Insee conjoncture

En mars 2018, les prix à la consommation augmentent de 1,0 % sur un mois et de 1,6 % sur un anIndice des prix à la consommation - résultats définitifs (IPC) - mars 2018

En mars 2018, l'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 1,0 % sur un mois après une stabilité en février. Cette hausse provient d'un rebond des prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver (+2,1 % après −0,3 %) et de ceux des produits alimentaires (+0,4% après −0,1 %). De plus les prix du tabac augmentent vivement (+13,2 %) et ceux des services accélèrent sur le mois (+0,4 % après +0,1 % en février). En revanche, les prix de l'énergie se replient nettement (−0,7 %) dans le sillage des prix des produits pétroliers.

Informations rapides N° 96
No 96
Principaux indicateurs
Paru le : 12/04/2018
Prochaine parution le : 11/10/2018 à 08h45 - septembre 2018

Évolution mensuelle : 1,0 % en mars ; Variation sur un an : +1,6 %

En mars 2018, l'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 1,0 % sur un mois après une stabilité en février. Cette hausse provient d'un rebond des prix des produits manufacturés après la fin des soldes d'hiver (+2,1 % après −0,3 %) et de ceux des produits alimentaires (+0,4% après −0,1 %). De plus les prix du tabac augmentent vivement (+13,2 %) et ceux des services accélèrent sur le mois (+0,4 % après +0,1 % en février). En revanche, les prix de l'énergie se replient nettement (−0,7 %) dans le sillage des prix des produits pétroliers.

Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation rebondissent à +0,5 %, après un repli de 0,3 % en février.

Sur un an, les prix à la consommation accélèrent nettement en mars 2018 : +1,6 % après +1,2 %. Cette hausse de l'inflation résulte d'une croissance plus vive des prix des services, de l'alimentation et du tabac. En revanche, ceux de l'énergie ralentissent légèrement et les prix des produits manufacturés se replient.

Faible hausse de l'inflation sous-jacente sur un an

En mars 2018, l'indice d'inflation sous-jacente (ISJ) rebondit à +0,3 % après −0,4 % en février. Sur un an, l'inflation sous-jacente est en faible hausse : +0,9 % après +0,8 % le mois précédent. L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) augmente de 1,1 % après une stabilité en février ; sur un an, il croît de 1,7 % après +1,3 % le mois précédent.

Accélération des prix des services

Sur un an, les prix des services accélèrent : +1,4% après +1,1 % en février. Cette croissance plus vive résulte d'une nette accélération des prix des services d'hébergement (+5,6 % sur un an après +0,1 %) et des forfaits touristiques (+16,2 % après +0,6 %), en lien avec le décalage des vacances scolaires de février. De même, les prix des services de transports sont plus dynamiques qu'en février (+1,1 % sur un an après +0,4 %). La baisse des prix des services de communication s'amenuise en mars (−0,5 % sur un an après −0,9 %). Les prix des services de santé sont en hausse de 2,0 % sur un an, comme le mois précédent.

Tableau1 – Variations définitives des indices de prix détaillés

base 100 : année 2015
Variations définitives des indices de prix détaillés
Regroupements conjoncturels Variations (en %) au cours
Pondérations 2018 Indices mars 2018 du dernier mois(1) des 12 derniers mois(2)
a) Ensemble des ménages
Ensemble 10000 102,75 1,0 1,6
Ensemble CVS 10000 102,62 0,5 1,6
Alimentation 1627 102,66 0,4 1,5
Produits frais 243 109,91 1,6 2,8
Autre alimentation 1384 101,49 0,1 1,2
Tabac 193 119,92 13,2 16,6
Produits manufacturés 2594 99,35 2,1 −0,3
Habillement et chaussures 416 102,81 12,8 −0,5
Produits de santé 425 93,12 −0,3 −2,4
Autres produits manufacturés 1753 100,08 0,6 0,3
Énergie 777 109,50 −0,7 5,0
dont Produits pétroliers 408 114,20 −0,6 8,1
Services 4809 102,95 0,4 1,4
Loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères 764 101,67 0,0 0,6
Services de santé 617 102,65 0,0 2,0
Transports 282 98,66 −0,2 1,1
Communications 223 99,13 0,4 −0,5
Autres services 2923 104,09 0,7 1,8
Ensemble hors loyers et hors tabac 9192 102,53 0,8 1,3
Ensemble hors tabac 9807 102,42 0,8 1,3
b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé
Ensemble hors tabac 9706 102,27 0,8 1,2
c) Ménages du 1er quintile de la distribution des niveaux de vie
Ensemble hors tabac 9700 102,10 0,7 1,2
  • (1) : Évolution [m/(m-1)]
  • (2) : Évolution [m/(m-12)]
  • Champ : France hors Mayotte
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Accélération marquée des prix de l'alimentation et du tabac sur un an

