La hausse de la fréquentation hôtelière se poursuit en 2017Enquête mensuelle dans l’hôtellerie

Nathalie Poleya, Insee

Avec 1 210 000 nuitées en 2017, la fréquentation des hôtels réunionnais croît de 5 % par rapport à 2016. Toutes les catégories d'établissement contribuent à cette augmentation. L’embellie profite davantage aux établissements du Sud et du Nord-est.

La hausse de la fréquentation hôtelière se poursuit en 2017

L’année 2017 est marquée par une nouvelle hausse de la fréquentation dans les établissements hôteliers de cinq chambres ou plus à La Réunion. Cette tendance dure depuis 2015.

Bonne dynamique pour les hôtels 4 et 5 étoiles

Avec 1 210 000 nuitées, la fréquentation des hôtels réunionnais progresse de 5 % par rapport à 2016 (figure 1). Elle augmente pour toutes les catégories d’hôtels, particulièrement les 4 ou 5 étoiles (+ 8 %).

Quatre nuitées supplémentaires sur dix concernent les hôtels 4 ou 5 étoiles. Mais la fréquentation augmente également dans les hôtels non classés (+ 9 %) et plus modestement dans les hôtels 1 et 2 étoiles (+ 4 %). Les hôtels 3 étoiles sont aussi plus fréquentés (+ 2 %).

Figure 1 – La fréquentation hôtelière en hausse de 5 % en 2017Fréquentation hôtelière en 2017 à La Réunion

La fréquentation hôtelière en hausse de 5 % en 2017
2016 2017(p) Évolution
en nombre en %
Nombre de nuitées Ensemble 1 153 800 1 210 000 4,9
Non classés 159 800 174 900 9,5
1 ou 2 étoiles 171 100 177 800 3,9
3 étoiles 511 100 519 100 1,6
4 ou 5 étoiles 311 800 338 200 8,5
Nord-est 270 300 289 000 6,9
Ouest 599 300 612 100 2,1
Sud 284 200 308 900 8,7
Offre de chambres 1 096 600 1 078 100 -1,7
Chambres occupées 661 100 694 800 5,1
Taux d’occupation 60,30 % 64,40 % 4,1 pt
  • (p) provisoire.
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Les hôtels du Sud et du Nord-est sont les premiers bénéficiaires de cette embellie (respectivement + 9 % et + 7 %). Mais la fréquentation progresse également dans l‘Ouest (+ 2 %).

En moyenne sur l’année, 64 % des chambres d’hôtels sont occupées. Le taux d’occupation croît de 4 points par rapport à 2016 (figure 2). Cette hausse s’explique par une augmentation du nombre de chambres occupées (+ 5 %), conjuguée à une diminution de l’offre de chambres (- 2 %), due notamment à des fermetures d’hôtels.

Figure 2 – Plus de chambres occupées en 2017Taux d’occupation annuel de 2012 à 2017 à La Réunion

en %
Plus de chambres occupées en 2017
Année Taux d'occupation
2012 62,6
2013 62,4
2014 59,1
2015 61
2016 60,3
2017 (p) 64,4
  • (p) provisoire.
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2 – Plus de chambres occupées en 2017Taux d’occupation annuel de 2012 à 2017 à La Réunion

Hausse de la clientèle étrangère

La clientèle française, qui comprend la clientèle locale, reste largement majoritaire (86 % des nuitées) et sa fréquentation croît de 4 % en 2017. Toutefois, les nuitées étrangères progressent fortement (+ 12 %). La durée de leur séjour reste stable (3 jours). Cette clientèle étrangère est dominée par les Allemands et les Mauriciens, qui représentent 40 % des étrangers hébergés dans les hôtels.

La fréquentation est dynamique tout au long de l’année 2017. Les 2e et 3e trimestres ont connu les plus importantes évolutions (+ 7 %) par rapport au même trimestre de l’année précédente.

Une hausse de 4 % au 4e trimestre 2017

Avec 358 300 nuitées au 4e trimestre 2017, la fréquentation des hôtels classés réunionnais est en hausse de 4 % par rapport au 4e trimestre 2016 (figure 3). Elle atteint ainsi son plus haut niveau depuis huit ans, pour ce trimestre de haute saison où la fréquentation est maximale.

