Insee conjoncture
20 novembre 2018
N° 2018-301

En octobre 2018, le cours du pétrole ralentit et les prix des matières premières importées se redressentPrix du pétrole et des matières premières importées - octobre 2018

En octobre 2018, la hausse du prix du pétrole en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+4,9 % après −2,5 %), qu'il s'agisse des prix des matières industrielles (+3,8 % après −1,8 %) ou de ceux des matières alimentaires (+6,2 % après −3,3 %).

Informations rapides
No 301
Paru le : 20/11/2018
Prochaine parution le : 19/12/2018 à 12h00 - novembre 2018

Avertissement : Certaines séries utilisées jusqu'à présent pour calculer les indices de prix des matières premières importées ne sont plus publiées par la Banque mondiale. Il s'agit des cours du mouton, de l'huile de colza et de l'huile de tournesol. Elles ont été remplacées par des séries équivalentes. Les indices de prix des oléagineux, de la viande, des matières premières alimentaires et l'indice d'ensemble sont donc susceptibles de varier par rapport aux publications précédentes.

En octobre 2018, la hausse du prix du pétrole en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+4,9 % après −2,5 %), qu'il s'agisse des prix des matières industrielles (+3,8 % après −1,8 %) ou de ceux des matières alimentaires (+6,2 % après −3,3 %).

Le prix du pétrole décélère

En octobre 2018, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) ralentit (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 71 € en moyenne par baril. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre.

Graphique1Prix du pétrole (Brent)

  • Source : Insee

Tableau1Pétrole et dérivés

en euros
Pétrole et dérivés
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 81,0 2,7 9,1 40,7
Prix du Brent en €/baril 70,6 4,3 11,0 44,0
Supercarburant cts €/L 46,7 –1,6 –0,5 21,0
Gazole 628,7 5,9 11,9 38,6
Fioul lourd 430,2 9,5 9,8 45,5
Naphta 589,9 2,1 7,4 35,2
  • Les prix sont en euros par tonne sauf indication contraire.
  • Source : Insee

Les prix des matières premières industrielles se redressent

En octobre 2018, les prix en euros des matières premières industrielles se redressent (+3,8 % après −1,8 % en septembre). Les prix des matières premières minérales rebondissent (+5,5 % après −1,3 %), principalement du fait des métaux ferreux (+8,4 % après +0,7 %). Les prix des métaux précieux repartent également à la hausse (+3,5 % après −1,9 %) comme ceux des métaux non ferreux (+3,6 % après −2,6 %). En revanche, les prix des matières premières agro-industrielles poursuivent leur repli (−3,6 % après −4,0 %) principalement du fait des bois sciés de conifères (−21,0 % après −12,3 %). Le prix des fibres naturelles diminue de nouveau (−1,7 % après −3,8 %). Le prix de la pâte à papier se redresse (+1,4 % après −1,2 %) comme ceux du cuir (+0,2 % après −2,2 %) et du caoutchouc naturel (+0,8 % après −1,8 %). Les prix des bois tropicaux accélèrent (+1,2 % après +0,4 %).

Les prix des matières premières alimentaires rebondissent vivement

Les prix en euros des matières premières alimentaires importées rebondissent vivement (+6,2 % après −3,3 %) principalement du fait du sucre (+24,5 % après +1,8 %). Après la baisse de début d'année, le bond du prix du sucre provient d'une chute de la production en Europe (mauvaises conditions climatiques) et au Brésil (concurrence de la production d'éthanol). Les prix des viandes repartent à la hausse (+10,1 % après −4,6 %), comme ceux des denrées tropicales (+8,4 % après −2,9 %), des produits de la mer (+4,4 % après −3,3 %) et des céréales (+4,0 % après −3,3 %). Les prix des oléagineux se redressent (+0,6 % après −2,9 %).

Tableau2Matières premières importées (hors énergie) en euros

base 100 en 2010
Matières premières importées (hors énergie) en euros
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 117,3 6,2 –1,1 0,4
Denrées tropicales 95,3 8,4 0,0 –4,4
Oléagineux 101,8 0,6 –3,1 –8,8
Céréales 98,7 4,0 5,4 9,5
Sucre 68,6 24,5 20,3 –5,2
Viande 141,5 10,1 –8,1 10,3
Produits de la mer 125,2 4,4 2,9 3,3
Industrielles 89,3 3,8 1,8 4,6
Agro-industrielles 119,1 –3,6 –10,4 7,9
Fibres textiles naturelles 107,4 –1,7 –5,6 18,2
Caoutchouc naturel 45,8 0,8 1,9 –6,0
Cuirs 70,2 0,2 –4,1 –8,8
Pâte à papier 152,1 1,4 2,1 36,9
Bois sciés tropicaux 96,4 1,2 0,5 0,9
Bois sciés de conifères 146,0 –21,0 –41,9 –26,0
Minérales 83,5 5,5 5,0 3,9
Métaux ferreux 60,1 8,4 14,9 21,9
Métaux non ferreux 102,4 3,6 –1,1 –4,6
Métaux précieux 101,7 3,5 –0,7 –5,0
Ensemble 101,8 4,9 0,4 2,5
  • Source : Insee

Graphique3Ensemble des matières alimentaires

  • Source : Insee

Graphique2Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

  • Source : Insee

Graphique4Ensemble des matières industrielles

  • Source : Insee

: bureau-de-presse@insee.fr
:
Prochaine parution le : 19/12/2018 à 12h00 - novembre 2018