Le manque d’attractivité résidentielle freine la croissance démographique du Grand Est

Elena Mironova, Sophie Villaume, Insee

Entre 2010 et 2015, la population de la région progresse très légèrement grâce à l’excédent des naissances sur les décès, qui parvient encore à compenser le déficit migratoire. Avec plus de départs que d’arrivées, le Grand Est est la troisième région la moins attractive de métropole après l’Île-de-France et les Hauts-de-France. Au total, la croissance démographique, portée par les départements alsaciens, l’Aube et la Marne, est l’une des plus lentes de France.

Les couronnes des grandes agglomérations sont les territoires les plus dynamiques, mais leur hausse de population est moins forte qu’entre 1990 et 2010. À l’opposé, les petites aires urbaines et les communes isolées se dépeuplent rapidement.

La moitié des intercommunalités du Grand Est perdent des habitants, contre un quart au cours des deux décennies précédentes. Celles dont la population augmente sont localisées dans les espaces les plus attractifs, à proximité de l’Île-de-France et de la frontière luxembourgeoise, ainsi que le long de l’axe Strasbourg-Colmar-Mulhouse. Les cinq plus grandes intercommunalités de la région ont un rythme de croissance bien inférieur à celles situées dans le sud et l’ouest de la France.

Au 1er janvier 2015, le Grand Est compte 5 559 100 habitants. C’est 26 500 de plus qu’en 2010, soit une augmentation de 0,1 % par an, bien inférieure à la moyenne nationale (+ 0,5 % par an). Le Grand Est est, avec la Bourgogne-Franche-Comté, la région métropolitaine qui gagne le moins d’habitants, tandis que la Corse, l’Occitanie, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays de la Loire sont les régions où la population progresse le plus rapidement.

Dans la région, l’accroissement du nombre d’habitants est uniquement dû au solde naturel, différence entre naissances et décès, qui induit une hausse de population de 0,3 % par an entre 2010 et 2015, tandis que le solde migratoire (solde apparent des entrées et sorties) est négatif et conduit à une baisse de 0,2 % par an. Ainsi, le Grand Est fait partie des régions les moins attractives de métropole, après l’Île-de-France et les Hauts-de-France.

Le gain de population est moins important par rapport à la période 1990-2010 (+ 0,2 % par an), du fait de la dégradation des soldes naturel et migratoire, alors qu’au niveau national ces soldes restent stables.

L’attractivité augmente dans l’Aube et la Marne

De 2010 à 2015, la population ne s’accroît que dans la moitié des départements de la région et le plus fortement dans le Bas-Rhin et l’Aube (+ 0,4 % par an), suivis du Haut-Rhin, de la Marne et de la Meurthe-et-Moselle. L’excédent naturel est le seul moteur de cette hausse, hormis dans l’Aube, où le solde migratoire est également positif (figure 1). À l’inverse, la Haute-Marne, les Ardennes, les Vosges et la Meuse font partie des neuf départements de France qui perdent le plus d’habitants, entre - 0,5 % et - 0,3 % par an. Cette diminution s’explique par leur manque d’attractivité mais aussi par le déficit démographique en Haute-Marne et dans les Vosges, en lien avec la population vieillissante.

En comparaison avec la période 1990-2010, les départements qui gagnent des habitants évoluent à deux vitesses. La croissance de la population ralentit dans les départements alsaciens et s’accélère dans l’Aube et la Marne. Ce changement est dû en grande partie à l’évolution du solde migratoire de ces départements, en baisse pour les premiers, en hausse pour les derniers. Dans la Marne en effet, tout en demeurant négatif, le solde migratoire est passé de - 0,4 % à - 0,1 % par an. L’Aube et la Marne bénéficient de la proximité de l’Île-de-France, et attirent davantage de nouveaux arrivants provenant de cette région.

Dans les Ardennes, la Meuse et les Vosges, la diminution du nombre d’habitants s’accélère : d’une part, les naissances dépassent de moins en moins les décès (elles n’y suffisent plus dans les Vosges), et d’autre part, le solde apparent des entrées et sorties s’érode, sauf dans les Ardennes où il était déjà largement négatif. En Haute-Marne, le recul de la population se poursuit au même rythme qu’entre 1990 et 2010 : le ralentissement timide du déficit migratoire ne permet pas de compenser un solde naturel devenu lui aussi déficitaire. En Moselle, le nombre d’habitants reste stable entre 2010 et 2015, alors que sa population progressait lors des deux décennies précédentes, à un rythme de 0,2 % par an : les naissances excèdent un peu moins les décès mais la différence compense encore le solde négatif des entrées et sorties.

Figure 1 – La croissance démographique s’accélère dans l’Aube et la Marne par rapport à 1990-2010Évolution de la population entre 2010 et 2015 et comparaison avec 1990-2010

La croissance démographique s’accélère dans l’Aube et la Marne par rapport à 1990-2010
Départements Population au 1er janvier 2015 Taux d’évolution annuel moyen 2010-2015 (en %) Contribution du solde naturel (en %) Contribution du solde migratoire (en %)
Départements qui gagnent de la population entre 2010 et 2015, à un rythme supérieur à 1990-2010 Aube 309 056 +0,4 +0,2 +0,2
Marne 572 293 +0,2 +0,4 -0,1
Départements qui gagnent de la population entre 2010 et 2015, mais moins qu’entre 1990 et 2010 Bas-Rhin 1 116 658 +0,4 +0,4 0,0
Haut-Rhin 762 607 +0,3 +0,4 0,0
Départements où la population est quasiment stable entre 2010 et 2015 Meurthe-et-Moselle 734 403 +0,1 +0,3 -0,2
Moselle 1 044 486 0,0 +0,2 -0,2
Départements qui continuent à perdre de la population entre 2010 et 2015 Meuse 190 626 -0,3 +0,1 -0,4
Ardennes 277 752 -0,4 +0,1 -0,5
Vosges 372 016 -0,4 -0,1 -0,4
Haute-Marne 179 154 -0,5 -0,1 -0,5
Grand Est 5 559 051 +0,1 +0,3 -0,2
France 66 190 280 +0,5 +0,4 +0,1
  • Note : les flèches indiquent l’évolution par rapport à la période 1990-2010.
  • Flèche haut, cellule bleue : + 0,2 point ou plus ; Flèche haut, cellule blanche : + 0,1 point ; Flèche droite, cellule blanche : 0 point ; Flèche bas, cellule blanche : - 0,1 point ; Flèche bas, cellule rouge : - 0,2 point ou moins.
  • En raison des arrondis, la somme des taux dus aux soldes naturel et migratoire peut être légèrement différente du taux de variation de la population.
  • Lecture : dans l’Aube, la population s’établit à 309 056 habitants au 1er janvier 2015. Elle a augmenté de 0,4 % par an entre 2010 et 2015. Sur cette période, le solde naturel et le solde migratoire ont fait croître la population de 0,2 % par an. Le taux de variation annuel moyen global 2010-2015 et celui dû au solde migratoire sont en hausse par rapport à 1990-2010 de plus de 0,2 point. Le taux de variation annuel 2010-2015 dû au solde naturel est resté stable.
  • Champ : France hors Mayotte, limites territoriales communales en vigueur au 1er janvier 2017.
  • Source : Insee, recensements de la population de 1990, 2010 et 2015, État civil.