Figure 3 – Le 4ᵉ trimestre à son plus haut niveau depuis huit ansNombre de nuitées des hôtels de 2015 à 2017 à La Réunion

en nombre
Le 4ᵉ trimestre à son plus haut niveau depuis huit ans
2015 2016 2017
1ᵉʳ trimestre 227 100 272 700 277 700
2ᵉ trimestre 232 500 257 800 275 300
3ᵉ trimestre 240 400 279 400 298 700
4ᵉ trimestre 324 100 343 800 358 300 (p)
  • (p) provisoire.
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGCIS - Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 3 – Le 4ᵉ trimestre à son plus haut niveau depuis huit ansNombre de nuitées des hôtels de 2015 à 2017 à La Réunion

Figure 4 – Le taux d’occupation du 4ᵉ trimestre gagne 3 pointsNombre de nuitées et taux d’occupation au 4ᵉ trimestre à La Réunion

Le taux d’occupation du 4ᵉ trimestre gagne 3 points
Nuitées Taux d'occupation
2016 2017(p) Évolution 2016 2017(p) Évolution
en nombre en % en % en point(s)
Ensemble 343 800 358 300 4,2 73,1 75,7 2,6
Catégorie
Non classés 55 300 46 300 -16,2 68,9 66,3 -2,6
1 ou 2 étoiles 54 900 54 500 -0,8 71,5 76,6 5,1
3 étoiles 141 800 157 300 11,0 77,2 80,0 2,8
4 ou 5 étoiles 91 800 100 100 9,1 71,4 74,4 3,0
Zone géographique
Nord-est 80 000 89 200 11,5 73,7 80,4 6,7
Ouest 175 700 175 800 0,0 74,8 77,7 2,9
Sud 88 100 93 300 6,0 69,5 67,9 -1,7
  • (p) provisoire.
  • Champ : établissements hôteliers de cinq chambres ou plus.
  • Source : Insee, DGE - Enquête de fréquentation hôtelière.

La hausse de la fréquentation profite particulièrement aux hôtels du Nord-est (+ 12 %) (figure 4). Les hôtels 3 étoiles enregistrent la plus forte progression (+ 11 %). Cette évolution résulte pour un tiers du changement de classification de deux établissements pour cette catégorie.

Le taux d’occupation s’établit à 76 %, en progression de 3 points par rapport au 4e trimestre 2016.

Définitions

Les nuitées sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un établissement. Deux personnes séjournant trois nuits dans un hôtel comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu'une nuit (1 nuitée = 1 personne x 1 nuit).

Le taux d’occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels ouverts.

Champ

L’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie concerne depuis janvier 2014 tous les hôtels de cinq chambres ou plus, qu’ils soient classés ou non. Elle concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente à La Réunion ou non.

Elle est réalisée par voie postale et/ou internet chaque mois directement auprès des hôtels de La Réunion.

Un champ d’enquête étendu

Entre 2012 et 2014, le parc des hôtels enquêtés à La Réunion a été modifié en raison de :

  • l’entrée en vigueur de la nouvelle classification des hôtels par Atout France qui a fait entrer dans le champ de l’enquête des hôtels existants mais non classés auparavant ;
  • l’extension du champ de l’enquête aux hôtels non classés de cinq chambres au moins.

Jusqu’en 2014, la diffusion des résultats de l’enquête portait sur un champ limité aux établissements qui étaient déjà classés en 2012.

À compter de 2015, les résultats diffusés concernent le nouveau champ de l’enquête (hôtels classés et non classés), dans la nouvelle classification en vigueur.

Les présents résultats portent à La Réunion sur 75 hôtels, dont 55 sont classés et 20 non classés.

Afin de permettre la comparabilité des séries, les données des hôtels non classés ont été recalculées pour les années 2010 à 2013. Les nouvelles séries portant sur l’ensemble du champ sont mises en ligne chaque mois sur le site insee.fr.

Pour en savoir plus

Les séries sur le « Tableau de la conjoncture à La Réunion » ;

Poleya N., Ali Hadhurami B. « La fréquentation hôtelière augmente de 13 % en 2016 », Insee Conjoncture Réunion n° 3, pp.24-25, juin 2017 ;

Le compte Twitter de l'Insee La Réunion-Mayotte : @InseeOI.