Insee conjoncture

En mai 2018, le climat des affaires fléchit nettement dans les servicesEnquête mensuelle de conjoncture dans les services - mai 2018

D'après les chefs d'entreprise interrogés en mai 2018, le climat des affaires dans les services fléchit nettement. L'indicateur qui le synthétise perd quatre points, revenant à son niveau de juin 2017 (103). Il reste cependant au-dessus de sa moyenne de longue période (100).

Informations rapides N° 132
No 132
Principaux indicateurs
Paru le : 24/05/2018
Prochaine parution le : 24/10/2018 à 08h45 - octobre 2018

D'après les chefs d'entreprise interrogés en mai 2018, le climat des affaires dans les services fléchit nettement. L'indicateur qui le synthétise perd quatre points, revenant à son niveau de juin 2017 (103). Il reste cependant au-dessus de sa moyenne de longue période (100).

Graphique 1 – Indicateur synthétique du climat des affaires

Pour la première fois depuis août 2016, l'indicateur de retournement est dans la zone indiquant une conjoncture défavorable.

Graphique 2 – Indicateur de retournement

  • Lecture : proche de 1 (respectivement –1), l'indicateur signale un climat conjoncturel favorable (respectivement défavorable). La zone d'incertitude conjoncturelle est comprise entre –0,3 et +0,3.

Baisse quasi générale des soldes d'opinion

Le solde d'opinion relatif à l'activité prévue redescend juste au-dessous de sa moyenne de longue période. Celui sur l'activité passée baisse lui aussi nettement et rejoint sa moyenne, soit son plus bas niveau depuis juin 2017. Le solde sur les perspectives générales, qui représente l'opinion des chefs d'entreprise sur l'ensemble de leur secteur, se détériore également mais reste bien au-dessus de sa moyenne. Celui sur la demande prévue faiblit légèrement tout en demeurant au-dessus de sa moyenne.

Le soldes relatifs aux effectifs reculent de nouveau. Si celui sur les effectifs prévus est nettement au-dessus de sa moyenne, celui sur les effectifs passés passe au-dessous.

Cependant, les entrepreneurs demeurent optimistes au sujet de leurs investissements. Le solde correspondant aux investissements prévus est stable tandis que celui sur les investissements passés croît nettement. Tous deux sont au-dessus de leur moyenne.

Tableau 1 – Conjoncture dans les services

Soldes d'opinion, en %, CVS
Conjoncture dans les services
Moy* Fév. 18 Mars 18 Avril 18 Mai 18
Climat des affaires 100 107 107 107 103
Perspectives générales –7 4 3 3 0
Activité passée 2 9 6 8 2
Activité prévue 2 3 4 5 1
Demande prévue 0 6 8 4 3
Prix passés –4 –2 –2 0 0
Prix prévus –3 –4 –3 –3 –2
Effectifs passés 3 13 8 3 1
Services hors intérim 1 5 3 1 0
Effectifs prévus 3 10 15 12 11
Services hors intérim 0 5 6 5 4
Investissements
passés 2 7 4 7 11
prévus 1 6 5 4 4
  • * Moyenne depuis 1989 pour le climat et depuis 1988 pour les soldes
  • Source : Insee, enquête de conjoncture dans les services

L'indicateur de climat des affaires est supérieur à sa moyenne dans tous les sous-secteurs sauf dans celui des activités immobilières. Il baisse dans l'hébergement-restauration, l'information-communication, les activités spécialisées scientifiques et techniques ainsi que dans les services administratifs et de soutien. Le climat est stable dans le transport routier de marchandises et il s'améliore un peu dans les activités immobilières.

Dans le transport routier de marchandises, le climat des affaires est stable

Dans le transport routier, l'indicateur de climat des affaires est stable après une nette baisse le mois passé. À 110, il est bien au-dessus de son niveau moyen. La chute du solde d'opinion sur l'activité passée est compensée par le rebond des soldes sur les effectifs. Tous les soldes sont bien au-dessus de leur moyenne.

Dans l'hébergement-restauration, le climat se dégrade nettement

Le climat dans l'hébergement-restauration perd six points. Néanmoins, à 106, il reste nettement au-dessus de sa moyenne de longue période. Ce repli s'explique par le net recul des soldes relatifs à l'activité, à la demande prévue et aux perspectives générales, sans doute en partie sous l'effet des grèves dans les transports.

