La fréquentation hôtelière en hausse de 7,4 %Enquête de fréquentation hôtelière au deuxième trimestre 2018 en Martinique

Ali Benhaddouche

Au deuxième trimestre 2018, en Martinique, la fréquentation de l’ensemble des hôtels (classés ou non classés), exprimée en nuitées, augmente de 7,4 % par rapport à la même période de 2017. Après l’ouragan Irma, le phénomène des sargasses semble ne pas avoir eu d’impact sur l’économie touristique.

Ali Benhaddouche
Insee Flash Martinique  No 107 - décembre 2018

La fréquentation hôtelière dopée par la clientèle en provenance de l’Hexagone

Au deuxième trimestre 2018, en Martinique, la fréquentation hôtelière, exprimée en nuitées, augmente fortement (+ 7,4 % par rapport à la même période de 2017).

C’est la deuxième année consécutive de hausse. Cette évolution recouvre de fortes disparités selon les nationalités. La hausse des nuitées est surtout le fait des touristes en provenance de l’Hexagone (+ 11 %), alors que la clientèle étrangère est venue moins nombreuse (– 15 %).

Le taux d’occupation (55,6 %) reste stable par rapport au premier trimestre 2018. Cette stabilité s’explique en partie par une progression du nombre de chambres offertes (+ 4,4 %) comparable à celle du nombre de chambres occupées (+ 3,7 %). Le nombre de passagers à l’aéroport (hors transit) augmente de 1,6 % en glissement annuel.

Après le passage de l'ouragan Irma, les côtes des Antilles, notamment la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, subissent, depuis février 2018, des échouages de sargasses, cette macro-algue brune qui ternit les côtes des Antilles de manière irrégulière depuis 2011. Alors que certains hôtels, restaurants ou encore gîtes en pâtissent, d’autres ne constatent aucun changement au niveau de la fréquentation de leurs établissements. Globalement, l’économie touristique ne semble pas subir l’impact lié à ce phénomène.

Les nuitées progressent fortement dans les hôtels d’entrée et haut de gamme

Avec près de 300 000 nuitées, au 2ᵉ trimestre 2018, la fréquentation des hôtels classés martiniquais est en forte progression par rapport au 2ᵉ trimestre 2017. Cette hausse masque une importante disparité de la fréquentation selon la catégorie d’hôtel.

La fréquentation a fortement augmenté dans les hôtels haut de gamme (+ 77 %) et d’entrée de gamme (+ 44 %). Pour ces catégories d’hôtel, l’accroissement touristique concerne aussi bien la clientèle hexagonale que la clientèle étrangère. Cette hausse compense largement la baisse des nuitées dans les hôtels de moyen de gamme (– 4 %).

Traditionnellement orientée vers les hôtels de moyenne gamme, la clientèle française s’est détournée de cette catégorie d’hôtel pour s’orienter vers le haut de gamme. Ils sont presque deux fois plus nombreux dans les hôtels 4 ou 5 étoiles qu’en 2017. Dans cette catégorie d’hôtel, la clientèle étrangère a également renforcé sa présence (+ 47 %).

Devant l’engouement des touristes de l’Hexagone pour les hôtels haut de gamme, la part des nuitées étrangères au deuxième trimestre diminue de 3,5 points (17,1 %) dans cette catégorie d’hôtel, entraînant une baisse de la part des nuitées étrangères dans l’ensemble des nuitées de 2,8 point (10,2 %).

Les clients séjournent en majorité dans les hôtels de moyenne ou haut de gamme. Ces établissements classés 3, 4 et 5 étoiles représentent 93 % de l’offre hôtelière et réalisent 92 % des nuitées hôtelières de la Guadeloupe au deuxième trimestre 2018.

