En 2016, hausse de l’emploi dans la fonction publique, sauf dans le versant territorialL'emploi dans la fonction publique - décembre 2016

Fin 2016, la fonction publique emploie 5,67 millions de salariés y compris les bénéficiaires de contrats aidés, soit 20 400 de plus qu’un an auparavant (+0,4 %).

Fin 2016, la fonction publique emploie 5,67 millions de salariés y compris les bénéficiaires de contrats aidés, soit 20 400 de plus qu’un an auparavant (+0,4 %). Les effectifs augmentent davantage hors contrats aidés (+0,5 %), car ces derniers se replient dans les trois versants (−8 400, soit −4,3 %). En équivalent temps plein, le volume annuel de travail y compris contrats aidés augmente de 0,2 %, à peine moins qu’en 2015 (+0,3 %), et atteint 5,30 millions.

Dans la fonction publique de l’État, l’emploi y compris contrats aidés augmente fin 2016 de 1,0 % sur un an, après +0,1 % en 2015. Dans les ministères, la hausse est de +1,4 % (+27 500 agents). Les deux tiers de cette augmentation proviennent des effectifs des ministères chargés de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (+1,8 %). Les créations de postes au ministère de la Justice mais aussi dans les ministères de la Défense et de l’Intérieur, sous l’effet notamment des plans de lutte contre le terrorisme, expliquent le reste de la hausse. En revanche, dans les ministères économiques et financiers ou au ministère chargé de l’écologie, les effectifs continuent de baisser. Dans les établissements publics, les effectifs diminuent de 0,3 % en raison d’une réduction de 5,4 % du nombre de contrats aidés. Hors ces contrats, ils augmentent de 0,5 % dans ces établissements et de 1,2 % dans l’ensemble de la fonction publique de l’État.

En hausse continue depuis les années 80, les effectifs de la fonction publique territoriale se sont quasiment stabilisés en 2015 (+0,1 %) et diminuent en 2016 (−0,4 %). Hors emplois aidés, ces évolutions sont de −0,3 % et −0,2 %. C’est dans les organismes régionaux et départementaux que la baisse est la plus marquée : −1,0 % y compris contrats aidés, −0,7 % hors contrats aidés. La baisse dans le secteur communal (−0,2 %) est entièrement due aux contrats aidés dont les effectifs diminuent de 2,5 %.

Dans la fonction publique hospitalière, les effectifs continuent de ralentir en 2016 : +0,2 % après +0,3 % en 2015, y compris contrats aidés. Ils sont stables dans les hôpitaux mais restent dynamiques dans les établissements médico-sociaux (+2,1 % y compris contrats aidés et +2,5 % hors contrats aidés).

tableau 1 – Effectifs par versant de la fonction publique

Effectifs par versant de la fonction publique
Niveaux en milliers Évolution (en %)
2016 (p) 2014-2015 2015-2016 (p)
Effectifs au 31 décembre (1)
Fonction publique Ensemble, yc contrats aidés 2 503,0 0,1 1,0
de l'État hors contrats aidés 2 426,7 0,2 1,2
Fonction publique Ensemble, yc contrats aidés 1 977,2 0,1 –0,4
territoriale hors contrats aidés 1 885,8 –0,3 –0,2
Fonction publique Ensemble, yc contrats aidés 1 189,3 0,3 0,2
hospitalière hors contrats aidés 1 167,7 0,2 0,4
Fonction Ensemble, yc contrats aidés 5 669,5 0,1 0,4
publique hors contrats aidés 5 480,2 0,0 0,5
Volume de travail en équivalent temps plein (2)
Fonction Ensemble, yc contrats aidés 5 304,9 0,3 0,2
publique hors contrats aidés 5 161,0 0,1 0,2
  • (p) : données provisoires
  • (1) postes principaux finaux au 31 décembre
  • (2) tout poste actif dans l'année
  • Champ : France
  • Sources : Insee, Siasp

tableau 2 – Effectifs par versant de la fonction publique et par type d'employeur

Effectifs par versant de la fonction publique et par type d'employeur
En milliers 2016 (p) Évolution sur un an (en %) (p)
Effectifs au 31 décembre yc contrats aidés yc contrats aidés hors contrats aidés
Fonction publique de l'État
Ministères 1 942,3 1,4 1,4
Etab. publics à caractère administratif 560,7 –0,3 0,5
Fonction publique territoriale
Régions et départements 446,0 –1,0 –0,7
Secteur communal (1) 1 531,2 –0,2 0,0
Fonction publique hospitalière
Hôpitaux 1 040,7 0,0 0,1
Etab. médico-sociaux (2) 148,6 2,1 2,5
  • (p) : données provisoires
  • (1) y compris métropole de Lyon et métropole du Grand Paris, établissements publics territoriaux, offices publics d'habitations à loyer modéré (OPHLM), caisses de crédit municipal, régies et EPA locaux
  • (2) y compris établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • Champ : postes principaux finaux au 31 décembre, France
  • Sources : Insee, Siasp