En mars 2018, les prix de l'alimentation augmentent, sur un an, à un rythme nettement plus soutenu qu'en février (+1,5 % après +0,8 %). Les prix des produits frais rebondissent fortement après une baisse ponctuelle en février (+2,8 % sur un an après −1,3 %), en lien avec le rebond marqué des prix des légumes frais (+4,2 % sur un an après −5,6 %) et des poissons frais (+1,0% après −1,2 %). Hors produits frais, les prix de l'alimentation sont en hausse de 1,2 % sur un an, comme en février.

Les prix du tabac accélèrent vivement en mars (+16,6 % sur un an après +4,9 %) : sur le mois, ils augmentent de 13,2 % à la suite du relèvement de la taxation.

Baisse de l'inflation énergétique

L'inflation énergétique diminue légèrement en mars 2018 (+5,0 % sur un an après +5,2 %), en raison du net ralentissement des prix du gaz (+0,8 % sur un an après +6,1 %) consécutif à un repli marqué de leur prix sur le mois (−2,7 %). En revanche, les prix des produits pétroliers sont plus dynamiques qu'en février : +8,1 % sur un an après +7,1 %, le recul des prix sur le mois étant moins prononcé cette année (−0,6 % contre −1,6 % en mars 2017).

Repli des prix des produits manufacturés

Sur un an, les prix des produits manufacturés baissent de 0,3 % en mars 2018, après une très faible hausse en février (+0,1 %). Ce repli résulte de celui des prix de l'habillement et des chaussures (−0,5 % sur un an après +1,1 %) : le rebond après les soldes d'hiver est moins prononcé cette année, aussi bien pour les vêtements (+13,3 % sur le mois contre +15,3 % en mars 2017) que pour les chaussures (+10,4 % contre +13,2 %). Les prix des « autres produits manufacturés » augmentent de 0,3 % sur un an, comme les trois mois précédents. Ceux des équipements de sport (−0,6 % après +0,9 %) se replient après un renchérissement le mois précédent et les prix des meubles ralentissent (+0,2% sur un an après +0,4 %). En revanche, la baisse des prix du matériel de traitement de l'information (−3,6 % après −4,9 %) et des téléphones (−4,0 % après −5,9 %) s'amenuise après la fin des soldes. Par ailleurs, les prix des produits de santé baissent au même rythme qu'en février (−2,4 % sur un an).

Graphique1 – Glissements annuels de l'indice des prix à la consommation (IPC), de l'inflation sous-jacente (ISJ)(1) et de l'indice des prix à la consommation harmonisés(2)

Tableau2 – Évolution des indices d'inflation sous-jacente(1) et de l'IPCH(2)

base 100 : année 2015
Évolution des indices d'inflation sous-jacente(1) et de l'IPCH(2)
Regroupements conjoncturels Variations (en %) au cours
Pondé- rations 2018 Indices mars 2018 du dernier mois(3) des 12 derniers mois(4)
Ensemble « sous-jacent » 6041 101,78 0,3 0,9
Produits alimentaires hors viandes, produits laitiers et exotiques 740 101,03 0,1 0,7
Produits manufacturés 2125 99,74 0,0 0,1
Services y compris loyers et eau 3176 103,34 0,5 1,5
Ensemble IPCH 103,22 1,1 1,7
  • (1) Les indices d'inflation sous-jacente excluent les tarifs publics et les produits à prix volatils, et sont corrigés des mesures fiscales et des variations saisonnières. Ils sont calculés pour tous les ménages et pour la France métropolitaine.
  • (2) IPCH : indice des prix à la consommation harmonisé, utilisé pour les comparaisons entre membres de l'Union européenne. Il est calculé pour tous les ménages, France hors Mayotte.
  • (3) : Évolution [m/(m-1)]
  • (4) : Évolution [m/(m-12)]
  • Source : Insee - indices des prix à la consommation

Révisions

Par rapport aux estimations provisoires pour mars publiées le 30 mars 2018, l'évolution sur un mois de l'IPC est inchangée et celle sur un an est révisée à la hausse de 0,1 point. Les évolutions sur un mois et sur un an de l'IPCH sont confirmées.