La périurbanisation se poursuit tout en s’atténuant

Les dynamiques démographiques varient selon le type d'espace. Dans le Grand Est, l’espace des grandes aires urbaines gagne des habitants (+ 0,2 % par an), mais de façon moins soutenue que dans l’ensemble de la France (+ 0,6 %). La croissance démographique est la plus forte dans les couronnes périurbaines, où la population augmente à un rythme de 0,4 % par an sous l’effet conjugué des soldes naturel et migratoire positifs, tandis que la hausse du nombre d’habitants dans les grands pôles urbains de la région (+ 0,1 % par an) est freinée par un déficit migratoire (- 0,3 % par an) (figure 2).

Ces évolutions diffèrent toutefois selon le département. Ainsi, la population progresse dans les grands pôles de l’Alsace, de l’Aube et de la Marne, reste stable en Meurthe-et-Moselle et baisse partout ailleurs, notamment dans les Ardennes (- 0,7 %). Elle s’accroît aussi dans les couronnes des grands pôles, quel que soit le département, à l’exception de la Haute-Marne (- 0,2 %) ; la hausse est particulièrement dynamique dans l’Aube (+ 0,8 %).

Par rapport à la période 1990-2010, l’augmentation de la population ralentit un peu dans les grandes aires urbaines de la région : en effet, l’excédent naturel diminue dans les grands pôles et l’attractivité de leurs couronnes se réduit (- 0,4 point). Les mouvements de périurbanisation se poursuivent donc, mais sont moins importants que lors des deux décennies précédentes.

Figure 2 – La population augmente dans les couronnes des grandes aires urbainesÉvolution de la population entre 2010 et 2015 et comparaison avec 1990-2010

La population augmente dans les couronnes des grandes aires urbaines
Population au 1er janvier 2015 Taux d’évolution annuel moyen 2010-2015 (en %) Contribution du solde naturel (en %) Contribution du solde migratoire (en %)
Espace des grandes aires urbaines 4 462 797 +0,2 +0,3 -0,1
Grand pôle (10 000 emplois ou plus) 2 704 566 +0,1 +0,4 -0,3
Couronne d'un grand pôle 1 136 229 +0,4 +0,3 +0,1
Communes multipolarisées des grandes aires urbaines 622 002 +0,2 +0,2 0,0
Espace des autres aires urbaines 474 610 -0,5 -0,1 -0,4
Moyen pôle (5 000 à moins de 10 000 emplois) 180 985 -0,2 0,0 -0,2
Couronne d'un moyen pôle 26 240 +0,2 +0,1 +0,1
Petit pôle (1 500 à moins de 5 000 emplois) 241 275 -0,7 -0,2 -0,5
Couronne d'un petit pôle 26 110 -0,2 0,0 -0,3
Hors aires urbaines 621 644 -0,1 0,0 -0,1
Autres communes multipolarisées 363 537 0,0 +0,1 -0,1
Communes isolées hors influence des pôles 258 107 -0,3 -0,2 -0,1
Grand Est 5 559 051 +0,1 +0,3 -0,2
  • Note : les flèches indiquent l’évolution par rapport à la période 1990-2010.
  • Flèche haut, cellule bleue : + 0,2 point ou plus ; Flèche haut, cellule blanche : + 0,1 point ; Flèche droite, cellule blanche : 0 point ; Flèche bas, cellule blanche : - 0,1 point ; Flèche bas, cellule rouge : - 0,2 point ou moins.
  • En raison des arrondis, la somme des taux dus aux soldes naturel et migratoire peut être légèrement différente du taux de variation de la population.
  • Lecture : dans l’espace des grandes aires urbaines, la population s’établit à 4 462 797 habitants au 1er janvier 2015. Elle a augmenté de 0,2 % par an entre 2010 et 2015. Sur cette période, le solde naturel a fait croître la population de 0,3 % par an et le solde migratoire l’a diminué de 0,1 % par an. Le taux de variation annuel moyen global 2010-2015 et celui dû au solde naturel sont en baisse par rapport à 1990-2010 de 0,1 point.
  • Champ : Grand Est, limites territoriales communales en vigueur au 1er janvier 2017.
  • Source : Insee, recensements de la population de 1990, 2010 et 2015, État civil.

La population diminue dans les petites aires urbaines et les communes isolées

Contrairement aux grandes agglomérations, les moyens et les petits pôles du Grand Est perdent des habitants (- 0,2 % et - 0,7 % par an). Dans l’ensemble de la France, la situation de ces espaces est plus favorable, et demeure quasi stable.

Dans les moyens pôles, le déficit migratoire s’atténue, mais le solde naturel se dégrade, les naissances compensant tout juste les décès. Cependant, en Meurthe-et-Moselle, dans les Ardennes et surtout dans l’Aube, ces territoires arrivent à tirer leur épingle du jeu, grâce au nombre d’arrivées supérieur à celui des départs. Dans les couronnes de ces moyens pôles, la population augmente du fait de l’évolution positive des soldes naturel et migratoire, et cette croissance s’accélère, comparée à la période 1990-2010.

