La fréquentation hôtelière en hausse de 25 %Enquête de fréquentation hôtelière au 2ᵉ trimestre 2017

Ali Benhaddouche

En Guadeloupe, la fréquentation de l’ensemble des hôtels (classés ou non classés) augmente de 25 % au deuxième trimestre 2017 par rapport à la même période en 2016. Ce fort rebond fait plus que compenser le net repli enregistré un an plus tôt (− 12 %).

La fréquentation hôtelière en forte hausse

Au deuxième trimestre 2017 en Guadeloupe, la fréquentation hôtelière exprimée en nuitées augmente fortement (+ 25 % par rapport à la même période de 2016).

Cette progression résulte d’un mouvement de «rattrapage» après une baisse conséquente enregistrée un an plus tôt (– 2 %) et d’un engouement croissant pour la destination des Antilles. Si le nombre de vacanciers non-résidents accueillis sur l’île se contracte sur le trimestre (le nombre de passagers hors transit à l’aéroport Pôle Caraïbes diminue de 4,6 % (CVS) et la saison des croisières se termine au mois d’avril), les professionnels du secteur bénéficient en revanche de l’activité générée par la clientèle résidente. La clientèle française, composée majoritairement de résidents, a progressé beaucoup plus que la clientèle étrangère (respectivement + 30 % et + 8 %). En effet, les hôteliers ont adopté une politique tarifaire agressive au deuxième trimestre pour attirer une clientèle locale plus importante.

Le taux d'occupation (54,3 %) gagne 5,3 points par rapport au deuxième trimestre 2016. Cette hausse sensible s’explique par un nombre de chambres occupées (+ 12 %), augmentant davantage que l’offre de chambres (+ 1 %).

Les nuitées progressent fortement dans le moyen de gamme

La fréquentation touristique est en hausse dans l’ensemble des hôtels classés de la région, à l’exception des hôtels haut de gamme dont le nombre de nuitées baisse de 8 %. En particulier, c’est dans les hôtels de moyenne gamme que la progression des nuitées est la plus forte (+ 37 %). A l’origine de cette hausse : des clients français qui ont plus souvent fait le choix de fréquenter les hôtels de moyenne gamme (+ 45 %) tandis que les étrangers ont privilégié essentiellement l’hôtellerie haut de gamme (+ 29 % de nuitées supplémentaires). Pour cette catégorie d’hôtels, la part des nuitées étrangères au deuxième trimestre progresse de 7,5 points (26,6 %) mais pour l’ensemble des hôtels, elle chute de trois points (16,9 %).

Les clients séjournent en majorité dans les hôtels de moyenne ou haut de gamme. Ces établissements classés 3, 4 et 5 étoiles représentent 86 % de l’offre hôtelière et réalisent 87 % des nuitées hôtelières de la Guadeloupe en 2017. La part des nuitées dans les hôtels classés 3 étoiles progresse de six points au deuxième trimestre 2017 à 73,6 %. Elle diminue de cinq points dans les hôtels classés 4 et 5 étoiles.

Figure 1 – La fréquentation des hôtels en forte hausse au 2ᵉ trimestre 2017Fréquentation trimestrielle des hôtels de Guadeloupe entre 2014 et 2017 (en nombre de nuitées)

La fréquentation des hôtels en forte hausse au 2ᵉ trimestre 2017
2014 2015 2016 2017
T1 348 482 330 110 344 463 365 654
T2 218 083 232 635 204 861 256 705
T3 167 875 176 495 192 292
T4 216 405 232 622 258 893
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 1 – La fréquentation des hôtels en forte hausse au 2ᵉ trimestre 2017Fréquentation trimestrielle des hôtels de Guadeloupe entre 2014 et 2017 (en nombre de nuitées)

Figure 2 – Taux d'occupation en hausse au 2ᵉ trimestre 2017Taux d'occupation trimestriel des hôtels de Guadeloupe entre 2014 à 2017 (en %)