Le climat faiblit à nouveau légèrement dans l'information-communication

Dans l'information-communication, le climat des affaires perd un point (101) et reste juste au-dessus de son niveau moyen. Les soldes relatifs à l'activité, à la demande prévue et aux effectifs passés diminuent. Les soldes sur les effectifs et sur les perspectives générales restent au-dessus de leur moyenne de long terme.

Le climat se redresse un peu dans les activités immobilières

Dans les activités immobilières, le climat gagne deux points (87) mais reste bien au-dessous de sa moyenne. En particulier, les soldes sur l'activité passée et les effectifs passés s'améliorent. Cependant, tous les soldes d'opinion, hormis ceux sur les effectifs, restent au-dessous de leur moyenne.

Dans les activités spécialisées, le climat s'altère nettement

Le climat des affaires dans les activités spécialisées, scientifiques et techniques perd quatre points (105) mais reste au-dessus de sa moyenne de longue période. Tous les soldes d'opinion se dégradent, excepté celui sur l'activité passée. Cependant ils restent tous au-dessus de leur moyenne.

Le climat s'affaiblit dans les activités de services administratifs et de soutien

Dans les activités administratifs et de soutien, le climat perd trois points. À 108, il reste bien au-dessus de sa moyenne. Tous les soldes baissent, en particulier ceux relatifs à l'activité. Celui relatif à l'activité passée rejoint même sa moyenne, celui sur les effectifs passés demeure au-dessous. Les autres soldes restent au-dessus de leur moyenne.

Tableau 2 – Climat des affaires et soldes d'opinion par sous-secteur dans les services

Soldes d'opinion, en %, CVS
Climat des affaires et soldes d'opinion par sous-secteur dans les services
Nomenclature agrégée (NA 2008) au niveau " A21 " Moy* Fév. 18 Mars 18 Avril 18 Mai 18
Transport routier de marchandises (8%)
Climat des affaires 100 115 114 110 110
Activité passée –6 15 16 14 6
Activité prévue –7 12 11 6 5
Demande prévue –10 23 13 8 8
Effectifs passés –5 13 18 –1 4
Effectifs prévus –8 5 8 2 4
Perspectives générales –20 13 12 6 5
Hébergement-restauration (11%)
Climat des affaires 100 116 109 112 106
Activité passée –7 2 –9 9 –6
Activité prévue –7 7 2 3 –2
Demande prévue –9 3 4 2 –4
Effectifs passés –4 5 –7 –4 –4
Effectifs prévus –5 –2 –3 –3 1
Perspectives générales –13 9 –4 –1 –6
Information-communication (24%)
Climat des affaires 100 103 102 102 101
Activité passée 8 11 3 5 –1
Activité prévue 9 –3 1 5 –1
Demande prévue 10 –1 10 4 2
Effectifs passés 6 18 16 18 15
Effectifs prévus 11 18 13 13 14
Perspectives générales 0 5 3 3 4
Activités immobilières (13%)
Climat des affaires 100 86 89 85 87
Activité passée 7 10 2 –1 3
Activité prévue 7 –8 –2 –7 –8
Demande prévue 2 2 5 0 1
Effectifs passés 3 1 –6 –3 3
Effectifs prévus 3 –3 3 11 5
Perspectives générales –3 –17 –15 –17 –17
Activités spécialisées, scientifiques et techniques (24%)
Climat des affaires 100 108 110 109 105
Activité passée –1 1 6 7 7
Activité prévue –2 5 6 2 –1
Demande prévue –5 3 4 3 0
Effectifs passés 1 9 6 10 4
Effectifs prévus 0 11 10 11 9
Perspectives générales –9 1 3 4 –2
Services administratifs et de soutien (18%)
Climat des affaires 100 111 112 111 108
Activité passée 6 23 24 14 6
Activité prévue 5 15 15 17 11
Demande prévue 3 16 15 13 12
Effectifs passés 10 23 13 0 –1
Effectifs prévus 8 17 33 23 22
Perspectives générales –4 10 11 10 9
  • Entre parenthèses, les poids utilisés pour agréger les soldes d'opinion sous-sectoriels.
  • *Climat : moyenne depuis 1989, et depuis février 2006 pour le transport; soldes : moyenne depuis 1988, et depuis février 2006 pour le transport
  • Source : Insee, enquête de conjoncture dans les services