Les petits pôles sont les espaces les plus en difficulté, avec une baisse du nombre d’habitants dépassant 1,2 % par an dans ceux de la Meuse et de la Moselle. Ils sont ainsi les plus déficitaires de métropole, devant ceux de Bourgogne-Franche-Comté (- 0,5 % par an). Par rapport aux deux décennies précédentes, la perte de population est de plus en plus forte dans ce type de territoire, sous l’effet du net recul du solde naturel, qui devient négatif, et du manque d’attractivité. À l’inverse de la situation nationale, les couronnes des petits pôles commencent également à perdre des habitants dans la région, mais moins que les pôles eux-mêmes. Les naissances y égalent tout juste les décès, alors que les départs surpassent de plus en plus les arrivées.

La population des communes isolées hors influence des pôles commence aussi à diminuer, à un rythme plus rapide qu’au niveau national. Comparés à la période 1990-2010, leurs soldes naturel et migratoire se réduisent, tout particulièrement dans les Ardennes, l’Aube, la Meuse, la Haute-Marne et les Vosges. Dans les départements alsaciens, la population de ces espaces reste quasi stable, alors qu’elle augmentait vivement entre 1990 et 2010. À contre-courant, en Moselle, le nombre d’habitants des communes isolées continue de progresser de façon exceptionnellement dynamique (+ 0,8 % par an), surtout grâce à l’excédent migratoire, la proximité du Luxembourg attirant toujours de nouveaux arrivants.

La moitié des EPCI de la région perdent des habitants

Dans le Grand Est, seuls 44 % des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) gagnent des habitants entre 2010 et 2015, contre 66 % au cours des deux décennies précédentes. Ces EPCI se situent principalement le long de l’axe Strasbourg-Colmar-Mulhouse, dans le sillon lorrain et près de la frontière luxembourgeoise, ainsi qu’autour de Reims, Châlons-en-Champagne et Troyes, proches de l’Île-de-France (figure 3).

Les six EPCI présentant la plus forte croissance démographique (au moins + 1,0 % par an) sont la communauté de communes (CC) de l’Arc Mosellan, la CC du Centre du Haut-Rhin, la communauté d’agglomération (CA) de Saint-Louis, la CC des Portes de Romilly-sur-Seine, et à la frontière luxembourgeoise, la CC du Pays Haut Val d’Alzette et la CC de Cattenom et Environs. Ces intercommunalités sont aussi celles qui présentent l’excédent migratoire le plus important. Parmi elles, la CC des Portes de Romilly-sur-Seine et la CC du Pays Haut Val d’Alzette sont les seules où le solde naturel est légèrement déficitaire. L’attractivité de ces deux EPCI s’est fortement accrue par rapport à la période 1990-2010. À l’opposé, la plupart des EPCI situés entre les trois zones dynamiques précitées connaissent une déprise démographique. Entre 2010 et 2015, la moitié des EPCI du Grand Est perdent des habitants, contre un quart entre 1990 et 2010. Ainsi, dans la Haute-Marne et les Vosges, tous les EPCI sont déficitaires, sauf la CC Bruyères-Vallons des Vosges où la population demeure stable. Dans l’ensemble de la région, un EPCI sur cinq conjugue des soldes migratoire et naturel négatifs. C’est le cas des cinq EPCI qui perdent le plus d’habitants : la CC du Pays de Chalindrey, de Vannier Amance et de la Région de Bourbonne-les-Bains (- 1,0 % par an), ainsi que de la CC Ardenne, Rives de Meuse, la CC de la Région de Bar-sur-Aube, la CC du Val d’Argent et la CC du Sammiellois (- 0,9 % par an chacune).

Figure 3 – Le déficit migratoire pèse sur la croissance démographiqueTaux d’évolution annuel de la population entre 2010 et 2015, par EPCI (en %)

