2015 en %
2017 100,1 0,4 1,0
2016 100,1 0,1 0,2
2015 100,0 - 0,3 0,0
2014 100,3 0,2 0,5
2013 100,1 1,4 0,9
2012 98,7 0,9 2,0
2011 97,8 2,5 2,1
2010 95,5 1,5 1,5
2009 94,1 0,5 0,1
2008 93,6 2,9 2,8
2007 90,9 1,4 1,5
2006 89,7 2,6 1,6
2005 87,5 2,2 1,8
2004 85,6 1,7 2,1
2003 84,2 1,1 2,1
2002 83,2 2,7 1,9
2001 81,1 2,3 1,7
2000 79,2 2,0 1,7
1999 77,7 0,9 0,5
1998 77,1 1,2 0,7
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 1 – Une inflation de 0,4% en 2017 à la RéunionVariation des prix en moyenne annuelle depuis 1998

La hausse des prix à La Réunion en 2017 s’explique surtout  par la forte hausse des prix de l’énergie (+ 5,5 %), puis dans une moindre mesure par l’augmentation des prix de l’alimentaire (+ 0,9 %) et du tabac (+ 4,7 %). À l’opposé, les prix des services sont en recul (- 0,3 %) et contribuent négativement à l’inflation (figure 2).

Les prix des produits manufacturés sont stables. Ils n’ont donc pas d’influence sur l’inflation en 2017.

Figure 2 – L'énergie, l'alimentation et le tabac contribuent à la hausse des prixContributions à l’inflation des grands postes à La Réunion

en point
L'énergie, l'alimentation et le tabac contribuent à la hausse des prix
2016 2017
ENSEMBLE 0,1 0,4
Alimentation 0,0 0,2
Produits manufacturés 0,0 0,0
Tabac 0,0 0,1
Énergie - 0,3 0,4
Services 0,5 - 0,1
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 2 – L'énergie, l'alimentation et le tabac contribuent à la hausse des prixContributions à l’inflation des grands postes à La Réunion

Rebond des prix des produits pétroliers

Après deux années de baisses consécutives, les prix de l’énergie augmentent de 5,5 % en 2017, tirés essentiellement par le relèvement des prix des produits pétroliers (+ 7,4 %). Ils ne représentent toutefois qu’une faible part (6 %) des dépenses des Réunionnais. Après la baisse amorcée en juin, les prix de l’énergie sont repartis à la hausse dès le mois d’août. Sur l’année, les prix des carburants et de la bouteille de gaz augmentent respectivement de 7,5 % et de 5,7 % par rapport à 2016. Les tarifs de l’électricité augmentent moins rapidement : + 0,9 % en 2017 contre + 2,9 % en 2016.

En France, hors Mayotte, les prix de l’énergie augmentent de 6,2 %, tirés également par le rebond des prix des produits pétroliers (+ 10,3 %).

La hausse des prix des produits alimentaires s’accélère

Les prix des produits alimentaires accélèrent de nouveau en 2017 (+ 0,9 % après + 0,2 % en 2016). En effet les prix des produits frais rebondissent, du fait principalement de la hausse des légumes entre les mois de mars et mai, puis de celle des fruits en raison de mauvaises récoltes en fin d’année. Les prix des produits frais augmentent en moyenne de 4,2 % en 2017. Les produits frais ne concernent cependant qu’une très faible part (1 %) de la consommation des ménages. Hors produits frais, la hausse des prix s’atténue (+ 0,6 % contre + 0,8 % en 2016).

En France, hors Mayotte, les prix des produits alimentaires augmentent de 1,0 %.

Le prix du tabac en hausse après deux années de stabilité

Après deux années de quasi stabilité, les prix du tabac rebondissent de 4,7 % en 2017, du fait des augmentations de tarifs survenues au mois d’avril.

En France, hors Mayotte, le prix du tabac est en hausse de 2,7 %.