Taux d'occupation en hausse au 2ᵉ trimestre 2017
2014 2015 2016 2017
T1 72,4 70,4 74,2 78,7
T2 47,7 55,1 49,0 54,3
T3 42,5 46,6 44,1
T4 54,2 60,7 56,6
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 2 – Taux d'occupation en hausse au 2ᵉ trimestre 2017Taux d'occupation trimestriel des hôtels de Guadeloupe entre 2014 à 2017 (en %)

Figure 3 – Hausse des nuitées de 25 % au 2ᵉ trimestre 2017Fréquentation hôtelière en Guadeloupe (en nombre et en %)

Hausse des nuitées de 25 % au 2ᵉ trimestre 2017
Guadeloupe T2 2016 T2 2017 Évolution 2017/2016
Nombre de nuitées 204 861 256 705 25,3
Offre de chambres 255 502 258 485 1,2
Chambres occupées 125 224 140 297 12,0
Taux d’occupation 49,0 54,3 4,5
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 4 – Forte hausse des nuitées dans le moyen de gammeNuitées et taux d'occupation des hôtels de Guadeloupe selon la catégorie (en glissement annuel et %)

Forte hausse des nuitées dans le moyen de gamme
Guadeloupe Nuitées (nombre) Taux d’occupation (en %)
T2 2016 T2 2017 Évolution 2017/2016 T2 2016 T2 2017 Évolution 2017/2016
1 ou 2 étoiles ou A 28 430 32 627 14,8 45,0 50,4 5,4
3 étoiles ou B 138 243 188 924 36,7 48,6 54,9 6,2
4 ou 5 étoiles 38 188 35 153 -7,9 53,4 55,0 1,6
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Enquête de fréquentation hôtelière.

Figure 5 – Le taux d’occupation de la Guadeloupe inférieur à celui de la Martinique au 2ᵉ trimestre 2017Nuitées et taux d'occupation en Guadeloupe et en Martinique (en nombre, % et points)

Le taux d’occupation de la Guadeloupe inférieur à celui de la Martinique au 2ᵉ trimestre 2017
Nuitées (nombre) Taux d’occupation (en %)
T2 2016 T2 2017 Évolution 2017/2016 T2 2016 T2 2017 Évolution 2017/2016 (en points)
Guadeloupe 204 861 256 705 25,3 49,0 54,3 5,3
Martinique 229 607 269 421 17,3 46,9 55,9 9,0
  • Champ : hôtels classés et hôtels non classés de 5 chambres ou plus.
  • Source : Enquête de fréquentation hôtelière.

Encadré

Un secteur touristique qui investit

Porté par une activité demeurant à un niveau élevé, le secteur continue à investir. Un établissement hôtelier devrait ainsi prochainement rouvrir ses portes et de nombreux projets de rénovation sont amorcés sur l’ensemble du parc hôtelier. Dans ce contexte, l’encours de crédits portés par les établissements de crédit locaux en faveur du secteur de l’hébergement et de la restauration atteint 64,4 millions d’euros à fin juin 2017. Ce montant s’inscrit en hausse de 17,4 % par rapport à son niveau de juin 2016.

Pour comprendre

Le champ de l’enquête

L’Insee réalise mensuellement des enquêtes sur la fréquentation des hébergements collectifs touristiques : hôtels de cinq chambres ou plus et autres hébergements collectifs. Ces derniers comprennent notamment les résidences de tourisme (dont appart hôtel) et les villages de vacances. Ils n’incluent pas les hébergements proposés par des particuliers

L’enquête concerne toute la clientèle, que celle-ci soit résidente en Guadeloupe ou non.

Elle est réalisée par voie postale et/ou internet.

Définitions

Les nuitées sont le nombre total de nuits passées par les clients dans un établissement ; deux personnes séjournant trois nuits dans un hôtel comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu'une nuit.

Le taux d'occupation est le rapport entre le nombre de chambres occupées et le nombre de chambres offertes par les hôtels.