Le déficit migratoire pèse sur la croissance démographique
EPCI 2010-2015
Code Libellé
246700488 Eurométropole de Strasbourg +0,5
200067213 CU du Grand Reims +0,5
200066009 CA Mulhouse Alsace +0,3
245400676 Métropole du Grand Nancy +0,0
200039865 CA Metz Métropole -0,3
200069250 CA Troyes Champagne Métropole +0,6
200041630 CA Ardenne Métropole -0,7
246800726 CA Colmar +0,7
200068757 CA d'Épinal -0,1
200067874 CA de Haguenau +0,2
200066876 CA de Châlons-en-Champagne +0,4
245701362 CA Portes de France-Thionville +0,0
245700372 CA de Forbach Porte de France -0,4
200066058 CA Saint-Louis +1,1
200071066 CA de Saint-Dié-Des-Vosges -0,7
245701222 CA du Val de Fensch +0,3
200070746 CA Sarreguemines Confluences -0,1
245400262 CA de Longwy +0,5
200068666 CA de Saint-Dizier Der et Blaise -0,2
245701271 CC du Pays Orne Moselle +0,3
200067502 CC Saint-Avold Centre Mosellan -0,6
200070845 CC des Pays de Briey, du Jarnisy et de l'Orne -0,2
200039949 CC Rives de Moselle +0,3
200067684 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne -0,4
200067924 CC du Canton d'Erstein +0,6
200066041 CC d'Altkirch et Environs +0,0
200068146 CC Sarrebourg Moselle Sud -0,4
200068658 CA de Chaumont, du Bassin Nogentais et du Bassin de Bologne Vignory Froncles -0,6
200070563 CC Terres Touloises +0,5
200070324 CC du Territoire de Lunéville à Baccarat -0,2
200041515 CC du Bassin de Pont-à-Mousson +0,4
245400601 CC du Bassin de Pompey -0,1
246701064 CC de la Région de Molsheim-Mutzig +0,7
246800569 CC de la Région de Guebwiller -0,2
200036465 CC de Thann-Cernay +0,2
200071157 CC des Hautes-Vosges -0,7
246700967 CC de Sélestat +0,3
200041325 CC du Pays Rhénan +0,7
200068112 CC de Saverne-Marmoutier-Sommerau -0,4
200033025 CA de Bar-le-Duc - Sud Meuse -0,5
200069441 CC du Pays de Bitche -0,3
245701354 CC de l'Arc Mosellan +1,3
200066025 CC Pays Rhin - Brisach +0,4
245700398 CC de Freyming-Merlebach -0,7
200043156 CC du Pays Rethélois +0,5
200068377 CC de la Porte des Vosges Méridionales -0,4
245400189 CC des Pays du Sel et du Vermois -0,3
245701206 CC du Saulnois -0,3
245400171 CC Moselle et Madon -0,2
200049187 CA du Grand Verdun -0,3
245701404 CC du Pays Haut Val d'Alzette +1,0
240800821 CC Ardenne, Rives de Meuse -0,9
200067783 CC de Hanau-la Petite Pierre +0,1
200067759 CC Vallées et Plateau d'Ardenne -0,4
245700695 CC de Cattenom et Environs +1,0
200034718 CC de Vitry, Champagne et Der -0,2
200067486 CC Bouzonvillois-Trois Frontières +0,4
200067841 CC de l'Alsace Bossue -0,4
245700133 CC du District Urbain de Faulquemont (Duf) +0,0
200034635 CC du Kochersberg +0,6
200068864 CC de la Mossig et du Vignoble +0,6
200034270 CC du Pays de Barr +0,7
200068559 CC de l'Ouest Vosgien -0,6
200070290 CC Pays de l'Audunois et du Bassin de Landres +0,3
246701098 CC du Pays de Niederbronn-les-Bains -0,2
200067650 CC Houve-Pays Boulageois +0,5
200066157 CC de Commercy - Void - Vaucouleurs -0,4
200066033 CC Porte d'Alsace - Largue +0,5
240800862 CC des Crêtes Préardennaises +0,3
200066835 CC de Sézanne-Sud-Ouest Marnais +0,1
200066850 CC des Paysages de la Champagne +0,0
246700306 CC de la Vallée de la Bruche -0,3
200072999 CC du Grand Langres -0,7
240800847 CC des Portes du Luxembourg -0,1
200070738 CC Mad et Moselle -0,2
200030526 CC du Ried de Marckolsheim +0,8
200068369 CC de Mirecourt Dompaire -0,2
200069003 CC du Barséquanais en Champagne -0,5
200067957 CC Haut Chemin-Pays de Pange +0,9
200000545 CC des Portes de Romilly-sur-Seine +1,1
200070589 CC de Seille et Mauchère et Grand Couronné +0,5
200041283 CC de la Plaine du Rhin +0,1
200068682 CC Terre d'Eau -0,3
245701164 CC du Warndt -0,3
246800577 CC du Pays de Ribeauvillé -0,2
246700744 CC des Portes de Rosheim +0,3
246701080 CC du Pays de Sainte-Odile +0,1
245700950 CC du Pays de Phalsbourg +0,0
240800920 CC de l'Argonne Ardennaise -0,6
200013050 CC Sauer-Pechelbronn -0,2
200066108 CC Haute Saulx et Perthois-Val d'Ornois -0,5
246700843 CC de la Basse-Zorn +0,2
246800551 CC de la Vallée de Kaysersberg -0,4
200006716 CC du Nogentais +0,3
200067643 CC Meurthe, Mortagne, Moselle +0,1
246800585 CC de la Vallée de Munster -0,6
246700926 CC du Pays de Wissembourg -0,4
246800676 CC de la Vallée de la Doller et du Soultzbach +0,3
200040178 CC de l'Outre-Forêt +0,3
246700959 CC du Pays de la Zorn +0,6
200039907 CC du Sud Messin +0,9
200042000 CC Bruyères-Vallons des Vosges +0,0
200070332 CC du Pays de Chalindrey, de Vannier Amance et de la Région de Bourbonne-les-Bains -1,0
200043693 CC Terre Lorraine du Longuyonnais -0,3
200033868 CC des Ballons des Hautes-Vosges -0,8
246800445 CC du Centre du Haut-Rhin +1,3
245100615 CC de la Grande Vallée de la Marne -0,2
200035772 CC du Pays du Saintois +0,3
200005957 CC de la Région de Rambervillers -0,1
246800494 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux +0,1
200044253 CC du Bassin de Joinville en Champagne -0,8
246800205 CC de la Vallée de Saint-Amarin -0,7
200068773 CC des Vosges Côté Sud Ouest -0,8
200042703 CC de l'Argonne Champenoise -0,5
200067379 CC Côtes de Champagne et Val de Saulx -0,3
200069433 CC de Vezouze en Piémont -0,5
200071777 CC d'Arcis, Mailly, Ramerupt -0,3
241000405 CC de la Région de Bar-sur-Aube -0,9
245400510 CC du Pays de Colombey et du Sud Toulois +0,7
200069664 CC Meuse Rognon -0,8
246700777 CC de la Vallée de Villé +0,3
200071041 CC du Chaourçois et du Val d'Armance -0,1
200070126 CC Seine et Aube +0,5
200066132 CC du Pays de Stenay et du Val Dunois -0,3
200041622 CC Ardennes Thiérache -0,1
200040137 CC des Lacs de Champagne -0,5
246800395 CC du Val d'Argent -0,9
200043438 CC de la Moivre à la Coole +0,1
200066165 CC Val de Meuse - Voie Sacrée +0,7
245500327 CC du Sammiellois -0,9
241000488 CC de l'Orvin et de l'Ardusson +0,7
200027308 CC d'Auberive Vingeanne et Montsaugeonnais -0,2
200066173 CC de Damvillers Spincourt +0,1
241000447 CC du Pays d'Othe Aixois +0,0
200066892 CC de Vendeuvre-Soulaines -0,1
245200597 CC des Trois Forêts -0,7
245501242 CC du Pays d'Étain -0,6
200042620 CC de Suippe et Vesle +0,2
245100888 CC de la Brie Champenoise +0,2
245501184 CC du Pays de Revigny-sur-Ornain -0,2
200066116 CC Argonne-Meuse -0,5
245501259 CC du Pays de Montmédy -0,5
241000223 CC Forêts, Lacs, Terres en Champagne +0,7
200066140 CC Entre Aire et Meuse - Triaucourt-Vaubécourt +0,1
245100979 CC du Sud Marnais +0,1
200034874 CC Côtes de Meuse Woëvre +0,4
245400759 CC du Pays du Sanon +0,0
200042992 CC Perthois-Bocage et Der +0,1
245501176 CC du Territoire de Fresnes-en-Woëvre -0,4

Figure 3 – Le déficit migratoire pèse sur la croissance démographiqueTaux d’évolution annuel de la population entre 2010 et 2015, par EPCI (en %)

Contribution du solde naturel à l’évolution de la population entre 2010 et 2015 (en %)

EPCI 2010-2015
Code Libellé
246700488 Eurométropole de Strasbourg +0,6
200067213 CU du Grand Reims +0,5
200066009 CA Mulhouse Alsace +0,5
245400676 Métropole du Grand Nancy +0,4
200039865 CA Metz Métropole +0,4
200069250 CA Troyes Champagne Métropole +0,4
200041630 CA Ardenne Métropole +0,2
246800726 CA Colmar +0,4
200068757 CA d'Épinal +0,2
200067874 CA de Haguenau +0,4
200066876 CA de Châlons-en-Champagne +0,6
245701362 CA Portes de France-Thionville +0,2
245700372 CA de Forbach Porte de France +0,1
200066058 CA Saint-Louis +0,4
200071066 CA de Saint-Dié-Des-Vosges -0,1
245701222 CA du Val de Fensch +0,3
200070746 CA Sarreguemines Confluences +0,0
245400262 CA de Longwy +0,2
200068666 CA de Saint-Dizier Der et Blaise +0,1
245701271 CC du Pays Orne Moselle +0,2
200067502 CC Saint-Avold Centre Mosellan +0,2
200070845 CC des Pays de Briey, du Jarnisy et de l'Orne +0,1
200039949 CC Rives de Moselle +0,4
200067684 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne +0,1
200067924 CC du Canton d'Erstein +0,4
200066041 CC d'Altkirch et Environs +0,2
200068146 CC Sarrebourg Moselle Sud +0,0
200068658 CA de Chaumont, du Bassin Nogentais et du Bassin de Bologne Vignory Froncles +0,1
200070563 CC Terres Touloises +0,5
200070324 CC du Territoire de Lunéville à Baccarat +0,2
200041515 CC du Bassin de Pont-à-Mousson +0,4
245400601 CC du Bassin de Pompey +0,2
246701064 CC de la Région de Molsheim-Mutzig +0,4
246800569 CC de la Région de Guebwiller +0,2
200036465 CC de Thann-Cernay +0,2
200071157 CC des Hautes-Vosges -0,2
246700967 CC de Sélestat +0,5
200041325 CC du Pays Rhénan +0,3
200068112 CC de Saverne-Marmoutier-Sommerau +0,3
200033025 CA de Bar-le-Duc - Sud Meuse -0,1
200069441 CC du Pays de Bitche +0,0
245701354 CC de l'Arc Mosellan +0,4
200066025 CC Pays Rhin - Brisach +0,4
245700398 CC de Freyming-Merlebach +0,1
200043156 CC du Pays Rethélois +0,3
200068377 CC de la Porte des Vosges Méridionales -0,1
245400189 CC des Pays du Sel et du Vermois +0,1
245701206 CC du Saulnois +0,0
245400171 CC Moselle et Madon +0,3
200049187 CA du Grand Verdun +0,2
245701404 CC du Pays Haut Val d'Alzette -0,1
240800821 CC Ardenne, Rives de Meuse -0,2
200067783 CC de Hanau-la Petite Pierre +0,0
200067759 CC Vallées et Plateau d'Ardenne +0,2
245700695 CC de Cattenom et Environs +0,3
200034718 CC de Vitry, Champagne et Der +0,1
200067486 CC Bouzonvillois-Trois Frontières +0,3
200067841 CC de l'Alsace Bossue -0,1
245700133 CC du District Urbain de Faulquemont (Duf) +0,2
200034635 CC du Kochersberg +0,3
200068864 CC de la Mossig et du Vignoble +0,2
200034270 CC du Pays de Barr +0,3
200068559 CC de l'Ouest Vosgien -0,2
200070290 CC Pays de l'Audunois et du Bassin de Landres +0,1
246701098 CC du Pays de Niederbronn-les-Bains +0,1
200067650 CC Houve-Pays Boulageois +0,3
200066157 CC de Commercy - Void - Vaucouleurs +0,1
200066033 CC Porte d'Alsace - Largue +0,3
240800862 CC des Crêtes Préardennaises +0,3
200066835 CC de Sézanne-Sud-Ouest Marnais +0,0
200066850 CC des Paysages de la Champagne +0,2
246700306 CC de la Vallée de la Bruche -0,1
200072999 CC du Grand Langres -0,1
240800847 CC des Portes du Luxembourg +0,1
200070738 CC Mad et Moselle -0,1
200030526 CC du Ried de Marckolsheim +0,4
200068369 CC de Mirecourt Dompaire -0,1
200069003 CC du Barséquanais en Champagne -0,1
200067957 CC Haut Chemin-Pays de Pange +0,5
200000545 CC des Portes de Romilly-sur-Seine -0,1
200070589 CC de Seille et Mauchère et Grand Couronné +0,5
200041283 CC de la Plaine du Rhin +0,1
200068682 CC Terre d'Eau +0,0
245701164 CC du Warndt -0,1
246800577 CC du Pays de Ribeauvillé +0,0
246700744 CC des Portes de Rosheim +0,3
246701080 CC du Pays de Sainte-Odile +0,3
245700950 CC du Pays de Phalsbourg +0,2
240800920 CC de l'Argonne Ardennaise -0,2
200013050 CC Sauer-Pechelbronn +0,2
200066108 CC Haute Saulx et Perthois-Val d'Ornois +0,0
246700843 CC de la Basse-Zorn +0,2
246800551 CC de la Vallée de Kaysersberg -0,1
200006716 CC du Nogentais +0,1
200067643 CC Meurthe, Mortagne, Moselle +0,0
246800585 CC de la Vallée de Munster +0,0
246700926 CC du Pays de Wissembourg +0,0
246800676 CC de la Vallée de la Doller et du Soultzbach +0,2
200040178 CC de l'Outre-Forêt +0,2
246700959 CC du Pays de la Zorn +0,4
200039907 CC du Sud Messin +0,5
200042000 CC Bruyères-Vallons des Vosges +0,0
200070332 CC du Pays de Chalindrey, de Vannier Amance et de la Région de Bourbonne-les-Bains -0,6
200043693 CC Terre Lorraine du Longuyonnais +0,0
200033868 CC des Ballons des Hautes-Vosges -0,4
246800445 CC du Centre du Haut-Rhin +0,5
245100615 CC de la Grande Vallée de la Marne -0,1
200035772 CC du Pays du Saintois +0,2
200005957 CC de la Région de Rambervillers +0,1
246800494 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux +0,2
200044253 CC du Bassin de Joinville en Champagne -0,1
246800205 CC de la Vallée de Saint-Amarin -0,2
200068773 CC des Vosges Côté Sud Ouest -0,5
200042703 CC de l'Argonne Champenoise -0,4
200067379 CC Côtes de Champagne et Val de Saulx +0,1
200069433 CC de Vezouze en Piémont -0,3
200071777 CC d'Arcis, Mailly, Ramerupt +0,2
241000405 CC de la Région de Bar-sur-Aube -0,3
245400510 CC du Pays de Colombey et du Sud Toulois +0,7
200069664 CC Meuse Rognon -0,3
246700777 CC de la Vallée de Villé +0,1
200071041 CC du Chaourçois et du Val d'Armance -0,4
200070126 CC Seine et Aube +0,1
200066132 CC du Pays de Stenay et du Val Dunois -0,2
200041622 CC Ardennes Thiérache +0,1
200040137 CC des Lacs de Champagne -0,3
246800395 CC du Val d'Argent -0,2
200043438 CC de la Moivre à la Coole +0,2
200066165 CC Val de Meuse - Voie Sacrée +0,5
245500327 CC du Sammiellois -0,1
241000488 CC de l'Orvin et de l'Ardusson +0,2
200027308 CC d'Auberive Vingeanne et Montsaugeonnais +0,0
200066173 CC de Damvillers Spincourt +0,3
241000447 CC du Pays d'Othe Aixois -0,3
200066892 CC de Vendeuvre-Soulaines +0,1
245200597 CC des Trois Forêts -0,3
245501242 CC du Pays d'Étain +0,3
200042620 CC de Suippe et Vesle +0,6
245100888 CC de la Brie Champenoise -0,1
245501184 CC du Pays de Revigny-sur-Ornain +0,3
200066116 CC Argonne-Meuse -0,5
245501259 CC du Pays de Montmédy +0,1
241000223 CC Forêts, Lacs, Terres en Champagne +0,4
200066140 CC Entre Aire et Meuse - Triaucourt-Vaubécourt +0,2
245100979 CC du Sud Marnais +0,1
200034874 CC Côtes de Meuse Woëvre +0,4
245400759 CC du Pays du Sanon +0,3
200042992 CC Perthois-Bocage et Der -0,1
245501176 CC du Territoire de Fresnes-en-Woëvre +0,2

    Contribution du solde naturel à l’évolution de la population entre 2010 et 2015 (en %)

    Contribution du solde migratoire (solde apparent des entrées-sorties) à l’évolution de la population entre 2010 et 2015 (en %)

    EPCI 2010-2015
    Code Libellé
    246700488 Eurométropole de Strasbourg -0,1
    200067213 CU du Grand Reims +0,0
    200066009 CA Mulhouse Alsace -0,2
    245400676 Métropole du Grand Nancy -0,4
    200039865 CA Metz Métropole -0,7
    200069250 CA Troyes Champagne Métropole +0,2
    200041630 CA Ardenne Métropole -0,8
    246800726 CA Colmar +0,3
    200068757 CA d'Épinal -0,3
    200067874 CA de Haguenau -0,1
    200066876 CA de Châlons-en-Champagne -0,2
    245701362 CA Portes de France-Thionville -0,2
    245700372 CA de Forbach Porte de France -0,5
    200066058 CA Saint-Louis +0,7
    200071066 CA de Saint-Dié-Des-Vosges -0,6
    245701222 CA du Val de Fensch +0,0
    200070746 CA Sarreguemines Confluences -0,1
    245400262 CA de Longwy +0,3
    200068666 CA de Saint-Dizier Der et Blaise -0,4
    245701271 CC du Pays Orne Moselle +0,1
    200067502 CC Saint-Avold Centre Mosellan -0,8
    200070845 CC des Pays de Briey, du Jarnisy et de l'Orne -0,3
    200039949 CC Rives de Moselle -0,1
    200067684 CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne -0,5
    200067924 CC du Canton d'Erstein +0,2
    200066041 CC d'Altkirch et Environs -0,2
    200068146 CC Sarrebourg Moselle Sud -0,4
    200068658 CA de Chaumont, du Bassin Nogentais et du Bassin de Bologne Vignory Froncles -0,6
    200070563 CC Terres Touloises +0,0
    200070324 CC du Territoire de Lunéville à Baccarat -0,4
    200041515 CC du Bassin de Pont-à-Mousson +0,0
    245400601 CC du Bassin de Pompey -0,3
    246701064 CC de la Région de Molsheim-Mutzig +0,3
    246800569 CC de la Région de Guebwiller -0,4
    200036465 CC de Thann-Cernay +0,0
    200071157 CC des Hautes-Vosges -0,5
    246700967 CC de Sélestat -0,2
    200041325 CC du Pays Rhénan +0,4
    200068112 CC de Saverne-Marmoutier-Sommerau -0,7
    200033025 CA de Bar-le-Duc - Sud Meuse -0,4
    200069441 CC du Pays de Bitche -0,3
    245701354 CC de l'Arc Mosellan +0,8
    200066025 CC Pays Rhin - Brisach -0,1
    245700398 CC de Freyming-Merlebach -0,9
    200043156 CC du Pays Rethélois +0,2
    200068377 CC de la Porte des Vosges Méridionales -0,3
    245400189 CC des Pays du Sel et du Vermois -0,4
    245701206 CC du Saulnois -0,3
    245400171 CC Moselle et Madon -0,5
    200049187 CA du Grand Verdun -0,5
    245701404 CC du Pays Haut Val d'Alzette +1,1
    240800821 CC Ardenne, Rives de Meuse -0,7
    200067783 CC de Hanau-la Petite Pierre +0,1
    200067759 CC Vallées et Plateau d'Ardenne -0,6
    245700695 CC de Cattenom et Environs +0,7
    200034718 CC de Vitry, Champagne et Der -0,2
    200067486 CC Bouzonvillois-Trois Frontières +0,2
    200067841 CC de l'Alsace Bossue -0,3
    245700133 CC du District Urbain de Faulquemont (Duf) -0,2
    200034635 CC du Kochersberg +0,3
    200068864 CC de la Mossig et du Vignoble +0,4
    200034270 CC du Pays de Barr +0,5
    200068559 CC de l'Ouest Vosgien -0,4
    200070290 CC Pays de l'Audunois et du Bassin de Landres +0,2
    246701098 CC du Pays de Niederbronn-les-Bains -0,3
    200067650 CC Houve-Pays Boulageois +0,1
    200066157 CC de Commercy - Void - Vaucouleurs -0,5
    200066033 CC Porte d'Alsace - Largue +0,2
    240800862 CC des Crêtes Préardennaises +0,0
    200066835 CC de Sézanne-Sud-Ouest Marnais +0,1
    200066850 CC des Paysages de la Champagne -0,1
    246700306 CC de la Vallée de la Bruche -0,2
    200072999 CC du Grand Langres -0,6
    240800847 CC des Portes du Luxembourg -0,2
    200070738 CC Mad et Moselle -0,1
    200030526 CC du Ried de Marckolsheim +0,3
    200068369 CC de Mirecourt Dompaire -0,1
    200069003 CC du Barséquanais en Champagne -0,4
    200067957 CC Haut Chemin-Pays de Pange +0,5
    200000545 CC des Portes de Romilly-sur-Seine +1,2
    200070589 CC de Seille et Mauchère et Grand Couronné +0,0
    200041283 CC de la Plaine du Rhin +0,0
    200068682 CC Terre d'Eau -0,2
    245701164 CC du Warndt -0,2
    246800577 CC du Pays de Ribeauvillé -0,2
    246700744 CC des Portes de Rosheim +0,0
    246701080 CC du Pays de Sainte-Odile -0,2
    245700950 CC du Pays de Phalsbourg -0,2
    240800920 CC de l'Argonne Ardennaise -0,5
    200013050 CC Sauer-Pechelbronn -0,4
    200066108 CC Haute Saulx et Perthois-Val d'Ornois -0,6
    246700843 CC de la Basse-Zorn +0,0
    246800551 CC de la Vallée de Kaysersberg -0,3
    200006716 CC du Nogentais +0,1
    200067643 CC Meurthe, Mortagne, Moselle +0,1
    246800585 CC de la Vallée de Munster -0,5
    246700926 CC du Pays de Wissembourg -0,4
    246800676 CC de la Vallée de la Doller et du Soultzbach +0,1
    200040178 CC de l'Outre-Forêt +0,1
    246700959 CC du Pays de la Zorn +0,3
    200039907 CC du Sud Messin +0,4
    200042000 CC Bruyères-Vallons des Vosges +0,0
    200070332 CC du Pays de Chalindrey, de Vannier Amance et de la Région de Bourbonne-les-Bains -0,4
    200043693 CC Terre Lorraine du Longuyonnais -0,3
    200033868 CC des Ballons des Hautes-Vosges -0,4
    246800445 CC du Centre du Haut-Rhin +0,9
    245100615 CC de la Grande Vallée de la Marne -0,1
    200035772 CC du Pays du Saintois +0,1
    200005957 CC de la Région de Rambervillers -0,2
    246800494 CC du Pays de Rouffach, Vignobles et Châteaux -0,1
    200044253 CC du Bassin de Joinville en Champagne -0,7
    246800205 CC de la Vallée de Saint-Amarin -0,5
    200068773 CC des Vosges Côté Sud Ouest -0,3
    200042703 CC de l'Argonne Champenoise -0,1
    200067379 CC Côtes de Champagne et Val de Saulx -0,4
    200069433 CC de Vezouze en Piémont -0,2
    200071777 CC d'Arcis, Mailly, Ramerupt -0,6
    241000405 CC de la Région de Bar-sur-Aube -0,6
    245400510 CC du Pays de Colombey et du Sud Toulois +0,0
    200069664 CC Meuse Rognon -0,5
    246700777 CC de la Vallée de Villé +0,2
    200071041 CC du Chaourçois et du Val d'Armance +0,3
    200070126 CC Seine et Aube +0,4
    200066132 CC du Pays de Stenay et du Val Dunois -0,1
    200041622 CC Ardennes Thiérache -0,2
    200040137 CC des Lacs de Champagne -0,1
    246800395 CC du Val d'Argent -0,7
    200043438 CC de la Moivre à la Coole -0,2
    200066165 CC Val de Meuse - Voie Sacrée +0,3
    245500327 CC du Sammiellois -0,8
    241000488 CC de l'Orvin et de l'Ardusson +0,4
    200027308 CC d'Auberive Vingeanne et Montsaugeonnais -0,2
    200066173 CC de Damvillers Spincourt -0,2
    241000447 CC du Pays d'Othe Aixois +0,3
    200066892 CC de Vendeuvre-Soulaines -0,2
    245200597 CC des Trois Forêts -0,3
    245501242 CC du Pays d'Étain -1,0
    200042620 CC de Suippe et Vesle -0,4
    245100888 CC de la Brie Champenoise +0,3
    245501184 CC du Pays de Revigny-sur-Ornain -0,5
    200066116 CC Argonne-Meuse -0,1
    245501259 CC du Pays de Montmédy -0,7
    241000223 CC Forêts, Lacs, Terres en Champagne +0,4
    200066140 CC Entre Aire et Meuse - Triaucourt-Vaubécourt -0,2
    245100979 CC du Sud Marnais +0,0
    200034874 CC Côtes de Meuse Woëvre +0,0
    245400759 CC du Pays du Sanon -0,3
    200042992 CC Perthois-Bocage et Der +0,1
    245501176 CC du Territoire de Fresnes-en-Woëvre -0,7
    • En raison des arrondis, la somme des taux dus aux soldes naturel et migratoire peut être légèrement différente du taux de variation de la population.
    • Champ : Grand Est, limites territoriales communales en vigueur au 1er janvier 2017.
    • Source : Insee, recensements de la population de 1990, 2010 et 2015, État civil.

    Contribution du solde migratoire (solde apparent des entrées-sorties) à l’évolution de la population entre 2010 et 2015 (en %)

    • En raison des arrondis, la somme des taux dus aux soldes naturel et migratoire peut être légèrement différente du taux de variation de la population.
    • Champ : Grand Est, limites territoriales communales en vigueur au 1er janvier 2017.
    • Source : Insee, recensements de la population de 1990, 2010 et 2015, État civil.

    Les grandes intercommunalités sont moins dynamiques que dans le sud et l’ouest de la France

    Parmi les cinquante intercommunalités les plus peuplées de France, celles qui connaissent les plus fortes hausses de population entre 2010 et 2015 sont pour la plupart situées dans les régions littorales du sud et de l’ouest de la France, ou en Île-de-France. Ainsi, Montpellier Méditerranée Métropole se place en tête du classement (+ 1,9 % par an), suivie par les métropoles de Toulouse, Nantes, Bordeaux, Rennes et les CA Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart et Grand Annecy (+ 1,4 % par an chacune).

    Respectivement aux 23e et 25e rangs de ce classement, l’Eurométropole de Strasbourg et la communauté urbaine (CU) du Grand Reims gagnent des habitants à un rythme de + 0,5 % par an, grâce à l’excédent naturel. Elles se placent ainsi après la CU du Grand Dijon, et devant les métropoles de Lille et d’Aix-Marseille-Provence. Comparée à la période 1990-2010, la croissance démographique de la CU du Grand Reims s’accélère, car elle n’est plus freinée par un déficit migratoire.

    Un peu plus loin dans le classement (34e rang), la population de la CA Mulhouse Alsace continue de progresser au même rythme (+ 0,3 % par an depuis 1990).

    Dans le Grand Nancy, l’excédent des naissances sur les décès compense tout juste le solde négatif des migrations, et sa population reste stable depuis 1990.

    Enfin, dernière de ce classement, la CA Metz Métropole se dépeuple entre 2010 et 2015 (- 0,3 % par an), alors que le nombre d’habitants augmentait lors des deux décennies précédentes (+ 0,2 % par an). Les départs l’emportent sur les arrivées, et l’excédent naturel, moins important qu’entre 1990 et 2010, ne compense pas ce manque d’attractivité.

    En considérant le périmètre des aires urbaines, généralement plus large que celui des intercommunalités, les évolutions de population sont similaires à celles décrites précédemment, sauf pour l’aire urbaine de Metz où l’on observe une stabilité du nombre d’habitants, en lien avec une hausse de population dans la couronne périurbaine.

    Encadré

    Strasbourg devancée par Montpellier dans le palmarès national des grandes communes

    Comme en 2014, cinq communes du Grand Est figurent au palmarès des 50 communes les plus peuplées de France en 2015. Strasbourg occupe désormais la 8e place, dépassée de peu par Montpellier, à la croissance démographique plus rapide. Reims (12e) maintient sa position tandis que Nancy (42e) perd une place, conséquence de l’entrée d’Annecy (29e) dans le top 50 à la suite de son regroupement avec cinq communes voisines.

    Par ailleurs, plusieurs villes d’Île-de-France montent dans le classement. Ainsi, Boulogne-Billancourt prend la place de Metz (32e), tandis que Saint-Denis et Argenteuil doublent Mulhouse (37e).

    Les 10 communes françaises les plus peuplées en 2015

    Les 10 communes françaises les plus peuplées en 2015
    Région Commune Population municipale 2015 Taux de variation annuel de la population
    entre 2010 et 2015 (en %) entre 1990 et 2010 (en %)
    Île-de-France Paris 2 206 488 -0,3 +0,2
    Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille 861 635 +0,3 +0,3
    Auvergne-Rhône-Alpes Lyon 513 275 +1,2 +0,8
    Occitanie Toulouse 471 941 +1,3 +1,0
    Provence-Alpes-Côte d'Azur Nice 342 522 0,0 0,0
    Pays de la Loire Nantes 303 382 +1,3 +0,8
    Occitanie Montpellier 277 639 +1,5 +1,1
    Grand Est Strasbourg 277 270 +0,4 +0,4
    Nouvelle-Aquitaine Bordeaux 249 712 +0,9 +0,6
    Hauts-de-France Lille 232 741 +0,5 +0,7
    • Champ : France, limites territoriales communales en vigueur au 1er janvier 2017.
    • Source : Insee, recensements de la population de 1990, 2010 et 2015.

    Sources

    Cette étude est fondée sur les populations communales officielles, dites populations municipales légales, issues des recensements de la population réalisés par l’Insee, en partenariat avec les communes, en date de référence au 1er janvier 2015 et au 1er janvier 2010, ainsi que du recensement de 1990.

    Les dernières données concernent la population au 1er janvier 2015 dans les limites territoriales des communes existant au 1er janvier 2017. Ces populations officielles entrent en vigueur au 1er janvier 2018.

    Les statistiques de l’état civil sur les naissances et les décès sont issues d’une exploitation des informations transmises par les mairies à l’Insee.

    Définitions

    Une aire urbaine est un ensemble de communes constitué par un pôle urbain (unité urbaine) offrant plus de 1 500 emplois, et par des communes non agglomérées ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci. On distingue les grandes aires urbaines autour de pôles comptant plus de 10 000 emplois, les moyennes aires (5 000 à 10 000 emplois) et les petites aires (1 500 à 5 000 emplois).

    Pour en savoir plus

    Vallès V., « Du nord au sud les mouvements naturels et migratoires opposent les départements », Insee Focus n° 107, décembre 2017.

    Ébro A., Kelhetter D., « Plus de la moitié des migrations résidentielles avec le Grand Est concerne les jeunes  », Insee Analyses Grand Est n° 47, juin 2017.

    Lu A-V., Vuillier-Devillers F., « Des perspectives de croissance démographique peu favorables  », Insee Analyses Grand Est n° 45, juin 2017.

    Deboudt N., Greiner V., « Un tiers de la population du Grand Est rassemblée dans les cinquante plus grandes communes  », Insee Analyses Grand Est n° 32, janvier 2017.

    Cacheux L., Creusat J., Eichwald A., « Les dynamiques socio-économiques du Grand Est dans son environnement régional et transfrontalier  », Insee Dossier Grand Est n° 4, décembre 2016.