Stabilité des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés restent stables en 2017, après la très légère baisse de 0,1 % en 2016. Ils représentent une part importante de la consommation des ménages, puisqu’ils pèsent pour plus d'un quart des dépenses des Réunionnais.
Le recul des prix des produits de santé (- 1,9 %) se poursuit avec une baisse des prix des produits pharmaceutiques moins prononcée qu’en 2016, mais une hausse des frais d’optique qui s’accélère en 2017.

En revanche, les prix de l’habillement et des chaussures augmentent de nouveau (+ 0,3 %), tandis que les prix des autres produits manufacturés se redressent (+ 0,2 % après - 0,1 % en 2016).En France, hors Mayotte, la baisse des prix des produits manufacturés se poursuit : - 0,6 % en 2017 après - 0,5 % en 2016.

Télécommunications et transports aériens en baisse

Les services représentent la part la plus importante de la consommation des ménages : presque la moitié des dépenses des Réunionnais. Les prix des services baissent légèrement de 0,3 % en 2017, après une augmentation de 1,1 % en 2016.
Les prix des services de communication sont en net recul (- 5,2 %), en particulier pour les services de télécommunications pour lesquels les prix baissent de 5,6 %. Les tarifs des transports sont aussi en baisse (- 3,1 %), tirés par ceux des tarifs de transports aériens, qui reculent de 3,6 % en 2017.

À l’inverse, l’augmentation des prix des services de santé se poursuit (+ 0,6 % après  + 0,1 % en 2016), alors que l’augmentation des prix des loyers et des services rattachés (+ 0,2 %), ainsi que ceux des autres services (+ 0,2 %) ralentissent.

En France, hors Mayotte, les prix des services augmentent de 1,0 % (figure 3).

Figure 3 – Les prix des produits pétroliers augmentent de 7,4 % en 2017Variation des prix en moyenne annuelle et contributions à l’inflation

Les prix des produits pétroliers augmentent de 7,4 % en 2017
Regroupements conjoncturels La Réunion en 2017 Variation entre 2016 et 2017
Pondération Contribution à l'inflation La Réunion France
en point en %
ENSEMBLE 10 000 0,4 0,4 1,0
ALIMENTATION 1 643 0,2 0,9 1,0
Produits frais 121 0,1 4,2 3,4
Alimentation hors produits frais 1 522 0,1 0,6 0,6
TABAC 167 0,1 4,7 2,7
PRODUITS MANUFACTURÉS 2 797 0,0 0,0 - 0,6
Habillement et chaussures 506 0,0 0,3 0,0
Produits de santé 360 - 0,1 - 1,9 - 2,1
Autres produits manufacturés 1 931 0,0 0,2 - 0,2
ÉNERGIE 642 0,4 5,5 6,2
dont produits pétroliers 464 0,3 7,4 10,3
SERVICES 4 751 - 0,1 - 0,3 1,0
Loyers et services rattachés 906 0,0 0,2 0,5
Services de santé 968 0,1 0,6 1,2
Services de transports 256 - 0,1 - 3,1 2,0
Services de communications 374 - 0,2 - 5,2 - 3,5
Autres services 2 247 0,0 0,1 1,4
ENSEMBLE hors énergie 9 358 0,1 0,1 0,6
ENSEMBLE hors tabac 9 833 0,3 0,4 1,0
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Pour comprendre

Cette publication présente l’évolution des moyennes annuelles des prix relevés par l’Insee tout au long de l’année dans le cadre de l’élaboration de l’indice des prix à la consommation. Ce dernier est publié mensuellement et relève les glissements annuels entre le mois en cours et le même mois de l’année précédente. Moyennes annuelles et glissements annuels sont donc des concepts différents : le premier s’appuie sur l’ensemble des prix d’une année et peut être comparé d’une année sur l’autre ; le second rapporte les prix d’un seul mois aux prix observés sur le même mois un an plus tôt.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion »

Stéphan N., « Les prix augmentent légèrement en 2016 », Insee Flash La Réunion n° 95, mars 2017

« Pour comprendre… Le pouvoir d’achat et l’indice des prix », Insee en Bref, mai 2014

Le compte Twitter de l’Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI