Populations légales au 1er janvier 2015 152 499 habitants en Ariège

Émilie Auriac, Stéphane Méloux, Insee

Au 1er janvier 2015, l’Ariège compte 152 499 habitants. Entre 2010 et 2015, la population y augmente de 0,1 % par an, un rythme nettement inférieur à celui de la métropole (+ 0,5 %) et de la région Occitanie (+ 0,9 %). Sur la période, le département gagne en moyenne 90 habitants chaque année. Deuxième département le moins peuplé de la région derrière la Lozère, sa population y est néanmoins deux fois plus nombreuse. Il figure au 6e rang des départements métropolitains les moins peuplés. La croissance démographique se concentre sur un axe nord-sud, le long de la N20 et de l’autoroute Pamiers-Toulouse, ainsi que dans le nord du département, en partie sous l’influence de l’agglomération toulousaine.

Dynamisme démographique entre Pamiers et Foix

Seule grande aire urbaine de l’Ariège, l’aire de Pamiers compte 35 047 habitants au 1er janvier 2015. Sa croissance démographique est soutenue avec une augmentation de population annuelle de 0,8 % entre 2010 et 2015. Comme souvent, la population de la couronne périurbaine (22 communes, 8 594 habitants en 2015) augmente plus rapidement que celle de l’agglomération 1 . Cette dernière gagne cependant 105 habitants par an en moyenne entre 2010 et 2015, pour atteindre 26 453 habitants. La commune de Pamiers compte 15 317 habitants en 2015 ; la population est quasiment stable sur les cinq dernières années.

Foix, deuxième agglomération de l’Ariège avec 14 531 habitants, enregistre une très légère baisse de population entre 2010 et 2015 (- 0,3 % par an). La population de la ville-centre diminue au même rythme (- 0,4 % par an) pour atteindre 9 706 habitants.

D’autres agglomérations perdent des habitants, principalement parce que leurs villes-centres en perdent : c’est le cas à Lavelanet, mais aussi à Tarascon-sur-Ariège ou à Saint-Girons. La commune de Saint-Girons (6 324 habitants) voit sa population baisser (- 0,5 % par an entre 2010 et 2015), néanmoins, l’agglomération résiste mieux (- 0,2 %) grâce au dynamisme de certaines communes de sa périphérie, comme Lorp-Sentaraille (1 418 habitants).

Les communes ou petites agglomérations les plus dynamiques sont situées pour la plupart le long de la N20 entre Pamiers et Foix, mais aussi sur la D119 en direction de Mirepoix. Ainsi, la croissance annuelle de la population de La Tour-du-Crieu dépasse 3 %, elle atteint 2 % à Varilhes et 1,3 % à Saint-Jean-du-Falga. Au nord, les communes situées dans les franges de l’aire urbaine de Toulouse, comme Saverdun, et Mazères dans une moindre mesure, bénéficient également du dynamisme démographique caractéristique de la couronne périurbaine toulousaine.

1 Au sens de l’unité urbaine

Figure 1Population du départementPopulation municipale au 1er janvier 2015 et évolution annuelle moyenne

Population du département
Population en 2015 Population en 2010 Évolution annuelle moyenne 2010-2015 (%)
Ariège 152 499 152 038 + 0,1
Occitanie 5 774 185 5 518 106 + 0,9
France métropolitaine 64 300 821 62 765 235 + 0,5
Grande aire urbaine du département1
Pamiers 35 047 33 690 + 0,8
Principales unités urbaines du département
Pamiers 26 453 25 930 + 0,4
Foix 14 531 14 723 - 0,3
Saint-Girons 9 722 9 832 - 0,2
Lavelanet 7 164 7 486 - 0,9
Tarascon-sur-Ariège 5 525 5 730 - 0,7
  • 1 Non compris les aires urbaines dont la ville-centre est hors département
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 2Population des principales communes de l'AriègePopulation municipale au 1er janvier 2015 et évolution annuelle moyenne

Population des principales communes de l'Ariège
Principales communes Population en 2015 Population en 2010 Évolution annuelle moyenne 2010-2015 (%)
Pamiers 15 317 15 372 - 0,1
Foix 9 706 9 885 - 0,4
Saint-Girons 6 324 6 500 - 0,5
Lavelanet 6 205 6 525 - 1,0
Saverdun 4 734 4 528 + 0,9
Mazères 3 826 3 707 + 0,6
Varilhes 3 347 3 036 + 2,0
Tarascon-sur-Ariège 3 231 3 468 - 1,4
Mirepoix 3 162 3 137 + 0,2
La Tour-du-Crieu 3 127 2 671 + 3,2
Saint-Jean-du-Falga 2 900 2 719 + 1,3
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 3Population municipale au 1er janvier 2015 et évolution annuelle moyenne entre 2010 et 2015

Population municipale au 1er janvier 2015 et évolution annuelle moyenne entre 2010 et 2015
Communes Population en 2015 Évolution annuelle moyenne 2010-2015 (%)
Aigues-Juntes 64 + 7,8
Aigues-Vives 649 + 2,4
Albiès 128 - 0,9
Aleu 122 - 4,3
Alliat 54 - 2,4
Allières 71 + 3,1
Alos 113 - 2,8
Alzen 243 + 1,9
Antras 64 + 0,6
Appy 26 - 1,5
Arabaux 67 + 2,6
Argein 195 + 2,0
Arignac 717 + 0,1
Arnave 202 - 1,4
Arrien-en-Bethmale 111 + 1,9
Arrout 81 + 1,6
Artigat 566 0,0
Artigues 54 + 1,6
Artix 148 + 4,6
Arvigna 232 + 1,5
Ascou 145 + 0,8
Aston 226 + 0,7
Aucazein 62 - 0,6
Audressein 139 + 3,7
Augirein 75 + 3,2
Aulos 55 0,0
Aulus-les-Bains 151 - 8,6
Auzat 521 - 2,2
Axiat 42 + 11,8
Ax-les-Thermes 1 231 - 2,0
Bagert 40 - 7,5
Balacet 23 + 2,8
Balaguères 198 - 0,1
Barjac 41 + 2,6
Baulou 166 + 0,7
Bédeilhac-et-Aynat 187 - 1,6
Bédeille 73 - 2,3
Bélesta 1 029 - 1,4
Belloc 70 + 1,5
Bénac 179 + 0,8
Benagues 492 + 1,5
Bénaix 144 - 1,5
Besset 166 + 2,7
Bestiac 19 0,0
Betchat 308 - 3,3
Bethmale 96 - 0,4
Bézac 351 + 3,0
Biert 311 + 1,1
Bompas 201 - 0,3
Bonac-Irazein 121 - 2,2
Bonnac 723 0,0
Bordes-Uchentein 182 - 1,3
Bouan 36 - 0,5
Boussenac 203 + 1,1
Brassac 642 + 0,1
Brie 215 + 2,4
Burret 39 - 1,5
Buzan 28 + 3,1
Cadarcet 230 - 0,5
Calzan 31 + 3,6
Camarade 178 - 0,2
Camon 143 - 2,9
Campagne-sur-Arize 266 - 0,1
Canté 207 0,0
Capoulet-et-Junac 170 - 1,6
Carcanières 79 + 1,9
Carla-Bayle 768 - 0,1
Carla-de-Roquefort 163 + 1,3
Castelnau-Durban 444 + 1,1
Castéras 28 - 2,0
Castex 93 - 0,4
Castillon-en-Couserans 410 - 0,3
Caumont 318 + 0,5
Caussou 65 0,0
Caychax 14 + 3,1
Cazals-des-Baylès 55 + 5,0
Cazaux 45 + 0,0
Cazavet 228 + 1,1
Cazenave-Serres-et-Allens 47 + 1,3
Celles 136 + 2,7
Cérizols 147 - 0,9
Cescau 133 - 1,2
Château-Verdun 39 - 4,5
Clermont 111 + 3,2
Contrazy 74 + 3,9
Cos 400 + 1,3
Couflens 82 + 0,0
Coussa 243 + 1,7
Coutens 169 + 1,4
Crampagna 801 + 4,3
Dalou 762 - 0,5
Daumazan-sur-Arize 718 + 0,1
Dreuilhe 353 - 0,7
Dun 536 - 1,7
Durban-sur-Arize 176 + 1,5
Durfort 146 - 2,2
Encourtiech 90 - 1,9
Engomer 284 + 0,7
Ercé 531 - 1,1
Erp 121 - 3,4
Esclagne 142 + 4,5
Escosse 418 + 0,2
Esplas 98 + 0,6
Esplas-de-Sérou 172 + 1,6
Eycheil 563 + 0,3
Fabas 350 + 1,2
Ferrières-sur-Ariège 805 - 0,4
Foix 9 706 - 0,4
Fornex 113 + 0,7
Fougax-et-Barrineuf 439 - 3,4
Freychenet 91 - 0,9
Gabre 112 + 3,6
Gajan 314 + 1,1
Galey 116 + 0,7
Ganac 692 + 0,0
Garanou 167 - 0,1
Gaudiès 229 + 1,0
Génat 21 - 4,9
Gestiès 23 + 20,6
Goulier 45 + 2,4
Gourbit 89 - 0,9
Gudas 178 + 4,5
Ignaux 107 + 0,6
Ilhat 117 - 0,8
Illartein 74 - 2,3
Illier-et-Laramade 25 + 3,5
Justiniac 48 - 1,2
La Bastide-de-Besplas 379 - 0,6
La Bastide-de-Bousignac 335 - 0,2
La Bastide-de-Lordat 282 + 1,3
La Bastide-de-Sérou 961 + 0,1
La Bastide-du-Salat 177 - 2,8
La Bastide-sur-l'Hers 697 - 0,8
La Tour-du-Crieu 3 127 + 3,2
Labatut 172 + 4,8
Lacave 151 + 4,4
Lacourt 201 + 0,3
Lagarde 187 + 0,3
L'Aiguillon 420 + 1,4
Lanoux 51 + 0,0
Lapège 28 + 0,7
Lapenne 130 + 2,8
Larbont 50 + 4,6
Larcat 46 + 3,4
Larnat 21 + 1,0
Laroque-d'Olmes 2 474 - 1,9
Lasserre 240 + 3,2
Lassur 75 + 3,9
Lavelanet 6 205 - 1,0
Le Bosc 101 - 2,0
Le Carlaret 282 + 3,7
Le Fossat 1 067 + 0,1
Le Mas-d'Azil 1 187 - 0,5
Le Peyrat 480 + 0,0
Le Pla 56 + 4,0
Le Port 150 - 6,3
Le Puch 30 - 4,1
Le Vernet 672 + 0,7
Léran 595 + 0,0
Lercoul 26 + 2,5
Les Bordes-sur-Arize 511 - 0,2
Les Cabannes 335 - 0,9
Les Issards 240 - 1,0
Les Pujols 775 + 2,1
Lescousse 77 - 1,0
Lescure 503 - 0,2
Lesparrou 231 - 0,6
Leychert 101 - 1,0
Lézat-sur-Lèze 2 329 - 0,1
L'Herm 204 - 1,0
L'Hospitalet-près-l'Andorre 89 - 1,1
Lieurac 181 + 2,8
Limbrassac 126 + 3,1
Lissac 234 + 2,4
Lordat 58 + 8,8
Lorp-Sentaraille 1 418 + 1,4
Loubaut 28 - 2,0
Loubens 262 + 0,6
Loubières 322 + 7,2
Ludiès 77 + 0,5
Luzenac 499 - 2,0
Madière 197 - 1,6
Malegoude 44 - 1,7
Malléon 64 + 5,9
Manses 133 + 1,4
Massat 675 - 0,5
Mauvezin-de-Prat 98 + 1,9
Mauvezin-de-Sainte-Croix 37 - 2,5
Mazères 3 826 + 0,6
Méras 104 + 1,4
Mercenac 362 - 0,7
Mercus-Garrabet 1 162 + 0,2
Mérens-les-Vals 167 - 2,0
Mérigon 113 - 0,7
Miglos 120 + 1,6
Mijanès 61 - 7,7
Mirepoix 3 162 + 0,2
Monesple 25 + 0,0
Montagagne 70 + 7,4
Montaillou 18 - 10,9
Montardit 189 - 1,2
Montaut 710 + 0,7
Montbel 118 + 0,7
Montégut-en-Couserans 68 - 0,3
Montégut-Plantaurel 342 + 0,9
Montels 159 - 0,2
Montesquieu-Avantès 249 - 0,1
Montfa 80 - 0,2
Montferrier 508 - 4,5
Montgaillard 1 442 + 1,0
Montgauch 122 + 0,3
Montjoie-en-Couserans 1 082 + 0,7
Montoulieu 393 + 1,9
Montségur 131 + 2,5
Montseron 86 + 1,0
Moulin-Neuf 231 + 1,9
Moulis 774 - 0,4
Nalzen 141 + 2,8
Nescus 60 - 3,8
Niaux 182 - 1,4
Orgeix 85 - 0,7
Orgibet 174 + 1,1
Orlu 182 - 0,9
Ornolac-Ussat-les-Bains 242 - 1,2
Orus 24 - 3,0
Oust 534 - 0,7
Pailhès 458 + 3,0
Pamiers 15 317 - 0,1
Pech 40 - 2,8
Péreille 212 + 1,9
Perles-et-Castelet 221 + 1,6
Prades 38 - 4,2
Pradettes 46 + 2,3
Pradières 115 + 0,7
Prat-Bonrepaux 914 + 1,8
Prayols 383 + 1,2
Quérigut 138 - 0,4
Quié 302 + 0,6
Rabat-les-Trois-Seigneurs 352 + 1,7
Raissac 43 + 2,0
Régat 87 + 0,9
Rieucros 677 + 1,8
Rieux-de-Pelleport 1 300 + 0,8
Rimont 531 - 1,9
Rivèrenert 185 - 0,3
Roquefixade 151 - 0,3
Roquefort-les-Cascades 92 - 1,1
Roumengoux 179 + 3,1
Rouze 83 - 1,8
Sabarat 327 - 1,9
Saint-Amadou 252 + 1,8
Saint-Amans 44 + 0,0
Saint-Bauzeil 60 - 1,3
Sainte-Croix-Volvestre 634 - 0,5
Sainte-Foi 24 - 2,3
Sainte-Suzanne 236 - 1,3
Saint-Félix-de-Rieutord 461 + 1,2
Saint-Félix-de-Tournegat 139 - 0,7
Saint-Girons 6 324 - 0,5
Saint-Jean-d'Aigues-Vives 394 - 0,5
Saint-Jean-de-Verges 1 220 + 1,3
Saint-Jean-du-Castillonnais 25 - 2,9
Saint-Jean-du-Falga 2 900 + 1,3
Saint-Julien-de-Gras-Capou 58 - 1,3
Saint-Lary 132 - 2,3
Saint-Lizier 1 417 - 0,5
Saint-Martin-de-Caralp 342 - 1,0
Saint-Martin-d'Oydes 243 - 1,4
Saint-Michel 74 + 0,3
Saint-Paul-de-Jarrat 1 286 + 0,4
Saint-Pierre-de-Rivière 600 - 2,8
Saint-Quentin-la-Tour 332 + 0,3
Saint-Quirc 382 + 0,4
Saint-Victor-Rouzaud 250 + 1,1
Saint-Ybars 625 - 1,2
Salsein 46 + 0,4
Saurat 645 + 0,0
Sautel 107 - 3,7
Saverdun 4 734 + 0,9
Savignac-les-Ormeaux 381 - 2,1
Ségura 183 + 1,1
Seix 711 - 2,1
Sem 23 - 3,2
Senconac 11 + 6,6
Sentein 154 + 0,5
Sentenac-de-Sérou 43 + 3,6
Sentenac-d'Oust 108 + 3,0
Serres-sur-Arget 748 - 1,0
Sieuras 85 + 3,1
Siguer 100 + 0,2
Sinsat 117 + 2,4
Sor 30 - 3,0
Sorgeat 86 - 2,0
Soueix-Rogalle 421 + 0,7
Soula 189 - 1,7
Soulan 362 + 0,6
Suc-et-Sentenac 51 - 1,5
Surba 343 - 0,5
Suzan 20 - 2,8
Tabre 376 + 1,6
Tarascon-sur-Ariège 3 231 - 1,4
Taurignan-Castet 175 + 0,9
Taurignan-Vieux 205 - 1,1
Teilhet 154 - 2,2
Thouars-sur-Arize 51 - 0,8
Tignac 23 + 3,9
Tourtouse 141 - 2,0
Tourtrol 280 + 2,9
Trémoulet 121 + 3,7
Troye-d'Ariège 90 - 1,1
Unac 118 - 0,5
Unzent 121 - 0,3
Urs 36 - 4,8
Ussat 338 + 0,8
Ustou 314 - 1,2
Vals 97 + 1,3
Varilhes 3 347 + 2,0
Vaychis 23 - 5,8
Vèbre 127 - 1,1
Ventenac 231 + 0,4
Verdun 224 - 0,6
Vernajoul 642 - 1,5
Vernaux 30 - 1,9
Verniolle 2 335 + 0,2
Vicdessos 537 - 0,7
Villeneuve 38 - 2,0
Villeneuve-d'Olmes 1 016 - 2,0
Villeneuve-du-Latou 152 + 2,9
Villeneuve-du-Paréage 777 + 3,0
Vira 164 - 0,9
Viviès 116 - 2,1
  • Source : Insee, recensements de la population

Figure 3Population municipale au 1er janvier 2015 et évolution annuelle moyenne entre 2010 et 2015

  • Source : Insee, recensements de la population

Définitions

Unité urbaine : la définition de l’unité urbaine correspond à celle, communément admise, d’agglomération. C’est une commune ou un ensemble de communes présentant une zone de bâti continu (pas plus de 200 mètres entre deux constructions) d’au moins 2 000 habitants. Les communes appartenant à une unité urbaine sont dites urbaines, les autres sont considérées comme rurales.

Aire urbaine : l’aire urbaine est la zone d’influence, en matière d’emploi, d’une unité urbaine d’au moins 1 500 emplois (pôle). C’est un ensemble de communes comprenant un pôle et sa couronne, constitué par les communes (rurales ou urbaines) dont au moins 40 % des actifs en emploi travaillent dans le pôle ou dans une commune attirée par celui-ci. Si le pôle compte au moins 10 000 emplois, l’aire est considérée comme une grande aire urbaine et sa couronne est dite périurbaine. Si le pôle compte entre 5 000 et 10 000 emplois, l’aire est considérée comme une aire moyenne.