Figure 1Progression de la fréquentation des hôtels au 2ᵉ trimestre 2018Fréquentation trimestrielle des hôtels de Martinique entre 2017 à 2018 (nombre de nuitées en millier)

Progression de la fréquentation des hôtels au 2ᵉ trimestre 2018
2017 2018
T1 419 453
T2 269 289
T3 288
T4 320
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 1Progression de la fréquentation des hôtels au 2ᵉ trimestre 2018Fréquentation trimestrielle des hôtels de Martinique entre 2017 à 2018 (nombre de nuitées en millier)

  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2Le taux d'occupation est stable au 2ᵉ trimestre 2018Taux d'occupation trimestriel des hôtels de Martinique entre 2017 à 2018 (en %)

Le taux d'occupation est stable au 2ᵉ trimestre 2018
2017 2018
T1 80,9 81,8
T2 55,9 55,6
T3 54,0
T4 60,6
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2Le taux d'occupation est stable au 2ᵉ trimestre 2018Taux d'occupation trimestriel des hôtels de Martinique entre 2017 à 2018 (en %)

  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 3Hausse des nuitées de 7,4 % au 2ᵉ trimestre 2018Fréquentation hôtelière en Martinique (en nombre et %)

Hausse des nuitées de 7,4 % au 2ᵉ trimestre 2018
T2 2017 T2 2018 Évolution 2017/2016
Nombre de nuitées 269 421 289 266 7,4
Offre de chambres 265 165 276 822 4,4
Chambres occupées 148 286 153 790 3,7
Taux d’occupation 55,9 55,6 -0,4
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 4Forte hausse des nuitées dans les hôtels d’entrée de gamme et haut de gamme au 2ᵉ trimestre 2018Nuitées et taux d'occupation des hôtels de Martinique selon la catégorie (en glissement annuel et %)

Forte hausse des nuitées dans les hôtels d’entrée de gamme et haut de gamme au 2ᵉ trimestre 2018
Nuitées (nombre) Taux d’occupation (en %)
T2 2017 T2 2018 Évolution 2018/2017 (en %) T2 2017 T2 2018 Évolution 2018/2017 (en point)
1 ou 2 étoiles ou A 30 048 43 168 43,7 44,1 48,4 4,2
3 étoiles ou B 218 350 208 922 -4,3 57,4 56,6 -0,8
4 ou 5 étoiles 21 023 37 176 76,8 65,1 59,6 -5,5
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 5Le taux d’occupation de la Martinique légèrement supérieur à celui de la Guadeloupe au 2ᵉ trimestre 2018Nuitées et taux d'occupation en Guadeloupe et en Martinique (en nombre, % et points)

Le taux d’occupation de la Martinique légèrement supérieur à celui de la Guadeloupe au 2ᵉ trimestre 2018
Nuitées (nombre) Taux d’occupation (en %)
T2 2017 T2 2018 Évolution 2018/2017 (en %) T2 2017 T2 2018 Évolution 2018/2017 (en point)
Guadeloupe 295 616 292 934 -2,7 54,7 54,1 -0,6
Martinique 269 421 289 266 7,4 55,9 55,6 -0,3
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Insee, Enquête de fréquentation hôtelière.

Promouvoir le développement de l’aérien

La stratégie de développement du tourisme s'appuie sur le développement de l'aérien, puisque 90 % des touristes dans la zone caribéenne sont acheminés par avion, selon l'Organisation de l'aviation civile. L'accessibilité de la Martinique devrait être améliorée, depuis l'Europe ou les États-Unis, avec l'ouverture et le renforcement de lignes. L'arrivée de Level et XL Airways (entre Toulouse et Fort-de-France) vont dans ce sens, mais ce n'est pas tout, puisque la low cost Norwegian proposera quatre vols par semaine au départ de New York, dès le 28 octobre 2018.

Par ailleurs, le Comité Martiniquais du Tourisme a lancé, depuis le 20 mars 2018, une campagne 100 % digitale, dans le but d’accroître les ventes de basse-saison de l’île, à savoir mai-juin.

Pour comprendre

Le champ de l’enquête

L’Insee réalise mensuellement des enquêtes sur la fréquentation des hébergements collectifs touristiques : hôtels de cinq chambres ou plus et autres hébergements collectifs. Ces derniers comprennent notamment les résidences de tourisme (dont appartement hôtel) et les villages de vacances. Ils n’incluent pas les hébergements proposés par des particuliers.

L’enquête concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente en Martinique ou non.

Elle est réalisée par voie postale et/ou internet.

Définitions

Les nuitées sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un établissement ; deux personnes séjournant trois nuits dans un hôtel comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu'une nuit.

Le taux d’occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels.