La population de Paris à l’horizon 2050Une population stable dont le poids au sein de la région déclinerait

Issam Khelladi, Thomas Poncelet, Lauren Trigano, Insee Île-de-France

Si les tendances démographiques récentes se maintenaient, Paris compterait 2 233 000 habitants en 2050, un niveau proche de celui de 2013. Dans un premier temps, la baisse déjà amorcée de la population se prolongerait jusqu’au milieu de la prochaine décennie. Ensuite, la capitale regagnerait des habitants sous l’effet d’un solde migratoire de moins en moins déficitaire. Malgré un vieillissement moins marqué, la population de Paris resterait plus âgée que celle de la région.

Insee Flash Ile-de-France N° 20
No 20
Paru le : 28/11/2017

En 2050, la population parisienne se rapprocherait de son niveau de 2013

En 2050, selon les différents scénarios démographiques envisagés (Pour comprendre), la population parisienne serait comprise entre 2 155 300 et 2 325 400 habitants. Si les tendances récentes se poursuivaient (scénario tendanciel), la population de la capitale compterait 2 233 000 habitants, un niveau proche de celui de 2013. La baisse démographique amorcée depuis 2011 (figure 1) se prolongerait jusqu’au milieu de la prochaine décennie. La population parisienne s’élèverait ainsi à 2,18 millions d’habitants en 2024. Puis, la capitale verrait progressivement sa population croître de nouveau et retrouver, en 2050, son niveau de 2013.

Dans le même temps, la population de l’Île-de-France passant de 11 959 800 à 13 504 900 habitants, le poids démographique de la capitale baisserait au sein de la région, passant de 18,6 % en 2013 à 16,5 % en 2050.

Figure 1 – La population parisienne pourrait décroître jusqu’en 2024Projection de la population parisienne de 2013 à 2050 selon trois scenarios

La population parisienne pourrait décroître jusqu’en 2024
Recensement de la population Scénario tendanciel Scénario croissance haute Scénario croissance basse
1999 2 123 686
2000 2 129 731
2001 2 137 442
2002 2 145 472
2003 2 154 521
2004 2 161 932
2005 2 172 186
2006 2 181 371
2007 2 193 030
2008 2 211 297
2009 2 234 105
2010 2 243 833
2011 2 249 975
2012 2 240 621
2013 2 229 621 2 229 602 2 229 602 2 229 602
2014 2 219 762 2 219 749 2 219 769
2015 2 211 405 2 211 542 2 211 295
2016 2 204 515 2 204 980 2 204 164
2017 2 198 377 2 199 338 2 197 638
2018 2 193 195 2 194 823 2 191 958
2019 2 188 956 2 191 382 2 187 101
2020 2 185 574 2 188 957 2 182 971
2021 2 183 055 2 187 551 2 179 583
2022 2 181 306 2 187 078 2 176 863
2023 2 180 325 2 187 502 2 174 809
2024 2 179 968 2 188 663 2 173 297
2025 2 180 191 2 190 529 2 172 282
2026 2 180 903 2 192 983 2 171 683
2027 2 182 086 2 195 994 2 171 485
2028 2 183 640 2 199 493 2 171 622
2029 2 185 579 2 203 447 2 172 086
2030 2 187 859 2 207 832 2 172 817
2031 2 190 415 2 212 569 2 173 789
2032 2 193 184 2 217 628 2 174 898
2033 2 196 085 2 222 951 2 176 061
2034 2 198 991 2 228 438 2 177 113
2035 2 201 807 2 234 006 2 177 959
2036 2 204 564 2 239 684 2 178 566
2037 2 207 192 2 245 475 2 178 838
2038 2 209 705 2 251 388 2 178 726
2039 2 212 117 2 257 470 2 178 276
2040 2 214 372 2 263 586 2 177 416
2041 2 216 521 2 269 758 2 176 196
2042 2 218 587 2 276 000 2 174 611
2043 2 220 567 2 282 273 2 172 743
2044 2 222 436 2 288 473 2 170 593
2045 2 224 247 2 294 658 2 168 298
2046 2 226 012 2 300 843 2 165 819
2047 2 227 750 2 306 988 2 163 240
2048 2 229 477 2 313 109 2 160 627
2049 2 231 253 2 319 261 2 157 988
2050 2 233 027 2 325 427 2 155 306
  • Lecture : en 2030, selon le scénario tendanciel, la population de Paris serait de 2,19 millions d’habitants.
  • Source : Insee, recensements de la population et modèle Omphale 2017.

Figure 1 – La population parisienne pourrait décroître jusqu’en 2024Projection de la population parisienne de 2013 à 2050 selon trois scenarios

Seul le solde naturel contribue à la croissance démographique parisienne

Sur l’ensemble de la période comprise entre 2013 et 2050, le solde migratoire parisien demeurerait négatif. De - 24 000 en 2013, il se stabiliserait autour de - 12 000 à partir de 2027. Cette réduction du déficit migratoire serait imputable aux actifs âgés de 20 à 59 ans. À partir de 2027, le solde migratoire des 20-59 ans deviendrait positif et se stabiliserait autour de + 2 000 par an (à comparer à - 9 000 en 2013).

Amorcée depuis 2011, la baisse de la population parisienne se poursuivrait jusqu’en 2024 sous l’effet des mouvements migratoires. Le déficit migratoire ne serait pas compensé par l’excédent naturel. En effet, l’excédent des naissances sur les décès resterait stable autour de + 14 000 par an sur toute la période : le nombre de décès comme le nombre de naissances ne varieraient pratiquement pas.

À partir de 2024, la population augmenterait de nouveau grâce à un déficit migratoire réduit.

En 2050, plus d’un quart des Parisiens aurait plus de 60 ans

En 2013, la part des résidents de 60 ans ou plus et celle des moins de 20 ans sont équivalentes (20 %). En 2050, sous l’effet du vieillissement de la population, les premiers devraient représenter plus du quart de la population parisienne alors que le poids démographique des seconds n’évoluerait pas sur la période. Toutefois, le vieillissement serait moins prononcé à Paris que sur l’ensemble de la région (figure 2).

En effet, si les Parisiens sont les plus âgés de la région en 2013, avec 39,2 ans d’âge moyen, ce ne serait plus le cas en 2050 : l’âge moyen des Parisiens serait alors de 42,2 ans contre 43,5 ans pour les habitants des Hauts-de-Seine et 43,2 ans pour les Yvelinois.

L’âge moyen des Parisiens resterait toutefois supérieur à l’âge moyen des habitants de la grande et de la petite couronne.

En 2013, 166 000 hommes âgés de 75 ans ou plus résident à Paris. En 2050, ils pourraient être 276 000, soit une augmentation de 66 %. En 2013, les hommes de 75 ans ou plus sont très minoritaires : ils ne représentent que 36 % de la population de cette tranche d’âge (figure 3). En 2050, cette part augmenterait de près de 10 points selon le scénario central. Ainsi, l’espérance de vie à la naissance des hommes se rapprocherait progressivement de celle des femmes. En 2050, l’espérance de vie des Parisiens serait de 89,7 ans pour les hommes et de 92,3 ans pour les femmes contre respectivement 80,6 ans et 85,8 ans en 2013. Ces espérances de vie demeureraient les plus élevées de la région.

Figure 2 – Paris : seul département de la région où la population n’augmenterait pas entre 2013 et 2050

Paris : seul département de la région où la population n’augmenterait pas entre 2013 et 2050
Population en 2013 Population en 2050 Taux de croissance annuel moyen entre 2013 et 2050 (en %) Âge moyen en 2013 Âge moyen en 2050
Paris 2 229 600 2 233 000 0,00 39,2 42,2
Petite couronne 4 497 900 5 149 900 0,37 36,8 40,8
Grande couronne 5 232 300 6 122 000 0,43 37,1 41,0
Île-de-France 11 959 800 13 504 900 0,33 37,4 41,1
  • Source : Insee, recensement de la population 2013 et modèle Omphale 2017 (scénario tendanciel).

Figure 3 – En 2050, plus d’un Parisien sur quatre aurait plus de 60 ansStructure par âge des habitants de Paris en 2013 et projection en 2050 selon le scénario tendanciel

En 2050, plus d’un Parisien sur quatre aurait plus de 60 ans
Âge Femmes en 2013 Hommes en 2013 Femmes en 2050 Hommes en 2050
0 12 246 12 722 13 491 14 168
1 11 975 12 119 12 308 12 969
2 11 407 11 857 11 674 12 294
3 10 807 11 511 11 188 11 821
4 10 574 11 177 10 818 11 385
5 10 597 11 037 10 569 11 141
6 10 455 11 128 10 372 10 950
7 10 093 10 467 10 187 10 697
8 9 644 10 521 10 030 10 574
9 10 351 10 096 9 952 10 410
10 9 969 9 959 9 755 10 284
11 10 046 10 222 9 659 10 218
12 10 297 10 541 9 625 10 066
13 9 885 10 120 9 580 9 980
14 9 748 10 096 9 638 9 960
15 9 916 9 884 9 802 9 959
16 10 069 9 925 9 660 9 692
17 10 522 10 212 9 369 9 208
18 13 224 11 968 11 397 9 829
19 14 448 12 316 12 081 9 610
20 16 629 13 486 13 005 9 438
21 18 356 14 572 14 603 9 818
22 20 978 16 746 16 902 11 228
23 23 593 19 012 19 564 13 447
24 24 572 20 175 21 766 15 262
25 24 406 21 244 22 960 16 972
26 24 396 21 691 23 376 17 957
27 23 884 21 329 23 429 18 158
28 22 176 20 727 22 826 18 331
29 21 286 19 926 22 239 18 521
30 21 250 20 106 21 591 18 039
31 20 486 19 591 20 548 17 477
32 19 818 19 972 19 724 16 969
33 18 743 17 974 19 145 16 539
34 17 599 17 236 18 476 16 161
35 17 164 17 422 18 308 16 075
36 16 543 16 563 17 579 15 548
37 16 198 16 039 16 814 14 767
38 16 586 16 868 16 746 14 613
39 16 840 17 380 16 464 14 393
40 16 567 17 260 15 893 13 962
41 16 329 16 234 15 542 13 655
42 15 070 15 596 15 177 13 178
43 15 193 15 182 15 200 13 034
44 14 610 14 329 14 631 12 480
45 14 434 14 151 14 249 12 165
46 14 888 14 288 13 980 11 893
47 15 073 13 826 13 754 11 822
48 15 275 13 971 13 760 11 830
49 15 278 13 933 13 947 11 923
50 14 562 13 760 13 248 11 491
51 14 377 13 168 13 043 11 273
52 14 145 12 412 12 682 11 029
53 14 019 12 936 12 719 11 177
54 13 848 12 148 12 648 11 033
55 13 678 11 981 12 289 10 786
56 13 673 11 580 12 327 10 799
57 13 389 11 618 12 856 11 450
58 13 902 11 760 13 030 11 580
59 13 562 10 981 13 142 11 696
60 13 678 11 456 12 893 11 447
61 13 183 11 122 12 545 11 177
62 13 868 11 789 12 139 10 875
63 13 721 11 448 12 067 10 657
64 13 258 11 230 11 711 10 333
65 13 750 10 957 11 358 9 920
66 12 912 10 516 10 959 9 534
67 9 803 7 688 11 268 9 903
68 9 894 8 109 11 213 9 825
69 9 438 7 712 11 164 9 875
70 8 560 6 719 10 574 9 170
71 7 541 6 164 10 153 8 954
72 7 789 5 888 10 032 9 017
73 7 631 5 958 9 815 8 587
74 7 712 5 929 9 801 8 591
75 7 384 5 302 10 086 8 941
76 7 356 5 154 10 361 9 161
77 7 256 4 665 10 300 9 024
78 7 051 4 639 10 061 8 530
79 6 756 4 428 9 376 8 117
80 7 134 4 435 9 139 7 750
81 6 739 4 326 8 639 7 313
82 6 720 3 721 8 340 7 002
83 6 115 3 535 8 261 6 841
84 5 880 3 048 8 025 6 481
85 5 417 2 757 7 739 6 110
86 5 042 2 354 7 229 5 728
87 4 879 2 319 6 458 5 153
88 4 471 1 981 6 007 4 593
89 4 043 1 622 5 428 4 035
90 3 524 1 366 4 918 3 654
91 3 072 1 193 4 357 3 086
92 2 807 988 3 812 2 750
93 1 358 504 3 339 2 246
94 1 160 567 2 885 1 879
95 826 224 2 670 1 545
96 572 131 2 211 1 143
97 448 143 1 887 927
98 567 137 1 503 715
99
100
  • Source : Insee, recensement de la population 2013 et modèle Omphale 2017.

Figure 3 – En 2050, plus d’un Parisien sur quatre aurait plus de 60 ansStructure par âge des habitants de Paris en 2013 et projection en 2050 selon le scénario tendanciel

Pour comprendre

Les projections départementales 2013-2050 sont issues du modèle Omphale. Celui-ci permet de projeter d’année en année les pyramides des âges des différents territoires. La population par sexe et âge y évolue selon des hypothèses formulées sur trois composantes : la fécondité, la mortalité et les migrations. Ces hypothèses purement démographiques n’intègrent aucun facteur exogène comme les politiques publiques. Ces projections ne peuvent donc pas être assimilées à des prévisions. Aucune probabilité n’est affectée à la réalisation de chacun des scénarios présentés ici :

  • Un scénario tendanciel qui prolonge les évolutions récentes sur chacune des composantes. Sauf mention contraire, les chiffres cités font référence à ce scénario.
  • Un scénario de « croissance haute » rassemblant les hypothèses les plus favorables à la croissance démographique concernant les trois composantes : fécondité, espérance de vie et migrations.
  • Un scénario de « croissance basse » rassemblant les hypothèses les plus défavorables à la croissance démographique concernant les trois composantes : fécondité, espérance de vie et migrations.

Les hypothèses de ces trois scénarios sont les suivantes :

Paris Scénarios
Tendanciel Croissance haute Croissance basse
Naissances et décès
Solde naturel annuel moyen 2013-2050 14 100 15 600 13 000
Espérance de vie à la naissance en 2050 (en années)
Hommes 89,7 92,0 87,8
Femmes 92,3 94,3 90,6
Migrations
Solde migratoire annuel moyen 2013-2050 -14 000 -13 000 -15 000
  • Source : Insee, modèle Omphale 2017.

Pour en savoir plus

Poncelet T., Trigano L., « Même vieillissante, l’Île-de-France resterait la région la plus jeune de France métropolitaine en 2050 », Insee Analyses Île-de-France n° 62, juin 2017.

Desrivierre D., « D’ici 2050, la population augmenterait dans toutes les régions de métropole », Insee Première n° 1652, juin 2017.

De Biasi K., Louchart P., « Horizon 2030 : vieillissement important de la population en grande couronne », Insee Île-de-France à la page n° 388, mars 2012.